Vaujany, coup de frais sur Montfrais

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Vaujany, coup de frais sur Montfrais

Vaujany réaménage et modernisme le plateau de Montfrais, coeur de son domaine skiable, avec l'implantation d'un appareil dernier cri pour offrir à ses usagers-skieurs confort, fluidité et glisse!
ventoux84
Texte :

Vaujany célèbre le grand retour du ski de piste par la mise en service d'une nouvelle remontée. La station-village de l'Oisans poursuit, en effet, la modernisation de son domaine skiable et l'amélioration du confort de transport et d'attente de ses usagers. Après la construction de la télécabine de l'Enversin en 2017, la rénovation complète des deux tronçons de la télécabine de Montfrais en 2018, vous embarquerez cette saison sur le nouveau télémixte de Clos Giraud, un appareil hybride combinant cabines 10 places et sièges 6 places, en remplacement d'un télésiège emblématique associé à la naissance de la station.

Clos Giraud, un appareil historique

Petit retour en arrière : l'année 1987 marque un tournant pour le petit village de l'Oisans avec la mise en eau du barrage de Grand'Maison après une dizaine d'années de titanesques travaux et l'évolution en station de ski pour créer une nouvelle porte d'entrée au domaine de l'Alpe d'Huez. Au cœur de la vallée de l'Eau d'Olle, Vaujany, niché à 1250 mètres, ouvre sur le plateau situé entre les lieux-dits Montfrais et l'Alpette ses premiers kilomètres de pistes. La première année, six remontées, dont le télésiège de Clos Giraud, sont achevées et permettent de gagner les pistes de l'Alpe d'Huez en empruntant la télécabine de Poutran à Oz-en-Oisans construite dans le même temps. En 1990, le téléphérique Vaujany-Dôme des Rousses et ses immenses cabines parfait la construction du domaine. En trois années, Vaujany est passé du statut de modeste village Uissan à celui de station de portée internationale.

Le télésiège de Clos Giraud faisait parti de la première génération d'appareils. Avec son voisin, le télésiège de Montfrais, il permettait, après avoir emprunté la télécabine partant du village, de rejoindre, dans un cheminement long et bucolique, le sommet de l'Alpette à l'époque point haut du ski Vaujaniat. La construction du téléphérique a déclassé un peu son rôle d'appareil de liaison. Côté pistes, le positionnement haut de sa gare aval ne permettait de skier que sur la partie supérieure du plateau de Montfrais : des pistes agréables "chalet", "lama", mais des descentes souvent rapides et courtes alors que la remontée vers l'Alpette en télésiège offrait son contraire. Pour autant, cet appareil occupait toujours une place stratégique notamment lors des retours de fin de journée pour rentrer sur Oz-en-Oisans ou l'Alpe d'Huez, engendrant des pics de fréquentation et parfois de l'attente du fait d'un débit limité. Après 33 années de bons et loyaux services, le télésiège de Clos Giraud a été démonté après la saison 2019/2020 marquant une nouvelle étape dans la restructuration du domaine.

La construction du nouveau Clos Giraud

Les travaux du nouveau Clos Giraud ont débuté à l'été 2020. Le choix de Vaujany s'est porté vers une solution de confort et de rapidité avec un appareil associant cabines et sièges. Si le concept télécombi ou télémix s'est bien développé en France depuis quelques années notamment chez le voisin Huizat, le téléporté mixte de Clos Giraud est une grande nouveauté puisqu'il est le premier en France du constructeur Suisse Bartholet associé pour l'occasion au français MND Ropeways. Une nouveauté pour la France mais une technologie déjà bien éprouvée dans d'autres domaines skiables à travers le monde. La société VLM - Vertical Levage Montage - s'est chargé du montage de l'appareil : 22 pylônes de lignes pour un appareil plus long d'un kilomètre que son prédécesseur, assemblage des deux gares, déroulage et tirage des câbles pour l'épissure, réglages et essais avant le feu vert pour l'ouverture aux skieurs.

En fonction des besoins des prochaines saisons, le débit évolutif passera progressivement de 1 450 à 2 000 personnes par heure pour améliorer la fluidité sur l’ensemble du domaine skiable.

Claude Gardet, directeur de la Spl Oz-Vaujany


Enregistrer l'embed

Le télémixte de Clos Giraud, nouvelle attraction du plateau de Montfrais

Ce 4 décembre 2021 était un grand jour dans la vie de la station. Le nouveau Clos Giraud rentre enfin en service après une année à attendre de transporter ses premiers skieurs et piétons. C'est un appareil plein de promesse qui s'ouvre en plein cœur du plateau central de Montfrais. Ses atouts sont nombreux en application du cahier des charges :

- la rapidité : là, où il fallait compter une vingtaine de minutes de trajet sur l'ancien appareil à pince fixe, il n'en faut plus que sept pour relier le plateau de Montfrais au sommet de l'Alpette sur un trajet rallongé. La demi-heure pour remonter vers l’Alpette avec la combinaison des télésièges de Montfrais et de Clos Giraud n'est plus qu'un mauvais souvenir également avec cette nouvelle ligne directe ;

- le ski : alors que le télésiège de Clos Giraud avait vu son rôle réduit à la jonction entre le plateau de Montfrais et le sommet de l'Alpette, le télémixte va redonner du temps de ski pour (re)découvrir les agréables pistes des chalets et des travers. Terminée donc la frustration de ne pas descendre sur le front de neige de Montfrais, soutenue par la perspective d'une longue et lente ascension retour ;

- le confort : après quelques rotations sur le nouvel appareil, l'assise des sièges quatre places des années 80 se trouvera vite rangée au rayon des oublis. Place aux dossiers rembourrées des sièges et aux cabines conçues en collaboration avec le studio de design Porsche dont la télécabine de l'Enversin possède déjà 15 véhicules similaires, à la commodité éprouvée ;

- la facilité : le secteur de Montfrais est le paradis des jeunes skieurs et le télémixte va sécuriser le transport des plus jeunes vers les hauteurs grâce aux cabines et faciliter ainsi l'accès sommital aux groupes et cours de ski. En parallèle, le ré-aménagement de l’espace débutant, la mise en place d’une zone ludique, et la sécurisation du jardin d’enfant sont d'autres ressources pour rendre le ski accessible à tous sur le plateau de Montfrais.

Bien installés dans les cabines, les enfants atteindront rapidement et en toute sécurité l'espace de découverte du ski situé entre l'Alpette et Montfrais.

Claude Gardet, directeur de la Spl Oz-Vaujany

Le télémixte de Clos Giraud offre un tout nouveau visage au domaine skiable. Il est le gros porteur que les skieurs Vaujaniats attendaient et un superbe outil de promotion pour la station. Ce coup de jeune au plateau de Montfrais, qui était la partie du domaine skiable qui n'avait pas encore fait l'objet d'un renouvellement de ces installations, était très attendu. 33 ans plus tard, Montfrais redevient l'attraction du domaine skiable et un lieu de confluence des skieursÀ vos skis !

Ce nouvel équipement va sans nul doute transformer l'offre de ski d’Oz Vaujany, assurant à la fois une desserte directe de la piste des Chalets et une connexion efficace entre Montfrais et l’Alpette.

Claude Gardet, directeur de la Spl Oz-Vaujany

Article sponsorisé, rédigé en partenariat avec vaujany
ventoux84
Texte Maxime Petre
Cette montagne que l'on découvre...Au loin de toutes parts est presque toujours devant nos yeux
Pas encore de commentaire
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.