FWT 2022 :  Deux français qualifiés en snowboard sur le FWQ

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

FWT 2022 : Deux français qualifiés en snowboard sur le FWQ

Thiphanie Perrotin et Ludovic Guillot-Diat décrochent leurs places pour le Freeride World Tour en terminant premier du circuit FWQ. 
Freeride world tour
Sarah.Pinton
Staff
Texte :
Photos :
Freeride World Tour

Malgré les aléas du Covid, plusieurs événements Freeride World Qualifier ont pu se dérouler un peu partout dans le monde (sauf au Canada) permettant ainsi à quatorze athlètes de se qualifier pour le Freeride World Tour 2022. Avec les restrictions de voyage, la Région 2 a dû être diviser en deux et ainsi former trois régions internationales: Région 1 – Europe & Océanie, Région 2 – Etats-Unis et Région 2 – Canada. Avec seulement 14 places à décrocher pour le FWT– 6 pour la région 1 et 8 pour la région 2 – Découvrez dès maintenant les nouveaux visages qui feront leur entrée aux côtés des meilleur(e)s freerideuses et freeriders mondiaux. 

A l'image de Marion Haerty et Victor De Le rue championne et champion du monde 2021, les snowboarders français continuent de briller par leurs performances également sur le FWQ 2021. Avec trois victoires à Nendaz, Engadin et Verbier cette saison, Tiphaine Perrotin se qualifie pour le FWT 2022. Un autre français la rejoindra sur le FWT, il s'agit de Ludovic Guillot-Diat qui fera son retour pour la quatrième fois dans la cours des grand(e)s (façon de parler... Puisque comme vous le savez le niveau est très haut sur le circuit FWQ et les places sur le FWT sont chères).

RÉGION 1 FWQ

Entre l’Europe et l’Océanie, de la Russie à la Suisse en passant par le Japon, il y a eu bien assez d’événements (de 1* à 4*) pour qualifier les nouveaux venus.

Ski Hommes: Maxime Chabloz (SUI), Abel Moga (SPA) et Valentin Rainer (AUT)

Ski Femmes : Sybille Blanjean (SUI)

Snowboard Femmes : Thiphanie Perrotin (FRA)

Snowboard Hommes: Ludovic Guillot-Diat (FRA) – il est de retour sur le FWT en se re-qualifiant pour la 4ème fois !

RÉGION 2 FWQ : USA

Du côté des USA, plusieurs événement 2* et 4* ont pu avoir lieu, notamment à Crested Butte, Big Sky et Snowbird, donnant ainsi l’opportunité aux athlètes suivants de se qualilfier pour le FWT22 :

Ski Hommes: Jack Nichols (USA) et Grifen Moller (USA) – ils font tous deux leur retour sur le FWT (Jack était sur le tour en 2020 et Grifen en 2018)

Ski Femmes : Lily Bradley (USA) – ancienne athlète des FJT et finissant tout juste sa première saison sur le FWQ

Snowboard Femmes : Audrey Hebert (CAN) – de retour sur le FWT

Snowboard Hommes: Michael Mawn (USA) – de retour sur le FWT, il se re-qualifie directement après sa saison 2021 sur le FWT.

RÉGION 2 FWQ : Canada

Malheureusement, tous les événements du Canada ont été annulés à cause du COVID. De ce fait, les places allouées aux Canadiens sont issues du classement FWQ20 et des wild cards supplémentaires pour le FWT seront données ultérieurement.

Ski Hommes: Cooper Bathgate (CAN) sa saison sur le FWT a été compromise par une blessure et il va sans doute devoir subir une opération chirurgicale pour réparer son tendon d’Achille.

Ski Femmes : Olivia McNeill (CAN) a prouvé qu’elle avait sa place sur le FWT mais a malheureusement dû déclarer forfait à cause d’une blessure. Elle était aussi dans le haut du classement du FWQ20.

Snowboard Femmes : aucune Canadienne n’est qualifiée puisque Katie Anderson (CAN) s’est requalifiée sur le FWT.

Snowboard Hommes: Mathieu Martineau (CAN) troisième au classement du FWQ20, a été le meilleur Canadien à la fin de la saison 2020.

Sarah.Pinton
Staff
Texte Sarah Pinton
Bon... On fait quoi ce week-end ?
1 commentaire
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
la Région 2 a dû être diviser en deux et ainsi former trois régions internationales: Région 1 – Europe & Océanie, Région 2 – Etats-Unis et Région 2 – Canada.
A du être diviser... Et 2 régions 2... Bises :-)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.