Flash Météo 🌨️ : Beaucoup de neige et de froid ces prochains jours ! 

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Flash Météo 🌨️ : Beaucoup de neige et de froid ces prochains jours ! 

l'hiver arrive en force !

Ca va piquer ! Une descente d'air d'origine polaire va concerner le pays à partir de dimanche et surtout la semaine prochaine.

Elle va causer, forcément, une chute brutale du mercure après des semaines de douceur mais également entraîner une succession d'épisodes neigeux ... Progressivement jusqu'à très basse-altitude. Les cumuls seront localement importants d'ici le milieu/fin de semaine.

A quoi faut-il s'attendre sur chaque massif ? Jusqu'où la neige va t'elle descendre ? Où seront relevés les plus forts cumuls et surtout ... est-ce que cela lancera enfin véritablement la saison en basse-montagne ? Toutes les réponses à vos interrogations dans cet article. 

Une descente d'air d'origine polaire

Une première moitié de mois de décembre froide, notamment sur le Nord du pays, puis quatre semaines de grande douceur (parfois exceptionnelle entre Noël et le jour de l'An). Voilà pour l'instant ce que nous a réservé l'hiver météo côté mercure. 

La douceur va t'elle s'effacer pour la seconde quinzaine de janvier ? La réponse est oui ! Un changement net de temps va se produire entre le 15 et le 16 janvier en fonction des secteurs.

La carte de gauche ci-dessous retranscrit la situation attendue : notre anticyclone des Açores (plages de couleurs rouges, et champ de pressions autour des 1035 hectopascals) se décale très loin sur l'Atlantique, au loin sur le Groenland. Dans un même temps, de vastes systèmes dépressionnaires d'origine polaire ont tout le loisir pour "descendre" sur le flanc Est de cet anticyclone ... les vents tournant dans le sens des aiguilles d'une montre autour de celui-ci. C'est pourquoi on retrouve ces plages de couleurs bleues, voire violettes, qui déferlent sur une très large partie Ouest de l'Europe assocées à des champs de pressions bien faibles (980 à 990 hectopascals). 

Bien évidemment, l'air polaire en descendant vers le Sud devient un peu moins incisif. Ne vous attendez donc pas à des températures dignes de la Laponie (-20 degrés) à basse-altitude ces prochains jours mais on passera rapidement en dessous des moyennes de saison dès lundi et l'on se situera 4 à 8 degrés sous ces moyennes à partir de mercredi comme la carte de droite ci-dessous en témoigne (ici l'anomalie par rapport à la norme vers 1350 mètres).

Il va donc faire froid, et surtout ça va durer. Le paroxysme de cet épisode de froid est attendu entre le 19 et le 22 janvier en fonction des secteurs et aucun redoux significatif n'est envisagé (enfin!) y compris à long terme.

Mais qui des précipitations ? Elles seront également présentes, et fréquentes. Pas forcément besoin d'avoir un BAC+8 en mécanique des fluides de l'atmosphère pour anticiper le résultat : du froid + des précipitations = il va neiger, et de plus en plus bas. Des flocons pourront même s'inviter jusqu'en plaines d'ici le milieu de la semaine.

Nous serons souvent situés au coeur des systèmes dépressionnaires, qui circuleront à même la France. Cela va induire que le flux (sens du vent) sera souvent très différent en fonction des secteurs et des jours. Dans ce contexte : aucun massif ne sera épargné par les chutes de neige puisque tout les "types de temps" seront observés. Rappel de notre article sur l'enneigement des massifs français en fonction des type de temps.

La carte ci-dessous modélisant les cumuls d'ici mercredi témoigne bien de cela. Mais on remarque également la prédominance du courant de Nord à Nord-Ouest à l'aide de plusieurs indications :
- un maximum de cumuls sur l'Ouest des Pyrénées, qui devraient clairement "faire le plein" ces prochains jours rattrapant en très grande partie le déficit d'enneigement.
- un gros différentiel entre l'Ouest (qui sera copieusement enneigé) du Massif-Central et la partie Est (souvent asséchée).
- l'extrême Sud des Alpes qui devrait connaitre des cumuls peu significatifs ... normal puisque le Mercantour se retrouve souvent asséché par vent de Nord (effet de foehn).

Les conséquences par massifs

Pyrénées, jusqu'à un mètre attendu :

C'est ici que les plus forts cumuls seront observés sur cette longue séquence hivernale. Et tant mieux, le déficit d'enneigement devient partout très remarquable. 

Une perturbation arrive sur l'Ouest de la chaîne au réveil dimanche. Elle s'étend sur l'ensemble du massif au fil de la matinée. La neige passe vite de 1500 à 900/1100 mètres mais les averses se font plus rares au fil de l'après-midi. Le cumul est assez homogène puisque l'on attend souvent 10 à 15 cm au-dessus de 1600 mètres, mais plutôt 5 cm sur les Pyrénées-Orientales.

L'accalmie est franche en nuit de dimanche à lundi, puis les précipitations reprennent partout lundi en début de journée. Il neige au-dessus de 1000/1200 mètres environ, temporairement 1300 mètres sous faibles intensités. Le vent de Nord en altitude va garantir un blocage des chutes de neige sur l'ensemble de la chaîne (perpendiculaire au sens du vent) durant au moins 24h. On voit bien ce blocage des précipitations sur le versant français du massif via la carte ci-dessous. Il se maintiendra au moins jusqu'à mardi matin donc. 

Dans ce contexte le cumul supplémentaire sera de 20 à 40 cm de neige, dès 1400 mètres, sur une très large partie du massif avec des pointes à 45-60 cm du côté de la Haute-Bigorre ou du Haut-Couserans par exemple. Notons que, temporairement, en nuit de lundi à mardi la neige deviendra très humide jusqu'à 1700/1800 mètres (gouttes non exclues) mais ce n'est pas forcément une mauvaise nouvelle. Cela ne durerait que quelques heures avant le retour de la neige dernière et permettra de tasser la couche de neige.

Nous vous confirmerons ça lors de notre prochain article lundi, mais certains modèles suggèrent une poursuite des précipitations neigeuses sur le massif pour la journée de mercredi voire localement jeudi. 

Le cumul total sur les cinq jours, depuis dimanche, serait alors très important avec le plus bel épisode de la saison à la clef puisqu'on pourrait relever :
- dans les Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Atlantiques : 60 à 80 cm de neige vers 1500/1700 mètres, et jusqu'à un mètre au-dessus de 2000 mètres !
- sur la majeure partie centrale de la chaîne : 40 à 60 cm de neige vers 1500/1700 mètres et jusqu'à 70 cm au-dessus de 2000 mètres.
- en Andorre et Pyrénées-Orientales : 30 à 40 cm de neige vers 1500/1700 mètres (localement 20 cm vers le Canigou), et jusqu'à 50 cm au-dessus de 2000 mètres.

Pas étonnant donc que les cumuls par stations de la météo maison Skipass réagissent autant, malgré une légère surestimation par endroits.

Massif-Central, jusqu'à 60 cm attendus : 

Enfin ! Une très belle séquence va s'ouvir sur le massif. Il va sensiblement améliorer la skiabilité et lancera (enfin) totalement la saison sur l'Ouest du massif (Lioran, Monts-Dore ...) plus à l'Est cela pourrait rester compliqué en l'absence totale de sous-couche et devant des cumuls moins importants.

Dimanche, un front circule le matin assez rapidement. La neige descend vers 800 mètres sous les dernières précipitations. Les averses sont rares l'après-midi (flocons vers 800/900 mètres). Le cumul de neige en montagne est assez faible.

A partir de dimanche soir, cela devient déjà plus intéressant. Un nouveau front arrive par l'Atlantique. Il va entraîner une succession d'averses, qui circuleront d'Ouest en Est, jusqu'à mardi soir au moins ! Si ces averses seront éparses (voire périodiquement rares) sur l'Est du massif (Haute-Loire, Loire, Nord-Est de la Lozère ...) elles seront bien plus fréquentes ailleurs notamment sur les monts du Cantal où l'on attend les plus forts cumuls. La limite pluie-neige sera souvent comprise entre 700 et 900 mètres mais pourra s'abaisser vers 500/700 mètres mardi.

D'ici mardi soir et une accalmie (que nous vous confirmerons lors de notre prochain article lundi) le cumul envisagé est le suivant :

- sur les monts du Cantal : 35 à 45 cm de neige vers 1200 mètres, jusqu'à 60 cm de neige au-dessus de 1500 mètres !
- sur les Monts-Dore et le Sancy : 30 à 40 cm de neige vers 1200 mètres, jusqu'à 50-55 cm sur les plus hauts-sommets.

Notons que sur ces deux secteurs le vent d'Ouest, parfois Nord-Ouest, sera particulièrement soutenu avec le passage d'une tempête lundi (rafales à 100-130 km/h sur les plus hauts secteurs exposés).
- généralement 20 à 30 cm de neige en Lozère vers 1200 mètres (localement 35 cm en Aubrac) et 10 à 20 cm sur le Forez, le Pilat, les monts d'Ardèche, les Cévennes ...

Là-aussi le cumul par stations s'envole sur certains secteurs sur notre module météo maison !

Vosges et Jura, jusqu'à 40 cm attendus : 

Dès ce samedi soir une perturbation arrive. Elle donne de la pluie à toutes altitudes dans un premier temps. Puis, au fil de la matinée de dimanche la neige descend jusqu'à 600/800 mètres environ en fonction des secteurs. Une accalmie se produit entre dimanche après-midi et le début de journée de lundi. Ensuite, une nouvelle perturbation neigeuse arrive lundi matin avec le passage de fréquentes averses au programme. A la vue d'un isotherme 0 degré (carte ci-dessous) qui descend bien bas : la neige devrait finir par descendre très bas ... probablement à toutes altitudes en fait d'ici lundi soir.

Ces averses deviennent bien plus rares en nuit de lundi à mardi puis devraient cesser mardi matin (avant une nouvelle réactivation mardi après-midi ? A confirmer dans notre prochain bulletin). D'ici mardi matin donc on pourrait avoir :

- 30 à 40 cm de neige au-dessus de 1300 mètres sur les deux massifs.

- 20 à 30 cm de neige vers 1100 mètres.

- 10 à 15 cm de neige vers 800 mètres environ.

Alpes du Nord, jusqu'à 55 cm attendus : 

Dimanche matin des averses circulent sur de nombreux massifs le matin (flocons vers 1500/1700 mètres) mais une perturbation plus organisée se met en place le long des Préalpes où la neige descendra vite vers 1000/1200 mètres environ d'ici la toute fin de matinée. Cette perturbation finit par gagner les hauts-massifs d'ici la mi-journée et en après-midi où la neige descend jusqu'à 700/900 mètres (localement 600 mètres sous fortes intensités). Le temps s'assèche vite en fin de journée partout. On attend généralement 5 à 10 cm vers 1000 mètres et 10-15 cm au-dessus de 1600 mètres voire 5 cm en Haute-Maurienne. Le froid s'installe en nuit suivante.

Lundi, une nouvelle perturbation arrive en matinée comme la carte ci-dessous en témoigne. Elle sera légèrement "foehnée" en vallées internes savoyardes. Il neigera au-dessus de 500/700 mètres voire 800/900 mètres temporairement en Isère.

Cette perturbation traîne une bonne partie de l'après-midi (chutes de neige modérées mais régulières en montagne) de lundi puis le temps s'assèche en nuit suivante ... L'accalmie n'est que de courte durée puisqu'une nouvelle perturbation arrivera mardi par le Sud-Ouest. Elle s'accompagnera à nouveau de chutes de neige au-dessus de 500/800 mètres en fonction des massifs. 

Le potentiel de neige sur les deux jours (lundi+mardi) est le suivant : 

- en Haute-Savoie et Nord de la Savoie (Beaufortain/Val d'Arly/Bauges) : 15 à 25 cm de neige vers 1000 mètres, 30 à 40 cm de neige au-dessus de 1400 mètres.
- généralement 10 à 20 cm de neige vers 1000 mètres ailleurs et 25 à 35 cm de neige au-dessus de 1500 mètres.
- plutôt 20 à 30 cm de neige au-dessus de 1500 mètres en Haute-Maurienne et Sud de la Haute-Tarentaise.

Tout cela sera à confirmer dans notre article de lundi pour ces deux perturbations.

Deux éléments mériteront de l'attention :
- l'évolution de la situation côté nivologie (risque d'avalanches) avec de fortes rafales de Sud-Ouest en altitude à l'avant des perturbations et de fortes rafales de Nord-Ouest à l'arrière.
- l'accentuation sensible du froid à partir de mercredi. D'ici la fin de la semaine le mercure pourra plonger vers -10/-5 degrés vers 1000 mètres et -15/-11 degrés vers 2000 mètres ...  froid accentué par un vent de Nord sensible à partir de mercredi.

Consultez les cumuls attendus par stations sur les Alpes du Nord.

Alpes du Sud, jusqu'à 40 cm attendus : 

La perturbation de dimanche après-midi ne concerne, brièvement, que les Hautes-Alpes durant quelques heures. La neige, d'abord vers 1300/1400 mètres, descend vers 800/1000 mètres sous les dernières précipitations en fin de journée de dimanche. Puis le temps s'assèche donc. On attend 3 à 5 cm de neige au-dessus de 1500 mètres dans les Hautes-Alpes voire 10 cm en bordure immédiate de l'Isère. Des traces de neige sont possibles en Haute-Ubaye puis le temps est sec plus au Sud.

Une nouvelle perturbation arrive en début de journée, par l'Ouest, lundi. Elle traîne jusqu'à lundi soir mais touche peu les Alpes-Maritimes. Il neige au-dessus de 600/800 mètres environ. Après une accalmie entre la nuit de lundi à mardi et à l'aube lundi : c'est un peu le même schéma qui se produit mardi avec des chutes de neige qui reprennent vite le matin au-dessus de 600/800 mètres puis localement 500 mètres en fin de journée. Le temps devrait s'assécher le soir. 

Le potentiel (à confirmer lundi matin dans notre article!) sur les deux journées lundi/mardi est le suivant : 
- dans les Hautes-Alpes : 20 à 30 cm de neige au-dessus de 1500 mètres voire 40 cm dans le Champsaur, et 15 à 25 cm de neige vers 1000 mètres.
- dans les Alpes de Haute-Provence : 15 à 25 cm au-dessus de 1500 mètres voire 30 cm sur l'Ouest du département, 10 à 15 cm vers 1000 mètres.
- dans les Alpes-Maritimes : 10 à 15 cm au-dessus de 1400 mètres, 5 à 10 cm vers 1000 mètres.

Avec la mise en place d'un flux de Nord plus rapide à partir de mercredi : le temps devrait s'assécher même si on surveillera d'éventuels débordements neigeux vers la frontière italienne. Les températures deviendront alors glaciales en altitude, qui plus est sous le vent de Nord.

Consultez les cumuls attendus par stations sur les Alpes du Sud.

Voilà pour cette première estimation de ce qui vous attend d'ici mardi soir en terme de quantités de neige. Aucun massif ne sera épargné cette fois, et aucune altitude non plus pour la première fois de cet hiver.

Notre prochain article, traditionnel du lundi, nous permettra de faire un nouveau point complet sur l'évolution à venir pour le reste de semaine et surtout vous confirmer ces cumuls qui s'annoncent par endroits très intéressant. Une certitude : l'hiver arrive en force !

Bon ski !

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !

3 Commentaires

Bast03 Enfin !! Comme c'est bon 🎉
Il faudra juste espérer que le vent ne vienne pas ruiner tout ça...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

acrobatic Encore une fois, chutes de neige largement surestimées Le verdict après le weekend. Sur le Vercors nada !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.