Stations de ski et Covid-19 : comment l'hiver s'annonce-t-il ?

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Stations de ski et Covid-19 : comment l'hiver s'annonce-t-il ?

Covid19
Sarah.Pinton
Staff
Texte :
Photos :
Guillaume Arrieta

Il est difficile de répondre clairement et précisément à la question "Comment l'hiver 2020-2021 s'annonce t-il pour les destinations sports d'hiver". La crise sanitaire liée à la Covid-19 que nous traversons, nous oblige à avancer avec prudence. Tout peut changer rapidement d'un département à un autre, ce qui contraint toute l'industrie des sports d'hiver à s'adapter en permanence, à anticiper de nombreux schémas, tout en faisant preuve de flexibilité. Nous ne pouvons que "imaginer" comment pourrait être notre hiver car nous n'avons pas, à l'heure actuelle une boule de cristal pour savoir quel impact aura la circulation du virus dans les prochains mois. 

Une chose est sûre, toutes les stations de ski s'activent pour organiser au mieux l'hiver afin d'accueillir leurs clients dans les meilleures conditions possibles, en respectant à la lettre l'ensemble des mesures sanitaires en vigueur.

Dans ce dossier, mis à jour en temps réel, nous vous listerons toutes les prises de parole des destinations, des institutionnels et des professionnels de l'industrie des sports d'hiver. 

Stations de ski et Covid-19

L'association France Montagnes  regroupant les principaux acteurs du tourisme de montagne en France a publié une infographie sur les règles de conduite générale en station cet hiver.

Ajoutez des photos (2020px)

Conduite générale en station de ski pour l'hiver 2020-2021

"La pratique des sports de glisse est une pratique de plein air, où l’équipement (gants, ski, bâtons...) favorise les gestes barrières. Dans certains lieux publics, la capacité d’accueil peut être réduite. Le masque est obligatoire à partir de 11 ans."

Pour accéder à la station, dans les transports publics

  • Port du masque obligatoire sur les quais et dans les bus.

Remontées mécaniques

  • Port du masque obligatoire dans les files d’attente et sur les remontées mécaniques.
  • Désinfection quotidienne des zones de contact.

Chez le loueur de matériel

  • Port du masque obligatoire.
  • Désinfection du matériel loué.
  • Gel hydro-alcoolique à disposition.

Dans votre hébergement et les Offices de Tourisme

  • Port du masque obligatoire dans les parties communes et closes.
  • Gel hydro-alcoolique à disposition.
  • Désinfection des surfaces de contact et fréquence de nettoyage augmentée.

Dans les bars / restaurants

  • Consommation assise uniquement.
  • Espacement des tables d’au moins 1 mètre ou présence d’une paroi fixe ou amovible assurant une séparation physique.
  • Port du masque obligatoire pour les clients lors des déplacements dans l’établissement.
  • Gel hydro-alcoolique à disposition.
  • Désinfection des surfaces de contact et fréquence de nettoyage augmentée.

À l’École de Ski

Port du masque obligatoire lors des rassemblements au début et à la fin des cours, pour le moniteur et pour les élèves de 11 ans et plus.

Dans les bâtiments, pour les espaces publics :

• Port du masque obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus.

• Gel hydro-alcoolique à disposition.

• Désinfection des surfaces.

Désinfection du matériel prêté (dossards, DVA,...).

Quand les stations de ski (se) bougent pour leurs clients et contre la Covid-19...

Avec l'instabilité de la situation, peu de stations communiquent à haute voix pour le moment, mais l'on voit progressivement la mise en place de pages dédiées aux mesures Covid-19 sur les sites web des destinations. Le but est bien sûr de rassurer la clientèle en s'engageant pour leur donner plus de flexibilité dans leur réservation. Tout le monde en montagne fait preuve de positivisme après un excellent été et espère que l'hiver puisse se dérouler de bonnes conditions. 

Tignes propose une page d'information dédiée Covid-19 reprenant l'infographie réalisée par France Montagne. La station précise qu'elle ne prévoit pas de limiter la fréquentation sur ses 300km de pistes.

Dans ses 7 engagements pour l'hiver 2021; Outre celui de respecter les mesures sanitaires, Les Arcs s'engage à rembourser sans frais la modification ou l’annulation d'une commande de forfait en ligne jusqu’à 48h avant votre premier jour de ski. 

- Dans les Pyrénées,  7 stations de ski (Ax 3 Domaines, Guzet, Ascou, Les Monts d’Olmes, Saint-Lary, Font-Romeu Pyrénées 2000 et Cambre d’Aze) collaborent pour proposer un pass commun SKIZAM (sans passage en caisse, principe du paiement à la consommation) avec de nombreux avantages tels que : 20 % de réduction sur la base du tarif public journée, la 7ème, 14ème, 21ème journée de ski forfait, l'assurance ski offerte etc.

Val Thorens lance un tour de cou 2 en 1 avec un masque de protection intégré, classé catégorie 2. Il permettra ainsi aux skieurs se protéger du froid et de porter leur masque pour emprunter les remontées mécaniques. Il sera disponible dès l’ouverture de la station le 21 novembre 2020 et vendu au prix de 15 euros à l’Office du Tourisme, aux caisses des remontées mécaniques ainsi que dans différents commerces de la station.

- Les établissements La Folie Douce préparent également leur protocole sanitaire avec l'ouverture à venir des stations de ski. Camille Desserle, responsable commerciale et communication, prévient qu'il n'y aura pas de grands événements cet hiver, le concept changera pour s'adapter à la situation inédite. Les mesures sanitaires telles que le port du masque pour tout déplacement sera à respecter, tout le monde sera assis pour consommer etc. 



Et ailleurs en Europe ?

 - Le gouvernement autrichien a annoncé qu'il n'y aurait pas de fête "après-ski" dans les restaurants et les bars cet hiver. Les clients devront manger et boire assis tandis que les établissements devront fermer à 22h.

- En Suisse, le projet "Tous en piste" vient de naitre pour envoyer un message clair aux vacanciers pour l'hiver à venir.  Il s'agit d'une initiative privée de l’association Remontées Mécaniques Suisse, des remontées mécaniques, des destinations et des acteurs des sports de neige et d’hiver, afin de communiquer d'un même voix sur la saison de ski dans les Alpes suisses.

Sarah.Pinton
Staff
Texte Sarah Pinton
Bon... On fait quoi ce week-end ?
8 commentaires
freeryan
Statut : Expert
inscrit le 12/02/05
Article intéressant et qu’il faudra suivre avec attention au fil de l’évolution de la situation ...
Shane Harrisson
Statut : Expert
inscrit le 09/10/17
Stations : 4 avisMatos : 63 avis
Tant que c'est ouvert à Val Tho les 11, 12 et 13 décembre...
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Shane Harrisson
Statut : Expert
inscrit le 09/10/17
Stations : 4 avisMatos : 63 avis
Economiquement, je ne pense pas qu'on se dirige vers une fermeture complète comme on a pu voir l'année passée. Cela représenterait un trop grand manque à gagner pour l'état. Ils peuvent toujours faire valoir que les vacances d'été se sont bien passées en termes de SRAS-CoV-2. C'est depuis la rentrée avec la reprise des enfants à l'école et le retour au travail que cela déconne. Faut seulement espérer que l'on ne se dirige pas comme en amérique du Nord vers pas de piétons, et pas ou peu de skipass autres des forfaits saisons comme à Big Bear Mountain https://www.bigbearmountainresort.com/covid
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Cricket.Scott

inscrit le 21/12/17
Matos : 1 avis
"Port du masque obligatoire dans les files d’attente et sur les remontées mécaniques" : quand t'es en surchauffe, j'y crois pas.
La distanciation est impossible avec la mentalité de certain de vouloir resquiller.
Va falloir que les perch-man s'improvise flic ?
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

MrBrooks
Statut : Confirmé
inscrit le 08/12/14
Ils ont raison de montrer patte blanche et d'anticiper. Il n'y a que comme ça que la saison pourra se tenir. par contre, je ne serai pas étonné que nos dirigeants Européens demandent à chacun de skier chez soit, afin d'éviter de potentiel cluster venu d'ailleurs.
Une mauvaise nouvelle pour les professionnels mais une bonne pour nous !!!

Bon courage à tous et prenez soin de vous.
Shane Harrisson
Statut : Expert
inscrit le 09/10/17
Stations : 4 avisMatos : 63 avis
Je te cache pas que pour skier, skier en Belgique, c'est pas ce qu'il y a de plus terrible...
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.