Un après-ski exaltant dans les Alpes vaudoises  
2000*1045px

Un après-ski exaltant dans les Alpes vaudoises  

Découvrez l’autre facette du canton de Vaud où adrénaline, plaisir et découverte sont les maîtres mots !
Texte Sarah Pinton
Photos Guillaume Arrieta
Vidéo Florian Pivot
Découvrez l’autre facette du canton de Vaud où adrénaline, plaisir et découverte sont les maîtres mots !
Texte Sarah Pinton
Photos Guillaume Arrieta
Vidéo Florian Pivot

Dans les Alpes vaudoises, nous n’avons reculé devant aucun défi : dévaler de nuit une piste en luge autrichienne à la lampe frontale, manger une fondue authentique “moitié-moitié” à bord d’un “char à fondue” ou bien dans un igloo géant, goûter des spécialités locales dans des cabanes hors du temps, s’initer à l’art ancestral du découpage ou encore explorer les hauteurs de Leysin armés de raquettes à neige. Nous vous dévoilons dans cet article l’autre facette du canton de Vaud où adrénaline, plaisir et découverte font bon ménage ! Impossible de s’ennuyer devant tant d’activités… 

Des sensations fortes en luges

Descente nocturne aux Diablerets

La glisse ne s’arrête pas au ski ! Vous pensez que la luge n’est réservée qu’aux enfants ? Détrompez-vous, en Suisse l’activité est reine. En couple ou entre amis, il s’agit d’une sortie très populaire qui réserve son lot de sensations fortes. Nous sommes allés tester l’incontournable piste de 7km des Diablerets de jour comme de nuit ! 

Arrivés en bas de la télécabine Diablerets Express, nous récupérons nos luges et gagnons le départ de la piste de luge aux Mazots à 1717m d’altitude. Nos engins sont de véritables bolides, armés d’une semelle et de carres comme sur des skis. Nino, figure locale du village, nous prodigue quelques précieux conseils pour maîtriser nos montures et appréhender les virages serrés. Juliane et Mathieu apprennent très vite et se laissent prendre au jeu en oubliant tous leurs aprioris. Après cette première descente au coucher du soleil en guise d’échauffement, nous rejoignons à nouveau le départ pour nous rassasier au restaurant Les Mazots. L’expérience ultime consiste à partager une fondue avant une course effrénée nocturne à la frontale. Le combo parfait, un véritable coup de coeur pour toute l’équipe !

Nous vous recommandons la descente de nuit : la piste est damée, le froid durcit la neige et les luges prennent beaucoup plus de vitesse. Sensations fortes et fous-rires garantis ! Nous avons l’impression de vivre une course digne de Mario Kart ! Mathieu commente “C’est impressionnant, ça se pilote très bien, on peut carver dans les virages en jouant avec les appuis et prendre de la vitesse”, “c’est vraiment impressionnant” ajoute-t-il. Quelques chutes sans gravité sont parfois au rendez-vous, le challenge consiste à négocier les virages et la vitesse en jouant avec le poids du corps.


Le plein d'Adrénaline au Tobogganing Park de Leysin

Si vous avez toujours envie de luger, Leysin dispose d’une attraction un peu givrée : le Tobogganing Park. Quésaco ? Ce lieu original a été fondé par Silvio Giobellina, champion olympique de bobsleigh et dispose d’une dizaine de pistes aux virages relevés, à descendre sur une chambre à air.

Nous attendions avec impatience cette activité pour le moins originale, malheureusement les chutes de neige ont conduit à la fermeture du park pour la journée. Nous sommes restés rêveurs sous Ies flocons à regarder les 2800m de pistes “snowtubing”, les loopings et virage à 360°et à imaginer les fameuses accélérations promises jusqu’à 60km/h. Bref, nous allons devoir revenir tester !

Manger une fondue dans des lieux insolites

Manger une fondue traditionnelle moitié-moitié (un mélange de Vacherin et Gruyère) fait partie des traditions auxquelles on ne déroge pas ! En plus de nous régaler à chaque occasion, nous avons eu la chance de les déguster dans des lieux magiques et peu communs...

Le Village des Neiges à Leysin

Juste à côté du Tobogganing Park se situe le Village des Neiges. Ce village, fait uniquement de neige et de glace, se compose d’un restaurant, un bar et même d’une petite chapelle en forme d’igloo. “C’est terriblement dépaysant” s’exclame Juliane en arrivant. La construction du village a nécessité plus de 1200 heures de travail dont 15 jours pour réaliser la chapelle. Il s’agit de neige projetée sur une structure gonflable qui est ensuite découpée à la tronçonneuse.

Tels de grands enfants, des flocons plein les yeux, nous nous installons sur des peaux de bêtes et nous dévorons nos fondues : traditionnelle et au fromage de chèvre (plus légère et digeste, une belle découverte). “Impressionnant et atypique, c’est parfait pour un dîner en tête-à-tête” commente Mathieu à la fin du repas. Même s’il ne fait pas spécialement froid à l’intérieur de l’igloo-restaurant, nous vous recommandons de venir en tenue de ski pour être à l’aise.

Impressionnant et atypique, c’est parfait pour un dîner en tête-à-tête

Mathieu

Balade en char à fondue à Château-d’Oex

Char à fondue ? Nous sommes restés perplexes devant ce terme. Il s’agit en fait d’une activité inédite proposée au Pays-d’Enhaut où l’on savoure une fondue dans un char tracté par des chevaux au travers des rues du charmant village de Château-d’Oex. Nous nous laissons donc conduire par Cherokee et Tornade, les deux juments du Manège de Château-d’Oex en mangeant notre ultime fondue du séjour. Comment s’en lasser ? Cette dernière a la particularité d’être “moitié Vacherin, moitié Etivaz”, fromage local équivalent au Gruyère. Lors de votre séjour au Pays-d’Enhaut n’oubliez pas de visiter “La maison de l’Etivaz” pour connaître tous les secrets de l’affinage de ce fromage. Notre passage interpelle les passants et automobilistes, il faut avouer que “c’est une manière vraiment atypique pour déguster une fondue” comme le fait remarquer Juliane. C’est aussi un moyen original pour visiter ce coin authentique et rustique du canton Vaud. L’une des spécificités du Pays-d’Enhaut réside dans son patrimoine architectural, témoin d’une vie paysanne intense et d’un riche passé. Certaines constructions remontent jusqu’au 16ème siècle. Mathieu garde le souvenir “d’une balade hors du temps”.

S’initier à l’art du découpage

Le découpage est un art populaire (pas exclusivement suisse), réalisé historiquement sur du papier de récupération. Tombé en désuétude, cet art reste au goût du jour au Pays-d’Enhaut grâce à quelques artistes comme Véronique Jaquillard qui transmettent leur passion aux générations futures… et aux vacanciers ! C’est d’ailleurs en compagnie de Véronique que Juliane et Mathieu ont appris les rudiments du découpage. A l’aide d’un scalpel, nous essayons de découper des formes de plus en plus complexes. “Le plus dur ce sont les courbes” commente Mathieu. Pour les petits détails Corinne nous explique que certains découpeurs utilisent même une loupe. Elle poursuit : « la concentration est à son maximum, je découpe pour le plaisir, c’est presque une activité méditative ». Pour en savoir plus sur le découpage, prévoyez une visite au musée du Pays-d’Enhaut ou rendez-vous à la 5ème journée du papier découpé les 11 et 12 juillet 2020. 

Se balader sous la neige en raquettes 

Il existe de nombreux itinéraires balisés à Villars, Gryon, aux Diablerets, à Leysin, au Col des Mosses, ou encore à la Lécherette. Le jour de notre arrivée, sous la neige, nous décidons de faire une boucle d’une heure sur les hauteurs de Leysin. Armés de nos raquettes aux pieds, nous prenons très vite nos marques. Cette activité accessible à tous requiert en effet peu de technique et permet de marcher dans la neige, même profonde, sans la moindre difficulté. Il existe des circuits pour tous les niveaux avec un dénivelé plus ou moins important. Pour notre part, nous choisissons un itinéraire facile, celui de Prafandaz (n°2 sur la carte) dans la forêt, avec un point de vue sur le lac Léman et un passage près d’une bergerie.

Goûter les spécialités vaudoises dans des cabanes typiques

Si nous sommes avant tout amateurs de glisse, nous sommes aussi amateurs de bonnes choses, particulièrement dans notre assiette ! Nous vous partageons nos deux restaurants coup de cœur, tant pour l’ambiance que leur cuisine locale. Nous avons été accueillis “comme à la maison” dans un cadre pourtant complètement dépaysant !

Restaurant l’Étable (Famille Gruaz)

Le restaurant L’Etable se situe sur les pistes de Gryon, il porte bien son nom puisqu’il héberge quelques drôles d’habitants répondant aux doux noms de Kebab ou Saucisse. N’ayez crainte, ils ne finiront pas dans votre assiette. Visibles depuis le restaurant, dans l’étable attenante, René et sa femme ne manqueront pas de vous présenter leurs deux boucs (Balthazar, Kebab), la brebis de race Haut Valais, la truie (Cunégonde), le cochon (Saucisse) et les deux ânes (Sancho et Tempête). De ce lieu atypique, nous retenons l’accueil chaleureux de René, toujours prêt à papoter (ou sortir une bonne bouteille) mais aussi la découverte de ces plats vaudois traditionnels un peu oubliés. Nous testons sans nous faire prier le papet vaudois (la saucisse au choux), le jambonneau rôti au miel (“Incroyable” d’après Guillaume) ou la tartiflette vaudoise (avec du Vacherin et de la crème de pomme de terre)

Refuge de Solalex

A 1460m d’altitude, face au miroir de l’Argentine (dalle très réputée pour l’escalade, nous y sommes d’ailleurs retournés cet été pour la gravir), se cache le Refuge de Solalex. Cette cabane se niche dans un petit coin de paradis sauvage, loin des habitations et des remontées mécaniques. “Ça mériterait de revenir voir le coin de jour, ce cirque sauvage de montagnes a l’air magnifique” commente Juliane. Pour se rendre au Refuge du Solalex, il faut d’ailleurs emprunter la moto neige affrétée pour l’occasion le soir (10min) ou marcher durant la journée. Certains préfèrent le rejoindre en ski de randonnée ou en raquette ou encore s’offrent la possibilité de descendre en luge. Le patron, Martin, accueille tous ses hôtes en personne. Véritable refuge à l'ambiance rustique, on y sert des spécialités fromagères comme la traditionnelle raclette au feu de bois. Pour l’anecdote, le record de tournée de raclette est ici à 28 ! En Suisse, pas d’appareil à raclette sur la table, on vous sert assiette par assiette votre ration de fromage depuis la cheminée. Attention, pensez à réserver ! Le Refuge de Solalex jouit d’une solide réputation, ce qui lui vaut d'être souvent complet. 

Se prélasser dans des bains thermaux

Terminons ce tour d’horizon des activités hors ski avec une petite pause bien-être. Dans le canton de Vaud, on prend aussi le temps de se ressourcer le corps et l’esprit grâce aux bains thermaux. Notre endroit préféré pour se relaxer après une belle journée de ski reste Lavey-les-Bains où jaillit la source d’eau plus chaude de Suisse (62°C). Les Bains de Lavey offrent plus de 1000m2 de bassins extérieurs entre 32 et 36°C ainsi que des saunas, hammams et salles de repos. Notre conseil, vivez l’expérience de nuit pour profiter d’une ambiance magique avec les bains éclairés (ouverts jusqu’à 21h ou 22h). L’autre option pour profiter d’un espace wellness et d’un bassin extérieur consiste à visiter les nouveaux Bains de Villars qui ont ouvert en avril 2017.

Hébergés au Chalet RoyAlp Hôtel & Spa durant notre séjour à Villars, nous avons bénéficié d’un accès direct au Spa de cet hôtel.

Infos pratiques


Tous les tarifs sont donnés pour un adulte

Piste de luge des Diablerets
Location de luges, de CHF 12 à CHF 20 (en fonction du type de luge).
1 montée en télécabine : CHF 15.

Tobogganing Park
Ouvert de décembre à mars
Tarif : CHF 27 (1h50)

Char en Fondue
Tarif : CHF 40. Le prix comprend les couvertures, la fondue, le pain et le thé chaud.

Renseignements auprès du centre équestre Le Manège de Château-d’Oex

Location de raquettes
Tarif : entre 15 et 20 CHF en fonction des magasins.

Bains de Villars
Tarif : CHF 25

Bains de Lavey
Tarif : CHF 28

Où séjourner ?

Leysin : le Grand Chalet
Ambiance chalet où le bois prédomine (jusque dans les chambres), ce petit hôtel ne manque pas de charme ! Le petit plus : un jacuzzi sur la terrasse commune avec un panorama sur la montagne et le village de Leysin.

Villars : Chalet RoyAlp Hôtel & Spa
Le luxe d’un palace couplé à l’authenticité d’un chalet de montagne suisse, bienvenue au Chalet RoyAlp Hôtel & Spa. Peu habitués à un tel niveau de service, nous avons été impressionnés par la taille des chambres (plus grandes que nos appartements respectifs), la vue imprenable sur les montagnes et le Spa avec piscine couverte, hammam, sauna et jacuzzi. Une expérience “haut de gamme” unique à vivre au moins une fois !

Les Diablerets : l’hôtel Les Sources
La simplicité d'un petit hôtel avec un accueil familial ! L’hôtel Les Sources est idéalement situé à quelques pas des pistes et du centre du village des Diablerets.

Pas encore de commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.