Point Neige #20 : Un début avril neigeux ?
2000*1045px

Point Neige #20 : Un début avril neigeux ?

Quelque chose se profile à l'horizon des modèles météo
Texte THOMAS BLANCHARD, LOÏC GIACCONE
Quelque chose se profile à l'horizon des modèles météo
Texte THOMAS BLANCHARD, LOÏC GIACCONE

Tentons d'y voir plus clair. Le printemps du ski est là, et l'enneigement devient de plus en plus hétérogène. On va ainsi essayer de vous indiquer, et vous aiguiller du mieux possible sur les conditions de ski actuelles et leur évolution. 

Ce Point Neige va dresser un état des lieux de l'enneigement sur l'ensemble des massifs français. Mais tout d'abord nous allons revenir sur les conditions météorologiques actuelles et celles envisagées, pour tenter de savoir si l'on doit définitivement ranger les skis au placard (Spoiler : à priori, non). 

Car à en croire le module météo Skipass, automatique, de belles couleurs signifiant le retour de la neige et du froid pointent leur nez pour la semaine prochaine. Nous allons essayer de détailler un peu cette tendance. La Météo Skipass est complétée par les Points Neige hebdomadaires tels que celui-ci, ainsi que les Bulletins Neige qui précèdent des chutes de neige significatives. 

Situation et évolution météorologique

Stable, ennuyeuse, calme... Tous ces mots peuvent être utilisés pour décrire la situation météorologique de ces derniers jours et, plus largement, depuis le mois de février mis à part un court intermède agité il y a deux semaines. Les affamés de poudreuse s'en plaindront, les vacanciers à la recherche de soleil et les skieurs de randonnées eux s'en réjouiront. Les hautes-pressions, ou anticyclone, sont bien présents sur le pays depuis la semaine dernière et devraient se maintenir encore au moins jusqu'au weekend. 

Dans ce contexte, les températures ont encore une fois été bien douces le week-end dernier tandis qu'un rafraîchissement relatif s'est opéré depuis lundi. Si vous envisagez de vous rendre en montagne samedi et dimanche prochain, sachez que ce temps bien ensoleillé va se maintenir et que les températures vont repartir à la hausse à partir de jeudi/vendredi. Signe de l'avancée dans la saison : on pourra retrouver quelques cumulus au-dessus des pentes durant les après-midi. 

Changement radical ?

Pour autant, le début du mois d'avril s'annonce-t-il lui aussi printanier et aussi monotone ? Pas si sûr... Comme mentionné en introduction de cet article, les modèles météorologiques utilisés pour la prévision envoient quelques signaux pour un changement de temps autour du 03/04 avril : quel est-il ?

La carte ci-dessus présente en effet une évolution plus favorable pour les amateurs de séquences tardives brièvement hivernale. En effet, l'anticyclone (pressions élevées supérieures à 1015/1020 hectopascals) semble se décaler vers l'Atlantique et laisser le champ libre aux dépressions nordiques et polaires descendant entre l'Europe de l'Ouest et Centrale, ici du côté de la mer du Nord (pressions autour de 1000 à 1005 hectopascals). Bien évidemment à cette échéance cela demandera confirmation et surtout, il conviendra de préciser ultérieurement où ce décrochage d'air polaire se produira exactement. 

Les conséquences pour les amateurs de neige ? Une masse d'air bien plus fraîche descendrait d'Europe du Nord, tout en étant relativement bien chargée en humidité. Des chutes de neige pourraient ainsi faire leur retour sur une partie de nos massifs... Impossible de vous dire où à ce stade. Typiquement, plus la coulée aura lieu à l'Est plus les Alpes du Nord, les Vosges et le Jura seront touchés en priorité (c'est un peu la récurrence de cet hiver). Si en revanche, cette coulée d'air polaire se produit plus à l'Ouest, vers le proche-Atlantique ou l'Ouest de la France, ce sont plutôt les Alpes du Sud et les Pyrénées qui seraient touchées... 

Réponse ces prochains jours, ou en temps réel sur le module météo Skipass qui risque donc de varier énormément au gré des mises à jour des modèles (voir la carte ci-dessous les cumuls à 10 jours... C'est loin, on ne s'emballe pas mais on surveille !). Attention, on a déjà eu des déceptions dans les actualisations ces derniers temps... Mais on a aussi déjà eu de très belles surprises en avril avec de la poudreuse jusqu'au nez. A suivre donc. 

Quoiqu'il en soit, le ressenti risque de bien changer par rapport au temps actuel !

En effet pour l'instant, le temps demeure calme, sec et ensoleillé permettant de belles descentes à ski que ce soit sur les pistes ou en dehors avec un risque d'avalanches qui reste relativement limité ces jours-ci. Bien évidemment, à cette période de l'année, on se méfiera toujours des pentes les plus ensoleillées aux heures les plus chaudes de la journée avec des coulées de neige possibles en raison de la douceur qui alourdit le manteau. 

En attendant : où skier ce weekend ?

Dans les Alpes du Sud :

Et bien pourquoi pas. Certes l'enneigement est clairement déficitaire, notamment quand on s'approche de la frontière italienne ou de la Méditerranée. Mais certaines stations, de moins en moins nombreuses, restent ouvertes, surtout en altitude et/ou en orientation Nord. Vous pouvez donc profiter des joies du ski le matin, puis d'une sortie en VTT ou en randonnée l'après-midi comme c'était le cas ces derniers jours autour du Val d'Allos (04)

En effet, en raison des chutes de neige relativement peu fréquentes cet hiver et surtout d'un temps très ensoleillé depuis plusieurs semaines : l'opposition entre les pentes Sud (plus douces), et les pentes Nord (plus fraîches) est importante en terme d'enneigement puisque l'on peut parfois grimper sans trouver la neige au sol jusqu'à 2500 mètres en adrets.

Dans les Alpes du Nord :

La situation est globalement similaire, avec un différentiel importants entre versants Sud et Nord, en raison de l'avancée du calendrier mais l'enneigement est tout autre. Il est en effet beaucoup plus satisfaisant même si les pistes exposées ferment petit à petit sous 1600-1800 mètres. La neige poudreuse est vraiment de plus en plus localisée voire inexistante y compris en haute-montagne en raison de la douceur puis des forts vents observés. Favorisez clairement à présent les stations d'altitude pour trouver un enneigement correct notamment celles les plus orientées au Nord. 

Dans les Pyrénées :

On y reviendra dans notre bilan de l'hiver, prévu pour le mois de mai, mais les bonnes conditions d'enneigement n'auront vraiment pas duré bien longtemps dans ce massif qui voit la neige fondre assez rapidement depuis plusieurs semaines. Les pentes Sud sont parfois dégarnies jusqu'à 1900/2400 mètres en fonction des secteurs. La différence avec l'hiver dernier est remarquable, exemple ici du côté du col du Pourtalet. A période similaire les hauteurs de neige sont loin d'être égales !

Dans les massifs de moyenne-montagne (Jura, Vosges, Massif-Central) :

Bon, l'arrivée du mois d'avril signe traditionnellement la fin de la saison de ski pour ces reliefs : cette année ne semble pas déroger à la règle. Les hauteurs de neige deviennent bien maigres, les stations de ski encore ouvertes sont relativement limitées. Mais vous avez probablement encore ce weekend pour en profiter sur les quelques pistes toujours praticables.

Finalement, seul le massif Corse a vu quelques flocons tombés ces derniers jours puisqu'il a neigé dès 600/700 mètres en quantités relativement limités certes (10 à 15 cm).

Conditions de printemps

Rappelons que le meilleur moment pour profiter de ces conditions de ski de printemps reste le petit matin pour ceux qui aiment la neige bien dure (le regel nocturne reste assez bon) et plutôt entre 10h et 14h pour ceux qui préfèrent la neige douce, toujours en jouant bien avec l'exposition des pentes. Ensuite, c'est soupe pratiquement pour tout le monde !

Pour répondre à la question présentée en titre de ce Point Neige : on peut donc vous affirmer, objectivement, que non ce n'est pas terminé pour le ski à ce jour !

Mais on espère en tout cas que les cieux vous proposeront de nouvelles chutes de neige significatives d'ici le 5 avril... Affaire à suivre.

2 commentaires

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.