FWT : Eder a tué le game
2000*1045px

FWT : Eder a tué le game

L'italien s'est imposé dès le départ de la compétition, confirmant son statut de leader
Texte Loïc Giaccone
Photos FWT J. Bernard, M. Knoll
L'italien s'est imposé dès le départ de la compétition, confirmant son statut de leader
Texte Loïc Giaccone
Photos FWT J. Bernard, M. Knoll
.

La troisième étape du Freeride World Tour a eu lieu ce samedi 23 février à Fieberbrunn, en Autriche. En résumé, nos frenchies Marion Haerty et Victor de Le Rue ont tout tué en snowboard, tandis que Markus Eder et Hedvig Wessel se sont imposés côté ski. Voici le récap.

Le replay

La diffusion a eu de nouveau des soucis : le stream sur Youtube n'était pas regardable, en revanche le flux direct sur la page FB de Peak Performance fonctionnait bien. 

Voici le replay intégral, dans l'ordre : snow hommes (15min43), ski hommes (52min13), ski femmes (2h08min) et snow femmes (2h43min). Les ordres de passages des riders sont ici

La face

La compétition avait de nouveau lieu sur la "Wildseeloder", dans des conditions pas parfaites mais tout de même très respectables avec une couche pas trop profonde de neige apparemment bonne et froide. Les rochers n'avaient pas l'air très loin à certains endroits. 

Ajoutez des photos (2020px)

Cocorico (again)

On attaque par le snowboard ! Comme lors de l'étape précédente de Kicking Horse, nos deux frenchies Marion Haerty et Victor de Le Rue se sont imposés. Victor a signé un gros run avec plusieurs 360 qui lui a apporté 88 points, et Marion, dernière à descendre, s'est offerte une belle ligne originale sur la droite de la face en enchainant pas mal de sauts qui lui ont permis de prendre la première place avec 78 points. Les deux riders conservent leur première place au classement général et se permettent même de creuser l'écart. Le titre va-t-il se jouer en Andorre ? Nous verrons...

"Super contente d’avoir pris le start des gars cette année et de faire une ligne que j’avais repérée il y a deux ans, et pouvoir prendre la gagne auprès de Victor, ça donne la motivation pour la suite !" Marion Haerty

Dave Baird et Sammy Luebke complètent le podium chez les hommes, Anna Orlova et Erika Vikander chez les femmes.

Quelques images des monoplanchistes :

Ajoutez des photos (2020px)

Côté bipédie

Chez les skieuses

On a vu des beaux runs chez ces dames. D'entrée, Jacqueline Pollard a mis la barre haute avec un run fluide et rapide à 82 points. Elle restera dans le "hot seat" jusqu'au passage de la norvégienne Hedvig Wessel qui sortira un gros run avec backflip qui la portera à 86 points. Dernière à passer, la suisse Elisabeth Gerritzen prendra la troisième place à 80 points. La jeune rookie française Juliette Willmann termine 7ème avec 68 points. 


Ajoutez des photos (2020px)

Le roi Eder

Chez les skieurs

Deuxième à partir (après un joli run de Carl Regner Eriksson à 78 points), l'italien Markus Eder a enchainé un gros run avec de beaux transferts dont il a le secret et ponctué de tricks (un 360 sur le haut, un backflip sur le bas). Ca score, et ça score gros à 92,33 points. Sur le coup, on se dit en rigolant qu'il probablement tué le jeu (et peut-être même le Tour, au vu du classement général), et puis au fur et à mesure de la compétition on rigole moins.  

Pour aller le chercher, il va falloir sortir un run rapide, avec de gros tirs ET deux tricks. Eh oui car le règlement fait que plus on fait d'actions, plus on monte "haut" en score. Et des tricks posés, ça rapporte. Bref, vous vous en doutiez probablement à la lecture du titre, aucun skieur n'a réussi à accrocher le sieur Eder, qui remporte l'étape. 

Est-ce qu'il y a eu du suspens ? Un peu, tout de même. Le premier coup avec le run rapide sur la partie haute de Andrew Pollard, qui pose donc les fameux deux tricks pouvant permettre d'accrocher un gros score (deux 360). 85,33 points, cela lui permettra de décrocher l'argent. 

Idem avec Kristoffer Turdell qui signe un magnifique passage dans la partie haute. Une grosse double, puis les deux tricks "obligatoires" sur le bas. Malheureusement sa réception sur le premier (un 360) l'empêchera probablement d'aller titiller les deux premiers du classement, il finit avec 82 points. 

On notera le crash effrayant de Craig Murray qui tape l'appel d'un rocher en plein 360. Il a l'air de s'en être tiré, skiant jusqu'à l'arrivée. 

Juste derrière, le français Yann Dumax-Baudron s'est malheureusement crashé. Idem pour Tanner Hall dans la partie basse, qui ne semblait pas à son aise. Wadeck Gorack lui, pose un run fluide, un backflip sur le bas, c'est bien mais ça ne suffit pas à aller chercher le haut du classement, il obtient 72,33.  Juste derrière, c'est au tour de Mickael Bimboes, vainqueur de l'année dernière. Ce dernier ne fait pas dans l'original et on le comprend : puisque ça a marché l'année dernière, ça devrait marcher cette année aussi non ? Il signe un run similaire, avec cette fois une grosse double à mach 12 en haut, et le transfert du canyon en bas (toujours aussi hallucinant). Après un moment de suspens, le verdict tombe : l'effet de surprise n'est plus là, et ça ne paye pas assez pour accrocher le podium avec 81,67 points. 

Le dernier français (et dernier skieur à passer), Léo Slemett, mettra tout le monde d'accord avec une double barre de type "chamois" sur le haut, avant d'enchainer et poser un backflip en bas. Ça paye, avec 84,33 points il éjecte Turdell du podium et prend la troisième place. Bravo Léo !


Ajoutez des photos (2020px)

Classement général

Un petit récap de là où on en est, à la veille de la quatrième étape en Andorre qui verra le "cut" des athlètes pour Verbier. Ceux-ci sont indiqués en "Qualified" vert pour chaque catégorie, ce sont aussi ceux qui seront re-qualifiés pour le FWT l'hiver prochain. Attention : cela veut dire que le classement ci-dessous est provisoire et non définitif, il le sera après les résultats de la prochaine étape. 

Chez les skieurs, les français vont devoir sortir le grand jeu à Ordino-Arcalis s'ils veulent continuer l'aventure, que ce soit pour rester dans le classement ou essayer d'y monter :  

Ajoutez des photos (2020px)

7 commentaires

zild_
Statut : Confirmé
inscrit le 14/09/15
Ce serait bien de cliquer sur le détail du classement avant de faire le screenshot. Seulement deux épreuves étaient enregistrées à ce moment là donc ils ne sont plus à jour.
KillaWhale
Statut : Expert
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 29 avis

Staff depuis le 04/10/17
Merci, j'ai corrigé ça. Quand j'ai fait les screens, Fieberbrunn était comptée sur les fiches individuelles des riders, du coup je me suis dit que c'était à jour. Pas eu le temps d'aller vérifier en faisant des calculs (c'est le weekend quand même)...
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

whappen

inscrit le 09/03/16
Faut que les juges expliquent la note de Wadeck Gorak parce su'il s'est fait voler.
Cliff
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/06
Matos : 7 avis
Assez d'accord. Et il était pas le seul (Tom Peiffer notamment). C'est un peu le problème quand le second à passer se "balade" à mach 12 dans le technique et use le terrain de haute montagne comme il poncerait un slope style. Les juges deviennent ultra exigeants et certaines perfs semblent franchement sous notées.
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Multicam
Statut : Confirmé
inscrit le 11/12/11
La première phrase est à corriger, c’est en Autriche pas à Andorre
KillaWhale
Statut : Expert
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 29 avis

Staff depuis le 04/10/17
Merci, y a des jours comme ça...
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

lessismore
Statut : Confirmé
inscrit le 12/11/14
Matos : 1 avis
J'ai découvert Eder dans une production canadienne l'année dernière (matchstick?) et il faut avouer qu'il envoyait vraiment du très lourd le Monsieur.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire