Beaucoup de neige la semaine prochaine ?

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Beaucoup de neige la semaine prochaine ?

Alerte neige
A partir de samedi soir plusieurs perturbations neigeuses vont passer sur nos massifs
Thomas.Blanchard
Photos :
Meteociel.fr

Après quelques chutes cette semaine qui se sont réparties entre mercredi et jeudi soir, c'est un flux plus constant de précipitations qui va se mettre en place dès samedi soir sur les massifs montagneux, et qui devrait durer une bonne partie de la semaine prochaine. Même si l'altitude de la limite pluie-neige est encore incertaine et sera fluctuante selon les régions, on peut raisonnablement penser qu'au moins la moyenne et la haute montagne vont retrouver un paysage hivernal digne de ce nom.

Enfin, après plus de deux semaines de disette, notre météo des stations s'emballe et voit de beaux cumuls sur la semaine prochaine (valeurs en haut des domaines) :

Ajoutez des photos (2020px)

Le temps perturbé arrive samedi soir

Il a déjà un peu neigé depuis mardi sur une grande partie des massifs. Jusqu'à demain le temps restera sec sur nos montagnes, puis un temps très perturbé va se mettre en place. La cause ? La mise en place d'un flux dit "zonal" sur le pays. Il s'agit d'un flux d’ouest très rapide où les perturbations s’enchaînent (meteociel.fr, modèle ECMWF) :
Ajoutez des photos (2020px)
Ce flux devrait se maintenir jusqu'en fin de semaine prochaine au moins. Si le passage de nombreuses perturbations est assuré, il existe un doute concernant l'altitude précise des limite pluie-neige. Dans tout les cas, une alternance rapide de périodes douces et de périodes un peu plus fraîches est envisagé. 
Sur la carte ci-dessous on voit bien ces successions de périodes douces et de périodes fraîches (meteociel.fr, modèle GFS) :
Ajoutez des photos (2020px)
Remarquez la douceur sur l'Europe centrale, puis la fraîcheur sur l'Europe de l’ouest, à nouveau la douceur au nord des Açores puis plus à l’ouest encore de la fraîcheur. Tout cela circule d’ouest en est sur notre continent. Sous ce rapide temps d’ouest, certains coins seront évidemment bien plus servis que d'autre. Les redoux seront plus marqués sur les Pyrénées que sur les massifs du nord-est par exemple. Du côté des précipitations là aussi ce sont les Pyrénées qui se retrouveront les moins bien placées, la faute à un flux qui ne s'orientera pas assez "nord". On retrouve cela sur la carte d'accumulation des précipitations, où les Alpes sont mieux servies (meteociel.fr, modèle GFS) :
Ajoutez des photos (2020px)
Notez les quantités importantes sur les flancs ouest du massif-central, du Jura, des Vosges et des Alpes. Sur les Pyrénées, un assèchement se produit une fois passé les premiers contreforts ouest de la chaîne (Béarn). Autre élément marquant : les Alpes du Sud devraient connaître leurs premières vrais chutes de neige de la saison en altitude entre samedi et dimanche.

La revanche des Alpes du Sud

Enfin ! Les stations des Alpes-Maritimes et des Alpes de Haute-Provence vont enfin connaître leur première vraie offensive neigeuse. Dés samedi soir de faibles chutes de neige débutent sur les reliefs avec une limite pluie-neige comprise entre 1500 et 1700m, voire un peu plus bas en secteurs frontaliers. En matinée de dimanche les précipitations se renforcent devenant fortes du Mercantour au Dévoluy en passant par le Haut-Verdon. Dans le courant d'après-midi les chutes de neige s'évacuent avec une limite pluie-neige en chute vers les 1200 à 1400m. Pour cette première chute, au-dessus de 2000 mètres on attend généralement 25 à 40cm de neige, voire 50cm de neige sur le Dévoluy et les Trois-Evêchés.

Et ce n'est pas fini ! Retrouvez le détail des cumuls prévus station par station dans notre module météo :

Ajoutez des photos (2020px)

Alpes du Nord : première offensive brève mais efficace

En nuit de samedi à dimanche des débordements neigeux se produisent seulement sur les crêtes frontalières des Hautes-Alpes et de l'Italie tandis que les autres massifs subissent un épisode de foehn. Dimanche matin un passage neigeux très actif mais bref gagne les Préalpes puis les massifs internes avant la fin de journée. Là aussi la limite pluie-neige est en chute rapide sous les fortes précipitations atteignant les 900 à 1200m. Ce passage neigeux sera également très bref avec un temps qui s’asséchera rapidement. Au-dessus de 1800 mètres on attend 15 à 20cm de neige sur les massifs intérieurs, plutôt 20 à 25cm sur les Préalpes.
Ce passage neigeux très furtif mais intense est parfaitement modélisé ici avec une bande de fortes précipitations assez étroite (meteociel.fr, modèle Arpege) :
Ajoutez des photos (2020px)
Retrouvez le détail des cumuls prévus station par station dans notre module météo :
Ajoutez des photos (2020px)

Massif Central

La masse d'air trop douce ne permettra pas à la neige de blanchir les sols avant la nuit de samedi à dimanche. Avant la fin de nuit la limite pluie-neige sera en baisse gagnant les 1000m d'altitude en matinée de dimanche. Des averses pourront persister, surtout sur les flancs ouest du massif pour cette journée dominicale. 
On attend d'ici dimanche midi 5 à 10cm de neige à partir de 1300m d'altitude.
Retrouvez le détail des cumuls prévus station par station dans notre module météo :
Ajoutez des photos (2020px)

Jura et Vosges

Sur ces deux massifs, le passage neigeux sera très bref. En matinée au passage des fortes intensités, la limite pluie-neige sera en chute vers 900 à 1000m. Les chutes de neige seront donc fortes ( particulièrement sur le Jura ) mais très brèves. Du coup, guère plus de 5 à 10cm au-dessus de 1200m sont attendus, plutôt vers le Jura.
Retrouvez le détail des cumuls prévus station par station dans notre module météo :
Ajoutez des photos (2020px)

Pyrénées : un début assez timide

Lorsque les précipitations débutent en soirée de samedi sur les sommets de la moitié ouest de la chaîne, il fait encore bien doux. La limite pluie-neige est située entre 1800 et 2200m pour les secteurs frontaliers les plus froids. Il faut attendre le passage pluvieux assez actif en fin de nuit pour voir la limite pluie-neige chuter vers les 1000 à 1200m. Les précipitations perdront en intensité en se décalant vers l’est de la chaîne. Le temps s'asséchera progressivement en matinée de dimanche. Il faudra monter assez haut en altitude pour trouver des quantités de neige "correctes" après cette première chute avec 15 à 25 cm de neige au-dessus de 2300m du Haut-Béarn au Luchonnais, généralement 5 à 15cm partout ailleurs d’est en ouest. Il faudra attendre les chutes suivantes pour voir si les Pyrénées pourront tirer leur épingle du jeu.
Retrouvez le détail des cumuls prévus station par station dans notre module météo :
Ajoutez des photos (2020px)

Une suite intéressante 

Comme indiqué précédemment un redoux se mettra en place lundi. Mais cela ne sera que temporaire, en journée de mardi une nouvelle perturbation déboule par le nord-ouest (meteociel.fr, modèle GFS) :
Ajoutez des photos (2020px)

Arrivant dans un flux d’ouest-nord-ouest elle sera très active sur les contreforts ouest du Massif-Central et des Pyrénées ainsi que sur l'ensemble des Alpes du Nord et du Jura. Les chutes de neige s'annoncent abondantes dés la moyenne-montagne entre mardi et mercredi avec un temps très venté en altitude. Des quantités de neige supérieures à 50cm en moins de 36h vers 1500m sont d'ores et déjà envisagés du côté des hauts-massifs alpins du nord notamment.

Nous devrions reprendre les mêmes ingrédients pour les jours suivants. Un nouveau redoux se profile donc entre mercredi après-midi et jeudi. S'en suivrait vraisemblablement une bascule du flux au secteur nord-ouest particulièrement favorable à l'enneigement des massifs de l’est, sauf pour les Alpes du Sud. 

Bien évidemment la prévision devient un peu plus incertaine à partir de mardi prochain. Néanmoins les grandes lignes sont cernées, à savoir : la mise en place d'un temps très perturbé avec d'importants cumuls de neige en altitude, une alternance d'épisodes pluvieux et neigeux en basse-montagne (sous 1200 à 1400 mètres en fonction des massifs). Les détails des dégradations (limite pluie-neige précise par exemple) peuvent encore évoluer notamment à partir du début de semaine prochaine. Le gros temps annoncé en altitude sera à même de produire des chutes de neige soufflées et abondantes avec de violentes rafales de vent. Le risque d'avalanche sera donc lui aussi revu à la hausse. On le rappelle encore une fois : consultez le Bulletin Neige et Avalanche de Météo France avant chaque sortie.

On se retrouve lundi pour un bilan de la première chute et des prévisions plus précises concernant les précipitations de la semaine prochaine.

Thomas Blanchard est un jeune prévisionniste passionné de météo, il gère notamment la page Meteo-Alpes. Il nous aide à décrypter les cartes brutes des différentes modèles météo pour savoir si oui ou non et dans quelles proportions la neige va venir nous rendre visite.   

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
3 commentaires
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.