BERIO SKI - Saison 2 Épisode 4 - Bivouac dans le Sud

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

BERIO SKI - Saison 2 Épisode 4 - Bivouac dans le Sud

On voulait se descendre un Pastaga à la mer mais on s'est arrêté découvrir les Hautes-Alpes... 
berio_ski
Texte :
Photos :
Alexandre Chambet, Robin Antoine
Vidéo :
Alexandre Chambet
Cet article est issu du mag communautaire skipass.com, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de montagne. Publiez la votre !

Salut tout le monde !

[Pour ceux qui ne sont pas trop lecture la vidéo est au début de l’article. Pour les autres, le récit de l’épisode est juste après…]

La saison 2 de BERIO Ski se poursuit avec des épisodes toutes les 3 semaines tout au long de l'hiver.

Aujourd'hui on vous présente l'épisode 4, tourné début Février dans les Hautes Alpes...

On a eu un beau mois de Janvier, avec de la neige et du froid en abondance, et malgré les risques d'avalanches élevés, en restant malin c'était possible de bien en profiter tout en restant en sécurité :)

Début Février est arrivé ce que l'on redoutait : du redoux avec d'importantes précipitations, et ce sur plusieurs jours...

On se creusait la tête pour trouver des plans B, C, et même Y, et en prêtant attention à la météo, on s'est aperçu que les perturbations devraient restées localisées sur les Alpes du Nord et épargner  les parties plus au Sud.

Ca tombe bien, Gaetan a grandi à Embrun, et c'était le bon moment pour qu'il nous fasse découvrir son terrain de jeu... 

J1 + J2 - Autour de l'Embrunnais

On part donc en direction d'Embrun pour prendre quartier chez la famille de Gaetan, et on s'arrête au passage chez Mathieu, un ami de Gaetan, pour peaufiner une petite sortie pour le lendemain. L'avantage, c'est qu'il skie sur place depuis le début de saison, et il nous brief donc facilement et rapidement sur les conditions actuelles et l'évolution qu'il y a eu au cours de l'hiver.

En général, les chutes de neige ont été moins fortes que dans les Alpes du Nord, et si on est venus c'est avant tout pour chercher du beau temps, et des risques moins élevés, ce qui ne veut pas dire inexistants. Les conditions sont meilleures mais pas franchement stables en général, il faudra bien réfléchir et prendre les bonnes décisions.

Pour le premier jour, on décide de partir sur des faces Est pour éviter les accumulations du vents, et en même temps essayer de profiter du travail du soleil. Direction les pentes de Côte Ronde, qui sont très joueuses selon les dires du local...

Après une belle approche (un peu plate), on arrive au pied de celles-ci, et en effet, il avait pas tort : c'est une belle face Est qui offre plusieurs lignes freerides qui n'attendent que nous! Une dernière remontée jusqu'au col, et on se fait brasser par des bonnes rafales, c'est marrant, mais quand les nuages se font aussi embarquer avec le vent et qu'on se retrouve en haut de la face sous le jour blanc, on est forcément moins joyeux...

Sous les conseils de l'ex-Vosgien, on attend, et l'éclaircie se présente nous laissant le choix de nos lignes... Un vrai régal ! Tellement, qu'à peine arrivés en bas, on rechaussera les peaux pour prendre du rab, toujours en jouant à cache-cache entre éclaircies et jour blanc. Mais on sort vainqueur de ce petit jeu, et l'espoir gonflé à bloc par un manteau neigeux très bons et stable, la suite s'annonce bonne...

Rassurés par cette belle journée, on se prend à rêver d'une belle face Sud de 1000m, mais comme au printemps, pour l'espérer en condition on va se lever tôt...

Réveil 5h, et premiers doutes sur le parking : l'ISO semble être bien plus haut que prévu, il fait bon et rien n'a gelé. On part de nuit tout de même et on verra si un trouve une croute de regel plus loin.

Elle sera présente quelques mètres plus haut, mais très fine. On décide de continuer en remontant dans les coulées déjà présentes pour ne pas s'exposer. 

Arrivés au sommet, on ne traine pas pour se préparer, mais la météo non plus, et en moins de deux minutes c'est un épais brouillard qui s'installe en enlevant toute visibilité. On patiente une fois de plus, environ 20min, jusqu'à une légère éclaircie, Gaetan pourra la saisir, et quant à nous on se retrouve à nouveau entouré de ces nuages, ne voyant pas à 10m... Un classique Berio.

La météo ne s'arrange pas, et on abdique les prises de vues pour nous, on se contentera de descendre en sécurité et en visuel, en faisant des points de rassemblement dans des zones protéger. C'est aussi ça le ski, savoir s'adapter ! 

J3 + J4 - On bouge encore : le Queyras nous voila!

Déçu mais pas abattus, il fallait prendre en compte ce réchauffement important... On décide alors de quitter l'Embrunnais pour chercher des sommets plus hauts, quitte à faire une étape.

Bingo ! Après quelques coups de fils, et temps passé à poncer les cartes IGN, on trouve un petit secteur dans le Queyras qui à l'air de se prêter au jeu... La météo devrait laisser les éclaircies passées dans ce secteur, les sommets sont à plus de 3000m, et les faces Nord présentent de nombreuses possibilités...

On prépare tout le matos, et on file en direction de Ceillac !

Au programme, une petite (mais lourde) approche pour établir notre camp de base au pied du Pic de la Sancte Fonte, puis quelques virages dans l'après-midi pour prendre la températures de la neige.

On est rejoint par 2 autres amis de Gaetan, Robin (qui nous fera de jolies photos, encore merci à lui) et Mathieu (un autre, et snowboarder). Un dernier collègue viendra nous tenir compagnie puisque Robin ne voulant pas se fatiguer, à fait monter ses affaires par son chien "Peuf" trainant une pulka !

Retour au camp, cette première journée de jour blanc ne nous rassure pas sur la météo : apparemment elle a décidé de se mettre contre nous... On était censé avoir le ciel bleu. On n'arrive pas trop non plus à savoir la qualité de la neige dans les couloirs, fautes de relief et de couleur, on ira à leurs pieds directement le lendemain.

En attendant on passe une bonne soirée autour du feu des tentes, à parler de tout et de rien, en profitant de ces moments simples. Une soupe, nos repas lyophilisés, du fromage, et au lit ! 

Hop, 6h on se réveil, et on se met doucement en route. Des belles lumières vont apparaitre autour du cirque au fur et à mesure qu'on se rapproche, elles nous mettent en confiance sur la qualité de la neige, ça à l'air bon !

Plusieurs options, s'offrent à nous, et on repère un beau couloir en Nord avec une étroiture au milieu, petit check de groupe : tout le monde valide et on se lance dans la montée.

350m de raide, du jour blanc qui s'épaissit, et même la neige qui fait son apparition. Non, on est d'accord on ne comprend vraiment plus rien aux météos...

Mais peu importe, les couloirs se prêtent parfaitement à ces conditions, et après un 1er run trop bon, on décide même de repartir vers un deuxième (sans Mathieu qui ira tenir compagnie à Peuf restées surveiller le camp en notre absence).

Une belle journée partagée entre potes, on rejoint le camp heureux pour remballer tout le matériel sur nos épaules et rejoindre les voitures...

J'espère que vous appréciez les récits et les vidéos de nos aventures, nous on prend beaucoup de plaisir à partager ça avec vous ! N'hésitez pas à en faire de même autour de vous, et soyez prudents en montagne !

Vous connaissez le rythme, on se donne rendez-vous dans 3 semaines pour le prochain épisode ! :)

berio_ski
Texte berio_ski
Websérie de ski freeride et aventure, à suivre sur notre page YouTube BERIO Ski !
Créé par Bastien Vidonne & Gaetan Gaudissard.
Images par Alex Chambet.
Soutenu par Salomon Freeski, Vaude, Snowleader, Lyofood, Protect Our Winters France.
1 commentaire
Syr Rss
Statut : Gourou
inscrit le 12/11/10
Matos : 40 avis
C'est mal ce que vous faites ... surtout cette année ... un appel à la révolte ...vous devriez être interdit de publication ;-) et punis par la même occasion : privés de coup du belier et de virage carte postale ...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.