c45tor
c45tor

inscrit le 18/12/14
2 messages
Bonjour !

Désolé de venir vous ennuyer avec mes problématiques de noob, mais je patauge un peu :)

J'ai 27 ans, ai découvert le ski alpin il y a seulement 4 ans, n'ai jamais pris de cours et y vais 1 week-end ou 2 par an. C'est maigre :D Mais je suis motivé à fond, je skie toute la journée de l'ouverture à la fermeture et j'adore ça :) Je compte partir plus régulièrement les années à venir.

Aujourd'hui je descends sans aucun souci et à "bonne vitesse" vertes et bleues. Je pense bien gérer les virages coupés sur ce type de piste (en termes de trajectoires, niveau style c'est surement à revoir). Je descends les rouges sans trop de mal, mais c'est principalement des virages en dérapage pour les parties les plus pentues et ai fait quelques descentes sur des noires, en dérapant, mais à mon rythme. Bref !

Les principales difficultés que je rencontre sont : maîtrise sur pistes bosselées, freinage en parallèle sur piste très étroite (du coup je freine en chasse neige =$;), maîtrise sur verglas (mais ça a la limite je m'en fou, je vois à peu près comment résoudre le problème) et maîtrise en hors piste (vu mon niveau vous allez rigoler, mais j'ai fait 2 ou 3 sorties très tranquilles en hors piste, poussé par des potes, mais mes skis s'enfonçant dans la neige, je peinais à tourner, mais à la limite c'est pas le plus important, je compte pas passer en hors piste avant de maîtriser au taquet sur piste).

Donc ! J'en viens à mes questions :) Je pars 1 semaine dans les Pyrénées en janvier et me pose la question des cours ESF. Vu le budget, s'il doit y avoir des cours, ce sera du collectif. Hors saison je pense que c'est gérable en termes de nombre. Ma 1ère question concerne la classe.

Classe 1 : "J'ai mon 1er ski, Je veux apprendre les virages dérapés sur piste, en pente faible et en neige damée."
Classe 2 : "J'ai mon 1er degré, Je recherche plus d'efficacité et d'esthétisme, moins de fatigue, sur piste en pente moyenne et sur neige damée"
Classe 3 : "J'ai mon 2e degré, Je veux me perfectionner sur toutes les pistes de la station, dans des conditions de neige variées et découvrir la spécificité du milieu montagnard"

Si je lis ces descriptifs, j'ai tendance à me positionner en Classe 2. "Me perfectionner sur toutes les pistes de la station" voudrait dire que je pratique déjà régulièrement des noires, ce qui est faux, je le fais de manière occasionnelle. Surtout qu'une noire dans les Pyrénées doit être moins pentue que dans les Alpes.

Au delà de ça, j'ai vu des vidéos concernant ces classes (ici la classe 3 : http://www.esf.net/fr/3eme-degre.htm). Si la vidéo est le reflet de ce qu'apprend la classe 3, je me dis que ça correspond à ce que je fais, même si ce n'est surement pas aussi propre, par contre je ne sais pas faire une godille, à vrai dire je n'ai jamais testé. Donc si je vais en classe 2 j'ai peur de m'ennuyer et en classe 3 j'ai peur que ce ne soit pas à mon niveau. Du coup j'ai besoin de l'expérience de personnes ayant déjà fait les cours ? Le niveau est en général meilleur que sur le papier ? Moins bon ? Mieux vaut-il viser le niveau au dessus pour mieux progresser ?

Et au delà de tout ça, j'ai peur que les cours soient un peu mous. Quand je skie, j'ai l'habitude d'envoyer non stop du début à la fin, pas de temps mort, j'essaye de descendre une piste chaque fois mieux que la dernière fois etc. Est-ce-que j'apprendrai mieux seul à force de pratique mais sans conseil ? Ou avec moins de pratique mais avec des conseils ? (un peu con comme question mais bon :-°;)

Donc !! Voici ma question ! Me conseillez-vous un cours collectif ? Si oui vers quelle classe m'orienter ? Sur la 2, quitte à changer de groupe ou la 3 direct ?

Je prends tout conseil, désolé pour le pavé, et merci :)
janker
janker

inscrit le 30/09/12
313 messages
Matos : 5 avis
Classe 1 plutôt... l'esf saura te conseiller.
crispow
crispow
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/06
494 messages
Matos : 4 avis
A mon avis:
En skiant tout seul tu vas développer des défauts qui seront de plus en plus difficiles a corriger (c'est sans doutes déja commencé d'ailleurs) . Donc prends des cours. L'idéal étant les lecons particulières si ton budget le permet. Sinon, pars sur des cours de classe 2. Il y a déja beaucoup a apprendre a ce niveau si tu n'as jamais pris de cours. 80% des skieurs en station sont a ce niveau (ou moins).
Hugone83
Hugone83

inscrit le 05/01/13
1831 messages
Stations : 1 avis
Classe deux !
c45tor
c45tor

inscrit le 18/12/14
2 messages
Yep merci les gars, je pense que je vais partir là dessus, classe 2 ou cours collectif.

Thanks ;)
tcsa
tcsa

inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
Perso, je dirais 1 heure en individuel qui permet à un moniteur de te tester à fond et te préconier la classe la plus adapté à la réalité de ta pratique :)
elfys
elfys

inscrit le 11/05/11
2087 messages
Ben moi je dirai classe 3 sans problème.
De toute manière, le moniteur ajustera si cela ne va pas, mais je pense que cela ira nickel !
pageta
pageta

inscrit le 22/10/09
308 messages
Stations : 3 avisMatos : 1 avis
Cours collectif, c'est forcement plus mou en intensité. Le mono doit attendre tout le monde, plus les explications/demonstrations ... Vu qu'a priori t'es plus en age d apprendre a te sociabiliser, le top ca reste le cours particulier. Le porte feuille va parler aussi.
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
elfys (18 déc. 2014) disait:

Ben moi je dirai classe 3 sans problème.
De toute manière, le moniteur ajustera si cela ne va pas, mais je pense que cela ira nickel !


Optimiste elfys ! ou alors très désobligeant avec les classes 3 :)

En fait ça dépend énormément du physique parce qu'il faut reconnaître que très souvent les cours ESF adultes n'avancent pas vraiment et un élève motivé en forme va effectivement s'ennuyer.

Et le problème c'est que ne pas prendre de cours c'est assez cata et la garantie de prendre des défauts qui seront très difficiles à corriger par la suite.

Donc effectivement il vaut mieux prendre quelques cours particuliers que beaucoup de cours collectifs.

Ca ne va pas forcément être facile parce qu'en vacances scolaires il y a bagarre pour les LP mais ça vaut le coup d'essayer. (sachant qu'en plus le résultat dépend énormément de la qualité du moniteur)
tcsa
tcsa

inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
carambole (19 déc. 2014) disait:

elfys (18 déc. 2014) disait:

Ben moi je dirai classe 3 sans problème.
De toute manière, le moniteur ajustera si cela ne va pas, mais je pense que cela ira nickel !


Optimiste elfys ! ou alors très désobligeant avec les classes 3 :)

En fait ça dépend énormément du physique parce qu'il faut reconnaître que très souvent les cours ESF adultes n'avancent pas vraiment et un élève motivé en forme va effectivement s'ennuyer.

Et le problème c'est que ne pas prendre de cours c'est assez cata et la garantie de prendre des défauts qui seront très difficiles à corriger par la suite.

Donc effectivement il vaut mieux prendre quelques cours particuliers que beaucoup de cours collectifs.

Ca ne va pas forcément être facile parce qu'en vacances scolaires il y a bagarre pour les LP mais ça vaut le coup d'essayer. (sachant qu'en plus le résultat dépend énormément de la qualité du moniteur)

Ben écoute pour l'instant (en Isère par exemple ) les LP pendant les vacances de Noël ça ne va pas poser de problème. Le manque de neige faisant, il y a, pour l'instant, peu de réservation dans les ESF. Ils ne sont même pas certains de faire travailler le bas de tableau dans les plus grosses stations...
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Tu parles des stations ouvertes ? :)
laurent13
laurent13
Statut : Confirmé
inscrit le 21/09/02
660 messages
Bonjour,

Je profite de ce sujet pour demander aussi des conseils pour un bon mono sur le 74 qui soit au top pour des cours particulier en hors pistes ; j'ai déjà pris une demie journée avec Fred bernard à chamonix (peakpowder) il est super, un vrai coach et te rentre bien dedans pour te faire réagir... mais ça coute cher la demie journée...et je pense que c'est peut être plus adapté pour des gens plus fort que moi ou d'y retourner une fois que j'ai corrigé davantage mes défauts.
Et une autre fois il y a deux j'avais 3 fois deux heures avec un moniteur esf d'Argentière qui m'avait appris à mieux arrondir mes virages même quand la pente se raidit (comme sur la face des grands montets) et m'avais donner des petits exos pour sentir des choses nouvelles sur mes skis, mais ça m'avait semblé parfois ésotérique :-)

Mon profil: technique classe 3/4 je pense; passe partout en hors piste jusqu'au 40° mais style perfectible ... plus de 15 ans de ski, beaucoup de hors piste et rando jusqu'au 4.2; mais j'ai l'impression de peu progesser du à ces lacunes techniques (à moins de tricher avec des skis plus larges ;-)):
Je suis conscient de mes défauts (trop de mouvements des bras / du haut du corps , notamment les batons qui se baladent trop , ski trop serrés, pas assez d'appui extérieur, virages pas assez ronds) mais j'arrive pas bien à m'autocorriger facilement ayant appris le ski un peu en audodidacte & ayant bien pris ses défauts j'ai du mal à m'en défaire...
Bref si vous avez des contacts sur Chamonix ou 74, suis preneur, sinon je pensai à snowlegend à la grave mais ça sera pas des cours particuliers...
Et objectivement ça sera pas avant Janvier vu le manque de neige :-)
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
c45tor (18 déc. 2014) disait:


Et au delà de tout ça, j'ai peur que les cours soient un peu mous. Quand je skie, j'ai l'habitude d'envoyer non stop du début à la fin, pas de temps mort, j'essaye de descendre une piste chaque fois mieux que la dernière fois etc. Est-ce-que j'apprendrai mieux seul à force de pratique mais sans conseil ? Ou avec moins de pratique mais avec des conseils ? (un peu con comme question mais bon :-°;)


En pratiquant de la sorte, tu vas acquérir de bonnes jambes et de l'endurance.Mais ce n'est pas suffisant pour améliorer sa technique car tu vas stagner dans ce que tu sais faire.Il faut varier les genres :
- ski foncier comme tu l'as fait jusqu'à présent
- ski technique : soit avec un moniteur qui va te faire découvrir de nouvelles méthodes pour être plus efficace, corriger tes (éventuels) défauts, varier les terrains (piste, poudreuse, bosses, etc), soit seul : tu te fais des fiches à partir d'un bouquin technique (mémento ESF, etc) et tu répètes inlassablement les gestes.C'est beaucoup plus difficile car cela demande un bon esprit critique et une capacité à analyser et décomposer les gestes sans concession.
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
Je suis conscient de mes défauts (trop de mouvements des bras / du haut du corps , notamment les batons qui se baladent trop , ski trop serrés, pas assez d'appui extérieur, virages pas assez ronds) mais j'arrive pas bien à m'autocorriger facilement ayant appris le ski un peu en audodidacte & ayant bien pris ses défauts j'ai du mal à m'en défaire...
[/quote]

Etre conscient de ses défauts, c'est déjà un grand pas vers l'amélioration des acquis.Il faut les reprendre les uns après les autres, patiemment, et répéter les gestes en multipliant les descentes sur une piste qui t'es familière.
- trop de mouvements des bras ? Reste sobre, pas de gestes superflus, limités au planté du bâton, des deux côtés, les bras largements écartés (relativement !) avec tes mains en avant, en permanence, toujours dans ton champ visuel.....
- pas assez d'appui extérieur ? force-toi à mettre le poids du corps sur ce ski extérieur, le bras extérieur au virage dans le champ visuel, sens ce ski qui mord la neige, l'autre est naturellement allégé...
- virage pas assez rond ? Modifie l'amplitude de tes virages, fais de très grandes courbes sur ton ski extérieur, sens le ski qui mord la neige (c'est toi qui conduis le ski, pas le ski qui t'emmène où il veut)...sur certaines qualités de neige, tu dois pouvoir voir la trace de la carre qui fait un arrondi parfait, si c'est pas le cas, recommence ! Il faut en bouffer ! ;- )
- quand tu te reposes sur le télésiège, observe les moniteurs ou les très bons skieurs dans leurs évolutions et essaie de photographier mentalement l'attitude générale, les gestes, la position, c'est très formateur.
etc.....
Message modifié 3 fois. Dernière modification par fixafon, 19/12/2014 - 12:35
tcsa
tcsa

inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
fixafon,
J'adore ton humour second degré :)
tcsa
tcsa

inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
carambole (19 déc. 2014) disait:

Tu parles des stations ouvertes ? :)

Dans le cas de l'Isère ça se résume à l'Alpe d'Huez et les 2 Alpes :) . Chamrousse et Prapoutel vont tout de même essayer d'ouvrir quelques pistes.
elfys
elfys

inscrit le 11/05/11
2087 messages
carambole (19 déc. 2014) disait:

elfys (18 déc. 2014) disait:

Ben moi je dirai classe 3 sans problème.
De toute manière, le moniteur ajustera si cela ne va pas, mais je pense que cela ira nickel !


Optimiste elfys ! ou alors très désobligeant avec les classes 3 :)

En fait ça dépend énormément du physique parce qu'il faut reconnaître que très souvent les cours ESF adultes n'avancent pas vraiment et un élève motivé en forme va effectivement s'ennuyer.

Et le problème c'est que ne pas prendre de cours c'est assez cata et la garantie de prendre des défauts qui seront très difficiles à corriger par la suite.

Donc effectivement il vaut mieux prendre quelques cours particuliers que beaucoup de cours collectifs.

Ca ne va pas forcément être facile parce qu'en vacances scolaires il y a bagarre pour les LP mais ça vaut le coup d'essayer. (sachant qu'en plus le résultat dépend énormément de la qualité du moniteur)

pas tant que cela, juste 30 ans de métier, je suis près à prendre les paris ! :)
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
tcsa (19 déc. 2014) disait:

fixafon,
J'adore ton humour second degré :)


Salut ! Si tu penses que c'était de l'humour, alors j'ai raté ma mission (lol) d'informer en étant sérieux sans se prendre au sérieux. ..en même temps c'est pas facile de donner des conseils techniques à partir d'un clavier. ...une vertu toutefois: le travail intellectuel qui consiste à essayer d'être clair, concis, techniquement juste avec des mots simples est intéressant ;-)
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
elfys (19 déc. 2014) disait:

pas tant que cela, juste 30 ans de métier, je suis près à prendre les paris ! :)


ca dépend si tu parles de vitesse de descente ou de "justesse" technique. Parce que même si les collectifs adultes font un peu peur à voir en terme de rythme, un classe 3 A (puisqu'ici ils en sont à faire des différences à l'intérieur des niveaux) sera certainement plus "juste" techniquement.

Parce que, pas d'offense hein, le débutant qui après 5 jours de ski m'explique qu'il taille de la courbe même sur des bleues ou vertes je suis toujours un peu sceptique !

et même si c'était vrai c'est mettre la charrue avant les boeufs la maîtrise du dérapage étant une étape à ne pas sauter !
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
c45tor (18 déc. 2014) disait:

Bonjour !

Désolé de venir vous ennuyer avec mes problématiques de noob, mais je patauge un peu :)

J'ai 27 ans, ai découvert le ski alpin il y a seulement 4 ans, n'ai jamais pris de cours et y vais 1 week-end ou 2 par an. C'est maigre :D Mais je suis motivé à fond, je skie toute la journée de l'ouverture à la fermeture et j'adore ça :) Je compte partir plus régulièrement les années à venir.

Aujourd'hui je descends sans aucun souci et à "bonne vitesse" vertes et bleues. Je pense bien gérer les virages coupés sur ce type de piste (en termes de trajectoires, niveau style c'est surement à revoir). Je descends les rouges sans trop de mal, mais c'est principalement des virages en dérapage pour les parties les plus pentues et ai fait quelques descentes sur des noires, en dérapant, mais à mon rythme. Bref !

Les principales difficultés que je rencontre sont : maîtrise sur pistes bosselées, freinage en parallèle sur piste très étroite (du coup je freine en chasse neige =$;), maîtrise sur verglas (mais ça a la limite je m'en fou, je vois à peu près comment résoudre le problème) et maîtrise en hors piste (vu mon niveau vous allez rigoler, mais j'ai fait 2 ou 3 sorties très tranquilles en hors piste, poussé par des potes, mais mes skis s'enfonçant dans la neige, je peinais à tourner, mais à la limite c'est pas le plus important, je compte pas passer en hors piste avant de maîtriser au taquet sur piste).


Quelques observations à la lecture de ce témoignage: compte tenu de ton niveau actuel, le virage coupé ne doit pas être la préoccupation principale et sera abordé dans une phase ultérieure de perfectionnement. En revanche, tu dois travailler tes virages afin de réduire au maximum le dérapage. Le virage dérapé, c'est facile, économique mais c'est pas esthétiquement beau et te limitera dans ta progression vers un statut de bon skieur.
Tes difficultés dans les bosses sont probablement dûs à un manque de maîtrise de ta vitesse. Pense à freiner entre les bosses, à toujours réduire ta vitesse de façon à aborder la bosse sereinement, celle qui va te permettre de tourner, tout se passe sur le sommet de la bosse en pivotement, le haut du corps vers l'aval, le poids du corps repose sur ces quelques cm sous les chaussures, en équilibre. Sur des terrains plus raides avec des bosses très creusées, tu tournes entre les bosses, tu utilises la dépression entre chaque bosse pour ne pas te faire secouer.Sur ce type de terrain, tout ce qui effraye le débutant doit devenir ton allié : la bosse pour tourner, l'aval pour mieux pivoter.
Concernant le hors piste, attendre d'avoir un bon niveau sur piste pour affronter la poudre n'est pas la bonne démarche: au contraire, alterne les virées dans la profonde même si tu n'y es pas trop à l'aise avec les descentes sur neige damée. Tu verras que la piste te semblera beaucoup plus facile et l'alternance t'ouvrira de nouveaux horizons techniques que tu ne soupçonnes pas !
Message modifié 1 fois. Dernière modification par fixafon, 20/12/2014 - 09:42
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Hum tu parles absolument sans savoir ce qu'il fait effectivement (parce qu'entre ce qu'on pense faire et ce qu'on fait il y a toujours un décalage énorme).

Et commencer à expliquer à un débutant, surtout si il est sportif, qui va au début quasi systématiquement tourner en braquage qu'il ne faut pas déraper me paraît être une connerie :)

Et la notion du beau ou du pas beau comment dire .... re :)

Donc j'en déduis comme tcsa que tu es dans le second degré !
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
carambole (20 déc. 2014) disait:

Hum tu parles absolument sans savoir ce qu'il fait effectivement (parce qu'entre ce qu'on pense faire et ce qu'on fait il y a toujours un décalage énorme).

Et commencer à expliquer à un débutant, surtout si il est sportif, qui va au début quasi systématiquement tourner en braquage qu'il ne faut pas déraper me paraît être une connerie :)

Et la notion du beau ou du pas beau comment dire .... re :)

Donc j'en déduis comme tcsa que tu es dans le second degré !


J'apporte des solutions théoriques aux problèmes évoqués, sans autre prétention.
Le dérapage est un moyen, pas une fin.Il fait partie du bagage technique mais ne doit pas être une finalité au risque de stagner.
Je constate que tes contributions se limitent à des critiques sans apporter le début d'un commencement de solution technique.
A choisir, je préfère un skieur efficace et beau sur ses skis qu'une luge à foin qui gesticule dans tous les sens et qui fait sourire tout le télésiège. Choisis ton camp !
J'attends donc tes commentaires éclairés afin d'aider notre ami à parfaire son ski dans une logique progressive et adaptée.Cela ne t'aura pas échappé, nous sommes dans un forum, donc limités par la théorie sans démonstrations "in situ".

Au plaisir de te lire.
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Donner des "solutions techniques" à un quasi débutant que tu n'as pas vu skier je ne sais pas faire !

Et le seul truc que tu puisses recommander derrière un clavier c'est d'aller apprendre à skier avec un gars compétent, ESF ou pas, le reste ....
Message modifié 1 fois. Dernière modification par carambole, 20/12/2014 - 10:49
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
fixafon (20 déc. 2014) disait:

Le dérapage est un moyen, pas une fin.Il fait partie du bagage technique mais ne doit pas être une finalité au risque de stagner.


le gars il a 5-6 jours de ski c'est ça ?

ben déjà si il est capable de faire un virage glissé arrondi correct je lui tire mon chapeau !
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
carambole (20 déc. 2014) disait:

Donner des "solutions techniques" à un quasi débutant que tu n'as pas vu skier je ne sais pas faire !

Et le seul truc que tu puisses recommander derrière un clavier c'est d'aller apprendre à skier avec un gars compétent, ESF ou pas, le reste ....


On a déjà fait le tour ?! :-)
A l'évidence, sur un problème posé, tu es incapable de donner de grandes orientations. Quand un skieur déclare qu'il se fait secouer par les bosses, on peut raisonnablement poser un premier diagnostic en restant dans les généralités applicables par des skieurs moyens. Ce n'est pas un reproche, mais je vois bien que ton niveau technique ne te permet pas
d'analyser une situation donnée et d'y apporter des éléments de réponse adaptés.
Straight-Down
Straight-Down

inscrit le 03/10/02
15K messages
carambole (20 déc. 2014) disait:


Et la notion du beau ou du pas beau comment dire .... re :)


Mmmmh! Je ne suis pas d'accord! La notion de "beau" est importante dans tout les sports, sauf à vouloir accrocher un chrono, se qui est une autre discussion.
Avoir toujours en tête d’être "beau" c'est la meilleur façon de toujours penser à sa position, de ne pas avoir de geste perturbateurs.... et ca qq soit l'endroit ou est, traversée, queue de telemachin....
Beau et facile alors que t'en chie un max c'est le summum! ;) Comme en grimpe.
elfys
elfys

inscrit le 11/05/11
2087 messages
carambole (20 déc. 2014) disait:

elfys (19 déc. 2014) disait:

pas tant que cela, juste 30 ans de métier, je suis près à prendre les paris ! :)


ca dépend si tu parles de vitesse de descente ou de "justesse" technique. Parce que même si les collectifs adultes font un peu peur à voir en terme de rythme, un classe 3 A (puisqu'ici ils en sont à faire des différences à l'intérieur des niveaux) sera certainement plus "juste" techniquement.

Parce que, pas d'offense hein, le débutant qui après 5 jours de ski m'explique qu'il taille de la courbe même sur des bleues ou vertes je suis toujours un peu sceptique !

et même si c'était vrai c'est mettre la charrue avant les boeufs la maîtrise du dérapage étant une étape à ne pas sauter !

disons que dans une classe 2, ce ne sera pas le contenu et les terrains qui lui permettront de progresser, il s'y fera chier, donc cours 3
sans problème, surtout si il est motivé.
Ceci dit, j'avais pas trop calculé, 1we /an sur 4 ans, ça fait effectivement pas des masses de pratique ! J'étais parti sur 4 ans de ski ...
... et pas de ski https://www.skipass.com/ dans les chemins, c'est peut-être un peu juste. :)
Bon, il se fera quand même chier en classe 2.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par elfys, 20/12/2014 - 17:34
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Straight-Down (20 déc. 2014) disait:

carambole (20 déc. 2014) disait:


Et la notion du beau ou du pas beau comment dire .... re :)


Mmmmh! Je ne suis pas d'accord! La notion de "beau" est importante dans tout les sports, sauf à vouloir accrocher un chrono, se qui est une autre discussion.
Avoir toujours en tête d’être "beau" c'est la meilleur façon de toujours penser à sa position, de ne pas avoir de geste perturbateurs.... et ca qq soit l'endroit ou est, traversée, queue de telemachin....
Beau et facile alors que t'en chie un max c'est le summum! ;) Comme en grimpe.


Beau c'est souvent l'argument des gens qui skient les pieds collés en tortillant du cul ! ;)

Pour un gars qui n'y connait rien je ne suis pas sûr qu'un bon slalomeur paraîtra beau alors que souvent le gars qui connaît un peu dira qu'il est beau à voir
Straight-Down
Straight-Down

inscrit le 03/10/02
15K messages
carambole (20 déc. 2014) disait:



Beau c'est souvent l'argument des gens qui skient les pieds collés en tortillant du cul ! ;)




Tortiller du cul c'est deja un geste parasite, a ski tout au moins! ;)
Fred_Dechra
Fred_Dechra

inscrit le 30/12/13
419 messages
carambole (20 déc. 2014) disait:

Donner des "solutions techniques" à un quasi débutant que tu n'as pas vu skier je ne sais pas faire !

Et le seul truc que tu puisses recommander derrière un clavier c'est d'aller apprendre à skier avec un gars compétent, ESF ou pas, le reste ....


+1

Les conseils sur le net sans connaitre la personne et sans l'avoir vue skier, n'engage que ceux qui y croient.
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
Cool les mecs ! Je m'en tiens aux déclarations de C45tor qu a décrit sa situation. Il fera ce qu'il voudra de mes recommandations.

On n'est pas sur un forum où on prodigue des conseils d'ordre médical à des individus qui ne mesurent pas toujours la fiabilité et les conséquences d'avis balancés sur le net.

En revanche, je m'étonne de la vacuité de vos contributions (incompétence ? Pas d'avis sur la question ? ) quand C45tor vous expose dans le détail qu'il ne sait pas évoluer sur piste étroite (chemins de liaison), qu'il est malmené sur les bosses ou mieux, qu'il estime qu'il n'est pas judicieux de se lancer en hors - piste tant qu'il ne maîtrise pas le ski sur neige damée.

J'attends toujours vos avis éclairés sur la question ou vos "contre-propositions" !
Message modifié 1 fois. Dernière modification par fixafon, 21/12/2014 - 10:03
Fred_Dechra
Fred_Dechra

inscrit le 30/12/13
419 messages
Et ?

carambole connait bien le sujet. idem pour d'autres.
Pour ma part, j'ai fait du piquet pendant 10 ans et j'encadre d'autres activités montagnes. Je n'ai pas connu de skieurs ou d'entraineurs capable de donner efficacement des conseils à un débutant sans l'avoir vu sur le terrain. Bien évidement, on peut balancer des généralités (sous entendu pour meubler la conversation). Mais, ça ne sert pas à grand chose.

Si nos avis ne t’intéressent pas, tu peux également passer ton chemin.
Par expérience, j'explique simplement que les conseils du net n'engagent que ceux qui y croient. Par définition un débutant n'est généralement pas capable d'expliquer ses problèmes. S'il l'était, il ne serait plus un débutant.
Il est manifeste que c45tor ne doit pas savoir expliquer sa situation. Un débutant avec 6 séances de ski en 4 ans ne maitrisent, bien évidement, pas le virage coupé.

Le meilleur conseil est effectivement d'aller sur le terrain avec une personne compétente (rouge ou autres).
Message modifié 4 fois. Dernière modification par Fred_Dechra, 21/12/2014 - 10:21
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
elfys (20 déc. 2014) disait:

Bon, il se fera quand même chier en classe 2.


La vérité c'est que de nouveau le gars vraiment motivé et en "bonne condition physique" se fera très très souvent chier dans un collectif sauf 1) il a la chance de tomber sur un groupe comme lui mais c'est rare 2) il est plus sensible à la convivialité qu'aux progrès techniques.

Et c'est là que tu réalises que le ski, si tu n'as pas eu la chance d'obtenir un bon niveau en étant jeune, c'est compliqué ou cher à apprendre pour un adulte.

Le meilleur truc c'est encore de se débrouiller pour avoir un tout petit niveau (parce que ne serait qu'une flèche de bronze si tu bouges un peu ce n'est pas grand chose et ça suffit, et ensuite aller faire des stages faussement "compétition" mais où au moins il pourra avoir son rythme et où il aura en partie des corrections personnalisées. Mais il faut déjà avoir le "tout petit niveau".
Message modifié 2 fois. Dernière modification par carambole, 21/12/2014 - 10:26
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
Fred_Dechra (21 déc. 2014) disait:

Et ?

carambole connait bien le sujet. idem pour d'autres.
Pour ma part, j'ai fait du piquet pendant 10 ans et j'encadre d'autres activités montagnes. Je n'ai pas connu de skieurs ou d'entraineurs capable de donner efficacement des conseils à un débutant sans l'avoir vu sur le terrain. Bien évidement, on peut balancer des généralités (sous entendu pour meubler la conversation). Mais, ça ne sert pas à grand chose.

Si nos avis ne t’intéressent pas, tu peux également passer ton chemin.
Par expérience, j'explique simplement que les conseils du net n'engagent que ceux qui y croient. Par définition un débutant n'est généralement pas capable d'expliquer ses problèmes. S'il l'était, il ne serait plus un débutant.
Il est manifeste que c45tor ne doit pas savoir expliquer sa situation. Un débutant avec 6 séances de ski en 4 ans ne maitrisent, bien évidement, pas le virage coupé.

Le meilleur conseil est effectivement d'aller sur le terrain avec une personne compétente (rouge ou autres).


Tu répètes à l'envi (dans ce topic et ailleurs...!)que tu as fais du piquet pendant dix ans. ..et alors ?! Des milliers de jeunes en ont fait !!! En quoi est-ce une référence ? Tu as un palmarès ? Tu les skiais où tu les transportais ces piquets ?! Lol

Passer mon chemin ? C'est quand même toi qui surenchéris à ma contribution ! Personne ne t'a obligé à y répondre. Mais toi, t'invites les gens à dégager quand ils te posent des colles ! T'es
unique dans ton genre !

C45tor ne sait pas décrire sa situation ?! Je trouve au contraire qu'il est plutôt cohérent dans ses explications et réaliste dans ses capacités. Pourquoi ce dénigrement permanent ? T'eleverais-tu en ayatollah du ski qui ne supporte pas que quiconque d'autre que toi s'exprime ? En référence absolue des forums ? J'ai bien peur que tu aies ce travers à en juger par ton acrimonie continuelle et persistante dans les posts (ici et ailleurs......

Et, de surcroît, tu ne connaissais même pas l'existence du mémento ESF ! :-)
Message modifié 2 fois. Dernière modification par fixafon, 21/12/2014 - 10:58
Fred_Dechra
Fred_Dechra

inscrit le 30/12/13
419 messages
As tu lu ma réponse ? J'indiquais mon expérience des pratiques alpines (ski et autres) afin d'illustrer :
>>>>>>>>
Je n'ai pas connu de skieurs ou d'entraineurs capable de donner efficacement des conseils à un débutant sans l'avoir vu sur le terrain.
>>>>>>>>

Effectivement, je n'avais pas percuté pour le mémento ESF et pourtant j'y ai passé du temps à l'ENSA.

fixafon disait:
T'eleverais-tu en ayatollah du ski qui ne supporte pas que quiconque d'autre que toi s'exprime ?
Ca doit être l’hôpital qui se fout de la charité ? Tu en es déjà quasiment au point Godwin. Bravo.


Pour le reste, je ne peut que plusoyer à nouveau carambole. Un gars motivé et en "bonne condition physique" se fera souvent chier dans un cour collectif.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Fred_Dechra, 21/12/2014 - 11:11
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
[quote=Fred_Dechra
Un gars motivé et en "bonne condition physique" se fera souvent chier dans un cour collectif.
[/quote]

Exprimée ainsi, cette affirmation mérite d'être corrigée : ce n'est pas parce qu'un individu motivé et en bonne condition physique est dans un cours collectif qu'il va s'y ennuyer. Il faut savoir prendre le temps de faire de la technique, décomposer les mouvements, répéter, écouter les observations faites par l'encadrant aux autres élèves.En revanche, il peut s'y ennuyer si le cours n'est pas adapté à son niveau.

Sous prétexte de rentabiliser une journée de ski et les frais engagés (cours), les élèves ont tendance à vouloir enchaîner les descentes, au détriment du travail technique, parfois sopo pour certains maus absolument nécessaire pour se perfectionner.
tcsa
tcsa

inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
carambole (20 déc. 2014) disait:

Hum tu parles absolument sans savoir ce qu'il fait effectivement (parce qu'entre ce qu'on pense faire et ce qu'on fait il y a toujours un décalage énorme).

Et commencer à expliquer à un débutant, surtout si il est sportif, qui va au début quasi systématiquement tourner en braquage qu'il ne faut pas déraper me paraît être une connerie :)

Et la notion du beau ou du pas beau comment dire .... re :)

Donc j'en déduis comme tcsa que tu es dans le second degré !

Disons que j'ai à tord interprété le charme désué de la lapalissade comme du second degré. Mais en fait, c'est que fixafon est convaincu (en un mot heinnnnn ;) ) de la platitude de ses conneries.

Sérieux fixafon Tu prends les skipasseurs pour des jambons?
Un exemple :
fixafon (19 déc. 2014) disait:

...
- trop de mouvements des bras ? Reste sobre, pas de gestes superflus, limités au planté du bâton, des deux côtés, les bras largements écartés (relativement !) avec tes mains en avant, en permanence, toujours dans ton champ visuel.....

Putainnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn, le conseil de la mort qui tue sa race à mach 12 sur une piste noire. Sérieux tu te fous de la gueule de qui?
Constat : trop de mouvement de bras
Conseil : rester sobre
Mais n'importe quel abruti aurait pu la sortir celle là

Autre exemple :
fixafon (19 déc. 2014) disait:

...
- pas assez d'appui extérieur ? force-toi à mettre le poids du corps sur ce ski extérieur, le bras extérieur au virage dans le champ visuel, sens ce ski qui mord la neige, l'autre est naturellement allégé...
...

Dans le même genre on peut faire aussi :
pas assez de prise de carre? Solution prends plus de prise de carre.
Pas assez de vitesse? Solution va plus vite
Trop en arrière? solution avances toi.

Tes apports n'ont rien de théorique. Ils sont juste des lapalissades à la portée du premier ahuri qui passerait par là.

Soit sérieux une seconde et face à des constats mets les mots techniques puis proposes des éducatifs. Par exemple :
- Trop de mouvement de bras
- Face à des mouvements parasites des membres supérieurs (c'est comme ça qui z'y disent à l'école qui forme les éducateurs sportifs en ski alpin ;) ), je te propose de skier ainsi ... Cet exercice doit te permetttre ...


Il y a très longtemps il y a eu sur skipass un post ou justement il y avait des conseils d'éducatifs pour répondre à une problématique spécifique.
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
[quote=Fred_Dechra
Un gars motivé et en "bonne condition physique" se fera souvent chier dans un cour collectif.
[/quote]

Exprimée ainsi, cette affirmation mérite d'être corrigée : ce n'est pas parce qu'un individu motivé et en bonne condition physique est dans un cours collectif qu'il va s'y ennuyer. Il faut savoir prendre le temps de faire de la technique, décomposer les mouvements, répéter, écouter les observations faites par l'encadrant aux autres élèves.En revanche, il peut s'y ennuyer si le cours n'est pas adapté à son niveau.

Sous prétexte de rentabiliser une journée de ski et les frais engagés (cours), les élèves ont tendance à vouloir enchaîner les descentes, au détriment du travail technique, parfois sopo pour certains mais absolument nécessaire pour se perfectionner.
tcsa
tcsa

inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
fixafon (21 déc. 2014) disait:

[quote=Fred_Dechra
Un gars motivé et en "bonne condition physique" se fera souvent chier dans un cour collectif.


Exprimée ainsi, cette affirmation mérite d'être corrigée : ce n'est pas parce qu'un individu motivé et en bonne condition physique est dans un cours collectif qu'il va s'y ennuyer. Il faut savoir prendre le temps de faire de la technique, décomposer les mouvements, répéter, écouter les observations faites par l'encadrant aux autres élèves.En revanche, il peut s'y ennuyer si le cours n'est pas adapté à son niveau.

Sous prétexte de rentabiliser une journée de ski et les frais engagés (cours), les élèves ont tendance à vouloir enchaîner les descentes, au détriment du travail technique, parfois sopo pour certains mais absolument nécessaire pour se perfectionner.
[/quote]

Waouhhhhh l'imensité de la platiture. Un vrai désert
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
Imensité...

Platiture....

Ouarf...prends le temps de rédiger, manifestement tu es en apnée devant ton clavier :-)....rédiges calmement, c'est un gage de sérénité et de maîtrise dans l'adversité :-)

Bon app'
Message modifié 1 fois. Dernière modification par fixafon, 21/12/2014 - 12:26
bonagva
bonagva
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/08
5857 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
c45tor (18 déc. 2014) disait:

Je prends tout conseil, désolé pour le pavé, et merci :)

En attendant que les flocons se décident à venir et que tu puisses enfin prendre tes cours, quelques vidéos qui te permettront de passer le temps:
http://www.youtube.com/user/elatemedia
C'est en anglais mais assez visuel ...
Magnifico
Magnifico
Statut : Confirmé
inscrit le 27/03/05
3865 messages
l op va dans les Pyrénées. c est bien. j y suis.
qu il ne perde pas son temps en cours collectif.
en tout cas 3x 1h de cours individuel valent beucoup mieux que 10h de collectif amha.
tcsa
tcsa

inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
Magnifico (22 déc. 2014) disait:

l op va dans les Pyrénées. c est bien. j y suis.
qu il ne perde pas son temps en cours collectif.
en tout cas 3x 1h de cours individuel valent beucoup mieux que 10h de collectif amha.

Les Pyrénées c'est là où Nono t'invite à skier, mais où tu te défiles toujours?
:) :)
Magnifico
Magnifico
Statut : Confirmé
inscrit le 27/03/05
3865 messages
oui c la la haut.
l année dernière avec nono ça n a pas pu se faire (je suis tombé sur l épaule)...cette année j espère que ça se fera a l occase :-)
ak
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
89K messages
on va tous être dans les pyrénées dans pas longtemps... :-)
Magnifico
Magnifico
Statut : Confirmé
inscrit le 27/03/05
3865 messages
ak tu es accepté.

nota: ya pas de neige...compris?
ak
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
89K messages
y a jamais de neige dans les pyrénées...
Magnifico
Magnifico
Statut : Confirmé
inscrit le 27/03/05
3865 messages
je confirme...jamais.
Magnifico
Magnifico
Statut : Confirmé
inscrit le 27/03/05
3865 messages
pour revenir au sujet je trouve que les cours collectifs a plus de 5 élèves sont difficilement techniques...
tcsa
tcsa

inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
Euuuuuuh y font comment les coachs d'Orsatus par exemple ???