L'actualité du ski alpin

eclaireur66
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
Blacksite ( 8 mai) disait:

eclaireur66 ( 7 mai) disait:
Mais puisque tu veux aborder le sujet vitesse, Miradoli est encore jeune.


Oui, je pensais à Romane Miradoli, mais même si elle est encore jeune (1994), j'ai un peu l'impression qu'elle est très discrète.

Romane Geraci fait un peu de vitesse aussi.

Il y a pas mal de Françaises qui sont de la décennie 90 et dont tout le potentiel n'a pas encore été révélé.

J'espère que ça viendra et qu'elles auront leur chance.
Le staff Français, mené par l'ancien coach vitesse des Américaines, a sélectionné 3 espoirs pour qu'elles aillent se confronter aux meilleures Nord-Américaines du même âge fin mars à Sugarloaf dans le Maine pour préparer les championnats de France. Une '97 Esther Paslier et 2 '98 Madeleine Chirat et Camille Cerutti. Résultat, pas mieux qu'une 4ème place en SG pour Madeleine Chirat, qui 10 jours après deviendra vice-championne de descente derrière Miradoli. Et je ne parle pas des championnats du monde juniors.
Sauf éclosion sur le tard, j'ai bien peur qu'il ne faille plus parler d'années 90, mais des années 2000. Et là, quand on voit l'éclat que met la Kiwi Alice Robinson (2001) à Esther Paslier et Camille Cerutti en coupe d'Europe au SG de Sella Nevea, + DE 5 sec, ça fait peur.
Transition toute trouvée pour indiquer que la jeune Kiwi a repris l'entrainement ski au sein de la structure privée Internationalskiracingacademy à Mammoth mountain. Comme on peut le voir, le conditions de travail sont magnifiques. Et ce n'est pas Mikaela Shiffrin qui va le démentir.
Message modifié 2 fois. Dernière modification par eclaireur66, 08/05/2019 - 13:07
Blacksite
Blacksite
Blacksite
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
6147 messages
Je connais Camille Cerutti mais pas les autres...

En vitesse chez les jeunes il y avait Aline Savel, mais j'ai l'impression qu'elle ne court plus.

C'est vraiment dommage que la relève n'ait pas reçu à percer.
bonagva
bonagva
bonagva
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/08
3225 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
marc ( 8 mai) disait:

Il avait eu quelques soucis avec la fédération Autrichienne de ski (il me semble qu'ils ne voulaient pas de lui, si je me trompe pas ? ) et c'est depuis là qu'il a acquis la nationalité Luxembourgeoise et qu'il a commencé à courir pour le Luxembourg.

Et il ne me semble pas non plus qu'il ai eu beaucoup de soutient de la part du Luxembourg...sauf erreur il s'entrainait dans son coin avec son père.

Il y a un chapitre sur Wiki sur les raisons:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Girardelli

ou:
Conflit avec la fédération autrichienne et changement de nationalité

Les résultats de Marc Girardelli lui permettent alors (ndlr: il devait avoir autour des 13 ans) d'être intégré dans la foulée dans une académie de ski autrichienne à Schruns. Le déracinement est brusque pour un jeune skieur habitué à un cadre de vie différent et moins de pression. Girardelli ne parvient pas à s'adapter aux méthodes d'entrainement. Il est considéré comme plus mûr et plus doué que ses camarades par son père Helmut, qui reste très présent et estime qu'un entraînement personnalisé correspondrait plus à son fils. Helmut rentre vite en conflit avec les entraîneurs et retire son fils de l'académie décidant de devenir son manager et entraîneur.

Père et fils décident en 1978, après un long conflit en raison de la non-sélection de Marc pour les championnats du monde junior, de couper les ponts avec la fédération autrichienne. Girardelli tente donc par la suite de représenter le Grand-Duché du Luxembourg en courses, et ce bien qu'il n'ait aucune attache avec ce petit État d'Europe occidentale. Celui-ci présente en outre l'intérêt de ne pas être une nation de tradition de ski, ce qui permettra à Marc d'obtenir sa sélection rapidement pour les épreuves de coupe du monde. Cependant une lourde condition s'impose à ce changement de nationalité : en effet, jusqu'à ses 25 ans, Girardelli ne peut représenter son nouveau pays dans les compétitions internationales telles que Jeux olympiques ou championnats du monde, et ce jusqu'au jour où sa nationalité est entérinée par les autorités luxembourgeoises. Ces problèmes de nationalité suivent et handicapent Girardelli au début de sa carrière.


Pour Blacksite: une histoire qui se répète, qui se répète, qui se ... :-)

 

Je suppose que la fédération Autrichienne de ski a dû s'en mordre les doigts.

Même pas sûr ...
eclaireur66
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
Blacksite ( 8 mai) disait:

Je connais Camille Cerutti mais pas les autres...

En vitesse chez les jeunes il y avait Aline Savel, mais j'ai l'impression qu'elle ne court plus.

C'est vraiment dommage que la relève n'ait pas reçu à percer.
Des talents, faut d'abord qu'il y en ait. S'il y en a, il faut les détecter et si possible les accompagner dans la performance en accord avec la cellule familiale. D'où la nécessité d'échanges permanents d'informations entre les clubs et les CTS. Est ce que le boulot est correctement fait ou certains clubs monopolisent trop l'attention, quitte à pousser des jeunes pas forcément prometteurs ? Je n'en sais rien.
Ce que je sais, c'est que Perrine Lafont est issue des Monts d'Olmes, station où j'ai appris à skier. Et que cette fille ait pu être détectée tient presque du miracle. Heureusement que ses parents, moniteurs tous les 2, connaissaient les codes et n'ont pas compté leurs heures, n'hésitant pas à faire des A/R entre les Pyrénées et les Alpes. Mais j'imagine une même gamine, prometteuse, mais pas issue du sérail, scolarisée à Lavelanet et qui est attachée à son environnement....Là, ça devient problématique.
Marcos09
Marcos09
Marcos09
Statut : Expert
inscrit le 02/11/18
669 messages
eclaireur66 ( 8 mai) disait:

Ce que je sais, c'est que Perrine Lafont est issue des Monts d'Olmes, station où j'ai appris à skier. Et que cette fille ait pu être détectée tient presque du miracle. Heureusement que ses parents, moniteurs tous les 2, connaissaient les codes et n'ont pas compté leurs heures, n'hésitant pas à faire des A/R entre les Pyrénées et les Alpes. Mais j'imagine une même gamine, prometteuse, mais pas issue du sérail, scolarisée à Lavelanet et qui est attachée à son environnement....Là, ça devient problématique.

A mon avis, la comparaison avec Perrine Lafont et les autres n'est pas très judicieuse... Je connais bien Perrine et surtout son père avec qui j'ai passé le diplôme, tu as raison de souligner les efforts et surtout les sacrifices de ses parents pour l'aider à arriver, mais je pense que si Perrine, avec tous le talent qu'elle a, avait été une slalomeuse ou une géantiste, elle ne serait pas sortie... Cela ne veut pas dire que sa discipline est plus facile, mais il y a moins de monde donc la détection est plus visible.
squier
squier
squier
Statut : Expert
inscrit le 02/01/14
2269 messages
didounet13 (12 avril) disait:

L'ancienne championne Perrine Pelen, actuelle directrice marketing de Savoie Mont-Blanc, a été nommé ce matin directrice générale du comité d'organisation des mondiaux de ski alpin 2023 prévus à Courchevel et Méribel.


Une page entière hier dans l'Equipe
Elle avait de la concurrence

eclaireur66
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
Marcos09 ( 9 mai) disait:

eclaireur66 ( 8 mai) disait:

Ce que je sais, c'est que Perrine Lafont est issue des Monts d'Olmes, station où j'ai appris à skier. Et que cette fille ait pu être détectée tient presque du miracle. Heureusement que ses parents, moniteurs tous les 2, connaissaient les codes et n'ont pas compté leurs heures, n'hésitant pas à faire des A/R entre les Pyrénées et les Alpes. Mais j'imagine une même gamine, prometteuse, mais pas issue du sérail, scolarisée à Lavelanet et qui est attachée à son environnement....Là, ça devient problématique.

A mon avis, la comparaison avec Perrine Lafont et les autres n'est pas très judicieuse... Je connais bien Perrine et surtout son père avec qui j'ai passé le diplôme, tu as raison de souligner les efforts et surtout les sacrifices de ses parents pour l'aider à arriver, mais je pense que si Perrine, avec tous le talent qu'elle a, avait été une slalomeuse ou une géantiste, elle ne serait pas sortie... Cela ne veut pas dire que sa discipline est plus facile, mais il y a moins de monde donc la détection est plus visible.
Quand tu dis que si "elle avait été une slalomeuse ou une géantiste, elle ne serait pas sortie...", je fais le même constat que toi. Parce que je suis persuadé que des talents issus de petits ski club ou d'éveil le mercredi après-midi ne sont pas observés à la loupe. Or on peut raconter ce qu'on veut, mais il y a certaines qualités qu'on a ou qu'on n'a pas dès le plus jeune âge. Notamment la lecture des mouvements de terrain et la manière de les aborder, la capacité à plaquer les skis sur la neige, l'appréhension de la vitesse. Et si on veut élargir la base de la détection, il ne faut pas s'arrêter aux clubs grands pourvoyeurs d'espoirs. Il faut aller chercher des gamins qui ne sont pas issus du sérail, avec des parents éloignés du monde du ski. J'espère que des communes situées à moins de 30 km d'une station de ski continuent d'envoyer des gamins le mercredi après-midi sur les pistes. Je pense à des villes comme Lavelanet, Tarascon sur Ariège, Luchon dans les Pyrénées, Aurillac dans le Cantal, Epinal dans les Vosges. La liste est exhaustive.
En rappelant que Clément Noël est Vosgien. L'élargissement de la base de la détection doit être une priorité.
Blacksite
Blacksite
Blacksite
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
6147 messages
Mais, est-ce qu'il y a plus de jeunes dans les disciplines techniques, ou dans celles de vitesse ?
bonagva
bonagva
bonagva
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/08
3225 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
Ça dépend de ce que tu appelles jeunes ...
Jusqu’aux U16, du moins en Suisse, tu as essentiellement du slalom et du géant, avec un peu de Super-G. À priori, pas de descente.

En FIS, tu peux participer à tout d’emblée mais, en général, tu attaques les disciplines de vitesse progressivement et si ça se passe bien, tu pars dans cette filière.
Marcos09
Marcos09
Marcos09
Statut : Expert
inscrit le 02/11/18
669 messages
eclaireur66 ( 8 mai) disait:

Quand tu dis que si "elle avait été une slalomeuse ou une géantiste, elle ne serait pas sortie...", je fais le même constat que toi. Parce que je suis persuadé que des talents issus de petits ski club ou d'éveil le mercredi après-midi ne sont pas observés à la loupe. Or on peut raconter ce qu'on veut, mais il y a certaines qualités qu'on a ou qu'on n'a pas dès le plus jeune âge. Notamment la lecture des mouvements de terrain et la manière de les aborder, la capacité à plaquer les skis sur la neige, l'appréhension de la vitesse. Et si on veut élargir la base de la détection, il ne faut pas s'arrêter aux clubs grands pourvoyeurs d'espoirs. Il faut aller chercher des gamins qui ne sont pas issus du sérail, avec des parents éloignés du monde du ski. J'espère que des communes situées à moins de 30 km d'une station de ski continuent d'envoyer des gamins le mercredi après-midi sur les pistes. Je pense à des villes comme Lavelanet, Tarascon sur Ariège, Luchon dans les Pyrénées, Aurillac dans le Cantal, Epinal dans les Vosges. La liste est exhaustive.
En rappelant que Clément Noël est Vosgien. L'élargissement de la base de la détection doit être une priorité.
[/quote]
Oui, nous sommes d'accord tous les deux... Il est un fait certain que les petits clubs possèdent un réservoir important, mais, le "problème" du ski vient aussi du coût de la pratique... Pour jour au football (rugby, basket, hand-ball, ...etc) il suffit d'une paire de crampons... Le ski impose des investissements (de la part des parents) très importants. De plus, il faut savoir que si tu es, par exemple, dans un club ariégeois et que tu "sors" dans un groupe espoir... la visite médicale se fait à Annecy, comme il s'agit d'un mineur, il faut qu'un adulte l'accompagne, nous ne sommes pas encore dans le matériel, que tu peux éventuellement te faire prêter. Les lieux de rencontre sont à Annecy, donc pour un pyrénéen, cela impose des frais incontestables. Alors, ou les parents ont les moyens ou se sacrifient, ou le gamin ne sort ou fait un autre sport. C'est dramatique.
Blacksite
Blacksite
Blacksite
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
6147 messages
bonagva ( 9 mai) disait:

Ça dépend de ce que tu appelles jeunes ...
Jusqu’aux U16, du moins en Suisse, tu as essentiellement du slalom et du géant, avec un peu de Super-G. À priori, pas de descente.

En FIS, tu peux participer à tout d’emblée mais, en général, tu attaques les disciplines de vitesse progressivement et si ça se passe bien, tu pars dans cette filière.


Un grand merci !

J’ai un peu l’impression que les disciples de vitesse sont le « but » de tous les skieurs à terme.
eclaireur66
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
Marcos09 ( 9 mai) disait:

eclaireur66 ( 8 mai) disait:

Quand tu dis que si "elle avait été une slalomeuse ou une géantiste, elle ne serait pas sortie...", je fais le même constat que toi. Parce que je suis persuadé que des talents issus de petits ski club ou d'éveil le mercredi après-midi ne sont pas observés à la loupe. Or on peut raconter ce qu'on veut, mais il y a certaines qualités qu'on a ou qu'on n'a pas dès le plus jeune âge. Notamment la lecture des mouvements de terrain et la manière de les aborder, la capacité à plaquer les skis sur la neige, l'appréhension de la vitesse. Et si on veut élargir la base de la détection, il ne faut pas s'arrêter aux clubs grands pourvoyeurs d'espoirs. Il faut aller chercher des gamins qui ne sont pas issus du sérail, avec des parents éloignés du monde du ski. J'espère que des communes situées à moins de 30 km d'une station de ski continuent d'envoyer des gamins le mercredi après-midi sur les pistes. Je pense à des villes comme Lavelanet, Tarascon sur Ariège, Luchon dans les Pyrénées, Aurillac dans le Cantal, Epinal dans les Vosges. La liste est exhaustive.
En rappelant que Clément Noël est Vosgien. L'élargissement de la base de la détection doit être une priorité.

Oui, nous sommes d'accord tous les deux... Il est un fait certain que les petits clubs possèdent un réservoir important, mais, le "problème" du ski vient aussi du coût de la pratique... Pour jour au football (rugby, basket, hand-ball, ...etc) il suffit d'une paire de crampons... Le ski impose des investissements (de la part des parents) très importants. De plus, il faut savoir que si tu es, par exemple, dans un club ariégeois et que tu "sors" dans un groupe espoir... la visite médicale se fait à Annecy, comme il s'agit d'un mineur, il faut qu'un adulte l'accompagne, nous ne sommes pas encore dans le matériel, que tu peux éventuellement te faire prêter. Les lieux de rencontre sont à Annecy, donc pour un pyrénéen, cela impose des frais incontestables. Alors, ou les parents ont les moyens ou se sacrifient, ou le gamin ne sort ou fait un autre sport. C'est dramatique.
D'où la nécessité de décentraliser certaines procédures. Ca veut dire aussi dire qu'il y a matière à amélioration si la fédé veut s'en donner les moyens. Et elle devra revoir toute la chaîne. Au DTN d'en faire une priorité absolue.
Parce que pour le moment, en slalom et en vitesse femmes, la relève à haut niveau tarde à se faire connaître.
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
Blacksite ( 9 mai) disait:

bonagva ( 9 mai) disait:

Ça dépend de ce que tu appelles jeunes ...
Jusqu’aux U16, du moins en Suisse, tu as essentiellement du slalom et du géant, avec un peu de Super-G. À priori, pas de descente.

En FIS, tu peux participer à tout d’emblée mais, en général, tu attaques les disciplines de vitesse progressivement et si ça se passe bien, tu pars dans cette filière.


Un grand merci !

J’ai un peu l’impression que les disciples de vitesse sont le « but » de tous les skieurs à terme.
Pas pour tous quand même. Regardes Frida Hansdotter et Andre Myrher, ils avaient des atouts physiques pour y aller. Ils ont préféré rester dans leur zone de confort. Même le grand Marcel n'y va que quand c'est nécessaire. Il faut quand même des qualités assez spécifiques.
Le passage géant-vitesse à haut niveau n'est pas rare chez les hommes, Jansrud, Svindal, Janka, Pintu. Pareil chez les femmes, Mancuso, Maze, Rebensburg, Brignone. Mais celui entre les slalomeurs et la vitesse est aujourd'hui quasiment inexistant chez les hommes (Miller, Pintu) contrairement aux femmes. Sans parler des polyvalentes Vonn, Riesch et Shiffrin, on peut penser que Michèle Gisin va peut-être devoir faire des choix, ce qu'a fait Marie Michèle Gagnon par exemple.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par eclaireur66, 10/05/2019 - 14:59
Marcos09
Marcos09
Marcos09
Statut : Expert
inscrit le 02/11/18
669 messages
Le gros problème, c'est une question de moyen... On peut trouver toutes les raisons, toutes les solutions... On arrivera toujours au manque de moyen. La FFS n'est pas riche... oh bien sur, elle pourrait faire des économies, mais ce sont des bouts de chandelle. C'est un problème sur le sport en France, alors le manque de moyen se ressent d'avantage sur un sport "cher" qui nécessite du transport, du matériel, des forfaits... en comparaison avec un autre sport, qui se pratique au bout de la rue, sans "outils" particuliers. Tu parlais des villes (villages) comme Lavelanet, Tarascon... mais elles sont à environ 50 km (aller - retour) des stations.... tu vois le couts du transport....!!! et ce n'est que pour les entrainements... Pour les courses, cela revient au même qu'elle que soit le sport. Ensuite, si on prend en compte le besoin matériel de chaque coureur, on rentre dans des budgets réservés à certaines catégories.... Les mairies n'ont plus les moyens surtout celles citées plus haut, le textile, l'aluminium ayant désertés, il y a de plus en plus d'associations sportives donc moins de subventions.... Le problème est délicat, peut être insoluble. Je ne sais pas... si quelqu'un a des idées...!!!
Blacksite
Blacksite
Blacksite
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
6147 messages
eclaireur66 (10 mai) disait:
Pas pour tous quand même. Regardes Frida Hansdotter et Andre Myrher, ils avaient des atouts physiques pour y aller. Ils ont préféré rester dans leur zone de confort. Même le grand Marcel n'y va que quand c'est nécessaire. Il faut quand même des qualités assez spécifiques.


C'est vrai que les skieurs doivent se dire qu'il vaut mieux cartonner en technique qu'être à la traîne en vitesse. :)
eclaireur66
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
La FIS devrait ratifier lors de son prochain congrès en Croatie le recul d'une semaine des slaloms de Levi pour les positionner une semaine seulement avant Killington et Lake Louise (16/17 novembre au 23/24 novembre).
2 raisons à cette décision :
- Probabilité plus grande d'avoir des températures basses et donc une neige de meilleure qualité
- Une semaine supplémentaire de préparation pour les polyvalents avant d'aborder le 1er gros bloc de coupes du monde
Blacksite
Blacksite
Blacksite
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
6147 messages
En attendant la reprise, je meuble le sujet comme je peux…

Lindsey Vonn au boulot, ici.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Blacksite, 12/05/2019 - 20:06
vonderberg
vonderberg
vonderberg
Statut : Confirmé
inscrit le 02/12/10
1676 messages
Matos : 9 avis
Tu meubles bien ! :)
bonagva
bonagva
bonagva
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/08
3225 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
C’est marrant, « on » se préoccupe assez peu de son taux de testostérone à Lindsey ... :-)
vonderberg
vonderberg
vonderberg
Statut : Confirmé
inscrit le 02/12/10
1676 messages
Matos : 9 avis
bonagva (13 mai) disait:

C’est marrant, « on » se préoccupe assez peu de son taux de testostérone à Lindsey ... :-)

C'est sûr que ce n'est pas les mêmes qualités requises pour courir avec les hommes et pour poser pour Sports Illustrated Swimsuit ! :P
vonderberg
vonderberg
Statut : Confirmé
inscrit le 02/12/10
1676 messages
Matos : 9 avis
Suite du mercato d'inter-saisons : le skieur français Cyprien Sarrazin quitte Fischer pour Rossignol.
https://www.ledauphine.com/skichrono/2019/05/13/cyprien-sarrazin-rejoint-rossignol
Habari Gani
Habari Gani
Habari Gani
Statut : Confirmé
inscrit le 20/08/16
423 messages
Stations : 1 avis
Sardineaioli05 (14 mai) disait:

J'ai du mal avec ce buzz autour de TP qui rachète la station de Villard-de-Lans.
Je comprends qu'il rachète la société d'exploitation des remontées mécaniques qui est titulaire d'un contrat d'exploitation des remontées mécaniques conclu avec la commune, contrat limité dans sa durée qui donnera lieu, à l'issue de celle-ci, à une nouvelle mise en concurrence ou à une reprise en gestion communale.
Là il n'a pas vraiment racheté la station qui comprend également des logements, des commerces, des espaces de ski nordique, un office de tourisme, un club des sports, une histoire avant le contrat actuel d'exploitation des remontées mécaniques et certainement après.
En tout cas si le vendeur de la société lui a vendu la station c'est une belle vente, côté vendeur
Habari Gani
Habari Gani
Statut : Confirmé
inscrit le 20/08/16
423 messages
Stations : 1 avis
Il a quand même récupéré un contrat de 30 ans (assez atypique comme durée) qui a été conclu en 2013. Donc jusqu'en 2043.
Pour ceux que ça intéresse le rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la commune de Corrençon avec une partie sur l'exploitation des remontées mécaniques
https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/EzPublish/ARA201627.pdf
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Habari Gani, 14/05/2019 - 13:47
squier
squier
squier
Statut : Expert
inscrit le 02/01/14
2269 messages
Merci pour la rapport : je vais lire ça
C'est clair : il ne rachète pas la station mais la société qui exploite les RM et pas sur qu'elle en soit propriétaire
19 millions pour 30 ans d'exploitation à encaisser du forfait moins tous les frais
Parisien du jour
On savait que tous les sportifs pro avaient interdiction de skier même la verte devant l'hôtel
Vous avez échappé à un russe ou un chinois

Habari Gani
Habari Gani
Habari Gani
Statut : Confirmé
inscrit le 20/08/16
423 messages
Stations : 1 avis
squier (14 mai) disait:

C'est clair : il ne rachète pas la station mais la société qui exploite les RM et pas sur qu'elle en soit propriétaire


Depuis la loi Montagne elle ne peut plus être propriétaire des RM à mon sens. En tout cas pas à la fin du contrat
squier
squier
squier
Statut : Expert
inscrit le 02/01/14
2269 messages
vonderberg (13 mai) disait:

bonagva (13 mai) disait:

C’est marrant, « on » se préoccupe assez peu de son taux de testostérone à Lindsey ... :-)

C'est sûr que ce n'est pas les mêmes qualités requises pour courir avec les hommes et pour poser pour Sports Illustrated Swimsuit ! :P


C'est pas gentil
Après une vie de ski et d'entrainement (levée de fonte), elle est costaude sans plus
Rien à voir avec une athlète d'Allemagne de l'Est dans les années 70-80 :-)
Message modifié 2 fois. Dernière modification par squier, 14/05/2019 - 20:15
Blacksite
Blacksite
Blacksite
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
6147 messages
Toutes les skieuses doivent être un minimum musclées de toute façon.
Blacksite
Blacksite
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
6147 messages
Lindsey Vonn va sortir ses mémoires

A lire ici.
vonderberg
vonderberg
vonderberg
Statut : Confirmé
inscrit le 02/12/10
1676 messages
Matos : 9 avis
squier (14 mai) disait:

vonderberg (13 mai) disait:

bonagva (13 mai) disait:

C’est marrant, « on » se préoccupe assez peu de son taux de testostérone à Lindsey ... :-)

C'est sûr que ce n'est pas les mêmes qualités requises pour courir avec les hommes et pour poser pour Sports Illustrated Swimsuit ! :P

C'est pas gentil
Après une vie de ski et d'entrainement (levée de fonte), elle est costaude sans plus
Rien à voir avec une athlète d'Allemagne de l'Est dans les années 70-80 :-)

Ah mais je n'ai jamais prétendu ou laisser sous-entendre qu'elle avait ou prenait des hormones mâles. Je pense même exactement le contraire au regard de son physique, qui lui permet de poser en maillot de bain pour Sport Illustrated (j'espère ne pas être naïf sur ce coup là;) !
Moi j'avais juste suggéré, ironiquement, qu'elle pourrait prétendre en avoir naturellement de manière à obtenir gain de cause vis-à-vis de la FIS dans son désir de courir avec les hommes. :)
vonderberg
vonderberg
Statut : Confirmé
inscrit le 02/12/10
1676 messages
Matos : 9 avis
La fédération américaine de ski a officialisé ses listes de coureurs et coureuses pour la saison prochaine. Bien évidemment, on n'y trouve plus Lindsey Vonn qui a pris sa retraite et, inversement, le prodige Mikaela Shiffrin y figure. Ted Ligety est toujours présent.
https://www.ledauphine.com/skichrono/2019/05/14/l-us-alpine-ski-team-devoile-ses-listes-pour-la-saison-prochaine
didounet13
didounet13
didounet13

inscrit le 23/12/18
100 messages
Mikaela Shiffrin et Mathieu Faivre en vacances

En arriere plan Tessa Worley et Julien Lizeroux


eclaireur66
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
vonderberg (15 mai) disait:

La fédération américaine de ski a officialisé ses listes de coureurs et coureuses pour la saison prochaine. Bien évidemment, on n'y trouve plus Lindsey Vonn qui a pris sa retraite et, inversement, le prodige Mikaela Shiffrin y figure. Ted Ligety est toujours présent.
https://www.ledauphine.com/skichrono/2019/05/14/l-us-alpine-ski-team-devoile-ses-listes-pour-la-saison-prochaine
Intéressant de noter que les tous les skieurs sélectionnés seront pris en charge à 100%, ce qui n'était pas le cas les années précédentes pour les équipes B et C. Concernant les plus jeunes (développement), les coaches ne devront pas dépasser un budget de $10K par athlète. Savoureux quand on sait qui est le père de la plus jeune des skieuses développement sélectionnées. Papa Pintu, à côté, c'est un tout petit joueur.
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
vonderberg (15 mai) disait:

squier (14 mai) disait:

vonderberg (13 mai) disait:

bonagva (13 mai) disait:

C’est marrant, « on » se préoccupe assez peu de son taux de testostérone à Lindsey ... :-)

C'est sûr que ce n'est pas les mêmes qualités requises pour courir avec les hommes et pour poser pour Sports Illustrated Swimsuit ! :P

C'est pas gentil
Après une vie de ski et d'entrainement (levée de fonte), elle est costaude sans plus
Rien à voir avec une athlète d'Allemagne de l'Est dans les années 70-80 :-)

Ah mais je n'ai jamais prétendu ou laisser sous-entendre qu'elle avait ou prenait des hormones mâles. Je pense même exactement le contraire au regard de son physique, qui lui permet de poser en maillot de bain pour Sport Illustrated (j'espère ne pas être naïf sur ce coup là;) !
Moi j'avais juste suggéré, ironiquement, qu'elle pourrait prétendre en avoir naturellement de manière à obtenir gain de cause vis-à-vis de la FIS dans son désir de courir avec les hommes. :)
T'es naïf parce que des photos prises en Floride avant le shooting ne sont pas toutes très flatteuses.
Blacksite
Blacksite
Blacksite
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
6147 messages
Comment pas très flatteuse ?
Blacksite
Blacksite
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
6147 messages
[quote=eclaireur66Intéressant de noter que les tous les skieurs sélectionnés seront pris en charge à 100%, ce qui n'était pas le cas les années précédentes pour les équipes B et C. Concernant les plus jeunes (développement), les coaches ne devront pas dépasser un budget de $10K par athlète.[/quote]

C'est quand même une bonne idée. Ca évitera de perdre un coureur "simplement" parce qu'il n'a pas les fonds pour continuer. Et ça leur permet de se consacrer à 100% sur leur sport, sans s'inquiéter de savoir comment se financer.
squier
squier
squier
Statut : Expert
inscrit le 02/01/14
2269 messages
eclaireur66 (15 mai) disait:

Savoureux quand on sait qui est le père de la plus jeune des skieuses développement sélectionnées. Papa Pintu, à côté, c'est un tout petit joueur.


Emma Resnick (Vail, Colo.; Ski & Snowboard Club Vail; 7/23/2003)*

C'est qui son père fortuné ?
Blacksite
Blacksite
Blacksite
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
6147 messages
Mike Resnick est un auteur américain… Mais il a 77 ans, donc il me semble un peu âgé pour être le père de la demoiselle.
squier
squier
squier
Statut : Expert
inscrit le 02/01/14
2269 messages
T'as trouvé le grand-père
reste à trouver le père :-)
bonagva
bonagva
bonagva
Statut : Confirmé
inscrit le 26/02/08
3225 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
Le monsieur de droite ?
https://www.vaildaily.com/news/1-5-billion-deal-rocks-ski-industry-as-aspen-skico-ksl-buy-intrawest/
J'imagine qu'elle ne doit pas payer ses forfaits très cher ...
eclaireur66
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
bonagva (15 mai) disait:

Le monsieur de droite ?
https://www.vaildaily.com/news/1-5-billion-deal-rocks-ski-industry-as-aspen-skico-ksl-buy-intrawest/
J'imagine qu'elle ne doit pas payer ses forfaits très cher ...
C'est le fondateur et l'actuel boss de KSL Capital Partners qui gère plus de 2,6 milliard de $. C'est en gros l'équivalent de la compagnie des Alpes avec en portefeuille des golfs, des stations de skis, des hotels, des spas,.....
"KSL is a private equity firm specializing in travel and leisure enterprises in five primary sectors: hospitality, recreation, clubs, real estate and travel services. KSL has offices in Denver, Colorado; London, England; and Stamford, Connecticut. In the United States, KSL’s current portfolio includes the Miraval Group, the owner and operator of luxury spa and wellness properties, and the St. Regis Monarch Beach located in Dana Point, California. KSL’s recreation businesses include WellBiz, a health and wellness franchise organization, and Squaw Valley and Alpine Meadows, two of the leading ski resorts in North America. KSL is also the largest shareholder in ClubCorp Holdings, Inc. (NYSE: MYCC), one of the world’s largest owners of private golf and business clubs, and Whistler Blackcomb Holdings Inc. (TSE: WB), the most visited ski area in North America. In the United Kingdom, KSL’s current portfolio includes The Belfry outside Birmingham and Village Urban Resorts, which owns and operates a portfolio of 28 hotels throughout the United Kingdom."
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
Blacksite (15 mai) disait:

eclaireur66 disait:
Intéressant de noter que les tous les skieurs sélectionnés seront pris en charge à 100%, ce qui n'était pas le cas les années précédentes pour les équipes B et C. Concernant les plus jeunes (développement), les coaches ne devront pas dépasser un budget de $10K par athlète.


C'est quand même une bonne idée. Ca évitera de perdre un coureur "simplement" parce qu'il n'a pas les fonds pour continuer. Et ça leur permet de se consacrer à 100% sur leur sport, sans s'inquiéter de savoir comment se financer.
C'est l'objectif avec en point d'orgue les JO de Pekin. Encore fallait il pouvoir le budgétiser. Les soirées de charité ont l'air de bien fonctionner, des nouveaux sponsors arrivent et puis certainement des économies sur les coûts logistiques avec notamment l'établissement d'une nouvelle base de travail en Italie à Folgaria et des négociations de prix rudes avec les compagnies aériennes.
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
Pour info, la jeune Emma Resnick a quand même gagné l'OPA CUP U16 en géant devant les meilleures U16 Autrichiennes, Françaises, Suisses, etc.
Sa sélection en équipe US s'appuie avant toute chose sur des résultats sportifs même si son père fait parti du conseil d'administration de la fédé US.
vonderberg
vonderberg
vonderberg
Statut : Confirmé
inscrit le 02/12/10
1676 messages
Matos : 9 avis
La FFS a révélé la composition de ses équipes pour la saison prochaine en :
- ski alpin hommes : https://www.ledauphine.com/skichrono/2019/05/17/alexis-pinturault-en-meneur-de-l-equipe-de-france-2020
- ski alpin dames : https://www.ledauphine.com/skichrono/2019/05/17/tessa-worley-a-la-tete-d-une-equipe-de-france-reduite
- biathlon hommes et dames : https://www.ledauphine.com/skichrono/2019/05/17/martin-fourcade-en-chef-de-file-des-bleus-la-saison-prochaine
A noter en ski alpin, chez les hommes, l'intégration de Nils Allègre, Matthieu Bailet et Thibaut Favrot dans le groupe A après le départ à la retraite de Thomas Fanara, Thomas Mermillod-Blondin et Steve Missillier. Jean-Baptiste Grange et Julien Lizeroux sont toujours présents.
Chez les dames, le groupe A se trouve réduit à 7 membres.
eclaireur66
eclaireur66
eclaireur66
Statut : Confirmé
inscrit le 09/01/17
625 messages
squier (17 mai) disait:

vonderberg (17 mai) disait:

Chez les dames, le groupe A se trouve réduit à 7 membres.


Je ne vois pas Margot Bailet, ni en A ni en B
Mystère….
Pas vraiment. Ca veut juste dire que les coachs ne l'ont pas retenue. C'est pareil pour Resi Stiegler aux States. Les budgets n'étant pas extensibles, il faut parfois faire des choix difficiles sur le plan humain.
L'histoire de la Canadienne Laurence St Germain raconte tout des coulisses. Bien qu'ayant atteint les critères établis sur le plan sportif, la fédé Canadienne en difficultés financière ne l'avait pas sélectionnée. Fort de ses droits, elle a ester en justice contre la fédé Canadienne et a obtenu d'être réintégrée. Et le patron des filles de l'époque qui lui avait annoncé cette décision s'avère être aujourd'hui le chef de groupe des Américaines.
Probablement pas le côté le plus agréable de ce job.
squier
squier
squier
Statut : Expert
inscrit le 02/01/14
2269 messages
eclaireur66 (17 mai) disait:

squier (17 mai) disait:

vonderberg (17 mai) disait:

Chez les dames, le groupe A se trouve réduit à 7 membres.


Je ne vois pas Margot Bailet, ni en A ni en B
Mystère….
Pas vraiment. Ca veut juste dire que les coachs ne l'ont pas retenue. C'est pareil pour Resi Stiegler aux States. Les budgets n'étant pas extensibles, il faut parfois faire des choix difficiles sur le plan humain.
L'histoire de la Canadienne Laurence St Germain raconte tout des coulisses. Bien qu'ayant atteint les critères établis sur le plan sportif, la fédé Canadienne en difficultés financière ne l'avait pas sélectionnée. Fort de ses droits, elle a ester en justice contre la fédé Canadienne et a obtenu d'être réintégrée. Et le patron des filles de l'époque qui lui avait annoncé cette décision s'avère être aujourd'hui le chef de groupe des Américaines.
Probablement pas le côté le plus agréable de ce job.


même pas en B...
J'ai pas tout compris
Elle paie pour être coéquipière
Et pas sur qu'elle fasse une course et marque des points

https://www.facebook.com/Margotbailetski/photos/a.373003972786623/2268708859882782/?type=3&theater
Blacksite
Blacksite
Blacksite
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
6147 messages
En gros c'est ça.

Elle paie sa place en équipe de France pour participer aux entraînements.

Après, peut-être que ça lui permettra d'être sélectionnée en cas de blessure d'une titulaire.