Sondage : Est-ce la peine de bosser à fond pour atteindre le

(34 votes)
Oui bien sur mais il faudra prendre sur toi
70,6%
24 votes
Non, oublies
29,4%
10 votes
Tonia
Tonia
Tonia

inscrit le 15/02/14
12 messages
Bonjour à tous
Pour faire rapide je suis une fille de 18 ans qui s'interroge sur son avenir et aurait besoin de vos conseils et avis.
Après réflexions j'en suis venue au fait que ce qui me rendrait la plus heureuse plus tard serait de travailler en plein air, à la montagne (à vrai dire j'en rêve depuis petite). J'ai deux options qui m'intéressent particulièrement; ce sont les métiers de pisteurs sauveteur et moniteur de ski alpin. Je me suis renseignée sur les formations et apparemment pour exercer ces métiers il est nécessaire d'avoir un excellent niveau de ski, et être familiarisé avec la compétition.
Depuis mes 5 ans je skie 2 semaines par an, sans être prétentieuse je pense que j'ai de bonnes capacités, et je me suis toujours pas mal débrouillée pour quelqu'un qui skiait à cette fréquence. J'ai arrêté de prendre des cours à 12 ans, en atteignant le niveau fléchette. Depuis j'ai progressé, mais je ne saurais pas situer mon niveau... Je n'ai jamais skié avec des piquets, mais je suis capable d'enchainer des virages avec une assez bonne technique...
Alors à votre avis : pourrai-je avec beaucoup d'entrainement, atteindre un niveau qui me permettrai d'exercer le métier qui me plairait tellement ?
Votre aide m'éclaircirait beaucoup
Merci d'avance
Tonia
monrol74
monrol74
monrol74

inscrit le 04/02/07
215 messages
Salut ,

J'ai envie de te dire, rien n'est impossible,mais...

Je ne sais pas exactement en quoi consiste la formation pour devenir pisteur, mais je sais que c'est vraiment plus abordable que la formation pour devenir BE (brevet d'état) de ski.

Si tu venais habiter en station, et que tu bouffais du slalom très régulièrement , tu pourrais "peut être" obtenir ton test technique (épreuve de slalom pour le BE), mais je crois qu'il est beaucoup plus dur d'obtenir par la suite l'eurotest (géant) sans avoir pratiquer plus jeune.

Je ne suis ni moniteur, ni pisteur, j'essaie de partager ce que j'ai cru comprendre, alors désolé si il y'a quelques erreurs ... d'autres pourront sans aucun doutes me corriger.
tcsa
tcsa
tcsa
Statut : Expert
inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
Disons que pour le Bees, c'est foutu. Même si elle avait 50 points Fis ( ou même moins ), elle n'aurait strictement aucune chance de l'avoir.
Non pas que ce soit une fille, non pas qu'elle ait 18 ans, Non pas qu'elle n'ait jamais fait de piquet. Juste, que le Bees n'existe plus :).

Pour le reste l'auteur du post demande si son niveau actuel lui permet d'accéder à un métier sur les skis. Ok! Mais concrètement c'est quoi son niveau actuel? Parce que affirmer que l'on passe partout, sans problème, etc., ça ne dit rien en matière de niveau. Pour info, avec un niveau classe 2 on skie, en moyenne, sur 80% d'un domaine skiable :)
L'auteur du post dit aussi :
Tonia (16 févr. 2014) disait:

...
Après réflexions j'en suis venue au fait que ce qui me rendrait la plus heureuse plus tard serait de travailler en plein air, à la montagne (à vrai dire j'en rêve depuis petite). ...

Dans le ski comme ailleurs, passer du rêve d'enseigner à la réalité de l'enseignement est parfois lourd de désillusion. Aimer skier, c'est différent d'aimer enseigner le ski; surtout la semaine où il n'arrête pas de pleuvoir, que l'on a des morveux insuportable et des parents pire que leurs gosses :).

Un peu d'humour :):
Tonia
Tonia
Tonia

inscrit le 15/02/14
12 messages
Merci beaucoup pour vos reponses,
Si j'ai bien compris, c'est l'euro test qui fait vraiment barrière... ? j'ai vu des vidéos et c'est vrai que ça relève du haut niveau... Mais avec de l'entraînement qui sait ?

Tcsa, je ne comprend pas trop ce que vous avez dit à propos du bees... c'est un autre diplôme qu'il faut ?
Je skie partout, à pars dans les snow Parks ce qui n'est pas trop mon truc... C'est la aussi mon problème, je ne sais pas par rapport à quoi évaluer mon niveau...
Mais j'ose toujours espérer que tout n'est pas perdu, car il paraît que quand on veut on peux...

Ps je connais cette photo! il y a une part de réalité... mais c'est ça qui me plaît, être en contact avec du monde, pouvoir faire partager une passion... et honnêtement je préfère 100 fois être toute la journée sous la pluie que 1h dans un bureau.

Et la formation de pisteur est vraiment plus facile que celle de moniteur ?

Merci encore pour les réponses ça m'aide beaucoup !
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
Le bees n'existe plus.
site de l'ensa: tu trouveras les éléments pour ta recherche
KillaWhale
KillaWhale
KillaWhale
Statut : Confirmé
inscrit le 05/02/06
26K messages
Stations : 3 avisMatos : 29 avis
Pour faire court et simple, d'autres (peut-être) prendront le temps de préciser le détail :

Moniteur de ski : formation longue, coûteuse en temps et en argent (plusieurs hivers disons), requérant un très bon niveau de ski en slalom (test technique) et géant (eurotest), plutôt réservée à ceux qui ont fait du club durant leur jeunesse, abordable pour quelqu'un qui n'est pas passé par ce cursus mais avec beaucoup (énormément) de boulot et d'entrainement.

Pisteur-secouriste : un test d'entrée pour intégrer une formation d'un mois et d'un peu plus de 1000 euros, qui consiste en une descente hors-piste toutes neiges de quelques centaines de mètres de dénivelé avec un jury. Le niveau est moins élevé, la formation est bien moins longue d'où le fait que l'on dise que c'est plus facile de faire pisteur que moniteur (et pas vraiment le même salaire non plus). Le travail est loin d'être le même également. Pour pouvoir se présenter au test technique du pisteur il faut avoir obtenu la flèche de vermeil en géant, et pour pouvoir intégrer la formation une fois le test réussi il faut avoir passé les PSE1 et PSE2 auprès d'un organisme de secourisme.

A ton âge il est encore possible de faire monitrice mais il va falloir que tu y consacres énormément de temps et d'argent pour atteindre le niveau demandé (je pense). Pour le pisteur c'est plus jouable, avec un peu d'entrainement si tu skies déjà plutôt bien partout, cela devrait être possible. Si tu veux être fixée, la prochaine fois que tu es en station demande directement des renseignements aux pisteurs/moniteurs.
wis
wis
wis

inscrit le 06/03/04
1293 messages
Matos : 1 avis
Salut, je suis assez halluciné par ceux qui vote "non oublie"...

Tu veux être moniteur de ski pas astronaute... et tu as 18 ans, y'a pas de problème... Vas en station, trouve un job de X/Y/Z et skies tout ce que tu peux ensuite fais la prepa et puis tu l'auras. C'est pas immédiat mais si c'est ton truc avec du taf pas de problème...

Prof de ski ne demande qu'un niveau physique et technique (ce n'ai pas vrai mais les épreuves théoriques avec du travail ne seront pas un pb...). Juste de la pratique et un peu d’abnégation quoi...

Allez la !!!
pingumotion
pingumotion
pingumotion

inscrit le 21/11/04
1243 messages
Stations : 4 avisMatos : 12 avis
Clairement qu'il n'y a rien d'impossible pour toi à être monitrice de ski, mais c'est tellement de travail, de temps, de lutte, pour au final un job qui est bien loin d'être aussi passionnant qu'il n'en a l'air, que tu devrais vraiment y réfléchir avant de te lancer là dedans. A commencer par un parler avec des moniteurs en formation mais aussi avec certains qui font ça depuis des années pour avoir leurs retours d'expérience.

Pisteur est une solution bien plus facile, rapide et accessible pour un travail différent mais tout aussi passionnant.
Dans les deux cas tu devras surement te former un minimum dans un autre domaine pour avoir un métier le reste de l'année, mais rien d'obligatoire si tu n'as pas spécialement de prétentions salariales et que tu aimes bien le travail saisonnier.
raph.m
raph.m
raph.m
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/12
602 messages
Matos : 9 avis
Salut,
Je vais répondre un truc entre les deux à partir principalement de l'expérience de ma sœur : c'est pas gagné mais c'est pas impossible non plus, ça demande juste beaucoup d'investissement et de savoir ce que tu veux faire, et comme tout ce que tu vas pouvoir faire, la réussite est jamais garantie. Ma sœur était dans une position similaire à la tienne et est aujourd'hui monitrice de ski.
On est de Marseille et on a toujours skié deux-trois semaines par an depuis tout petit, par contre sans jamais vraiment faire de slalom (on s'est arrêté à la fléchette à 7 ans). À 20 ans, ma soeur a décidé d'essayer de devenir monitrice de ski, elle s'est renseigné et elle rentré au CRET de Briançon (http://www.cret-cci.com/) où elle a pu s’entraîner pendant un à deux mois tous les jours à faire du slalom (financé par la région il me semble). Elle faisait quelques compètes en parallèles et elle a assez rapidement pris du niveau en slalom. La première année elle a loupé le test technique de peu en mars, puis elle s'est ré-entraîné en début de saison (stage de deux semaines de slalom à la toussaint + une semaine à noel), elle l'a passé en janvier et elle l'a eu. Après ça rien n'est fini, il reste des stages qui sont pas forcément facile (préfo, uf technique notamment), surtout quand t'es un peu juste en terme de niveau. Tu peux les repasser mais c'est à chaque fois environ 1000 euros. À coté de ça, dès que t'as la préfo, tu es déjà moniteur stagiaire donc tu peux enseigner et financer ces stages avec ta paye. Si tu vis que la dessus je pense par contre que c'est chaud (à confirmer). Ma soeur a passé l'eurotest dans la foulée sans trop d’entraînement, elle l'a loupé une première fois. Puis l'année d'après, elle l'a repassé avec un peu plus d’entraînement et elle l'a eu. Aujourd'hui, elle a pas complétement fini son BE, mais la fin est proche (reste deux stages) et elle gagne sa vie en étant monitrice l'hiver et en faisant des petits boulots l'été.
Voilà, bon je t'avoue que de mon point de vue j'ai pas eu l'impression que ça a été si difficile pour ma soeur, après elle a un gros mental qui lui permet d'être à fond les jours d'exam, et qui lui a permis de se mettre complétement à fond dans le slalom notamment. Puis tout n'est pas simple non plus, c'est aussi des moments de galère et de préparation dans des conditions pas toujours de rêve.
Le dernier point sur lequel je veux te mettre en garde, c'est sur le fait que pour être moniteur, le premier truc dont tu as besoin c'est vraiment d'avoir envie d'enseigner et de t'occuper d'enfant (entre autre), d'aimer les voir progresser et les encadrer. Parce que pour ma part, en voyant ma soeur ça m'a pas du tout donné envie, j'aime le ski, mais j'aime pas enseigner ,et être moniteur c'est pas vraiment faire du ski, en tout cas pas du tout pour toi même.
Voilà, j'espère que je t'ai un peu éclairé sur le sujet et que ça pourra t'être utile. Pour le pisteur je connais pas bien donc je vais rien dire. Dans tout les cas, renseigne toi bien de la réalité du métier pour pas être déçu plus tard, et sur le cursus complet (comment ça marche, combien de stage il faut faire, qu'est ce qu'il faut savoir faire...). Après, si ça te correspond n'hésite pas, tente ta chance à fond !
Tonia
Tonia
Tonia

inscrit le 15/02/14
12 messages
Super mille merci pour tous ces conseils !

Je vois que vos avis sont plutôt favorables... mais j'ai l'impression qu'aux yeux de certains la tâche est plus que difficile ce qui va à l'encontre des personnes qui me disent que c'est tout à fait faisable...
Je vais tout relire encore une fois et me laisser du temps pour réfléchir.
Si je me lance il faudra juste être déterminée du début à la fin et ne pas faire les choses à moitié !

Ps : faut il maîtriser le snow pour faire un de de ski alpin ?
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
Oui, il faut maîtriser le snow.

C'est faisable avec de la volonté, du temps... et des sous. ;)
Straight-Down
Straight-Down
Straight-Down

inscrit le 03/10/02
15K messages
Il y a aussi la possibilité de passer le pisteur afin de bouffer du ski pendant une saison ou deux et de passer ensuite le monitorat. Ca permet d’élever son niveau tout en gagnant sa vie et de se créer un réseau dans la station. J'ai qqs collègues qui l'avaient fait avec succès!
tcsa
tcsa
tcsa
Statut : Expert
inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
Tonia (16 févr. 2014) disait:

Super mille merci pour tous ces conseils !

Je vois que vos avis sont plutôt favorables... mais j'ai l'impression qu'aux yeux de certains la tâche est plus que difficile ce qui va à l'encontre des personnes qui me disent que c'est tout à fait faisable...
Je vais tout relire encore une fois et me laisser du temps pour réfléchir.
Si je me lance il faudra juste être déterminée du début à la fin et ne pas faire les choses à moitié !

Ps : faut il maîtriser le snow pour faire un de de ski alpin ?

Je me permets les remarques suivantes:
1 Le test d'entré est un slalom spécial. En gros le temps d'entré c'est un niveau chamois d'or; sauf que le chamois c'est une 30aine de porte et que le test technique c'est une 50aine. Le moniteur stagiaire est dispensé d'Eurotest s'il est en dessous de 100 points Fis. Ca ne t'es pas inaccessible, mais il va te falloir du temps et de l'argent pour acquérir le niveau. Donc est-ce que tu as et le temps et l'argent?
2 Pour être moniteur stagiaire il aura fallu que tu réussisses le test technique puis la préfo. Sachant que pour rentrer en préfo tu auras au préalable réussi le tronc commun et le PSE1. Là il te faudra trouver une ESF qui t'accueille comme stagiaire. Alors je te relate ce qui c'est dit dans le bureau du directeur d'une ESF au mois de Décembre : "Ces trois là, ils sont du club. Donc OK! Lui ces parents l'inscrivent aux stages compétitions depuis des années. On le connait c'est un bon gars. Donc Ok! Eux quatres ils habitents la station, on les connait. Donc OK! Lui à voir, son nom me dit quelque chose. faut voir! Les autres, ça va^pas être possible cette année.
3 Une fois que tu seras moniteur stagiaire. Tu seras au début à titre temporaire. En gros tu vas bosser les 4 semaines de février. Tu gagneras entre 50 et 60% brut de ce que tu auras fait rentrer à l'école de ski. En gros un petit millier d'euros (le coût de la préfo ).
4 A coté de ça, il te faudra te loger, te nourir, accessoirement faire un chèque de 180 euros pour avoir ta carte syndicale, te payer ton forfait, ta tenue. En gros la première année tu dépenses plus que ce que tu as gagné. En as-tu les moyens? Où alors est-ce que tes parents peuvent payer?
5 Etre moniteur c'est exercer une activité temporaire. Pour l'essentiel des moniteurs ça ne suffit pas à te nourir à l'année; et encore moins lorsqu'en plus tu dois louer ou acheter un logement sur place. As-tu prévu une autre activité le reste de l'année?
Je fais exception de certaines monitrices dont le revenu unique du ski complémente les revenus du mari. Et elle n'ont donc pas besoin d'avoir une autre activité. Donc question, est-ce que ton homme a des revenus qui te permettent de te contenter des revenus de l'enseignement du ski?



Enfin, et je l'ai déjà dit : Aimer pratiquer un sport (un art, une activitié culturelle, etc. ) et l'enseigner sont 2 choses très différentes. L'enseignement peut même conduire au dégoût de la pratique... Donc quand on aime skier il faut des fois réfléchir à quel métier te permettra de dégager du temps et de l'argent pour beaucoup skier sans être obligé d'enseigner.
KillaWhale
KillaWhale
KillaWhale
Statut : Confirmé
inscrit le 05/02/06
26K messages
Stations : 3 avisMatos : 29 avis
Je suis d'accord avec tout ce qu'a dit tcsa, et il a raison sur le fait que le monitorat est bon pour être un excellent skieur et pour se faire un bon salaire durant les 3-5 mois d'hiver mais ce n'est pas vraiment le meilleur moyen de skier beaucoup (pour soi). Par contre tu seras souvent sur les skis c'est sur. Et c'est également un bon moyen de s'intégrer dans le milieu du ski et de la montagne !
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
11K messages
Si c'est vraiment ce qui te plait alors vas y, fonce, sinon tu le regretteras plus tard.
Il y a des choses qui sont nettement plus faciles à mettre en place à 18 ans qu'à 40.

Après comme dis plus haut adorer skier ne veut pas forcément dire aimer enseigner le ski. Peut être qu'il est possible de faire un stage d'observation pour voir si le métier te plait réellement.

Pisteur est peut être mieux si ton but est de vraiment skier à ton niveau...pour autant que tu sois sur un secteur intéressant.
Par contre tu restes tout l'hiver sur le même secteur.

Une autre idée peut être de regarder des jobs qui te permettent de vivre correctement tout en libérant un maximum de temps pour skier. Par exemple des boulots ou tu peux bosser à temps partiel ou avec des horaires décalés (style 15h00 à 23h00), des boulots ou tu peux changer ton pourcentage en fonction des périodes de l'année (à 50% en hiver et à 80% ou 100% le reste de l'année) ou dans lesquels tu peux prendre chaque année 5 ou 6 mois de congé non payés.
raph.m
raph.m
raph.m
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/12
602 messages
Matos : 9 avis
Tonia (16 févr. 2014) disait:

Super mille merci pour tous ces conseils !

Je vois que vos avis sont plutôt favorables... mais j'ai l'impression qu'aux yeux de certains la tâche est plus que difficile ce qui va à l'encontre des personnes qui me disent que c'est tout à fait faisable...
Je vais tout relire encore une fois et me laisser du temps pour réfléchir.
Si je me lance il faudra juste être déterminée du début à la fin et ne pas faire les choses à moitié !

Ps : faut il maîtriser le snow pour faire un de de ski alpin ?


Je crois que t'interprètes mal les avis positif : ceux qui te dises que c'est tout à fait faisable, c'est aussi par opposition à ceux qui disent que c'est mort d'entrée. Je pense pas que ce soit mort d'entrée, c'est faisable mais ça demande un gros investissement, c'est un gros challenge et ce sera pas forcément facile, ça sous entend quand même que tu t'y mettes complètement à fond pendant quelques années(3 à 5 ans je dirais)...donc c'est faisable c'est clair mais ça n’empêche pas que ce soit compliqué, c'est pas rien de se lancer là dedans.
raph.m
raph.m
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/12
602 messages
Matos : 9 avis
tcsa (17 févr. 2014) disait:

Tonia (16 févr. 2014) disait:

Super mille merci pour tous ces conseils !

Je vois que vos avis sont plutôt favorables... mais j'ai l'impression qu'aux yeux de certains la tâche est plus que difficile ce qui va à l'encontre des personnes qui me disent que c'est tout à fait faisable...
Je vais tout relire encore une fois et me laisser du temps pour réfléchir.
Si je me lance il faudra juste être déterminée du début à la fin et ne pas faire les choses à moitié !

Ps : faut il maîtriser le snow pour faire un de de ski alpin ?

Je me permets les remarques suivantes:
1 Le test d'entré est un slalom spécial. En gros le temps d'entré c'est un niveau chamois d'or; sauf que le chamois c'est une 30aine de porte et que le test technique c'est une 50aine. Le moniteur stagiaire est dispensé d'Eurotest s'il est en dessous de 100 points Fis. Ca ne t'es pas inaccessible, mais il va te falloir du temps et de l'argent pour acquérir le niveau. Donc est-ce que tu as et le temps et l'argent?


Si tu fais le CRET, la formation est gratuite me semble-t-il, si tu bosses l'été, t'as moyen de t'en sortir je pense même si ce sera galère et que c'est plus facile si tes parents sont là pour assurer niveau tunes.

tcsa (17 févr. 2014) disait:

2 Pour être moniteur stagiaire il aura fallu que tu réussisses le test technique puis la préfo. Sachant que pour rentrer en préfo tu auras au préalable réussi le tronc commun et le PSE1. Là il te faudra trouver une ESF qui t'accueille comme stagiaire. Alors je te relate ce qui c'est dit dans le bureau du directeur d'une ESF au mois de Décembre : "Ces trois là, ils sont du club. Donc OK! Lui ces parents l'inscrivent aux stages compétitions depuis des années. On le connait c'est un bon gars. Donc Ok! Eux quatres ils habitents la station, on les connait. Donc OK! Lui à voir, son nom me dit quelque chose. faut voir! Les autres, ça va^pas être possible cette année.

C'est peut être vrai dans les grandes stations pour la "sélection" dont tu parles, par contre dans les petites stations (queyras pour ne citer que eux), ils ont plutôt tendance à chercher des moniteurs.

tcsa (17 févr. 2014) disait:

3 Une fois que tu seras moniteur stagiaire. Tu seras au début à titre temporaire. En gros tu vas bosser les 4 semaines de février. Tu gagneras entre 50 et 60% brut de ce que tu auras fait rentrer à l'école de ski. En gros un petit millier d'euros (le coût de la préfo ).


Il me semble que tu arrives quand même à sortir plus que ça même si c'est pas la folie non plus.

tcsa (17 févr. 2014) disait:

4 A coté de ça, il te faudra te loger, te nourir, accessoirement faire un chèque de 180 euros pour avoir ta carte syndicale, te payer ton forfait, ta tenue. En gros la première année tu dépenses plus que ce que tu as gagné. En as-tu les moyens? Où alors est-ce que tes parents peuvent payer?


Tout à fait d'accord, si t'as des économies ça peut passer sinon c'est chaud.

tcsa (17 févr. 2014) disait:

5 Etre moniteur c'est exercer une activité temporaire. Pour l'essentiel des moniteurs ça ne suffit pas à te nourir à l'année; et encore moins lorsqu'en plus tu dois louer ou acheter un logement sur place. As-tu prévu une autre activité le reste de l'année?
Je fais exception de certaines monitrices dont le revenu unique du ski complémente les revenus du mari. Et elle n'ont donc pas besoin d'avoir une autre activité. Donc question, est-ce que ton homme a des revenus qui te permettent de te contenter des revenus de l'enseignement du ski?


Je confirme pour le fait qu'il faut un autre boulot pour l'été et que c'est pas toujours rigolo, quand tu te retrouves à faire des boulots à la con juste pour faire rentrer les ronds, c'est pas toujours rigolo. Par contre pour lui demander si elle a un mari et si il peut assurer...elle a 20 ans et j'espère qu'elle pense à elle avant tout. Prévoir déjà toute sa vie avec son mari à cet age là (pour peu qu'elle en est un, ce qui est déjà peu probable), c'est un peu risqué...

tcsa (17 févr. 2014) disait:

Enfin, et je l'ai déjà dit : Aimer pratiquer un sport (un art, une activitié culturelle, etc. ) et l'enseigner sont 2 choses très différentes. L'enseignement peut même conduire au dégoût de la pratique... Donc quand on aime skier il faut des fois réfléchir à quel métier te permettra de dégager du temps et de l'argent pour beaucoup skier sans être obligé d'enseigner.


Je suis complètement d'accord et ça demande vraiment d'y réfléchir avant de se lancer là dedans.
tcsa
tcsa
tcsa
Statut : Expert
inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
raph.m (17 févr. 2014) disait:

...Si tu fais le CRET, la formation est gratuite me semble-t-il, si tu bosses l'été, t'as moyen de t'en sortir je pense même si ce sera galère et que c'est plus facile si tes parents sont là pour assurer niveau tunes.

...

Encore faut-il y être accepté. Car le Cret comme les autres ont un nombres limité en place. Ils ne prennent donc que les "meilleurs" des candidats...

Je sais que ce que je vais dire froisse certains : La voie "royale" pour devenir moniteur de ski, c'est entrer dans un club jeune, y acquérir le niveau nécessaire pour intégrer la section ski du collège de secteur, gagner encore en niveau pour intégrer une section ski en lycée.
Et même en faisant ainsi, il y a du déchet. Donc à chaque étape ratée, par rapport à cette voie "royale", c'est un peu plus compliqué.

Il convient donc, à mon avis, que les parents déjà se posent des questions pour pas que des jeunes gens comme l'auteur de ce post se retrouvent dans la même situation. "Mon enfant veut vivre de la montagne, quels moyens je mets pour l'y aider?" En commençant par là, on règle 80% des problèmes.

A mon avis :
- Quand on n'est pas du secteur, difficile d'intégrer la section ski du college de secteur. Donc là, soit on anticipe et on déménage, soit on rate une étape.
- Pour le lycée. Certaines sections ski acceptent des gamins qui ne sont pas en club. Le lycée de la matheysine par exemple demande soit un certains nombre de points FFS soit un niveau Open (flèche, chamois ) pour s'inscrire au test de sélection. C'est un ensemble de résultats scolaires, test en ski (slalom spécial ), test physique et lettre de motivation qui détermine le recrutement ou non. Avantage d'une telle structure : bac en 3 ans dans une section ski en convention cadre. Ce qui veut dire que le tronc commun et le PSE1 qui se font le soir en plus des cours, sont intégrés dans votre carnet de note (et au passage sont gratuit ). Pour la préfo, prise en charge d'une partie du coût. Si bien que la préfo aux 2 Alpes du mois de Décembre 2013 qui coûtait un peu moins de 1000 euros a couté pour certains seulement 300 euros.

Parents, anticipez, anticipez, anticipez. Enfin si vous voulez aider vos enfants dans cette voie. :)

En post bac, il existe un Deust à Lyon pas trop mal organisé qui permet d'étudier (un tout petit peu ) et de se préparer au Dees ski alpin. Mais bon comme les sections skis des lycées, le Deust mise sur les candidats où ils ont le plus la certitude de réussir...
raph.m
raph.m
raph.m
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/12
602 messages
Matos : 9 avis
tcsa (17 févr. 2014) disait:

raph.m (17 févr. 2014) disait:

...Si tu fais le CRET, la formation est gratuite me semble-t-il, si tu bosses l'été, t'as moyen de t'en sortir je pense même si ce sera galère et que c'est plus facile si tes parents sont là pour assurer niveau tunes.

...

Encore faut-il y être accepté. Car le Cret comme les autres ont un nombres limité en place. Ils ne prennent donc que les "meilleurs" des candidats...

Je sais que ce que je vais dire froisse certains : La voie "royale" pour devenir moniteur de ski, c'est entrer dans un club jeune, y acquérir le niveau nécessaire pour intégrer la section ski du collège de secteur, gagner encore en niveau pour intégrer une section ski en lycée.
Et même en faisant ainsi, il y a du déchet. Donc à chaque étape ratée, par rapport à cette voie "royale", c'est un peu plus compliqué.

Il convient donc, à mon avis, que les parents déjà se posent des questions pour pas que des jeunes gens comme l'auteur de ce post se retrouvent dans la même situation. "Mon enfant veut vivre de la montagne, quels moyens je mets pour l'y aider?" En commençant par là, on règle 80% des problèmes.

A mon avis :
- Quand on n'est pas du secteur, difficile d'intégrer la section ski du college de secteur. Donc là, soit on anticipe et on déménage, soit on rate une étape.
- Pour le lycée. Certaines sections ski acceptent des gamins qui ne sont pas en club. Le lycée de la matheysine par exemple demande soit un certains nombre de points FFS soit un niveau Open (flèche, chamois ) pour s'inscrire au test de sélection. C'est un ensemble de résultats scolaires, test en ski (slalom spécial ), test physique et lettre de motivation qui détermine le recrutement ou non. Avantage d'une telle structure : bac en 3 ans dans une section ski en convention cadre. Ce qui veut dire que le tronc commun et le PSE1 qui se font le soir en plus des cours, sont intégrés dans votre carnet de note (et au passage sont gratuit ). Pour la préfo, prise en charge d'une partie du coût. Si bien que la préfo aux 2 Alpes du mois de Décembre 2013 qui coûtait un peu moins de 1000 euros a couté pour certains seulement 300 euros.

Parents, anticipez, anticipez, anticipez. Enfin si vous voulez aider vos enfants dans cette voie. :)

En post bac, il existe un Deust à Lyon pas trop mal organisé qui permet d'étudier (un tout petit peu ) et de se préparer au Dees ski alpin. Mais bon comme les sections skis des lycées, le Deust mise sur les candidats où ils ont le plus la certitude de réussir...


D'accord avec ce que tu dis sur le CRET, par contre pour la suite un peu moins...
Ce que tu décris, et c'est toi qui le dit, c'est la voie royale. Or là, la question qu'on te pose, c'est pas quelle est la voie royale mais bien : est ce que c'est faisable ? Si tout ce que tu devais faire dans ta vie il fallait le faire par la voie royale, tu ferais pas grand chose...
Alors c'est clair que c'est mieux d'être né en montagne, de faire du slalom depuis tout petit, d'avoir fait des sections aménagé au collège et au lycée... Mais ça tu le maîtrise pas forcément et c'est pas la seule solution. Tu peux le faire autrement, c'est clair que ce sera plus compliqué mais c'est réalisable (et c'est pour ça qu'il y a des formations type CRET et autre pour des gens qui n'ont pas fait de slalom avant). Si j'avais écouté les gens comme toi dans ma vie, je serais pas en train de faire de la recherche en physique avec un bac éco. Mais ça m'a plu, j'y ai été à fond et j'ai réussi, alors que c'était loin d'être la voie royale. Je pense qu'il faut arrêter de se fermer les portes. Après c'est clair que tu réussis pas tout, tout le temps et qu'il y a des échecs, mais souvent ça vaut le coup d'essayer à fond si c'est ça qui te plaît.

Et pour la fin de ton post, heureusement que c'est pas aux parents d'anticiper tout ça, les enfants c'est pas une copie des parents et ils ont leur propre volonté...c'est pas les parents qui décident au collège "tu vas faire ça". Et c'est pareil pour la suite, c'est bien les enfants qui décident ce qu'ils veulent faire quand ils deviennent (jeunes) adultes, les parents ils ont le droit de donner leur avis (qui est important) mais c'est pas leur décision...
tcsa
tcsa
tcsa
Statut : Expert
inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
raph.m (17 févr. 2014) disait:

D'accord avec ce que tu dis sur le CRET, par contre pour la suite un peu moins...
Ce que tu décris, et c'est toi qui le dit, c'est la voie royale. Or là, la question qu'on te pose, c'est pas quelle est la voie royale mais bien : est ce que c'est faisable ? Si tout ce que tu devais faire dans ta vie il fallait le faire par la voie royale, tu ferais pas grand chose...
Alors c'est clair que c'est mieux d'être né en montagne, de faire du slalom depuis tout petit, d'avoir fait des sections aménagé au collège et au lycée... Mais ça tu le maîtrise pas forcément et c'est pas la seule solution. Tu peux le faire autrement, c'est clair que ce sera plus compliqué mais c'est réalisable (et c'est pour ça qu'il y a des formations type CRET et autre pour des gens qui n'ont pas fait de slalom avant). Si j'avais écouté les gens comme toi dans ma vie, je serais pas en train de faire de la recherche en physique avec un bac éco. Mais ça m'a plu, j'y ai été à fond et j'ai réussi, alors que c'était loin d'être la voie royale. Je pense qu'il faut arrêter de se fermer les portes. Après c'est clair que tu réussis pas tout, tout le temps et qu'il y a des échecs, mais souvent ça vaut le coup d'essayer à fond si c'est ça qui te plaît.

Et pour la fin de ton post, heureusement que c'est pas aux parents d'anticiper tout ça, les enfants c'est pas une copie des parents et ils ont leur propre volonté...c'est pas les parents qui décident au collège "tu vas faire ça". Et c'est pareil pour la suite, c'est bien les enfants qui décident ce qu'ils veulent faire quand ils deviennent (jeunes) adultes, les parents ils ont le droit de donner leur avis (qui est important) mais c'est pas leur décision...


En gros tu as strictement rien compris à ce que j'ai écrit.
1 Je dis que quand un enfant jeune te dit qu'il veut vivre de la montagne, soit tu le prend en compte, soit tu ne le prends pas en compte. Si tu prends en compte ce que ton enfant te demande, à la fin c'est plus simple. Mais prendre en compte c'est anticiper certaines choses, tel que peut être déménager par exemple.
2 Je dis qu'il existe une voie "royale". Et que si tu n'es pas dans ce cursus et bien c'est plus compliqué. Mais visiblement tu n'as pas vu que j'indique des moyens de se remettre dans le cursus avec des lycées comme celui de la matheysine, ou des formations universitaires telles le deust de Lyon. Le Cret fait parti bien entendu de ces moyens.
Tonia
Tonia
Tonia

inscrit le 15/02/14
12 messages
tcsa (17 févr. 2014) disait:

Tonia (16 févr. 2014) disait:

Super mille merci pour tous ces conseils !

Je vois que vos avis sont plutôt favorables... mais j'ai l'impression qu'aux yeux de certains la tâche est plus que difficile ce qui va à l'encontre des personnes qui me disent que c'est tout à fait faisable...
Je vais tout relire encore une fois et me laisser du temps pour réfléchir.
Si je me lance il faudra juste être déterminée du début à la fin et ne pas faire les choses à moitié !

Ps : faut il maîtriser le snow pour faire un de de ski alpin ?

Je me permets les remarques suivantes:
1 Le test d'entré est un slalom spécial. En gros le temps d'entré c'est un niveau chamois d'or; sauf que le chamois c'est une 30aine de porte et que le test technique c'est une 50aine. Le moniteur stagiaire est dispensé d'Eurotest s'il est en dessous de 100 points Fis. Ca ne t'es pas inaccessible, mais il va te falloir du temps et de l'argent pour acquérir le niveau. Donc est-ce que tu as et le temps et l'argent?
2 Pour être moniteur stagiaire il aura fallu que tu réussisses le test technique puis la préfo. Sachant que pour rentrer en préfo tu auras au préalable réussi le tronc commun et le PSE1. Là il te faudra trouver une ESF qui t'accueille comme stagiaire. Alors je te relate ce qui c'est dit dans le bureau du directeur d'une ESF au mois de Décembre : "Ces trois là, ils sont du club. Donc OK! Lui ces parents l'inscrivent aux stages compétitions depuis des années. On le connait c'est un bon gars. Donc Ok! Eux quatres ils habitents la station, on les connait. Donc OK! Lui à voir, son nom me dit quelque chose. faut voir! Les autres, ça va^pas être possible cette année.
3 Une fois que tu seras moniteur stagiaire. Tu seras au début à titre temporaire. En gros tu vas bosser les 4 semaines de février. Tu gagneras entre 50 et 60% brut de ce que tu auras fait rentrer à l'école de ski. En gros un petit millier d'euros (le coût de la préfo ).
4 A coté de ça, il te faudra te loger, te nourir, accessoirement faire un chèque de 180 euros pour avoir ta carte syndicale, te payer ton forfait, ta tenue. En gros la première année tu dépenses plus que ce que tu as gagné. En as-tu les moyens? Où alors est-ce que tes parents peuvent payer?
5 Etre moniteur c'est exercer une activité temporaire. Pour l'essentiel des moniteurs ça ne suffit pas à te nourir à l'année; et encore moins lorsqu'en plus tu dois louer ou acheter un logement sur place. As-tu prévu une autre activité le reste de l'année?
Je fais exception de certaines monitrices dont le revenu unique du ski complémente les revenus du mari. Et elle n'ont donc pas besoin d'avoir une autre activité. Donc question, est-ce que ton homme a des revenus qui te permettent de te contenter des revenus de l'enseignement du ski?



Enfin, et je l'ai déjà dit : Aimer pratiquer un sport (un art, une activitié culturelle, etc. ) et l'enseigner sont 2 choses très différentes. L'enseignement peut même conduire au dégoût de la pratique... Donc quand on aime skier il faut des fois réfléchir à quel métier te permettra de dégager du temps et de l'argent pour beaucoup skier sans être obligé d'enseigner.



Que sont les "points fis" ? Je peux en gagner en faisant de la compet ?

Le temps bien sur que je l'ai je ne suis pas pressée, l'argent je pense que oui aussi. D'ailleurs j'ai un membre de ma famille qui a été mono à l’étranger, peut être qu'il pourra me faire progresser...

Je sais que c'est un boulot saisonnier, mais c'est ça qui me plait car je n'aime pas la routine ! Je pense qu'il n'y aura pas trop de problèmes pour trouver quelque chose pour le reste de l'année, je compte passer un be en tennis car mon niveau me le permet. Je ne veux pas dépendre de quelqu’un.
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
Euh, pour être à 100 pts FIS faut quand même super super bien skier!!!!! Déjà, 100 pts ffs pour bien des skieurs, c'est le bout du monde, alors 100 pts FIS....
Tonia
Tonia
Tonia

inscrit le 15/02/14
12 messages
raph.m (17 févr. 2014) disait:

tcsa (17 févr. 2014) disait:

raph.m (17 févr. 2014) disait:

...Si tu fais le CRET, la formation est gratuite me semble-t-il, si tu bosses l'été, t'as moyen de t'en sortir je pense même si ce sera galère et que c'est plus facile si tes parents sont là pour assurer niveau tunes.

...

Encore faut-il y être accepté. Car le Cret comme les autres ont un nombres limité en place. Ils ne prennent donc que les "meilleurs" des candidats...

Je sais que ce que je vais dire froisse certains : La voie "royale" pour devenir moniteur de ski, c'est entrer dans un club jeune, y acquérir le niveau nécessaire pour intégrer la section ski du collège de secteur, gagner encore en niveau pour intégrer une section ski en lycée.
Et même en faisant ainsi, il y a du déchet. Donc à chaque étape ratée, par rapport à cette voie "royale", c'est un peu plus compliqué.

Il convient donc, à mon avis, que les parents déjà se posent des questions pour pas que des jeunes gens comme l'auteur de ce post se retrouvent dans la même situation. "Mon enfant veut vivre de la montagne, quels moyens je mets pour l'y aider?" En commençant par là, on règle 80% des problèmes.

A mon avis :
- Quand on n'est pas du secteur, difficile d'intégrer la section ski du college de secteur. Donc là, soit on anticipe et on déménage, soit on rate une étape.
- Pour le lycée. Certaines sections ski acceptent des gamins qui ne sont pas en club. Le lycée de la matheysine par exemple demande soit un certains nombre de points FFS soit un niveau Open (flèche, chamois ) pour s'inscrire au test de sélection. C'est un ensemble de résultats scolaires, test en ski (slalom spécial ), test physique et lettre de motivation qui détermine le recrutement ou non. Avantage d'une telle structure : bac en 3 ans dans une section ski en convention cadre. Ce qui veut dire que le tronc commun et le PSE1 qui se font le soir en plus des cours, sont intégrés dans votre carnet de note (et au passage sont gratuit ). Pour la préfo, prise en charge d'une partie du coût. Si bien que la préfo aux 2 Alpes du mois de Décembre 2013 qui coûtait un peu moins de 1000 euros a couté pour certains seulement 300 euros.

Parents, anticipez, anticipez, anticipez. Enfin si vous voulez aider vos enfants dans cette voie. :)

En post bac, il existe un Deust à Lyon pas trop mal organisé qui permet d'étudier (un tout petit peu ) et de se préparer au Dees ski alpin. Mais bon comme les sections skis des lycées, le Deust mise sur les candidats où ils ont le plus la certitude de réussir...


D'accord avec ce que tu dis sur le CRET, par contre pour la suite un peu moins...
Ce que tu décris, et c'est toi qui le dit, c'est la voie royale. Or là, la question qu'on te pose, c'est pas quelle est la voie royale mais bien : est ce que c'est faisable ? Si tout ce que tu devais faire dans ta vie il fallait le faire par la voie royale, tu ferais pas grand chose...
Alors c'est clair que c'est mieux d'être né en montagne, de faire du slalom depuis tout petit, d'avoir fait des sections aménagé au collège et au lycée... Mais ça tu le maîtrise pas forcément et c'est pas la seule solution. Tu peux le faire autrement, c'est clair que ce sera plus compliqué mais c'est réalisable (et c'est pour ça qu'il y a des formations type CRET et autre pour des gens qui n'ont pas fait de slalom avant). Si j'avais écouté les gens comme toi dans ma vie, je serais pas en train de faire de la recherche en physique avec un bac éco. Mais ça m'a plu, j'y ai été à fond et j'ai réussi, alors que c'était loin d'être la voie royale. Je pense qu'il faut arrêter de se fermer les portes. Après c'est clair que tu réussis pas tout, tout le temps et qu'il y a des échecs, mais souvent ça vaut le coup d'essayer à fond si c'est ça qui te plaît.

Et pour la fin de ton post, heureusement que c'est pas aux parents d'anticiper tout ça, les enfants c'est pas une copie des parents et ils ont leur propre volonté...c'est pas les parents qui décident au collège "tu vas faire ça". Et c'est pareil pour la suite, c'est bien les enfants qui décident ce qu'ils veulent faire quand ils deviennent (jeunes) adultes, les parents ils ont le droit de donner leur avis (qui est important) mais c'est pas leur décision...


La voie royale c'est sur que je ne l'ai pas prise...
J'ai eu mon bac littéraire l'année dernière, ça n'a pas trop de rapport, mais c'est pour vous informer que le lycée c'est finit.
Quelle structure devrais-je intégrer si je me décidais ? Les structures les plus intéressantes financièrement sont elles réservées seulement à des skieurs compet ?
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
Les points FIS ce sont les points que tu gagnes en faisant des compétitions de niveau international.
Les points FFS c'est les points que tu gagnes en faisant des compétitions homologuées par la Fédé. Sur ces courses tu baisses vite tes points: tu commences avec 500pts mais tu arrives facilement à tourner autour des 300pts. Pour arriver en dessous des 200pts, c'est déjà plus difficile. J'ai entendu dire que le niveau du test, c'est autour des 120 pts FFS, en slalom. Je ne sais pas trop si c'est vrai...
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
Il semblerait que le Cret soit le mieux. Après, tu as l'UCPA, mais les avis sont mitigés.
Tonia
Tonia
Tonia

inscrit le 15/02/14
12 messages
Il y a t-il une sélection pour rentrer dans ce Cret ? Ils prennent sûrement les meilleurs en majorité...
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
clemie (17 févr. 2014) disait:

Les points FIS ce sont les points que tu gagnes en faisant des compétitions de niveau international.
Les points FFS c'est les points que tu gagnes en faisant des compétitions homologuées par la Fédé. Sur ces courses tu baisses vite tes points: tu commences avec 500pts mais tu arrives facilement à tourner autour des 300pts. Pour arriver en dessous des 200pts, c'est déjà plus difficile. J'ai entendu dire que le niveau du test, c'est autour des 120 pts FFS, en slalom. Je ne sais pas trop si c'est vrai...

Je connais un gars qui est rentré avec 160 pts.... Et un autre, qui, avec les mêmes points, ne l'a pas rentré.
En gros, ce qui l'ont eu avec le plus de facilité, c'est des gens autour des 130/140 pts.
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
Tonia (17 févr. 2014) disait:

Il y a t-il une sélection pour rentrer dans ce Cret ? Ils prennent sûrement les meilleurs en majorité...

Tcsa va mieux te répondre que moi, mais qui dit places limitées dit sélection...
Tonia
Tonia
Tonia

inscrit le 15/02/14
12 messages
clemie (17 févr. 2014) disait:

clemie (17 févr. 2014) disait:

Les points FIS ce sont les points que tu gagnes en faisant des compétitions de niveau international.
Les points FFS c'est les points que tu gagnes en faisant des compétitions homologuées par la Fédé. Sur ces courses tu baisses vite tes points: tu commences avec 500pts mais tu arrives facilement à tourner autour des 300pts. Pour arriver en dessous des 200pts, c'est déjà plus difficile. J'ai entendu dire que le niveau du test, c'est autour des 120 pts FFS, en slalom. Je ne sais pas trop si c'est vrai...

Je connais un gars qui est rentré avec 160 pts.... Et un autre, qui, avec les mêmes points, ne l'a pas rentré.
En gros, ce qui l'ont eu avec le plus de facilité, c'est des gens autour des 130/140 pts.


Alors il est indispensable que je commence la compet pour me faire des points ffs, pour avoir la possibilité d’intégrer un Cret ?
C'est la seule solution ?
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
Je ne sais pas si c'est la seule solution... Mais il est quand même bien de prendre des départs, histoire de voir ce que ça fait!
En général, les gens qui veulent passer le TT prennent des départs en GP.
Pourquoi ne veux-tu pas courir en GP? C'est sympa, l'ambiance est cool! :)
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
Au moins pour pouvoir te jauger.
Tu peux au moins recourir quelques flèches et surtout des chamois, pour voir où tu en es! Si tu es autour du vermeil/ or, tu peux aller voir en GP ce que ça donne!
Message modifié 1 fois. Dernière modification par clemie, 17/02/2014 - 19:46
Tonia
Tonia
Tonia

inscrit le 15/02/14
12 messages
Excuse moi, je ne vois pas ce que désignent les abréviations TT et GP ! Oui je compte bien réévaluer mon niveau
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
Tonia (17 févr. 2014) disait:

Excuse moi, je ne vois pas ce que désignent les abréviations TT et GP ! Oui je compte bien réévaluer mon niveau

TT: test technique
GP: Grand Prix, il s'agit des courses FFS
elfys
elfys
elfys

inscrit le 11/05/11
2087 messages
quand un jeune entrepreneur veut monter sa boite, il fait une audit de marché !
A mon avis, il faut que tu te fasses une audit de niveau, pour cela, tu te prends un moniteur en engagement demi-journée (en précisant que tu souhaites un compétiteur pour être sûr d'avoir quelqu'un dans le coup). Il te fais skier dans tous les types de terrain (pas de slalom dans ce premier temps, y'a pas d'intérêt) et tu seras vite fixée. Si tu es "à la rue" dans ce type de pratique, ne te lance pas, il y aura trop de boulot, par contre si c'est positif, tu pourras alors te préparer en sl et gs.
150 €, c'est pas si cher pour connaitre sa destinée. ;)
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
elfys (17 févr. 2014) disait:

quand un jeune entrepreneur veut monter sa boite, il fait une audit de marché !
A mon avis, il faut que tu te fasses une audit de niveau, pour cela, tu te prends un moniteur en engagement demi-journée (en précisant que tu souhaites un compétiteur pour être sûr d'avoir quelqu'un dans le coup). Il te fais skier dans tous les types de terrain (pas de slalom dans ce premier temps, y'a pas d'intérêt) et tu seras vite fixée. Si tu es "à la rue" dans ce type de pratique, ne te lance pas, il y aura trop de boulot, par contre si c'est positif, tu pourras alors te préparer en sl et gs.
150 €, c'est pas si cher pour connaitre sa destinée. ;)

Bonne idée!
Tonia
Tonia
Tonia

inscrit le 15/02/14
12 messages
D'accord. Oh si ça me tenterait ! Et il faut le faire pour se mettre en conditions...
Après je ne sais pas combien cela prend de temps pour se faire un bon classement ffs... c'est renouvelé chaque année ?
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
Tonia (17 févr. 2014) disait:

D'accord. Oh si ça me tenterait ! Et il faut le faire pour se mettre en conditions...
Après je ne sais pas combien cela prend de temps pour se faire un bon classement ffs... c'est renouvelé chaque année ?

C'est renouvelé très souvent (parfois heureusement, parfois malheureusement. LOL!) Quasi à chaque course, en fait!
elfys
elfys
elfys

inscrit le 11/05/11
2087 messages
Tonia (17 févr. 2014) disait:

D'accord. Oh si ça me tenterait ! Et il faut le faire pour se mettre en conditions...
Après je ne sais pas combien cela prend de temps pour se faire un bon classement ffs... c'est renouvelé chaque année ?

si tu veux passer en dessous des 100 pts, oublies tout de suite. :)
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
elfys (17 févr. 2014) disait:

Tonia (17 févr. 2014) disait:

D'accord. Oh si ça me tenterait ! Et il faut le faire pour se mettre en conditions...
Après je ne sais pas combien cela prend de temps pour se faire un bon classement ffs... c'est renouvelé chaque année ?

si tu veux passer en dessous des 100 pts, oublies tout de suite. :)

Elfys: on peut considérer avoir un niveau à peu près potable en piquets quand on arrive autour des 200pts, c'est ça? Et le niveau du TT est autour des 140, à mon avis. Je me trompe beaucoup?
elfys
elfys
elfys

inscrit le 11/05/11
2087 messages
clemie (17 févr. 2014) disait:

Tonia (17 févr. 2014) disait:

D'accord. Oh si ça me tenterait ! Et il faut le faire pour se mettre en conditions...
Après je ne sais pas combien cela prend de temps pour se faire un bon classement ffs... c'est renouvelé chaque année ?

C'est renouvelé très souvent (parfois heureusement, parfois malheureusement. LOL!) Quasi à chaque course, en fait!

tu conserves le bénéf de tes bonnes courses au moins sur la saison non ?
Tonia
Tonia
Tonia

inscrit le 15/02/14
12 messages
elfys (17 févr. 2014) disait:

Tonia (17 févr. 2014) disait:

D'accord. Oh si ça me tenterait ! Et il faut le faire pour se mettre en conditions...
Après je ne sais pas combien cela prend de temps pour se faire un bon classement ffs... c'est renouvelé chaque année ?

si tu veux passer en dessous des 100 pts, oublies tout de suite. :)



Je ne veux pas passer en dessous des 100 pts, je veux juste avoir le minimum de points pour pouvoir être acceptée en Crets...
Que signifie SL et GS ?
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
sl: slalom, le chamois pour les esf
gs: slalom géant, la flèche pour les esf
Tonia
Tonia
Tonia

inscrit le 15/02/14
12 messages
clemie (17 févr. 2014) disait:

sl: slalom, le chamois pour les esf
gs: slalom géant, la flèche pour les esf


Le degré de difficulté est le même ?
elfys
elfys
elfys

inscrit le 11/05/11
2087 messages
clemie (17 févr. 2014) disait:

elfys (17 févr. 2014) disait:

Tonia (17 févr. 2014) disait:

D'accord. Oh si ça me tenterait ! Et il faut le faire pour se mettre en conditions...
Après je ne sais pas combien cela prend de temps pour se faire un bon classement ffs... c'est renouvelé chaque année ?

si tu veux passer en dessous des 100 pts, oublies tout de suite. :)

Elfys: on peut considérer avoir un niveau à peu près potable en piquets quand on arrive autour des 200pts, c'est ça? Et le niveau du TT est autour des 140, à mon avis. Je me trompe beaucoup?

je vois que tu te sous-estimes !
pour le tt, je ne le mettrai pas aussi bas !
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
elfys (17 févr. 2014) disait:

clemie (17 févr. 2014) disait:

Tonia (17 févr. 2014) disait:

D'accord. Oh si ça me tenterait ! Et il faut le faire pour se mettre en conditions...
Après je ne sais pas combien cela prend de temps pour se faire un bon classement ffs... c'est renouvelé chaque année ?

C'est renouvelé très souvent (parfois heureusement, parfois malheureusement. LOL!) Quasi à chaque course, en fait!

tu conserves le bénéf de tes bonnes courses au moins sur la saison non ?

Ben oui... Mais juste une saison! :D :D Comme je ne suis pas très forte, j'aimerais garder le bénéf de mes bonnes courses plus longtemps car elles ne sont pas nombreuses! :D
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
elfys (17 févr. 2014) disait:

clemie (17 févr. 2014) disait:

elfys (17 févr. 2014) disait:

Tonia (17 févr. 2014) disait:

D'accord. Oh si ça me tenterait ! Et il faut le faire pour se mettre en conditions...
Après je ne sais pas combien cela prend de temps pour se faire un bon classement ffs... c'est renouvelé chaque année ?

si tu veux passer en dessous des 100 pts, oublies tout de suite. :)

Elfys: on peut considérer avoir un niveau à peu près potable en piquets quand on arrive autour des 200pts, c'est ça? Et le niveau du TT est autour des 140, à mon avis. Je me trompe beaucoup?

je vois que tu te sous-estimes !
pour le tt, je ne le mettrai pas aussi bas !

J'espère passer encore une fois au moins en dessous des 200... ;)
LaSache
LaSache
LaSache

inscrit le 08/10/13
680 messages
Matos : 3 avis
Tonia (17 févr. 2014) disait:

Je ne veux pas passer en dessous des 100 pts, je veux juste avoir le minimum de points pour pouvoir être acceptée en Crets...
Que signifie SL et GS ?


Il n'y a pas que les crets. Tu n'es pas obligée d'être en club pour passer ton test technique.

Ne prends pas tout au pied de la lettre.
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
LaSache (17 févr. 2014) disait:

Tonia (17 févr. 2014) disait:

Je ne veux pas passer en dessous des 100 pts, je veux juste avoir le minimum de points pour pouvoir être acceptée en Crets...
Que signifie SL et GS ?


Il n'y a pas que les crets. Tu n'es pas obligée d'être en club pour passer ton test technique.

Ne prends pas tout au pied de la lettre.

Non, tu n'es pas obligée... Mais enfin, il est plus facile d'avoir une structure ad hoc pour s'entraîner.
elfys
elfys
elfys

inscrit le 11/05/11
2087 messages
elfys (17 févr. 2014) disait:

clemie (17 févr. 2014) disait:

elfys (17 févr. 2014) disait:

Tonia (17 févr. 2014) disait:

D'accord. Oh si ça me tenterait ! Et il faut le faire pour se mettre en conditions...
Après je ne sais pas combien cela prend de temps pour se faire un bon classement ffs... c'est renouvelé chaque année ?

si tu veux passer en dessous des 100 pts, oublies tout de suite. :)

Elfys: on peut considérer avoir un niveau à peu près potable en piquets quand on arrive autour des 200pts, c'est ça? Et le niveau du TT est autour des 140, à mon avis. Je me trompe beaucoup?

je vois que tu te sous-estimes !
pour le tt, je ne le mettrai pas aussi bas !

en points bien sûr .
clemie
clemie
clemie

inscrit le 13/01/10
2318 messages
Matos : 1 avis
elfys (17 févr. 2014) disait:

elfys (17 févr. 2014) disait:

clemie (17 févr. 2014) disait:

elfys (17 févr. 2014) disait:

Tonia (17 févr. 2014) disait:

D'accord. Oh si ça me tenterait ! Et il faut le faire pour se mettre en conditions...
Après je ne sais pas combien cela prend de temps pour se faire un bon classement ffs... c'est renouvelé chaque année ?

si tu veux passer en dessous des 100 pts, oublies tout de suite. :)

Elfys: on peut considérer avoir un niveau à peu près potable en piquets quand on arrive autour des 200pts, c'est ça? Et le niveau du TT est autour des 140, à mon avis. Je me trompe beaucoup?

je vois que tu te sous-estimes !
pour le tt, je ne le mettrai pas aussi bas !

en points bien sûr .

J'entends bien! ;)
Bon, comme je le disais, j'en connais qui l'ont rentré à 160pts. Mais pas à plus... :( Une de mes amies, à 200pts, est passée à 3 secondes.