ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
44K messages
Stations : 3 avis
Comme on le sait tous, les prix des énergies flambent notamment pour les stations.

Et si des stations ont déjà annoncés qu'ils vont augmenter leur forfait de 10% comme au Markstein, ce qui semble dérisoire face à l'augmentation des coûts et des situations financières déjà dans le rouge en temps normal, apparemment, certaines réfléchissent déjà à ne pas ouvrir car elles perdront moins qu'en ouvrant...

https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/hausse-de-l-energie-les-stations-de-ski-dans-les-vosges-devraient-augmenter-les-forfaits-1662992681

Et pour certaines petites stations, on sait qu'une seule saison de fermeture peut tout bonnement dire une possibilité de fermeture définitive.
Message modifié 2 fois. Dernière modification par skipass.com, 23/09/2022 - 09:23
yrlab
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
382 messages
Stations : 6 avisMatos : 75 avis
Et oui, face à la folle augmentation de l'électricité complètement injustifiée, les stations vont baisser la vitesse des RM, moins damer, réduire les horaires d'ouverture et sûrement augmenter les forfaits...moins de temps de ski mais sûrement plus d'espaces vierges pour le freeride et du temps supplémentaire pour faire des photos avec des RM plus lentes. :)
euskaladejo
euskaladejo
Statut : Expert
inscrit le 28/04/08
9844 messages
Pour conserver le D- station/journée en diminuant la vitesse des remontées va falloir accélérer en descente!
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
44K messages
Stations : 3 avis
yrlab (22 sept.) disait:

Et oui, face à la folle augmentation de l'électricité complètement injustifiée, les stations vont baisser la vitesse des RM, moins damer, réduire les horaires d'ouverture et sûrement augmenter les forfaits...moins de temps de ski mais sûrement plus d'espaces vierges pour le freeride et du temps supplémentaire pour faire des photos avec des RM plus lentes. :)


Et en quoi l'augmentation du cout de l'électricité est injustifiée?
yrlab
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
382 messages
Stations : 6 avisMatos : 75 avis
Les coûts de production de l'électricité n'ont pas explosé comme le prix de vente.
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
44K messages
Stations : 3 avis
yrlab (22 sept.) disait:

Les coûts de production de l'électricité n'ont pas explosé comme le prix de vente.


Ah!
Et qu'est ce qui te permet d'affirmer ça? A part que tu parles sans savoir.
Hellsass
Hellsass
Statut : Gourou
inscrit le 27/10/09
21K messages
ronron (22 sept.) disait:

yrlab (22 sept.) disait:

Et oui, face à la folle augmentation de l'électricité complètement injustifiée, les stations vont baisser la vitesse des RM, moins damer, réduire les horaires d'ouverture et sûrement augmenter les forfaits...moins de temps de ski mais sûrement plus d'espaces vierges pour le freeride et du temps supplémentaire pour faire des photos avec des RM plus lentes. :)


Et en quoi l'augmentation du cout de l'électricité est injustifiée?

Tu peux nous expliquer le mécanisme de fixation du coût de l'électricité, et en quoi l'augmentation actuelle est justifiée ?
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
44K messages
Stations : 3 avis
Non.

Par contre, y a des gens qui le font très bien : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2022/09/09/pourquoi-le-prix-de-l-electricite-depend-de-celui-du-gaz-et-autres-questions-sur-les-factures-a-venir_6140985_4355770.html
marc
marc
Statut : Expert
inscrit le 26/04/01
11K messages
ronron (23 sept.) disait:


Ça ne réponds pas à la question en quoi l'augmentation actuelle est elle justifiée ?

L'exemple n'est peut être pas bon, mais quand tu cultives des pommes tu peux calculer le coût de revient de manière précise.
Une fois que le prix de production est connu tu peux calculer la marge de manière très précise.

Pour le prix de l'électricité et aussi pour d'autres choses je trouve que c'est très opaque, ce qui permet à des petits malin sans scrupules de s'en mettre plein les fouilles.
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
44K messages
Stations : 3 avis
Hein?

En quoi on peut pas calculer le coût de revient de l'électricité?
TU consommes des matières premières pour faire cette électricité notamment pour les centrales à gaz, charbon, fouil, uranium.
Donc c'est très facile de savoir combien ça te coute en matière première.
Ensuite, y a les coûts de maintenance, là, aussi, c'est pas très compliqué.

Après, viennent les frais généraux, et là, oui, c'est juste une approximation des coûts que cela engendre, donc là, les coûts ne sont pas directement impactés sur le coût de revient, juste un pourcentage.
Et enfin la marge, qui est à l'appréciation de chaque entreprise en fonction de la situation du moment, des besoins d'investissement, besoin de trésorerie, de la demande, etc...

Mais c'est exactement la même chose pour les pommes.

Et non, c'est très difficile de calculer un cout de revient de manière très précise, voir impossible sans avoir un service derrière qui ne fait que ça, que ce soit pour des pommes, de l'électricité ou une voiture, sauf que le travail n'est fait que par une ou deux personnes...
Ce qui est rarement dans l'industrie.



Et si l'article répond tout à fait à la justification de telles hausses.
Il juge d'ailleurs que certains leviers d'augmentation ne sont pas forcément en phase avec notre société actuelle et certaines valeurs, mais c'est un autre sujet.
euskaladejo
euskaladejo
Statut : Expert
inscrit le 28/04/08
9844 messages
C'est pourtant simple...
Or dans ce marché de gros, le prix est fixé non pas en fonction du coût moyen de production d’électricité en Europe, mais à partir du coût de production « marginal » du dernier MWh injecté sur le réseau. En cas de faible demande, les installations nucléaires ou renouvelables suffisent, mais lorsque la demande est forte, les centrales thermiques sont mises à contribution, et le coût de l’électricité est alors indexé sur le cours du gaz (ou du charbon). A cela s’ajoute une taxe sur les émissions de CO2, dans le cadre du marché carbone européen.

Dixit Le Monde.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par euskaladejo, 23/09/2022 - 10:29
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
44K messages
Stations : 3 avis
En effet, j'ai trouvé l'article du Monde vraiment bien expliqué et assez claire, même si cela ne rentre pas dans les détails.
Hellsass
Hellsass
Statut : Gourou
inscrit le 27/10/09
21K messages
https://www.skieur.com/actu-les-domaines-skiables-derapage-non-controle-energie

" Sauf que les règles sont claires dans une délégation de service public (DSP) : le gestionnaire a le devoir de faire fonctionner ce service public, la commune ayant donné cette délégation ayant même le droit en cas de manquement, à faire fonctionner le domaine au frais de l’entreprise contractuelle. Il est donc quasiment impossible de ne pas ouvrir un domaine skiable, du moins a minima, comme lors des années sans neige par exemple. En voulant mettre la pression sur l’État, ces exploitants l’ont mise sur les skieurs ! Et tous les grands médias, télévision en tête, ont repris ce discours mortifère pour le ski. Pour une campagne de communication parlant du ski, on a rarement fait mieux, hélas dans le mauvais sens…"
squier
squier
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/14
4342 messages
le mal est fait ?
ils ne s'y attendaient pas ....

un peu comme dans le nucléaire
Comment attirer des gens si on dit que le moitié des centrales va fermer
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
44K messages
Stations : 3 avis
Hellsass (23 sept.) disait:

https://www.skieur.com/actu-les-domaines-skiables-derapage-non-controle-energie

" Sauf que les règles sont claires dans une délégation de service public (DSP) : le gestionnaire a le devoir de faire fonctionner ce service public, la commune ayant donné cette délégation ayant même le droit en cas de manquement, à faire fonctionner le domaine au frais de l’entreprise contractuelle. Il est donc quasiment impossible de ne pas ouvrir un domaine skiable, du moins a minima, comme lors des années sans neige par exemple. En voulant mettre la pression sur l’État, ces exploitants l’ont mise sur les skieurs ! Et tous les grands médias, télévision en tête, ont repris ce discours mortifère pour le ski. Pour une campagne de communication parlant du ski, on a rarement fait mieux, hélas dans le mauvais sens…"


Après, cela ne répond pas à la question de comment les stations vont faire pour vivre avec l'explosion des coûts de l'énergie.
Elles ne seront pas toutes touchées, ni touchées de la même façon, mais on peut penser que pour certaines, ça va être très difficile d'être rentable et d'encaisser ce trou de trésorerie.
Hellsass
Hellsass
Statut : Gourou
inscrit le 27/10/09
21K messages
C'était peut-être pas ta question, oui mais c'est ma réponse!

Et ça répond à ce que tu poses comme une information en préambule.

ronron (15 sept.) disait:

apparemment, certaines réfléchissent déjà à ne pas ouvrir car elles perdront moins qu'en ouvrant...

Et pour certaines petites stations, on sait qu'une seule saison de fermeture peut tout bonnement dire une possibilité de fermeture définitive.
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
44K messages
Stations : 3 avis
Bah non, ça dit juste qu'il y a un certains cadres juridiques à l'ouverture d'une station.

Cela ne présage rien des capacités d'une société à poursuivre l'activité.
Si une société fait faillite, personne ne va la forcer à ouvrir.

On a pleins d'exemple de stations, notamment dans les Vosges, où il ne sera pas très compliqué de voir qu'il sera impossible de rentabiliser une saison d'activité si les coûts augmentent trop fortement.
Donc là, ils font quoi?
Ils ouvrent quand même quitte à se ruiner?
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2640 messages
Stations : 4 avis
en fait il y a tellement de paramètres qui rentrent en jeu :
- les exploitants de remontées mécaniques sont obligés contractuellemement d'exploiter le domaine skiable et les RM. les délégations de services publics sont clairs.
- le prix des forfaits n'est pas décidé par l'exploitant du domaine skiable mais par un vote au conseil municipal. La plupart des délibérations des Conseils Municipaux au sujet du prix des RM sont déjà voté depuis plusieurs mois et certains on déjà fait la pub sur les prix. ça m'étonnerais que les prix changent avec une nouvelle délibération des CM dans les grosses stations alors même que les réservations des séjours sont en cours, que les centrales de réservations ont fait deja des contrats, que les préventes sont ouvertes etc...
- les prix seront pas forcement plus cher. Par exemple, Val d'Isère a voté la gratuité des forfaits jusqu'à 8 ans (et plus 5), en contrepartie les autres forfaits prennent quelques euros. Chacun voit midi a sa porte.
- toutes les stations ne sont pas logées à la même enseigne car toutes ne sont pas en pleine renégociation de leur contrat d'énergie (étant donné que les contrats sont sur 3 ans).


Après, il est clair que les stations doivent même la démultipliée pour réduire leur dépendance à l'électricité et pour cela plusieurs solutions techniques existent déjà pour la production afin de produire une partie de son besoin en énergie :
- les nanocentrales hydroéléctriques misent en place sur les réseaux de neige de culture.
- les microcentrales hydroélectriques misent en place sur les prises d'eau pour la neige de culture.
- les micro-éoliennes sur les pylones (quand tu as une miriade de pylones, ajouter une microéolienne à axe verticale est très simple.
- les panneaux photovoltaïques sur les gares et les batiments.

Quand tu as du mauvais temps --> tes éoliennes tournent
Quand t'es en plein patator/anticyclone --> tes panneaux tournent
Quand tu produis de la neige de culture --> tu produis une partie de l'énergie que tu consommes.

Serre-Chevalier ou Lathuile en Italie ont déjà enclenché ce genre de modernisation et MND commercialise déjà des solutions de ce type.
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2640 messages
Stations : 4 avis
ronron (23 sept.) disait:

Bah non, ça dit juste qu'il y a un certains cadres juridiques à l'ouverture d'une station.

Cela ne présage rien des capacités d'une société à poursuivre l'activité.
Si une société fait faillite, personne ne va la forcer à ouvrir.

On a pleins d'exemple de stations, notamment dans les Vosges, où il ne sera pas très compliqué de voir qu'il sera impossible de rentabiliser une saison d'activité si les coûts augmentent trop fortement.
Donc là, ils font quoi?
Ils ouvrent quand même quitte à se ruiner?


Des exemples de stations qui sont obligées d'ouvrir même par manque de neige il y en a à la pelle alors même que ce n'est pas du tout rentable pour elles ---> délégation de service public. Tu signes une concession sur du long terme avec les avantages, les inconvénients et les risques que cela comportent.
alexdeladombes
alexdeladombes
Statut : Confirmé
inscrit le 06/01/07
3759 messages
Vaste sujet dis dont! Ce qui me surprend, c'est qu'au delà du simple fait du réchauffement climatique, il y a d'autres fait qui font que le ski est de plus en plus en péril. D'abord une maladie, le COVID. Puis plus de personnel volontaire pour bosser et maintenant, le prix de l'énergie, la baisse européenne du pouvoir d'achat, moins de tourisme extra européen, etc.... La réponse, faut investir. Y a pas quelque chose qui choc?
GinFizz73
GinFizz73
Statut : Confirmé
inscrit le 18/09/12
86 messages
yone74 (25 sept.) disait:

en fait il y a tellement de paramètres qui rentrent en jeu :
- les exploitants de remontées mécaniques sont obligés contractuellemement d'exploiter le domaine skiable et les RM. les délégations de services publics sont clairs.
- le prix des forfaits n'est pas décidé par l'exploitant du domaine skiable mais par un vote au conseil municipal. La plupart des délibérations des Conseils Municipaux au sujet du prix des RM sont déjà voté depuis plusieurs mois et certains on déjà fait la pub sur les prix. ça m'étonnerais que les prix changent avec une nouvelle délibération des CM dans les grosses stations alors même que les réservations des séjours sont en cours, que les centrales de réservations ont fait deja des contrats, que les préventes sont ouvertes etc...


Pour Meribel et les 3 vallées, j'ai voulu acheter mon forfait 2/7 la semaine dernière avant que les prix potentiellement augmentent (car effectivement déjà diffusés, votés en CM il y a plusieurs mois) => vente en ligne pas ouverte, au téléphone ils m'ont dit que les prix risquaient de changer et maintenant c'est même écrit sur une grosse bannière rouge en haut de la page de vente des forfaits.

"Tarifs forfaits 2022-2023: Suite à la hausse du coût des énergies, les tarifs 2022/2023 ne sont pas encore définitifs. La vente en ligne ouvrira courant octobre."

https://www.skipass-meribel.com/fr/

Comme quoi...
Message modifié 1 fois. Dernière modification par GinFizz73, 26/09/2022 - 16:07
squier
squier
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/14
4342 messages
Vous allez vous faire matraquer ;-)

Alors qu'ici, ça vient d'être voté au CM et ça reste raisonnable
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2640 messages
Stations : 4 avis
GinFizz73 (26 sept.) disait:

yone74 (25 sept.) disait:

en fait il y a tellement de paramètres qui rentrent en jeu :
- les exploitants de remontées mécaniques sont obligés contractuellemement d'exploiter le domaine skiable et les RM. les délégations de services publics sont clairs.
- le prix des forfaits n'est pas décidé par l'exploitant du domaine skiable mais par un vote au conseil municipal. La plupart des délibérations des Conseils Municipaux au sujet du prix des RM sont déjà voté depuis plusieurs mois et certains on déjà fait la pub sur les prix. ça m'étonnerais que les prix changent avec une nouvelle délibération des CM dans les grosses stations alors même que les réservations des séjours sont en cours, que les centrales de réservations ont fait deja des contrats, que les préventes sont ouvertes etc...


Pour Meribel et les 3 vallées, j'ai voulu acheter mon forfait 2/7 la semaine dernière avant que les prix potentiellement augmentent (car effectivement déjà diffusés, votés en CM il y a plusieurs mois) => vente en ligne pas ouverte, au téléphone ils m'ont dit que les prix risquaient de changer et maintenant c'est même écrit sur une grosse bannière rouge en haut de la page de vente des forfaits.

"Tarifs forfaits 2022-2023: Suite à la hausse du coût des énergies, les tarifs 2022/2023 ne sont pas encore définitifs. La vente en ligne ouvrira courant octobre."

https://www.skipass-meribel.com/fr/

Comme quoi...


Il a bon dos le prix de l’électricité... A ce que je sache ces stations ont des contrats en cours, donc des contrats avec une fourniture pas cher pour encore une à plusieurs années (voir énormément pas cher si on regarde le cours du marché actuel).
Bref, l'argent c'est directement dans les poches sur le dos des autres stations sans contrats et des skieurs tout en surfant sur le chaos ambiant déclenché médiatiquement par la SATA début septembre avec son "alarma on va tous murir, on va tous fermé, bouh bouh bouh, please help".


A l'heure actuelle :
- le prix du baril chute depuis des semaines voir des mois - il est à la baisse depuis juin - (et encore plus ces derniers jours étant donné que les boursicoteurs pensent qu'on file droit vers la récession généralisée),
- le prix du gaz chute depuis déjà 15 jours (-23%) vu que le pétrole diminue et que la demande diminue aussi (puisque tous les pays d'Europe on finit de refaire leurs stocks pour cet hiver)
- le prix de l'électricité étant indexé sur celui du gaz qui baisse ---> je te le donne en mille Emile, le prix du KWH est censé chuter aussi.

Mais bon on aura fait passer la pilule avant en gonflant artificiellement les taraux à l'automne à la dernière minute sur l'autel de l'inflation et de la crise énergétique (même pour les stations qui ont des tarifs énergétiques au même prix qu'en 2021 voir 2020).
Message modifié 2 fois. Dernière modification par yone74, 26/09/2022 - 22:26
marc
marc
Statut : Expert
inscrit le 26/04/01
11K messages
@yone74 : merci pour tes messages très intéressants. Ça me pousse aussi à me renseigner sur des domaines que je ne regardais pas trop avant.
Bron_Yr_Aur
Bron_Yr_Aur
Statut : Confirmé
inscrit le 29/08/07
2307 messages
Concernant les contrats de fourniture, la hausse des prix n’a pas commencé avec le conflit ukrainien. Il y a un an on avait déjà des prix historiquement hauts (même si vu d’aujourd’hui c’était plutôt bas). Tout le monde ne signe pas des contrats de 3 ans , et suite aux aléas de consommation provoqués par la crise sanitaire, les fournisseurs d’énergie ont eu plutôt tendance à réduire les durées pour réduire les incertitudes de consommation. Il est probable qu’une majorité de stations ait vu ses coûts énergétiques augmenter significativement par rapport à la période 2013 - 2020.
Peut être que certaines stations village financées par des fonds public ont pu bénéficier de prix négociés sur 3 ou 4 ans lors d’appel d’offre marché public à la maille des communes / départements.

Et pour l’évolution future , difficile de prévoir. La corrélation pétrole / électricité n’est pas directe. Le sabotage du pipe line nord stream 2 ne va pas aider …
Bron_Yr_Aur
Bron_Yr_Aur
Statut : Confirmé
inscrit le 29/08/07
2307 messages
.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Bron_Yr_Aur, 27/09/2022 - 19:05
sevuyapa
sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
211 messages
Bron_Yr_Aur (27 sept.) disait:
Le sabotage du pipe line nord stream 2 ne va pas aider …
Sa mise en service étant repoussée sine die, et les allemands ne devant plus trop compter sur le 1 depuis quelques semaines, je ne vois pas trop l'impact. Avec le sabotage au moins on sait qu'il n'y aura aucune volonté de remise en route sauf invasion de la Russie :D Faudrait que les allemands commencent par racheter la centrale nucléaire belge fermée... :)

Plus localement heureusement il Pleut enfin avec un P majuscule (en bonne quantité et efficacement), on a arrêté d'exporter en Suisse qui peut ré-exporter à son tour. Les barrages des AN vont peut-être pouvoir reprendre vraiment du service. Les STEPs on en est encore loin je suppose vu le contexte global...
Message modifié 1 fois. Dernière modification par sevuyapa, 28/09/2022 - 10:18
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2640 messages
Stations : 4 avis
Bron_Yr_Aur (27 sept.) disait:

Concernant les contrats de fourniture, la hausse des prix n’a pas commencé avec le conflit ukrainien. Il y a un an on avait déjà des prix historiquement hauts (même si vu d’aujourd’hui c’était plutôt bas). Tout le monde ne signe pas des contrats de 3 ans , et suite aux aléas de consommation provoqués par la crise sanitaire, les fournisseurs d’énergie ont eu plutôt tendance à réduire les durées pour réduire les incertitudes de consommation. Il est probable qu’une majorité de stations ait vu ses coûts énergétiques augmenter significativement par rapport à la période 2013 - 2020.
Peut être que certaines stations village financées par des fonds public ont pu bénéficier de prix négociés sur 3 ou 4 ans lors d’appel d’offre marché public à la maille des communes / départements.

Et pour l’évolution future , difficile de prévoir. La corrélation pétrole / électricité n’est pas directe. Le sabotage du pipe line nord stream 2 ne va pas aider …

Oui... enfin bon gouverner/diriger c'est prévoir. Par exemple, La Clusaz a décidé de renégocier son contrat à la sortie du covid (le marché était alors à son plus bas depuis pas mal de temps... il ont donc un prix à 53 euros du KWh jusqu'à l'année prochaine).
La CDA fait un 1 contrat fournisseur pour l'ensemble de ses stations... t'imagines bien que le fournisseur est plutôt rassuré par les potentielles incertitudes de consommation et propose un prix plus avantageux qu'à la station moyenne qui se présente toute seule devant sa porte.

Concernant le reste, toutes les stations en galère balancent des "le Mégawatt Heure est à 1000 euros", c'est intenable... En effet, le mégawatt Heure est monté à 1130 euros fin le 29 Aout, et un mois plus tard il a déjà baissé de plus de la moitié (vu qu'on oscille entre 360 et 536 euros hier selon les heures de la journée). Certes c'est encore x10 par rapport à 2022 le 28/09... mais vu que les marchés du gaz et du pétrole sont baissiers depuis plusieurs semaines : wait and see.
squier
squier
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/14
4342 messages
Le principe de l'achat à terme, c'est de figer le prix d'achat
pour calculer budget et prix de vente

Après, si ça monte ou descend, tu t'en fous un peu...
Bron_Yr_Aur
Bron_Yr_Aur
Statut : Confirmé
inscrit le 29/08/07
2307 messages
yone74 (28 sept.) disait:


Oui... enfin bon gouverner/diriger c'est prévoir. Par exemple, La Clusaz a décidé de renégocier son contrat à la sortie du covid (le marché était alors à son plus bas depuis pas mal de temps... il ont donc un prix à 53 euros du KWh jusqu'à l'année prochaine).


53 euros du MWh je suppose.
Certes mais c’est toujours facile de dire après coup qu’il aurait fallu signer à tel moment sur telle durée. Il y’a un peu de hasard dans le lot et ça dépend aussi des dates d’échéance des contrats.
Vus d’aujourd’hui, les prix de début 2021 paraissent super intéressants mais comparés à une moyenne 2014 - 2018, c’était très cher.

yone74 (28 sept.) disait:


La CDA fait un 1 contrat fournisseur pour l'ensemble de ses stations... t'imagines bien que le fournisseur est plutôt rassuré par les potentielles incertitudes de consommation et propose un prix plus avantageux qu'à la station moyenne qui se présente toute seule devant sa porte.



sur la saison de ski 2020/2021 , contrat CDA ou pas, les remontées n’ont pas consommé d’énergie et personne ne pouvait le prévoir. Ça paraît fou aujourd’hui mais les fournisseurs ont du revendre des excédents à perte.
La réouverture pour 2021/2022 n’étant pas vraiment une évidence même 3 mois avant, l’incertitude était la.
sevuyapa
sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
211 messages
Bron_Yr_Aur (28 sept.) disait:
Ça paraît fou aujourd’hui mais les fournisseurs ont du revendre des excédents à perte.
Il faudrait chercher mais à part les traders profitant de l'ARENH (bien fait pour eux...), EDF a tout de même la capacité de débrancher des réacteurs assez rapidement dans ce contexte, ce qu'ils font depuis toujours pour s'adapter aux saisons et variations d'un jour à l'autre n'est-ce pas. D'ailleurs récemment ils ont acquis la compétence pour le faire en 2/3h je crois mais n'ont pas dû pouvoir le tester en production depuis...
bkkaset
bkkaset
Statut : Gourou
inscrit le 29/05/09
1388 messages
Stations : 2 avisMatos : 80 avis
GinFizz73 (26 sept.) disait:

yone74 (25 sept.) disait:

en fait il y a tellement de paramètres qui rentrent en jeu :
- les exploitants de remontées mécaniques sont obligés contractuellemement d'exploiter le domaine skiable et les RM. les délégations de services publics sont clairs.
- le prix des forfaits n'est pas décidé par l'exploitant du domaine skiable mais par un vote au conseil municipal. La plupart des délibérations des Conseils Municipaux au sujet du prix des RM sont déjà voté depuis plusieurs mois et certains on déjà fait la pub sur les prix. ça m'étonnerais que les prix changent avec une nouvelle délibération des CM dans les grosses stations alors même que les réservations des séjours sont en cours, que les centrales de réservations ont fait deja des contrats, que les préventes sont ouvertes etc...


Pour Meribel et les 3 vallées, j'ai voulu acheter mon forfait 2/7 la semaine dernière avant que les prix potentiellement augmentent (car effectivement déjà diffusés, votés en CM il y a plusieurs mois) => vente en ligne pas ouverte, au téléphone ils m'ont dit que les prix risquaient de changer et maintenant c'est même écrit sur une grosse bannière rouge en haut de la page de vente des forfaits.

"Tarifs forfaits 2022-2023: Suite à la hausse du coût des énergies, les tarifs 2022/2023 ne sont pas encore définitifs. La vente en ligne ouvrira courant octobre."

https://www.skipass-meribel.com/fr/

Comme quoi...


Areches a décalé plusieur fois la vente des forfaits saison pour finalement augmenter le forfait saison de 6 % (ce qui était annoncé;) mais en rognant la saison de 2 semaines .
RPM
RPM
Statut : Expert
inscrit le 05/12/03
4940 messages
Matos : 1 avis
Ajt67 (29 sept.) disait:


je comprends pas cette com des stations.

c'est la période où ils doivent tout faire pour remplir les séjours et attirer les clients.
Leur com est "tue l'amour" ... quand tu lis que la vitesse des remontées va diminuer de près de 50% ça te donne envie ?
il risque de se priver d'une partie de la clientèle ce qui ne fera qu'empirer les choses, surtout sur les périodes creuses. Moins de CA pour des coût d'exploitation identique.
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
44K messages
Stations : 3 avis
Déjà je pense que la plupart des gens qui vont au ski ne se renseigne pas du tout sur tous ces aspects techniques avant de partir.
Ils ont souvent leur habitude, notamment à Gérardmer, et y vont sans se poser de questions, même pas forcément sur le prix du forfait.
Les stations des Vosges ont déjà des forfaits assez réduit et n'attirent pas forcément la même clientèle aussi exigeante que dans les Alpes, donc c'est une clientèle souvent débutante ou qui cherche juste à skier un peu et pour qui la vitesse des remontées est totalement anecdotique.
La plus grande crainte serait juste une plus grosse queue aux RMs.

J'ai l'impression que ce genre d'articles passent totalement inaperçue pour la masse des skieurs.

Et pour le coup, je pense que c'est une bonne chose d'être honnête avec les clients.
Au moins les clients se décident en connaissance de cause, pas comme certaines stations qui ne donnent aucune nouvelle et pour le coup, si c'est le cas, on se doute bien que c'est pour repousser les annonces douloureuses.
squier
squier
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/14
4342 messages
Aux Pays-Bas et en Belgique, le prix des forfaits va exploser s'ils répercutent les hausses

RPM
RPM
Statut : Expert
inscrit le 05/12/03
4940 messages
Matos : 1 avis
squier (30 sept.) disait:

Aux Pays-Bas et en Belgique, le prix des forfaits va exploser s'ils répercutent les hausses




prix pour les particuliers ou pour les pros ? c'est pas pareil ...
Message modifié 1 fois. Dernière modification par RPM, 30/09/2022 - 14:43
squier
squier
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/14
4342 messages
Brainstorming au Congrès des domaines skiables (hier et auj)
Ca a dû chauffer

alexdeladombes
alexdeladombes
Statut : Confirmé
inscrit le 06/01/07
3759 messages
RPM (30 sept.) disait:

squier (30 sept.) disait:

Aux Pays-Bas et en Belgique, le prix des forfaits va exploser s'ils répercutent les hausses




prix pour les particuliers ou pour les pros ? c'est pas pareil ...

C'est même, tarif réglementé uniquement !
Bron_Yr_Aur
Bron_Yr_Aur
Statut : Confirmé
inscrit le 29/08/07
2307 messages
Oui c’est le tarif réglementé sur lequel est appliqué le bouclier tarifaire. Seuls les particuliers et les petits pro sont éligibles. Pour les autres les prix à terme actuel sont dans les mêmes eaux que les autres pays , voire plutôt plus élevés
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2640 messages
Stations : 4 avis
squier (30 sept.) disait:

Brainstorming au Congrès des domaines skiables (hier et auj)
Ca a dû chauffer




oui et non, par contre ce qui est sûr c'est qu'ils sont hors sol.

https://alpinemag.fr/ski-et-subventions-un-melange-des-genres-peu-subtil/
sevuyapa
sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
211 messages
La vieille droite qu'on aime bien dans l'entre-soi 🤢
Quel con ce Galtier de s'être fait prendre devant caméras avec son char à voile 😅

Alpinemag disait:
« La montagne française, responsable du changement climatique ? Arrêtons de dénigrer un modèle économique qui fonctionne depuis 60 ans ! Un vol Paris Tokyo c’est 20 ans de transport voiture en station, même si vous allez au fond des Pyrénées [rires dans l’hémicycle]. Soyons rationnels. Nous on sait faire à la montagne ! » s’emporte Jean-Luc Boch, le président de l’Associations Nationale des Maires de Station de Montagne et maire de La Plagne. Boch est soupçonné de prise illégale d’intérêts, dans la vente (illégale selon la justice) de parcelles de la commune dont les travaux ont ensuite été sous-traités par sa propre entreprise de BTP. À propos des délégations de service public, modèle des stations françaises, Boch appelle de ses voeux un modèle « plus vertueux » et ajoute : « Il faut s’affranchir des contraintes d’en haut ! ». Parole de spécialiste ?
(...)
Autre habitué, Gilles Chabert prend la parole à son tour. « Je pensais qu’on serait sur l’avenir des stations mais là on est sur l’écologie et l’énergie. Est-ce qu’on va reprendre des vaches ? » Rires dans l’hémicycle.
(...)
« Pendant le covid, dans le Vercors, avec tous les randonneurs il paraît qu’il n’y avait plus de quinoa au supermarché, mais nous, on n’a pas rentré de sous dans la caisse ! Il n’y a qu’un modèle économique, c’est la neige » assène Gilles Chabert.
sevuyapa
sevuyapa
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/21
211 messages
Et dire que ce sont les mêmes qui dénoncent les "assistés"... Clairement, n'est pas assisté qui veut !
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
44K messages
Stations : 3 avis
Y a que les pauvres qui sont assistés, les riches font de l'optimisation fiscale.
illneige
illneige
Statut : Confirmé
inscrit le 13/12/10
31 messages
Savez-vous quelle station pour sure va ouvrir sans augmentation des tarifs?
Par exemple une station qui n'a pas à renégocier son contrat?

Je vise la Rosière mais je ne trouve pas d'infos.
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2640 messages
Stations : 4 avis
illneige ( 5 oct.) disait:

Savez-vous quelle station pour sure va ouvrir sans augmentation des tarifs?
Par exemple une station qui n'a pas à renégocier son contrat?

Je vise la Rosière mais je ne trouve pas d'infos.

normalement La Clusaz.
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2640 messages
Stations : 4 avis
illneige ( 5 oct.) disait:

Savez-vous quelle station pour sure va ouvrir sans augmentation des tarifs?
Par exemple une station qui n'a pas à renégocier son contrat?

Je vise la Rosière mais je ne trouve pas d'infos.

Val d’Isère qui qu'avec des tarifs renégociés n'augmentera pas ses tarifs... mais fait un tour de passe/passe.

Lors du conseil municipal d'Avril le forfait journée passait de 63€ à 60€, mais le principe de dégressivité disparaissait faisant passer le forfait 6 jours, de 324€ à 360€. A cela s'ajoutait une journée offerte à partir de 6 jours consécutifs, amenant les 7 jours de forfaits à 360€ contre 378€ auparavant.

Après le conseil municipal d'hier : retour du forfait journée à 63€, donc le même prix que l'hiver précédent, mais cette fois on garde l'absence de dégressivité.

Par contre le forfait saison resterai à son prix voté en avril 2022 : 990 euros (le plein tarif était à 1450 euros l'an dernier).
En avril ils avaient voté la gratuité du forfait pour les moins de 8 ans... je ne sais pas si c'est toujours le cas après le conseil municipal d'hier.
willski
willski

inscrit le 01/03/20
109 messages
ca prend une heure, mais ca explique assez bien le pourquoi du comment :

https://www.youtube.com/watch?v=T7WC_6RFvUw
alexdeladombes
alexdeladombes
Statut : Confirmé
inscrit le 06/01/07
3759 messages
Quand même orienté comme discours mais les faits sont tout de même bien expliqué.