Stations suisses désertées

tartiflette_power
tartiflette_power
tartiflette_power
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/07
6617 messages
Stations : 25 avisMatos : 13 avis
C'est quand meme la honte de se faire défoncé par les Jap'.....

http://www.20min.ch/ro/economie/news/story/La-France--star-des-destinations-pour-le-ski-17319493

Les stations de ski françaises ont enregistré 57,9 millions de journées-skieurs, un chiffre en hausse de 4,9% sur un an, a annoncé jeudi l'organisation professionnelle Domaines skiables de France (DSF) dans un communiqué. DSF fédère 238 opérateurs de remontées mécaniques dans l'Hexagone.

Cette bonne performance «s'explique par les conditions météo particulièrement favorables cet hiver 2013, avec un enneigement exceptionnel, dans tous les massifs, en particulier au coeur de la saison où les stations étaient ouvertes à toutes les altitudes», estime DSF.

«Le bon enchaînement des clientèles étrangères et françaises a également contribué à ce bon résultat», a ajouté DSF. Les stations de ski françaises frôlent désormais leur record absolu de fréquentation de 58,9 millions de journées-skieurs lors de la saison 2008/2009.

Les Etats-Unis, déjà deuxièmes lors de la saison 2011/2012, talonnent désormais la France, avec 56,9 millions de journées-skieurs enregistrées sur l'hiver écoulé, un chiffre en hausse de 11,7% sur un an. L'Autriche occupe la troisième place mondiale avec 54,2 millions de journées-skieurs en 2012/2013.

Les trois pays en tête du classement sont les mêmes depuis plusieurs années, a déclaré à l'ATS Laurent Reynaud des DSF. En quatrième position, on trouve le Japon avec environ 40 millions de journées-skieurs. La Suisse est loin derrière avec environ 26 millions de journées-skieurs.

Selon une étude de Laurent Vanat commandée par les Remontées mécaniques suisses, les journées-skieurs s'élevaient à 24,8 millions lors de l'hiver 2011-2012, la fréquentation la plus faible depuis la saison hivernale 2006-2007. Depuis 1993-94, où elles étaient encore proches des 35 millions, la baisse se poursuit graduellement.

On définit comme journée-skieur la visite journalière d«une personne venant pratiquer du ski ou snowboard (ou un sport de glisse assimile) sur un domaine skiable, indépendamment du tarif payé. Les journées-skieurs incluent donc les visites des personnes au bénéfice de forfaits demi-journée, journée, forfaits enfants, seniors, gratuits, de plusieurs jours ou de forfaits saison.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par tartiflette_power, 19/09/2013 - 17:18
steve_winwood
steve_winwood
steve_winwood
Statut : Confirmé
inscrit le 28/06/07
2590 messages
Stations : 1 avis
Laurent Vanat estime qu'au moment du pic de popularité du ski dans les stations japonaises, au début des années 90, celles-ci faisaient plus de 80 millions de JS...

Donc ça date pas d'hier ;)
Message modifié 1 fois. Dernière modification par steve_winwood, 20/09/2013 - 10:58
ronron
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
35K messages
Stations : 3 avis
Surtout qu'au Japon, ils sont 127Millions, alors qu'en Suisse, vous êtes 8M...
tartiflette_power
tartiflette_power
tartiflette_power
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/07
6617 messages
Stations : 25 avisMatos : 13 avis
ronron (20 sept. 2013) disait:

Surtout qu'au Japon, ils sont 127Millions, alors qu'en Suisse, vous êtes 8M...

Aucun rapport. Si on prend cette "règle" la France serait bien mal classée....

La "légère" différence entre la Suisse et le Japon, c'est qu'en Suisse, tu es rarement à plus d'une heure de bagnole de la 1ère station de ski.
Je ne pense pas que l'on puisse en dire autant du Japon....
ronron
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
35K messages
Stations : 3 avis
tartiflette_power (20 sept. 2013) disait:

ronron (20 sept. 2013) disait:

Surtout qu'au Japon, ils sont 127Millions, alors qu'en Suisse, vous êtes 8M...

Aucun rapport. Si on prend cette "règle" la France serait bien mal classée....

La "légère" différence entre la Suisse et le Japon, c'est qu'en Suisse, tu es rarement à plus d'une heure de bagnole de la 1ère station de ski.
Je ne pense pas que l'on puisse en dire autant du Japon....


T'as pas compris.

Le sens de ma remarque est plutot de dire que la Suisse fait très bien en terme de journée de ski avec un ratio de 3.2 journées de ski par habitant, surtout face au Japon qui est 15 fois plus peuplé dont le ratio est 0,3journée de ski par habitant.
Par conséquent comparer la Suisse et le Japon est totalement inutile si on ne regarde que le nombre de journées.

Donc non, la Suisse se débrouille très bien, même si elle fait beaucoup moins bien que l'Autriche qui elle affiche 6.7 par habitant.
vonderberg
vonderberg
vonderberg
Statut : Confirmé
inscrit le 02/12/10
1691 messages
Matos : 9 avis
Personnellement, j'aurais tendance à penser qu'il convient plutôt de comparer la surface et la qualité des domaines skiables entre les différents pays, la clientèle des stations de sport d'hiver n'étant pas exclusivement nationale, pour ne pas dire parfois principalement internationale.
Et, à ce niveau là, les performances de la Suisse apparaissent assez surprenantes comparées à celles de ses voisins (et notamment de l'Autriche) : pays au centre de l'Europe et des Alpes, dont la réputation lui permet d'attirer une forte clientèle internationale, domaines skiables nombreux et de qualité, stations célèbres et plutôt bien desservies par les transports en commun ...
Est-ce le résultat d'un franc fort qui rend le prix des séjours plus élevés et détournent la clientèle vers d'autres destinations ou y-a-t-il d'autres causes ?
En même temps, je ne pense pas que "l'industrie du ski" suisse soit en péril.
steve_winwood
steve_winwood
steve_winwood
Statut : Confirmé
inscrit le 28/06/07
2590 messages
Stations : 1 avis
vonderberg (20 sept. 2013) disait:

Personnellement, j'aurais tendance à penser qu'il convient plutôt de comparer la surface et la qualité des domaines skiables entre les différents pays, la clientèle des stations de sport d'hiver n'étant pas exclusivement nationale, pour ne pas dire parfois principalement internationale.
Et, à ce niveau là, les performances de la Suisse apparaissent assez surprenantes comparées à celles de ses voisins (et notamment de l'Autriche) : pays au centre de l'Europe et des Alpes, dont la réputation lui permet d'attirer une forte clientèle internationale, domaines skiables nombreux et de qualité, stations célèbres et plutôt bien desservies par les transports en commun ...
Est-ce le résultat d'un franc fort qui rend le prix des séjours plus élevés et détournent la clientèle vers d'autres destinations ou y-a-t-il d'autres causes ?
En même temps, je ne pense pas que "l'industrie du ski" suisse soit en péril.


En Suisse il y a moins d'espace skiable, donc moins de remontées, qu'en Autriche.
- Autriche: 3000 remontées
- Suisse : 1700 remontées

Si tu veux faire le ratio JS/remontée, tu trouveras un chiffre assez proche pour les deux pays (mais un peu moins bon pour la Suisse quand même en effet...)
vonderberg
vonderberg
vonderberg
Statut : Confirmé
inscrit le 02/12/10
1691 messages
Matos : 9 avis
Merci pour ces informations.
Je n'aurais pas cru qu'il existait une telle différence en terme de domaines skiables entre la Suisse et l'Autriche. Ceci peut expliquer, en effet, la différence de résultats entre les 2 pays.
Freeze
Freeze
Freeze
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/02
521 messages
Le désamour sur la Suisse peut s'expliquer par:
- le franc fort
- la piètre qualité d'accueil

Il faut avouer que le rapport qualité-prix des hébérgements et restaurants dans les stations suisses est catastrophique...
Hotelerie vieillissante, accueil pas spécialement sympa et tarifs prohibitifs.

Après, cela signifie aussi moins d'attentes aux remontées :-)
vonderberg
vonderberg
vonderberg
Statut : Confirmé
inscrit le 02/12/10
1691 messages
Matos : 9 avis
Autrement dit, on se plaint beaucoup en France (c'est très ancré dans le tempérament des français) , mais ce n'est pas nécessairement mieux ailleurs (tout au moins en Suisse).
A la lecture des lignes précédentes, on pourrait presque conclure que la différence entre la France et la Suisse, c'est que la seconde est plus VIP !
Ce qui serait intéressant, pour comparer l'attractivité réelle des différents pays, ce serait d'avoir leur nombre de journées skieurs rapporté au nombre de leur remontées mécaniques ou encore la fréquentation des stations rapportée au nombre de lits (tous les gens qui vont en station de sports d'hiver ne skient pas).
steve_winwood
steve_winwood
steve_winwood
Statut : Confirmé
inscrit le 28/06/07
2590 messages
Stations : 1 avis
Encore une fois, je t'encourage à aller voir le site de Laurent Vanat, il y a un tas d'infos intéressantes dans ses rapports...
http://www.vanat.ch/6665.html
vonderberg
vonderberg
vonderberg
Statut : Confirmé
inscrit le 02/12/10
1691 messages
Matos : 9 avis
Désolé, mais je n'ai pas accès à ce site à partir de mon ordinateur. J'essaierais, le cas échéant, à partir d'un autre.
FloF
FloF
FloF

inscrit le 03/03/07
927 messages
Matos : 2 avis
Freeze (26 sept. 2013) disait:

Le désamour sur la Suisse peut s'expliquer par:
- le franc fort
- la piètre qualité d'accueil


T'imagines pas comme tu as raison. Bon après le Franc Fort on y peut rien, ce sont les prix qui sont trop élevé à la base et qui font fuir les clients potentiels et c'est donc la faute des... patrons. Le ski est un sport de riche alors qu'avant il était encore accessible aux classes moyennes, ce qui n'est plus le cas en Suisse. Et l'accueil j'en parle même pas, entre les problèmes de consanguinité qu'on retrouve à partir d'une certaine altitude, les fils de pute qui refusent de parler Français / Allemand alors qu'ils le maitrise très bien, etc... Les gros valaisans pire alcoolo qui comprennent rien à rien et qui ont une vision globale du monde équivalente à celle d'un poisson rouge... Mais qui sont quand même obligés de te demander d'où tu viens en intro de conversation, JUSTE pour savoir dans quelle case de merde ils peuvent te classer. Quel plaisir de monter en station ? Zeroooo man, moi je monte juste pour rider, après je me barre. Dépenser le moindre centime à la montagne à part le prix de l'abo ? Tu rêeeeves.

Et le % de bonasse diminue terriblement en altitude.
jojoski
jojoski
jojoski
Statut : Confirmé
inscrit le 05/12/03
5958 messages
Une partie des tares de certaines stations est archi connue : lits froids à gogo par ex . moins de jeunes qui skient aussi
encore pas mal d'agences en suisse qui refusent de louer la semaine du nouvel an sans Noel avec, sauf en dernière minute ou négo avec l'agence chose jamais vue en France , le peu de lits dispo en location étant vite réservé ils peuvent se permettre de refuser ceux qui ne demandent qu'une semaine
Et quand on y est il reste pas mal d'apparts vides en hte saison, pas en loc ni occupés ( pas plus mal pour la queue aux RM parfois conséquente cela dit )

le nb de meublés/ch.hotels mis en location par rapport au nb total de lits aux Diablerets où à Zinal me pose bien des pb .

Pour l'archaisme les autrichiens ont leur part , certains hôtels 4 * qui refusent les cartes de crédit ( lu sur un autre rapport de L Vanat ) par ex.
certaines agences en Suisse sont top, visite virtuelle de l'appart , accueil hyper pro et sympa (ça m'a changé de la tarentaise ça où je n'ai plus remis les pieds depuis 2006 )
QQ agences en Suisse comme celle de Veysonnaz avec plan et photo "type" d'un appart différent de celui visé qui reste inconnu sont très en dessous.

les apparts abordables sont plus grands en Suisse c'est bien mais parfois j'ai un peu grincé des dents quand je cherchais de la place pour 3 adultes et 2 gosses très jeunes et qu'il ne restait que des apparts jusqu'à 60 m² qui étaient limite 4 pers (non négociable et c'est pas en suisse où tout se sait en 5 min que je chercherais à m'y coller à 5 en douce ;) )

Pour les prix des RM les gosses/jeunes ont de sacrées réductions en Suisse , nettement plus qu'en France si la maman ne skie pas ou qu'on a pas une tribu de gosses pour faire un achat "famille "
Sinon le prix qui fait le plus frémir c'est le pain du matin surtout la baguette à la française à 3CHF .
Message modifié 4 fois. Dernière modification par jojoski, 26/11/2013 - 18:42
jojoski
jojoski
Statut : Confirmé
inscrit le 05/12/03
5958 messages
Sinon un truc qui me chagrine c'est que les guidos semblent avoir suffisamment de boulot en sorties privées pour ne pas avoir besoin d'offrir une ou 2 sorties collectives par semaine résultat comme c'est au dessus de mes moyens un guide privé ou stage à la semaine je ne trouve pas de quoi faire une sortie dans le semaine sur un HP un poil trop retiré pour y aller seul , le seul truc que je faisais aux arcs ou Tignes et qui me manque
phil68230
phil68230
phil68230
Statut : Confirmé
inscrit le 27/01/11
464 messages
Aaaah, je suis content : enfin une raison pour un français de se réjouir et de chier joyeusement (mais en toute amitié, hein ...) sur les Suisses ! J'en profite, parce que si on parle chômage ou endettement national, bon...

Les lits froids, la population plus faible, d'accord mais le problème me semble plus fondamental. Pour avoir connu des gens à Nendaz et y avoir passé pas mal de séjours, pour avoir skié à Glacier 2000, Engelberg, Moléson, Müren et en tant que vosgien et amateur de la Tarentaise, je pense que c'est la mentalité de paysans qui est à l'origine de tout. C'est particulièrement vrai en Valais.
Y'a aussi que la Suisse est trop prospère pour que le ski y soit une indispensable alternative à la crise industrielle.

La Suisse de 2013, c'est les Vosges de 1980, les locaux pensent : la montagne, c'est notre campagne. On peut y recevoir des gens pour se balader et bouffer de la fondue, surtout l'été. On peut poser un téléski sur un pré pour s'amuser l'hiver, comme en plaine ils aménagent une vague plage avec buvette au bord d'un étang. Et si des originaux viennent aussi l'hiver, ben tant mieux.

Résultat :

- des remontées en-dessous de tout
- des stations souvent trop basses
- des domaines skiables qui sont un défi au bon sens. Les 4 Vallées, c'est n'importe quoi ! Des liaisons sous formes de hors-pistes totalement pourris ou de téléskis préhistoriques (Prarion-Siviez, Verbier-Siviez, Siviez-Veysonn' ), horrible ! Ma fille de 7 ans s'est envolée à 2 m un matin sur un de ces téléskis !!
- préparation des pistes souvent défaillante : on dame quand on a envie, on canonne sans plan précis (voir la descente de Prarion depuis le lac de Nendaz, bonjour la caillasse. Je sais, c'est la faute aux écolos. Dommage, les mélèzes sont top)
- on mise tout sur le friqué qui skie pas des masses. Un truc qui m'a scotché à Nendaz : des bourges en combine Descente, qui claquent 200 CHF par jour en restau d'altitude mais skient avec des skis droits qui ont plus de 15 ans !!!

C'était pareil dans les Vosges il y a 30 ans. Mais le chômage (particulièrement sur le versant lorrain qui - pur hasard ! - est le mieux équipé ) et les fermetures d'usines sont passés par là. On a misé sur le tourisme et investi à mort.

Résultat :
- les manques (altitude modeste, pistes courtes, enneigement souvent déficient, queues aux remontées) sont compensés par des remontées top et une préparation top-niveau (canons, dameuses et filets sont utilisés avec une précision d'orfèvre. Hier, on a ouvert au lac Blanc : de 860 à 1150 m, avec 15 cm de neige tassée et transformée sur le bas et 30 cm sur le haut. Ben c'était du billard ! ). Ca ressemble aux pistes asiatiques ou est-américaines.
- marketing agressif : le ski, c'est un bizness, pas une activité de plein air ou un concours de reines ! On appâte la clientèle locale avec la pub en ville, le ski de nuit, la possibilité de débarquer la gueule enfarinée en jean et de tout louer (jusqu'au caleçon long et au sous-pull ! ). Et on fait venir les Belges et les Nordistes avec des résidences skis aux pieds.

Et ça marche ! La Bresse annonce qu'elle gagne désormais plus avec les touristes à la semaine et ne cherche plus à attirer la clientèle locale.

Quand je skiais aux 4 Vallées, je me disais : quel gâchis ! Entre le glacier, la réputation de Verbier, la piste de l'Ours, le décor grandiose et la position centrale de Siviez, ici, on devrait avoir un concurrent sérieux pour les 3 Vallées ou Val d'Isère. Mais bon, quand pour faire Nendaz-Station - Siviez, tu préfères la bagnole plutôt que te taper (le soir avec les gosses) le télésiège 2 places puis le téléski difficile et bondé puis le téléphérique puis la piste puis le télésiège de Prarion puis la descente bondée et verglacée, et quand tu essayes d'expliquer ça aux locaux et qu'ils te regardent avec des yeux où se mêlent l'incompréhension et le mépris ("quel snob ce Frounze !" ), tu te dis que tu seras bien mieux à Tignes !

Le cas d'Engelberg est intéressant. Il y a 15 ans, une structure très suisse. Mais ils ont fait des aménagements lourds : nouvelles remontées, piste de liaison adoucie, etc...). Pourquoi ? Suffit de regarder les plaques sur le parking : Bâle (les plus européens des Suisses), Freiburg (Allemagne) et les Français du 68, 67 et 90. A 50 € le forfait, vaut mieux faire des efforts pour les garder !
jojoski
jojoski
jojoski
Statut : Confirmé
inscrit le 05/12/03
5958 messages
Hum ! heureusement que les liaisons itinéraires à ski ne sont pas remodelées, . Un gros chemin au bulldozer qui fait des s au plan du fou ou à gentianes ou chassoure pour que les skieurs enfants ou débutants restent ski aux pieds (0 queue dans le sens descente ) non merci !

Pour le damage à Nendaz ils dament TOUT (sauf plan du fou ) toutes les nuits en haute saison . moi qui ai appris à skier dans le Jura dans des pistes nature 95 % du temps (il y a très longtemps ) ça m'étonne encore de voir ça
Engelberg faudrait voir leurs moyens sans 20/30 ( ou plus ) cars d'asiatiques chaque jour et au KM de piste c'est un des forfaits les plus cher que je connaisse .
PS à propos du Titlis

2010 2011 très bonne saison eu Titlis environ 550 000 journées skieur (Vanat)
(mais plus d'1million de personnes transportées, je ne sais pas ce que ça désigne ça)
c'est égal au nb de journées skieurs de cette saison là pour l'ensemble des stations du Jura de Franche Comté (hors monts Jura) ,
mais pour les recettes c'est pas la même catégorie ! et l'écart va bien au delà de celui sur le prix des forfaits :
Titlis 50 millions d'euros de CA sur l'année et Jura 5 ,4 millions pour l'hiver (pourri en 2011) +pas grand chose l'été !!!
Telenendaz a depuis qq années un peu moins de journées skieurs que le Titlis mais le CA du Titlis c'est bien plus du double de celui de Telenendaz ... c'est clairement le marché asiatique et estival qui rend incomparable le Titlis à d'autres stations à part Chamonix , Grindelwald ou Zermatt
en 2011 2012 le semestre d'été leur a rapporté plus que celui d'hiver .


mais de toutes façons Nendaz Verbier s'en sortent bcp mieux que la moyenne des stations suisses depuis 15 ans
Message modifié 3 fois. Dernière modification par jojoski, 01/12/2013 - 12:49
phil68230
phil68230
phil68230
Statut : Confirmé
inscrit le 27/01/11
464 messages
jojoski (30 nov. 2013) disait:

Hum ! heureusement que les liaisons itinéraires à ski ne sont pas remodelées, . Un gros chemin au bulldozer qui fait des s au plan du fou ou à gentianes ou chassoure pour que les skieurs enfants ou débutants restent ski aux pieds (0 queue dans le sens descente ) non merci !

Pour le damage à Nendaz ils dament TOUT (sauf plan du fou ) toutes les nuits en haute saison . moi qui ai appris à skier dans le Jura dans des pistes nature 95 % du temps (il y a très longtemps ) ça m'étonne encore de voir ça
Engelberg faudrait voir leurs moyens sans 20/30 ( ou plus ) cars d'asiatiques chaque jour et au KM de piste c'est un des forfaits les plus cher que je connaisse .
PS à propos du Titlis

2010 2011 très bonne saison eu Titlis environ 550 000 journées skieur (Vanat)
(mais plus d'1million de personnes transportées, je ne sais pas ce que ça désigne ça)
c'est égal au nb de journées skieurs de cette saison là pour l'ensemble des stations du Jura de Franche Comté (hors monts Jura) ,
mais pour les recettes c'est pas la même catégorie ! et l'écart va bien au delà de celui sur le prix des forfaits :
Titlis 50 millions d'euros de CA sur l'année et Jura 5 ,4 millions pour l'hiver (pourri en 2011) +pas grand chose l'été !!!
Telenendaz a depuis qq années un peu moins de journées skieurs que le Titlis mais le CA du Titlis c'est bien plus du double de celui de Telenendaz ... c'est clairement le marché asiatique et estival qui rend incomparable le Titlis à d'autres stations à part Chamonix , Grindelwald ou Zermatt
en 2011 2012 le semestre d'été leur a rapporté plus que celui d'hiver .


mais de toutes façons Nendaz Verbier s'en sortent bcp mieux que la moyenne des stations suisses depuis 15 ans


Ah bon ? Et pourquoi ?

Je suis content : tu as la réaction typique que je constatais systématiquement en Suisse (C'est pas nous qui merdons, c'est les autres qui s'en sortent grâce aux Japonais - je me demande bien pourquoi alors ils se font chier à changer les télésièges à Engelberg, les Bridés ne montent qu'au Titlis - pourquoi faire du ski facile pour les gosses, nous on en a bien chié sur des prés à peine aménagés, etc...)

Moi, je m'en fous. Je constate simplement que ces dernières années, les journées skieurs augmentent dans tous les pays alpins sauf en Suisse, que le chômage arrive petit à petit aussi chez vous (notamment en Romandie), que les investisseurs qui exigent des bons rendements financiers préfèrent Londres à Genève et que le secret bancaire disparaît gentiment... Continuez à penser que les français sont des snobs râleurs et faites ce que vous voulez ...

Nota : j'adore le Valais, le fendant et les Subaru, c'est pas la question, mais sur le ski, dès que j'ai découvert Nendaz ou le Moleson, j'ai immédiatement compris (il y a 15 ans) que vous étiez dans le faux et depuis, les chiffres n'ont cessé de me donner raison...

Mais bon, je prétends pas être un homme d'affaire, je me plante peut-être sur toute la ligne. Je réagis en tant que client : si je viens à Nendaz avec des potes bon skieurs, sans enfants débutants, pour le même budget qu'à Val d'Isère, je suis sûr qu'ils vont hurler à l'arnaque !
jojoski
jojoski
jojoski
Statut : Confirmé
inscrit le 05/12/03
5958 messages
Pour le vous hum ! je ne suis pas suisse (ni "frontalier " hélas pour mon salaire ! )
Sinon Les hôtes asiatiques représentent 40% de la clientèle de la compagnie du Titlis
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/9c37eb84-d2a1-11e1-a884-b5966dfa6449%7C0#.Upvbt5V3tlA
si tu as la solution pour qu'ils viennent au glacier 3000, ne te gène pas pour leur proposer, ils n''attendent que ça les boss de là bas .
Et le prochain gros investissement au Titlis il est clairement pour l'axe de montée au sommet . ( objectivement ça se comprend aussi vu les heures de queue, plus de 10 cabines racontées par marc en mai, pas comme moi qui me suis déja retrouvé seul dans le TPH Botha des diablerets en mai aussi .. )

Engelberg j'aime surtout pour son HP du glacier et le Laub quand praticable (j'y vais à Pâques) sinonn à part le cadre très joli, c'est pas transcendant. par ex la piste de retour station ...
j'ai pratiqué Tignes val d'isère 1sem/an plus d'une dizaine de fois dans les 20 dernières années (et aussi avant mais bon l'époque des oeufs de la Grande motte c'est un peu HS ) ainsi que les arcs pas mal de fois aussi , et bcp plus rarement Courchevel
Question RM aux arcs pas de tk préhistorique c'est sûr mais une queue abominable à l'aiguille rouge qui est nécessaire pour faire bcp de choses intéressantes, ça a changé ça ? coté arcs1800 à part l'aig grive c'est pas terrible comme ski ( je ne suis pas freestyler)
bon maintenant chacun ses gouts , à Nendaz je suis tombé sur un gus ( jurassien suisse lui ) qui passait peu de temps en liaisons, c'était le cadet de ses soucis , le jour où je l'ai vu au plan du fou il enquillait TK Fontaines / TPH du plan du fou de 9 h30 à 16 h à ......79 ans ! (Savait skier le bougre il traçait dans toutes les lignes du plan du fou bien bosselées et sans traîner, bonjour la forme ! )
moi je préfère le secteur Mont Fort / mont gelé gentianes à toutes les pistes de l'espace Killy même si l'âge aidant je rame et fatigue de plus en plus dans les bosses , surtout quand je suis en snow ( 90% du temps) et si comme tout le monde je regrette que ça trace si vite aux alentours comme le stairway par ex.
Et je n'emmène minijojoski sur ce secteur que depuis qu'il a un niveau suffisant pour l' apprécier

La jojoska qui ne skie pas préfère 50/ 70 m² d'appart en suisse (Nendaz pied des pistes /val d'anniviers ) à 25/30 de la tarentaise qui étaient au même prix quand le franc suisse était faiblard , maintenant on paye la différence de change mais bon, on s'y retrouve souvent aussi dans les effectifs modestes des cours de ski de mini à l'ESS
Message modifié 5 fois. Dernière modification par jojoski, 02/12/2013 - 02:11
phil68230
phil68230
phil68230
Statut : Confirmé
inscrit le 27/01/11
464 messages
Ah mais je dis pas le contraire, chacun ses goûts, notamment pour l'appart, les tarifs famille, etc... Mon ex-femme avait les mêmes. On a divorcé....
Mais ce que je veux dire, c'est que l'évolution MAJORITAIRE, pas unanime, du ski, c'est le contraire de ce que tu décris. Ca veut pas dire que c'est bien ou mal, c'est comme ça. Et je pense que la Suisse a du mal à se faire à cette idée.
Quand tu parles de glacier 3000, c'est symptomatique : pourquoi les responsables veulent-ils des Japonais ? Y'en n'a pas à Tignes ! Et à Zermatt y'a pas que ça ! Le ski d'té est bien développé.

Pour Engelberg, tu as raison, c'est une station justifiée uniquement pour "toucher les cimes alpestres" de temps en temps quand les Vosges sont trop "étroites".

Pour l'espace Killy auquel tu préfères le Mont Fort, c'est parce que tu as des goûts peu répandus (bosses, etc...). Entre la sache, la face de Bellevarde, le glacier et autre, y'en a vraiment pour tous les goûts !

Chacun ses goûts, mais je pense que, globalement, la Suisse sent mal le truc depuis longtemps. J'ai peut-être tort, mais c'est pas moi qui ai ouvert le topic en étant surpris que mon pays censé être la mecque du ski soit mal classé. Je sais pas si c'est clair...

Et pour finir, je me suis bien éclaté aux 4 vallées et déjà fait chier à Tignes, mais là on parle business, stratégie, long terme, sens de l'histoire, pas goûts personnels
jaunefilms
jaunefilms
jaunefilms

inscrit le 17/05/13
3 messages
Je pense que, fondamentalement, la Suisse et les 4 Vallées (j'en parle parce que j'y skie depuis bientôt 15ans) sont effectivement en retard par rapport aux autres stations européennes. Je ne prends pas en compte le domaine hors-pistes ni les pistes qui sont à mon sens géniaux.

Cependant, c'est vrai que structurellement, Nendaz a longtemps été mal organisé: mauvais transits, remontées lentes et vieilles. Pourtant, on peut voir que depuis quelques années, la station remplace ses remontées mécaniques, augmente le nombre de trajets en bus etc, afin de faciliter les transits, ce qui semble être le cas (Remontées de "Siviez" remodelé cet été;).

Ensuite, c'est sur que la Suisse devient de plus en plus un nid à riches, avec des prix qui frisent le scandale. C'est principalement par appât de gains que les entrepreneurs font ça, pourquoi accueillir des "pauvres" alors qu'on pourrait voler la clientèle riche des grandes stations (Verbier, Crans-Montana etc).

Après c'est mon avis et il n'engage que moi :)
jojoski
jojoski
jojoski
Statut : Confirmé
inscrit le 05/12/03
5958 messages
Un truc vraiment scandaleux en Suisse c'est le prix des RM de certaines stations pour les piétons qui veulent monter en haut, AR très au dessus du prix d'un forfait journée (Titlis à partir de début mai , Zermatt ,Grindelwald ) les groupes d'asiates ont des prix par les tours mais sinon pour un individuel c'est le coup de canon de monter là haut, l'aiguille du midi c'est donné à côté .
Mais bon en voyant les salaires minimums à 4200 CHF chez Aldi (pas des philanthopes ceux là ) donc 3 fois plus qu'en France je trouve que les apparts en station restent souvent "mesurés" , hors Verbier hors de prix où même les cours de l'ESS ont des tarifs XXL ,
( mesurés à Nendaz par ex. sauf chez certains qui louent 1,5 fois plus cher que le voisin de palier mais bon ..)

PS il y a un HP d'enfer à Engelberg, le Galtiberg, ça semble moins expo que les grands HP de glacier 3000 (praprio, pierre meule) ,mais ridant seul et père de famille , je n'ai jamais osé y aller non plus à celui là
Message modifié 4 fois. Dernière modification par jojoski, 04/12/2013 - 13:17
tartiflette_power
tartiflette_power
tartiflette_power
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/07
6617 messages
Stations : 25 avisMatos : 13 avis
phil68230 (30 nov. 2013) disait:
pour avoir skié à Glacier 2000, Engelberg

ça devait etre il y a longtemps....il est à 3'000m maintenant le "glacier" (fin le dôme de caillasse où il y avait un glacier) ^_^
tartiflette_power
tartiflette_power
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/07
6617 messages
Stations : 25 avisMatos : 13 avis
J'aime en tout cas beaucoup les dernières réponses à mon daubic, vraiment intéressantes.

Pour avoir un niveau médiocre en ski, je pense comme Philou quant aux liaisons des 4V....je comprends pas.
MAIS je connais plein de suisses qui adorent les bosses, mais vraiment!

C'est comme le délire d'avoir une myriade de petits domaines, et de présenter un ensemble cumulé de km....genre "Gstaad Mountains"....bonjour le désenchantement!
Mais bon....ça va de paire avec la non-fusion des domaines, "à chacun son petit territoire"....qui est une mentalité très suisse.
De manière générale y a un "gout pour l'effort", pour se faire chier....jamais compris pourquoi.

Après la Suisse aura toujours des arguments de taille (diversité, paysages, accès aux stations, traditions, stations historiques, authenticité de certaines stations, etc.). Mais c'est vrai que ça dort un peu sur ses lauriers.
Certaines stations je trouve se bougent pour organiser des choses (Verbier, Laax, etc.), voir proposent meme des packages tout compris (Laax, Zermatt, etc.), mais trop souvent il faut vraiment chercher les infos!

ps: Par contre je ne suis pas d'accord sur l'entretien des pistes. Des stations de pure pistard genre Gstaad, Adelboden, Wengen ou encore Davos), c'est damé à mort!
ak
ak
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
69K messages
phil68230 (30 nov. 2013) disait:

("quel snob ce Frounze !" ), tu te dis que tu seras bien mieux à Tignes !





c'est un frouze... et franchement, entre verbier et tignes... y a pas photo :-) c'est un peu comme comparer le grand canyon et disneyland :-)
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9401 messages
tartiflette_power ( 4 déc. 2013) disait:

phil68230 (30 nov. 2013) disait:
pour avoir skié à Glacier 2000, Engelberg

ça devait etre il y a longtemps....il est à 3'000m maintenant le "glacier" (fin le dôme de caillasse où il y avait un glacier) ^_^


Là tu exagère dans l'autre sens.

La remontée la plus haute arrive à 2940 et le sommet du Sex Rouge culmine à 2971.
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9401 messages
tartiflette_power ( 4 déc. 2013) disait:

Pour avoir un niveau médiocre en ski, je pense comme Philou quant aux liaisons des 4V....je comprends pas.
MAIS je connais plein de suisses qui adorent les bosses, mais vraiment!


A chacun son niveau et globalement je trouve ridicule de tailler un chemin pour que n'importe qui puisse passer ou de damer des pistes noires.
Si on a pas le niveau on choisi une autre piste ou un autre domaine.

C'est comme cette mode de remodeler les pistes en été. Les boulevards larges et sans mouvements de terrains c'est assez insipide.
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9401 messages
tartiflette_power ( 4 déc. 2013) disait:

C'est comme le délire d'avoir une myriade de petits domaines, et de présenter un ensemble cumulé de km....genre "Gstaad Mountains"....bonjour le désenchantement!


100% d'accord.
tartiflette_power
tartiflette_power
tartiflette_power
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/07
6617 messages
Stations : 25 avisMatos : 13 avis
Mais ça parle plus "3'000"...

Alors je comprends tout à fait ta remarque "on n'est pas content on va ailleurs"....juste que ce n'est pas commercial.

Typiquement j'aime beaucoup skier à Verbier, ma copine a un niveau moins bon....ben on ne va pas aller à Verbier. Je ne dis pas qu'il faut que tout soit lisse partout, juste que se dire "non on va laisser une liaison devenir un champs de bosses défoncé"....ben ce n'est pas commercant.....c'est d'ailleurs sacrément étonnant de voir ça à Verbier :D
S'ils arrivent à garder leur "âme" tout en étant rentable je ne vois pas de soucis (pour eux en tout cas).
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9401 messages
jojoski ( 4 déc. 2013) disait:

Un truc vraiment scandaleux en Suisse c'est le prix des RM de certaines stations pour les piétons qui veulent monter en haut, AR très au dessus du prix d'un forfait journée (Titlis à partir de début mai , Zermatt ,Grindelwald ) les groupes d'asiates ont des prix par les tours mais sinon pour un individuel c'est le coup de canon de monter là haut, l'aiguille du midi c'est donné à côté


J'ai jamais compris comment ils osaient faire payer 100.- l'aller retour au petit cervin...ou faire payer plus de 80.- pour soit disant 240 kilomètres de pistes.

Quand à Verbier 70.- pour 164 kilomètres de pistes c'est du vol pur et simple.

Bon dans les palmes absolues l'aller retour au jungfraujoch à 140.- tient la tête du peloton.
tartiflette_power
tartiflette_power
tartiflette_power
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/07
6617 messages
Stations : 25 avisMatos : 13 avis
Et le plus dingue c'est de comparer les prix AR piéton vs 1j skieur....+/- la meme chose.
Maintenant monter au Petit Cervin ou Mt Fort, prendre 2-3 photos et redescendre....c'est en soit absolument sans interet aucun...simple avis! :P
jojoski
jojoski
jojoski
Statut : Confirmé
inscrit le 05/12/03
5958 messages
tu fais comme moi avec mini quand il était un peu limite : tu la prends dans tes bras pour descendre le haut de Chassoure : ça te fera des souvenirs si ça se passe comme moi ;) :

Un jour où j'ai eu la mauvaise idée de le faire avec des skis là : l'un a déchaussé sous le poids des 2 dans la compression d'une bosse , c'était le ski aval je n'ai pas pu empecher la chute et hop 50 m sur le dos les 2 dans chassoure , assez doucement pas trop secoués, mais mini qui hurlait de peur n'a vraiment pas aimé !!!

(je règle mes fixs light car maigre comme un clou je tire peu dessus normalement )
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9401 messages
tartiflette_power ( 4 déc. 2013) disait:

Alors je comprends tout à fait ta remarque "on n'est pas content on va ailleurs"....juste que ce n'est pas commercial.

Typiquement j'aime beaucoup skier à Verbier, ma copine a un niveau moins bon....ben on ne va pas aller à Verbier. Je ne dis pas qu'il faut que tout soit lisse partout, juste que se dire "non on va laisser une liaison devenir un champs de bosses défoncé"....ben ce n'est pas commercant.....c'est d'ailleurs sacrément étonnant de voir ça à Verbier :D
S'ils arrivent à garder leur "âme" tout en étant rentable je ne vois pas de soucis (pour eux en tout cas).


Ca fait longtemps que j'ai plus skié à Verbier en pleine saison, et c'est pas une station que j'apprécie particulièrement (Chère, bourge, remontées poussives, grosses queues, pistes pas si intéressantes à quelques exceptions près, hp vitre tracé, ...)

Mais de mémoire il y avait quand même une majorité de pistes damées.
Exception faites du Mont Fort, de Gentianne-Tortin, Chassoure-Tortin, du Mont Gelé et peut être du plan du fou pratiquement tout le reste est damé il me semble.

Ce qui pose peut être souci c'est que si tu veux passer de Verbier à Nendaz-Thyon-Veysonnaz il n'y a pas de pistes faciles. Mais bon prendre une fois sur la journée une remontée à la descente ça me semble pas dramatique.
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9401 messages
Mais c'est clair que c'est pas forcément ça qui va attirer le plus grand monde.
tartiflette_power
tartiflette_power
tartiflette_power
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/07
6617 messages
Stations : 25 avisMatos : 13 avis
On peut avoir un niveau de m**** mais avoir des principes! ;)

'fin bref.....Verbier est à part, et je ne pense pas qu'ils soient à plaindre!
Par contre une station comme Crans-Montana....je sais pas combien de temps ça va tenir!
Pareil pour les Diablerets ou Gstaad (vous avez déjà vu les tarifs de Gstaad? :D )....
phil68230
phil68230
phil68230
Statut : Confirmé
inscrit le 27/01/11
464 messages
Pour AK : on est pas en train de parler paysages classe ou HP, mais attractivité commerciale du domaine, rien à voir.

Le rider, le vrai, le pur, c'est pas ça qui l'attire, mais il représente pas la majorité des locations. Et s'il est vraiment motivé, il dort dans un village de montagne avec une remontée ;) voire un combi Volkswagen

Pour revenir à Tignes et les bosses ou non, je trouve l'espace Killy très malin. Ils ont 2 noires longues, assez séparées, ils en dament une (la Face) et laissent bosselée et verglacée l'autre (bien pourrie, quoi !!), la Sache. De même, ils proposent des HP "grands public", une zone non damée (les Vés ?), des grands boulevards ou des murs, c'est très varié. Mais ce qui est clair, c'est que tu atteints toujours un point par du dur ou du facile, ou quasiment, et que tu as partout des remontées qui boostent.

Après, c'est clair que le paysage ne vaut pas celui de Verbier, mais je pense que le parisien qui voit Tignes est déjà bien assez subjugué par les Alpes montant à 3800. Et la zone Val d'Isère, c'est quand même pas mal niveau cadre.
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9401 messages
phil68230 ( 5 déc. 2013) disait:

Pour revenir à Tignes et les bosses ou non, je trouve l'espace Killy très malin. Ils ont 2 noires longues, assez séparées, ils en dament une (la Face) et laissent bosselée et verglacée l'autre.


D'une manière générale j'aime bien avoir en permanence le choix entre plusieurs champs de bosses.

Après on peut aussi se poser la question de la dangerosité de damer des noires bien raides.
Les 2 tortins sont quand même bien pentus et je pense qu'en cas de chute tu prends plus de vitesse sur du lisse que sur du bosselé...sans compter que le fait que ça soit damé va amener plus de skieurs avec un niveau technique plus raclette.
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9401 messages
phil68230 ( 5 déc. 2013) disait:

et que tu as partout des remontées qui boostent.


Bon c'est clair que Verbier c'est plus le contraire.
Des remontées globalement pas très rapides, beaucoup de déchaussages pour remonter, beaucoup de longues queues.
yone74
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2452 messages
Stations : 4 avis
phil68230 ( 5 déc. 2013) disait:

Pour AK : on est pas en train de parler paysages classe ou HP, mais attractivité commerciale du domaine, rien à voir.

Le rider, le vrai, le pur, c'est pas ça qui l'attire, mais il représente pas la majorité des locations. Et s'il est vraiment motivé, il dort dans un village de montagne avec une remontée ;) voire un combi Volkswagen

Pour revenir à Tignes et les bosses ou non, je trouve l'espace Killy très malin. Ils ont 2 noires longues, assez séparées, ils en dament une (la Face) et laissent bosselée et verglacée l'autre (bien pourrie, quoi !!), la Sache. De même, ils proposent des HP "grands public", une zone non damée (les Vés ?), des grands boulevards ou des murs, c'est très varié. Mais ce qui est clair, c'est que tu atteints toujours un point par du dur ou du facile, ou quasiment, et que tu as partout des remontées qui boostent.

Après, c'est clair que le paysage ne vaut pas celui de Verbier, mais je pense que le parisien qui voit Tignes est déjà bien assez subjugué par les Alpes montant à 3800. Et la zone Val d'Isère, c'est quand même pas mal niveau cadre.


L'Espace Killy, tout du moins la partie Val d'Isère, c'est assez particulier car les la topographie du lieu fait que les pistes difficiles et longues sont généralement celles redescendant à la station (Face, A, fin de la Mattis, OK, Epaule du Charvet, S, Combe Martin, Orange, G, forêt, Marmottons) alors que le ski "tranquille" lui se situe sur le sommet des secteurs (Solaise, Bellevarde, Pissaillas). Forte heureusement il y a toujours une possibilité de redescendre avec des pistes plus simple (L, Santons, Mangard, Verte) ou par les télécabines et funiculaire.

Certaines de ces pistes noires sont pas ou peu entretenues :
- S (sécurisé mais pas du tout entretenue)
- Forêt (sécurisé mais peu entretenue)
- Epaule du Charvet (Sécurisé est entretenue uniquement quand les bosses deviennent trop grosses)
Les autres pistes noires sont des billards (elles sont ou étaient des pistes de compétitions) voir préparer de manière chirurgicale (Face, OK) avec injection d'eau en profondeur pour préparer les manches de coupes du monde de décembre... ce qui fait que la sous-couche en glace est très présente durant une bonne partie de la saison.

C'est vrai qu'il y a beaucoup de HP grand public de proximité directement faisable depuis les gares d'arrivée des remontées mécaniques : Super L, Super S, Super Arcelles, Cugnai, Vallonnets, Grands Vallons, Col Pers, Tour du Charvet, Pays Désert (uniquement pour Val d'Isère).
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2452 messages
Stations : 4 avis
marc ( 6 déc. 2013) disait:

phil68230 ( 5 déc. 2013) disait:

Pour revenir à Tignes et les bosses ou non, je trouve l'espace Killy très malin. Ils ont 2 noires longues, assez séparées, ils en dament une (la Face) et laissent bosselée et verglacée l'autre.


D'une manière générale j'aime bien avoir en permanence le choix entre plusieurs champs de bosses.

Après on peut aussi se poser la question de la dangerosité de damer des noires bien raides.
Les 2 tortins sont quand même bien pentus et je pense qu'en cas de chute tu prends plus de vitesse sur du lisse que sur du bosselé...sans compter que le fait que ça soit damé va amener plus de skieurs avec un niveau technique plus raclette.

La Face est une piste de coupe du monde, encore heureux qu'elle est damée et entretenue toutes les nuits. Au mois de décembre ils injectent dans la neige de l'eau à forte pression pour former la couche de glace nécessaire aux skieurs de coupe du monde. Si ils n'entretenaient pas cette piste régulièrement, de Décembre à avril on y skierait sur de la glace apparente... Tu prends plus de vitesse sur de la neige bien damée ou sur de la glace vive?
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9401 messages
yone74 ( 6 déc. 2013) disait:

Tu prends plus de vitesse sur de la neige bien damée ou sur de la glace vive?


Ca dépends de la piste. La piste que tu cites est injectée d'eau, ça change la donne.
Parfois la neige béton même bien damée n'est pas forcément très différente de la glace.

Prends une piste comme Chavanette ou le Mont Fort. En neige dure ou glacée si tu tombe, les bosses vont te ralentir plus que si la pente était damée.
Par ailleurs les bosses vont surement plus inciter les skieurs manquant de technique à emprunter la piste.

Après, avis personnel, je trouve que les noires ne devraient pas être damées, ou uniquement si les bosses deviennent immondes.
ak
ak
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
69K messages
marc ( 4 déc. 2013) disait:



Quand à Verbier 70.- pour 164 kilomètres de pistes c'est du vol pur et simple.





la grave c'est 45 euros pour 8oo mètres de pistes... et ne me dit pas qu'il y a les hp... vu qu'à verbier aussi y a de sacré hp...
clash
clash
clash
Statut : Confirmé
inscrit le 22/10/01
4082 messages
Je trouve les critiques concernant les liaisons des 4V complètement infondées. Une fois les HP de proximité bien trafolés (= à la mi-journée le lendemain d'une chute de neige, en général), les secteurs du Plan du Fou (+Fontaines), de Tortin et des Gentiannes sont justement les plus intéressants pour les bons skieurs !

C'est pas tout de comparer plusieurs domaines entre eux, encore faut-ils qu'ils soient équivalents géographiquement. Les grands domaines français relient pour la plupart des stations de 3ème génération. Les sites sur lesquels ils sont implantés ont été spécifiquement choisis pour les besoins du ski de piste, et c'est bien pour ça que des domaines comme les 3V ou l'Espace Killy (même si Val d'Isère et de 2ème génération) sont si bien reliés.
Est-ce que les domaines skiables de Chamonix sont reliés? A part Brévent-Flégère (et encore, c'est une "fausse liaison", par remontée horizontale donc sans ski), non.

Dans les 4V, le terrain ne se prête pas à tracer des pistes damables entre Verbier et Siviez, ni entre Siviez et Nendaz. Donc soit c'est statut quo, soit on intervient massivement dans le terrain pour tracer des chemins. Dieu merci, en Suisse, on est légèrement moins enclins à le faire qu'en France, entre autre exemple. Dieu merci pour qui? Mais pour le 99% des gens qui soit ne skient pas, soit sont des skieurs qui apprécient les pistes ou itinéraires difficiles.

On pourrait discuter si ces liaisons empêchaient les autres skieurs d'accéder à certaines parties du domaine. Est-ce le cas? Entre Nendaz et Siviez circule une navette gratuite, toutes les 30 minutes (de mémoire). Entre Tortin et Chassoure/le col des Gentianes, les remontées (TC/TPH) peuvent être prises à la descente par les skieurs, c'est même prévu pour.
clash
clash
Statut : Confirmé
inscrit le 22/10/01
4082 messages
On peut encore ajouter que des stations comme Zermatt, Engelberg, Wengen/Grindelwald, ou encore Chamonix, n'ont pas besoin de la manne des skieurs de piste à la semaine pour engranger du chiffre d'affaire, au contraire des grands domaines de Tarentaise par exemple. Car la beauté et la spécificité des paysages suffit. Pourquoi aller planter des boulevards bleus dans les passages difficiles des domaines skiables de certaines stations quand plus de 50% de la clientèle (cas de Zermatt) ne vient pas pour skier?

Et on ne parle même pas de l'impact en été. Les zones de liaison dont on vient de parler dans les 4V sont fréquentables en été, on y randonne avec plaisir. Que dire de la crête entre Tignes et Val d'Isère, et de tout le versant de Tovière en général? Ben c'est moche l'été. Alors certes on y fait du VTT, mais je doute qu'on s'y ballade avec plaisir.
tartiflette_power
tartiflette_power
tartiflette_power
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/07
6617 messages
Stations : 25 avisMatos : 13 avis
Une fois de plus, l'enquête ne s'arrête pas à Verbier (qui d'ailleurs ne doit pas etre dans la catégorie "station désertée" à mon avis)......je dis ça...je dis rien!
yone74
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2452 messages
Stations : 4 avis
clash ( 6 déc. 2013) disait:

Je trouve les critiques concernant les liaisons des 4V complètement infondées. Une fois les HP de proximité bien trafolés (= à la mi-journée le lendemain d'une chute de neige, en général), les secteurs du Plan du Fou (+Fontaines), de Tortin et des Gentiannes sont justement les plus intéressants pour les bons skieurs !

C'est pas tout de comparer plusieurs domaines entre eux, encore faut-ils qu'ils soient équivalents géographiquement. Les grands domaines français relient pour la plupart des stations de 3ème génération. Les sites sur lesquels ils sont implantés ont été spécifiquement choisis pour les besoins du ski de piste, et c'est bien pour ça que des domaines comme les 3V ou l'Espace Killy (même si Val d'Isère et de 2ème génération) sont si bien reliés.
Est-ce que les domaines skiables de Chamonix sont reliés? A part Brévent-Flégère (et encore, c'est une "fausse liaison", par remontée horizontale donc sans ski), non.

Dans les 4V, le terrain ne se prête pas à tracer des pistes damables entre Verbier et Siviez, ni entre Siviez et Nendaz. Donc soit c'est statut quo, soit on intervient massivement dans le terrain pour tracer des chemins. Dieu merci, en Suisse, on est légèrement moins enclins à le faire qu'en France, entre autre exemple. Dieu merci pour qui? Mais pour le 99% des gens qui soit ne skient pas, soit sont des skieurs qui apprécient les pistes ou itinéraires difficiles.

On pourrait discuter si ces liaisons empêchaient les autres skieurs d'accéder à certaines parties du domaine. Est-ce le cas? Entre Nendaz et Siviez circule une navette gratuite, toutes les 30 minutes (de mémoire). Entre Tortin et Chassoure/le col des Gentianes, les remontées (TC/TPH) peuvent être prises à la descente par les skieurs, c'est même prévu pour.

Heu :
Hiver 1931-1932 : Création de l'Hôtel Maurice pour permettre l'hébergement des vacanciers et d'une école de ski sous l'impulsion du CAF.
Hiver 1933-1934 : Le premier remonte-pente, le Rogoney, est créé : deux places non débrayable.
Hiver 1934-1935 : Création du Syndicat d'initiative.
Hiver 1956 : Création de la Société des Téléphériques de Val d'Isère (STVI).

C'est pas un peu vieux pour être une station de 2ème génération? A Val d'Isère la station s'est construite et développée autour du village existant (enfin du hameau principal de Val d'Isère, celui avec l'église), bien avant que l'idée des stations de 2ème génération ne germe dans la tête de quelqu'un.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par yone74, 06/12/2013 - 15:50
jojoski
jojoski
jojoski
Statut : Confirmé
inscrit le 05/12/03
5958 messages
oui contrairement à Tignes, Val d'Isère c'est une vielle station


PS voir Clash + Marc qui postent sur ce topic ça fait plaisir au vieux jojoski !
phil68230
phil68230
phil68230
Statut : Confirmé
inscrit le 27/01/11
464 messages
clash ( 6 déc. 2013) disait:

Je trouve les critiques concernant les liaisons des 4V complètement infondées. Une fois les HP de proximité bien trafolés (= à la mi-journée le lendemain d'une chute de neige, en général), les secteurs du Plan du Fou (+Fontaines), de Tortin et des Gentiannes sont justement les plus intéressants pour les bons skieurs !

C'est pas tout de comparer plusieurs domaines entre eux, encore faut-ils qu'ils soient équivalents géographiquement. Les grands domaines français relient pour la plupart des stations de 3ème génération. Les sites sur lesquels ils sont implantés ont été spécifiquement choisis pour les besoins du ski de piste, et c'est bien pour ça que des domaines comme les 3V ou l'Espace Killy (même si Val d'Isère et de 2ème génération) sont si bien reliés.
Est-ce que les domaines skiables de Chamonix sont reliés? A part Brévent-Flégère (et encore, c'est une "fausse liaison", par remontée horizontale donc sans ski), non.

Dans les 4V, le terrain ne se prête pas à tracer des pistes damables entre Verbier et Siviez, ni entre Siviez et Nendaz. Donc soit c'est statut quo, soit on intervient massivement dans le terrain pour tracer des chemins. Dieu merci, en Suisse, on est légèrement moins enclins à le faire qu'en France, entre autre exemple. Dieu merci pour qui? Mais pour le 99% des gens qui soit ne skient pas, soit sont des skieurs qui apprécient les pistes ou itinéraires difficiles.

On pourrait discuter si ces liaisons empêchaient les autres skieurs d'accéder à certaines parties du domaine. Est-ce le cas? Entre Nendaz et Siviez circule une navette gratuite, toutes les 30 minutes (de mémoire). Entre Tortin et Chassoure/le col des Gentianes, les remontées (TC/TPH) peuvent être prises à la descente par les skieurs, c'est même prévu pour.


Oui, mais là je t'arrête ! Il est évident que pour l'été, pour l'ambiance si tu connais des gens du coin, pour passer un Noël à la neige, pour faire du ski de rando, pour les gros skieurs branchés bosses et HP, pour tout ça, Nendaz c'est top !
Mais on parle pas de ça ! On parle du vacancier basique à la semaine, qui choisit une station "sur catalogue", en fonction de données chiffrées, un peu comme on choisit sa connection mobile ou internet (y'a la 4g, tant de mégas, etc...). Ben moi je dis que le type, il voit "4 vallées, tant et tant de km de pistes, un glacier", il loue en pensant être à Val Tho 2, et il a une grosse déconvenue (comme disait Mémé Jacquet !). Donc il revient pas, et il le fait savoir à ses potes. Et je pense que c'est bien la problématique de ce skieur là, générateur de journées-skieurs nombreuses, qui est posée dans ce topic.

De toute façon, le paradoxe suisse est tout entier dans cette appellation : les 4 Vallées. Pourquoi appeler ça comme ça, bon dieu ?
Ils auraient pas pu dire "Les stations du Valais Central", ou "le pays de Sion", ou "l'espace Rhône" ou un truc dans ce goût là ? Les 4 vallées, en tant que français habitué à la Tarentaise, ça m'a donné cette impression "Heureusement que je viens dans un cadre familial avec hébergement gratuit, sinon je me dirais que ce nom, c'est de la pub mensongère et je me sentirais arnaqué"

Tu parles de Cham. Mais Cham n'a pas une grande réputation de station de ski en France, et ne communique pas particulièrement là-dessus. Cham, pour les français, c'est la capitale de l'alpinisme, la ville du Mont Blanc et une ville touristique un peu chicos-prout-prout (Balladur y a son chalet...) comme Deauville ou Arcachon.

Il faut peut-être aussi chercher par là, pour comprendre pourquoi les stations suisses se développent moins vite que le reste du ski européen, et notamment français. En France, c'est clair : c'est Tarentaise ou Chamonix, usine à ski ou ville de villégiature classe. Et les stations "entre-deux" choisissent : Pras sur Arly et ses voisines se relient, Gérardmer insiste sur son casino, le festival du film, le lac et la facilité d'accès depuis l'est parisien. Par certains côtés, il y a Deauville pour les Versaillais et Gérardmer pour les 77.

J'en fais pas une généralité, mais c'est quand même une tendance. Surtout la première des deux options. D'où, c'est vrai, une course aux armements et au gigantisme qui peut poser question à l'amoureux de la montagne. C'est sûr que quand on voit La Bresse, maxi 1300 m, avec des pistes vosgiennes ultra courtes et l'enneigement qui va avec, ça peut surprendre : les remontées sont meilleures qu'à Siviez, y'a plus de canons, des projos pour ski nocturne sur la moitié des pistes et ils viennent de créer de toutes pièces une station skis aux pieds, avec appartements, location de ski et restau géant derniers cris (et le forfait à pas loin de 30 € !!!). Dans un autre genre, quant tu roules en Tarentaise, tu aperçois au loin le téléphérique de paradiski qui surplombe toute une vallée, façon viaduc de Millau, ça fait assez Golgoth-envahit-les-cimes... Mais bon, c'est l'évolution, en tout cas en France...

Je pense que l'aspect historico-socio-économique n'est pas à négliger non plus.
Dans mon entourage, j'ai vu une notable différence entre être propriétaire à la montagne en Suisse et en France.
Les suisses que je connais ont hérité de mayens d'alpage, transformés petit à petit en chalets de ski modernes. La proximité des foyers de population urbains suisses avec les Alpes en fait des résidences secondaires de week-end. En plus, les suisses sont plus riches à CSP équivalente et ont souvent de la famille en montagne (les valaisans à Genève !) : bref, ils louent pas et ne voient pas leur appart comme un simple outil destiné à skier.

Le français a plus tendance à acheter en station pour juste skier (et un peu randonner l'été;) et il intègre souvent dans son raisonnement les gains fiscaux et les rentrées locatives. Du coup, si la station veut que l'immobilier marche, elle a intérêt à ce que le ski suive.
Par exemple, un petit 5 places à Tignes acheté 45 000 € en 85 vaut bien ses 120 000 actuellement. Et que dire des prix de Gérardmer, située pourtant dans une zone économiquement sinsitrée où le prix du mètre carré est un des plus bas de France ?

Pour finir, sauf erreur, y'a pas de grosse station créée de toutes pièces en Suisse, façon Tarentaise, non ?
tartiflette_power
tartiflette_power
tartiflette_power
Statut : Confirmé
inscrit le 28/10/07
6617 messages
Stations : 25 avisMatos : 13 avis
La question n'est pas trop de savoir pkoi les offres divergent, mais pourquoi l'offre suisse n'attire plus autant. Celui qui a toujours voulu l'usine au ski n'est jamais venu en Suisse, et vice-versa.

Il y a en 1er lieu, les prix...il ne faut pas se le cacher.

Ensuite les évolutions sont faibles point de vue RM, que ce soit pour des raisons d'endormissement sur les lauriers ou écolo. Je pense pas que le Vanoise Express soit générateur de xx% de journée skieur, mais à contrario certains domaines commencent seulement maintenant à être reliés en Suisse...

Enfin il y a un voisin, l'Autriche qui offre une bien meilleure qualité d'accueil, la même dose d'authenticité....le tout pour bien moins cher.
phil68230
phil68230
phil68230
Statut : Confirmé
inscrit le 27/01/11
464 messages
tartiflette_power ( 8 déc. 2013) disait:

La question n'est pas trop de savoir pkoi les offres divergent, mais pourquoi l'offre suisse n'attire plus autant. Celui qui a toujours voulu l'usine au ski n'est jamais venu en Suisse, et vice-versa.

Il y a en 1er lieu, les prix...il ne faut pas se le cacher.

Ensuite les évolutions sont faibles point de vue RM, que ce soit pour des raisons d'endormissement sur les lauriers ou écolo. Je pense pas que le Vanoise Express soit générateur de xx% de journée skieur, mais à contrario certains domaines commencent seulement maintenant à être reliés en Suisse...

Enfin il y a un voisin, l'Autriche qui offre une bien meilleure qualité d'accueil, la même dose d'authenticité....le tout pour bien moins cher.


Authenticité suisse, certes... mais laquelle ? Le type pas trop au fait de la géographie humaine (et ils sont nombreux en Europe !) qui va à Engelberg en espérant retrouver l'ambiance autrichienne, il a 50 % de chances d'entendre de l'accordéon ou du yodl sur les pistes, il va pas être trop dépaysé. S'il va à Verbier, c'est pas pareil !

De toute façon, et c'est ce qui fait son charme, la Suisse, c'est pas simple ! Les Romands qui trouvent que les alémaniques sont coincés et anti-européens, sauf que les Bâlois correspondent pas trop à cette caricature, les Valaisans qui pensent que les Vaudois sont les alémaniques de la Romandie, les Haut-Valaisans qui parlent un allemand bizarre mais c'est pas le schwizer dutsch, la plupart des suisses qui vivent tout près de la montagne mais celle-ci peut souvent être le Jura alors qu'on pense d'emblée aux Alpes, le régime pluviométrique qui te fait passer d'une ambiance très verte et continentale à Château d'Oex à une ambiance quasi-méditerranéenne quand tu passes la crête du Valais en quelques km, les genevois très proches de la France mais qui râlent contre les frontaliers, LA raclette qui est une recette mais LE raclette qui est un fromage AOC, les différences de religion par là-dessus, pfiouh, t'as pas fini !!!

Tiens pour revenir au ski : beaucoup de posts suisses dans ce topic pour valoriser le vrai ski, se faire un peu violence sans la facilité des chemins, etc... C'est pourtant en skiant avec des valaisans que je me suis le plus arrêté pour boire des vins chauds !!!

Bref, la Suisse, c'est pas simple !