Skipass
Diamir présente la Tecton, nouvelle fixation freerando
2000*1045px

Diamir présente la Tecton, nouvelle fixation freerando

 Les univers matos de l'alpin et de la rando continuent de se rapprocher
Texte Loïc Giaccone
Texte Loïc Giaccone
 Les univers matos de l'alpin et de la rando continuent de se rapprocher

Nous sommes encore en 2016, mais la course au scoop commence déjà concernant les produits de la saison 2017-2018. Diamir - Fritschi Swiss, bien connue pour sa fixation à inserts Vipec, annonce ainsi la sortie d'une nouvelle fixation orientée freerando, la Tecton 12. Nous vous faisons les présentations.  

Déclenchement latéral avant

La Tecton 12 possèdera la même butée que la Vipec, avec un système d'inserts qui permettent un déchaussage latéral (voir à ce sujet notre dossier sur le déchaussage des fixations à inserts). 

Cette butée a été légèrement modifiée pour permettre un chaussage plus aisé : c'était le point faible des premières générations de la Vipec. Celle-ci restera présente au catalogue et s'appellera la Vipec Evo 12. La version précédente avait reçu la certification TÜV pour la norme des fixations de randonnée ISO 13992 (voir à ce sujet notre dossier sur les normes et standards). Les deux nouvelles, l'Evo 12 et la Tecton 12, sont en cours de certification.

Sur cette butée, les deux inserts sont fixés sur un chariot traversant la fixation. Celui-ci peut glisser latéralement d'un côté ou l'autre de celle-ci mais est retenu par un ressort. C'est ce qui donne son élasticité au déclenchement latéral, de 13mm précisément, avant la libération de la chaussure par ouverture des pins (phénomène visible sur les GIF de notre article du Dr Matos). 

La butée commune de la Vipec Evo et de la Tecton, avec le nouveau guidage de la chaussure :

Ajoutez des photos (2020px)

Talonnière alpine

La grosse nouveauté de cette fixation, c'est le remplacement de la talonnière à inserts de la Vipec par une talonnière à "mâchoire" similaire aux talonnières utilisées en alpin. Il y a deux buts derrière ce changement :

- Augmenter l'élasticité de la talonnière (ce "laps" de mouvement avant la libération de la chaussure, voir à ce sujet notre dossier sur les fixations de ski), moins "on/off" que le système à insert. La "course dynamique" de cette talonnière sera de 9mm.

- Améliorer le transfert des forces entre le ski et la chaussure grâce à plus de surface de contact.

Comme la talonnière de la Vipec, celle de la Tecton possède un ressort de poussée longitudinale : pour ne pas contraindre la chaussure lorsque le ski est en flexion, la talonnière recule légèrement.

Ajoutez des photos (2020px)

Cela vous dit quelque chose ? C'est normal, la Kingpin de Marker fonctionne aussi sur ce principe hybride avec inserts à l'avant et talonnière à mâchoire à l'arrière. La différence se situe au niveau du déclenchement latéral, géré par la Kingpin par la talonnière qui peut pivoter sur elle-même pour libérer la chaussure (également expliqué ici), et sur la Tecton par la butée comme raconté plus haut.

En revanche pour pouvoir l'utiliser, comme pour la Kingpin, il faudra probablement des chaussures aux semelles et débords normés ISO :
- Soit des rando ISO 9523 (les plus répandues, qui comprennent les standards de marques telles que WTR et Grip Walk, à condition qu'elles aient des inserts), 
- Soit des alpines ISO 5355 avec des inserts (comme les Pinnacle de K2).

Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez consulter notre dossier sur la compatibilité chaussure-fixation

Attention, l'insert arrière "normal" des chaussures low tech semble lui aussi obligatoire : la mâchoire de la talonnière contient deux "rails" qui viennent se placer dans cet insert, empêchant toute sortie latérale de la chaussure à l'arrière.  

Ajoutez des photos (2020px)

Cette nouvelle fixation vient donc directement se placer en concurrence avec la Kingpin (650g/fixation sans stop-skis, 730g avec) et la Radical FT 2.0 de Dynafit (630g/fixation avec stop-skis), en étant plutôt légère : 550g par unité sans freins, 630g avec. A tester désormais pour voir ce qu'il en est de son utilisation sur le terrain. Affaire à suivre !

Spécifications

Tecton 12

Poids : 550g/fixation sans les stop-skis, 630g avec.

Déclenchement : 5-12

Stop-skis : 80 / 90 / 100 / 110mm

Vipec Evo 12

Poids : 500g/fixation sans les stop-skis, 580g avec.

Déclenchement : 5-12

Stop-skis : 90 / 100 / 110 / 120mm

Les deux fixations possèdent un ressort de poussée longitudinale, des stop-skis auto-bloquants en mode marche, deux hauteurs de cales de montée et une position de montée "à plat". Les couteaux et leur système de mise en place restent inchangés. 

A noter pour les intéressés d'une upgrade : d'après nos confrères américains de Wildsnow qui ont eu la fixation en main, les gabarits de perçage des deux fixations sont identiques et sont aussi les mêmes que ceux des premières générations de Vipec. 

10 commentaires

Jibus

inscrit le 13/01/13
2 sujets, 4 messages
Quel intérêt à garder le modèle vipec? la tecton est plus légère, meilleur transmission des forces... A par le faite que la vipec ne requiert pas de talon normé... Cannibalisme commercial?
Mais Bravo aux " innovations"

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Tchak-Tchak

inscrit le 30/07/02
77 sujets, 7240 messages
Il manque quand même une info essentielle pour bien comprendre la différence avec la Vipec : la talonnière a une élasticité VERTICALE de 8mm en plus de l'élasticité longitudinale commune avec la Vipec, info très claire dans l'article de Wildsnow. Et il y a une erreur sur les freins, c'est la Tecton qui sera dispo en 120, pas la Vipec (plus logique ainsi).
KillaWhale

inscrit le 05/02/06
27 sujets, 24K messages
Euh...

"- Augmenter l'élasticité de la talonnière (ce "laps" de mouvement avant la libération de la chaussure, voir à ce sujet notre dossier sur les fixations de ski), moins "on/off" que le système à insert. La "course dynamique" de cette talonnière sera de 9mm."

Il y a toute une partie sur cette nouvelle talonnière, je suis peut-être allé vite en besogne en ne précisant pas que c'était le vertical car c'est logique pour moi, vu que le principal intérêt de la Vipec est d'avoir le déclenchement latéral à l'avant à l'opposé des autres LT, chose que je venais d'expliquer dans le paragraphe du dessus... Après 8 ou 9mm, j'ai repris ce qu'il y avait marqué dans le communiqué français (tout comme pour les freins où il y avait effectivement peut-être une erreur).
1

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire