Skipass aux Lofoten : J1, Kvittinden et Aurores
2000*1045px

Skipass aux Lofoten : J1, Kvittinden et Aurores

Le récit jour par jour du premier trip communautaire skipass en partenariat avec Allibert Trekking, aux îles Lofoten
Texte Loïc Giaccone
Photos Guillaume Lahure
Texte Loïc Giaccone
Photos Guillaume Lahure
Le récit jour par jour du premier trip communautaire skipass en partenariat avec Allibert Trekking, aux îles Lofoten
Ajoutez des photos (2020px)

Pour ceux qui ont loupé le début, nous vous racontions hier notre arrivée en Norvège en avril dernier et le principe du trip Skipass aux Lofoten. Un premier contact un peu rugueux donc, froid et assez humide qui n'a absolument pas entamé l'enthousiasme et la motivation de l'équipe, enchantée d'être là et qui a mis les peaux sur les skis directement après s'être installée au basecamp. Alors que la neige commençait à tomber doucement, nous nous sommes mis en route après le déjeuner pour notre première randonnée en terre Viking. 

Dans ce long article : le résumé de notre première rando, les premiers tests matos par les participants (Movement et Black Crows) et de douces images d'aurores boréales...

Première rando : Kvittinden, 696m

Hervé et Gaétan, les deux guides, ont choisi un sommet proche du basecamp et peu élevé, 696m, le Kvittinden "du nord" (il y a surement un Kvittinden du sud, on y retournera pour voir). C'est un sommet sans trop de difficultés, sans pentes trop raides dans la face Est qui nous intéressait, un vallon large faisable par jour blanc voire neigeux comme ça l'était cet après-midi. Une bonne solution pour permettre aux deux guidos de tâter le terrain et observer le niveau du groupe.

Le départ se situe à cinq minutes de route de notre logement en direction du nord, sur le bord de la route, à une cinquantaine de mètres du rivage. Les flocons sont gros, et l'ambiance est bonne. Nous ne voyons pas les sommets environnants mais pas de soucis, la visibilité reste suffisante pour les morts de faim que nous sommes.

Ajoutez des photos (2020px)

Un peu de portage pour sortir des arbustes et c'est parti pour l'ascension dans la tempête, sans trop de visibilité sur l'objectif. Le niveau est assez homogène et la progression régulière. Le sommet (enfin, ce qu'on en voit, c'est à dire rien) est atteint en moins de 2 heures tout compris. Pas vraiment le rythme Pierra Menta mais les conditions n'aident pas.
Coté matos, les testeurs apprécient dans ces conditions l'étanchéité totale et surtout la légèreté des tenues Bergans of Norway (on en reparlera) alors que les masques offerts par Julbo sont salvateurs. Pas de soucis du coté des skis, les premiers tests sont concluants (voir en fin d'article)

Place à la descente ! La visibilité est toujours loin d'être optimale, mais on n'est pas non plus dans le brouillard, et la neige est poudreuse. Pas des mètres, mais une vingtaine de centimètres de fraîche posée sur une autre couche pas trop transformée : du bonheur ! C'est une des principales inquiétude de tout skitrip qui est levée : il y a de la neige et elle est bonne. Mine de rien, ça soulage quand des oiseaux de mauvais augure s'échinaient à nous expliquer avant notre départ que les conditions seraient pourries. Raté.

Ces premiers virages en terre norvégienne, même sous la tempête, avaient une excellente saveur. 

Arrivés à la limite de portage, la moitié du groupe décide qu'elle s'est assez faite fouetter la gueule par la tempête et décide de rentrer. L'autre moitié remet les peaux pour un second run alors que la tempête semble s'amplifier. Mais dans un schéma tout à fait typique des Lofoten, c'est finalement une éclaircie qui les récompensera au sommet. Bien joué.


A la montée comme à la descente, difficile de prendre des photos aujourd'hui, l'instinct de survie des doigts prenant le dessus, et personne n'ayant vraiment envie de faire des pauses à la descente. Mais la soirée rattrapera largement la journée...

Ajoutez des photos (2020px)

C'est pas encore le blue bird sky mais ça va déjà beaucoup mieux.

Ajoutez des photos (2020px)

La Trace du jour : 1276m D+ et 8.27 km

Chaque jour, nous enregistrions le tracé GPX de notre rando sur le Trekker M1 fourni par notre partenaire.

Ajoutez des photos (2020px)

Plein les yeux

Nous avions 2 "inquiétudes" concernant ce trip "Ski de rando et Aurores Boréales" : la qualité de la neige et la possibilité d'assister à des aurores boréales. 

En effet, rien n'est jamais garanti ni sur l'un ni sur l'autre. Coté aurores, nous étions un peu tard dans la saison (logiquement, plus la luminosité augmente plus l'observation est difficile) et surtout l'observation du phénomène, lui même aléatoire, est totalement dépendante de la couverture nuageuse. Donc il faut de la chance. Et ça tombe bien, on en a plein.

C'est donc incrédules que nous nous ruons dehors lorsque vers minuit un attardé qui avait mis le nez dehors vient tambouriner aux portes des chambres : " Aurores ! Aurores ! ".

Jackpot, les nuages ont disparu et laissé place à la magie des aurores boréales et leur danse (un peu timide ce soir) dont aucune photo ne saurait retranscrire la magie. Difficile d'imaginer meilleure première journée.

Et la météo annonce grand bleu pour le lendemain!

Ajoutez des photos (2020px)

Les tests de matos

Même si le matos était prêt à être testé, l'équipe était un peu frileuse de s'aventurer en terre inconnue avec du matos auquel ils n'étaient pas habitués. Seuls deux courageux, Dorian et Benoît, ont voulu sortir des skis de test. Ces fashion victimes se sont jetés sur les deux paires de Black Crows, Camox Freebird et Corvus Freebird. Cependant, cela aura permis à votre humble serviteur de tester une des paires, les Movement Alp Tracks 100 LTD, car durant le reste de la semaine la plupart ont été réservées ! 

Black Crows Camox Freebird

Ajoutez des photos (2020px)

"Free Like A Bird" - Testeur : Benoît

Matos : Black Crows Camox Freebird, en 178cm, montés en Plum Guide de test. Poids pesé sur place avec balance (et avec les fixs) : 2000g/ski

Profil du testeur : Benoît, 28 ans, 183cm, 73kg, niveau de ski confirmé, sportif très régulier, 45 jours de ski par hiver. 

Note : 7/10 

Les Camox étaient très agréables à la montée, légers et maniables.
A la première descente, sans visibilité, il était dur de s'adapter. La deuxième descente était beaucoup plus sympa, le ski est très joueur, aussi bien en godille qu'en grandes courbes. On a l'impression d'avoir des jouets aux pieds. Il manquerait peut-être un poil de rigidité pour skier dans les neiges plus dures. 

Pour qui ?

Ce ski s'adresse aux randonneurs "classiques", sans être extrêmes. Ceux qui veulent se faire plaisir à la descente sans trop s'encombrer à la montée, avec un ski assez polyvalent.  

Black Crows Corvus Freebird

Ajoutez des photos (2020px)

"Black Crows In Norway" - Testeur : Dorian

Matos : Black Crows Corvus Freebird, 183cm, montés en Plum Guide de test. Poids annoncé, ski nu : 1925g/ski

Profil du testeur : Dorian, 19 ans, 185cm, 75kg, niveau de ski confirmé, sportif très régulier, environ 50 jours de ski par hiver. 

Note : 7/10

Très agréable à la montée, bonne tenue, ski léger. A la descente, il m'a été difficile de m'adapter au début, ayant passé un hiver complet avec 117mm au patin (Armada JJ) et beaucoup de poids, le fait d'avoir peu de poids aux pieds donne une impression bizarre au premier abord. Mais cela passe vite une fois qu'on la un peu pris en main. La largeur permet de se faire plaisir dans diverses conditions. 

Pour qui ?

Ce ski s'adresse à des skieurs voulant se faire plaisir à la descente, tout en acceptant d'avoir un peu de poids aux pieds à la montée. Il ne faut pas s'attendre à des fats de poudreuse, ce sont des skis au profil plutôt freeride. 


Movement Alp Tracks 100 LTD

Ajoutez des photos (2020px)

"L'allégorie de la freerando, oui oui" - Testeur : Loïc

Matos : Movement Alp Tracks 100 LTD, 177cm, montés en Dynafit Radical 2.0 de test. Poids pesé à la balance (fixs comprises) : 2050g/ski

Profil du testeur : Loïc, 25 ans, 172cm, 63kg, niveau de ski expert, sportif très régulier, environ 70 jours de ski par hiver. 

Note : 9/10

A la prise en main, surprise : la paire est vraiment très légère pour un ski de 100 au patin, et cela se confirme à la montée, de vraies plumes ! La finition est impeccable, et la déco suit la mode actuelle, toute en sobriété. En shape, on est sur un cambre classique allié à un rocker avant progressif et un léger rocker arrière, peu prononcé. Le flex est très rigide sous le pied et assez rigide en spatule et talon, mais pas trop. A la montée, les conversions sont faciles, et l'accroche reste bonne en dévers glacé malgré la largeur.
A la descente, on retrouve le comportement d'un bon double rocker, joueur mais efficace : il pivote facilement dans les différentes neiges, mais ne se laisse pas aller si on veut accélérer, au contraire ! Virages sautés en couloir, petites courbes rapides, grandes courbes en terrain ouvert, fin de descente en neige mauvaise dans les buissons, le test a été court mais j'ai pu le skier de différentes manières et ça a été un plaisir tout le long. Il tient même très bien la route quand on veut lui rentrer dedans ou faire quelques sauts. Un ski très plaisant à emmener en rando ! Il demande cependant de skier vite en sachant un minimum où on va : il aime accélérer.

Pour qui ?

Ce ski s'adresse aux skieurs qui aiment jouer avec le terrain, skier un peu vite, faire quelques sauts, et avoir pour cela une paire à tout faire qui marchera bien dans toutes les neiges. Le tout pour un poids très léger. Il faudra cependant y mettre le prix...

13 commentaires

raph.m

inscrit le 07/06/12
Matos : 9 avis
Sympa mais j'ai l'impression que les articles sont de plus en plus envahi par des encarts de pub pour X ou Y...." les testeurs apprécient dans ces conditions l'étanchéité totale et surtout la légèreté des tenues Bergans of Norway (on en reparlera) alors que les masques offerts par Julbo sont salvateurs", ça aurait été financé par Millet et Oakley qu'on aurait juste changé les noms....Pareil pour les tests à la fin de l'article, j'espère au moins qu'ils vous ont filé pas mal de thunes pour une aussi bonne pub !

Connectez-vous pour laisser un commentaire

G
Statut : Gourou
inscrit le 01/01/97
Stations : 7 avisMatos : 2 avisPhotos : 41 photos du jour

Staff depuis le 04/10/17
salut,

nous avons bien évidemment des partenaires sur ce trip, c'est indispensable pour rentabiliser l'investissement de notre coté (montage du projet, 2 personnes à temps plein pendant 7 jours sur place, puis tout le temps pour écrire les articles, traiter les photos au retour etc etc).
Mais ces partenaires sont aussi des partenaires matos qui ont joué le jeu de prêter (et parfois donner) du matos 2016/2017 aux participants. Il semble pour le moins normal de les citer de temps à autre. Et je n'ai aucun problème à dire que Oui, les tenues Bergans sont excellentes et qu'il en va de même des optiques Julbo par exemple. C'est un fait.

Pour les tests de fin d'article, tous les participants pourront témoigner de l'absolue liberté dans les avis donnés (ça se voit d'ailleurs). Les impressions étaient compilées chaque soir sur des fiches détaillées, sans intervention de notre part.

Enfin, inclure ces tests des participants nous semblait être une vraie valeur ajoutée : voir ce que le matos donne pour un skieur non pro dans des conditions réelles de rando. Dommage si tu n'y vois que de la pub.

Connectez-vous pour laisser un commentaire

raph.m

inscrit le 07/06/12
Matos : 9 avis
Salut,

Merci pour la réponse, je comprends ton argumentaire mais je ne suis pas d'accord. Plusieurs points:
- Je ne vois évidemment pas que de la pub dans cette article mais je trouve que la pub est de plus en plus présente et ça me gêne, c'est pour ça que je pointais ça du doigt.
- Il y a une question de financement du site que je comprends tout à fait mais qui reste à mon sens résolu de manière un peu spéciale et qui est loin d'être l'unique solution. Aujourd'hui on pense que tout est "gratuit", mais c'est pas le cas. L'accès à skipass, à tous les articles, à zapiks...on le paye à travers les revenus de la publicité que vous engendrez, et les partenariat avec les marques. J'ai quelques soucis avec ça sachant que la conséquence direct est la perte d'indépendance et d'objectivité par rapport aux marques, qui peut être plus ou moins prononcé mais qui reste toujours présente de manière inconsciente ou tacite (tout le monde est d'accord qu'on peut ne pas être gentil avec une marque "partenaire" mais on va jamais les démonter clairement et pointer du doigts les choses qui fâchent). Je pense qu'il est possible de se financer autrement (don, accès payant,...), et pour ça une des première chose est de comprendre que rien n'est réellement gratuit.
- Je trouve qu'inclure des "pubs" (je crois qu'il faut les appeler comme ça) dans les articles est assez fort dans le genre. En effet, on va forcément le lire (ce qui est moins le cas pour des bandeaux sur le coté du site) et il aura un effet bien plus important sachant que c'est vous qui dites ça et que il y a quand même une certaine croyance dans une relative indépendance de votre part.
- Je suis sûr que tu trouves que les tenus Bergans of Norway sont bien (du moins je l'espère), mais le dire haut et fort sans faire de comparaison avec d'autres marques (qui sont probablement très bien aussi), ça s'appelle de la pub.
- Sur le fait que les partenaires ont joué le jeu: j'espère bien pour eux, sinon la pub est loupé ! Et je pense que d'un point de vue financier c'est une pub relativement peu chère par rapport aux retombés que de prêter ou donner du matos.
- Pour les tests, je pense que si vous les aviez mis avec tous les autres tests, ça aurait été tout aussi utile, je ne vois pas la différence d’intérêt pour la communauté entre les mettre ici ou dans la rubrique test. Le seul intérêt c'est de les mettre en avant et on revient toujours au même point, c'est une forme de pub. Au passage, sans mettre de quelconque pression à qui que ce soit, j'ai rarement lu des tests de ski avec une très grosse prise de position contre, donc pas de gros risque à les mettre en avant.

Je cherche pas à faire mon rabat-joie ni à stigmatiser toutes les actions que vous faites, il faut vivre et on peut pas toujours se prendre la tête mais je voulais vous donner mon ressenti en tant qu'utilisateur de skipass et pointer des choses qui me gêne. Clairement ça me donne de moins en moins envie de lire les articles de skipass, mais je ne représente peut être pas la majorité.

Raphael

Connectez-vous pour laisser un commentaire

raph.m

inscrit le 07/06/12
Matos : 9 avis
Et désolé pour la fin du premier commentaire, je me rends compte en le relisant que c'était un peu hargneux !

Connectez-vous pour laisser un commentaire

G
Statut : Gourou
inscrit le 01/01/97
Stations : 7 avisMatos : 2 avisPhotos : 41 photos du jour

Staff depuis le 04/10/17
par curiosité, combien serais tu prêt à payer par an pour un accès à skipass.com sans pub? (ce n'est pas un piège)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

raph.m

inscrit le 07/06/12
Matos : 9 avis
Pour être honnête, jusqu'à 50 euros par an. (j'ai pas fait de calcul, tu vas peut être me dire que c'est pas assez ! =) )

Connectez-vous pour laisser un commentaire

G
Statut : Gourou
inscrit le 01/01/97
Stations : 7 avisMatos : 2 avisPhotos : 41 photos du jour

Staff depuis le 04/10/17
honnêtement aussi j'en sais rien :) bon je me permet d'arrêter là parce que pour le coup on a bien pourri les com's de notre premier article :(

Connectez-vous pour laisser un commentaire

loulouu74

inscrit le 30/11/16
Il y a deux sujets distincts non?
- Trop de pub (bannières): là je ne pense pas que ce soit le cas, je n'en vois que 2.
- Une rédaction d'article un peu trop en faveur des marques qui soutiennent le projet: sur certaines phrases c'est un peu flagrant (l'exemple donné par raph.m) mais d'un autre côté on peut comprendre ça non? Tant qu'on ne tombe pas dans le tout beau tout rose ça ne me gène pas d'avoir des reportages intéressants (beaux voyages, belles photos) si à côté de ça je dois faire abstraction de quelques phrases un peu trop gentilles envers les marques que mon esprit sait de toute manière ne pas prendre en compte.

Tout le monde veut une presse libre mais je doute qu'il y ait du monde prêt à payer 50€ par an pour avoir un contenu dénudé de toute présence publicitaire (tant pub que projets avec marques partenaires). On fait un sondage?

Mis à part tout ce débat (un poil inutile à mon avis), chouettes articles sur ce trip, on s'y croirait vraiment! Une version 2017 est prévue?

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Mathouf74

inscrit le 24/01/12
Matos : 1 avis
Bonjour, en ce qui me concerne j'apprécie plus une "pub masquée" traduite par un test et une citation dans le texte qu'un matraquage automatique pour aller shredder les pentes raides du semnoz.. Avec un esprit un minimum critique on s'en tirre quand même très bien. Et plutot d'accord avec G pour le reste de l'argumentaire.

Pour donner une info, je suis très actif sur skipass (un peu moins sur les forums ces derniers temps) mais je ne voudrais pas donner 1€ simplement pour accèder à Skipass car c'est de la culture et la culture, moins c'est payant plus elle a de la valeur (avis très contestable).

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Straight-Down

inscrit le 03/10/02
A partir du moment ou ont sait d'entrée que des marques étaient partie prenante, et dans quelle mesure elles l’étaient. Y a pas de soucis à en parler dans les articles.
Sinon chouette trip, article sympa, photos dont les couleurs manquent un peu d’éclat! ;)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Oisin Ois

inscrit le 02/04/17
Salut !!!
Est-cce qu'il est possible de récupérer le fichier GPX de vos randos ?

Je m'y envole dans 1 semaine :D

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire