Test Wed'ze Samurai 500 2018

2 tests Wed'ze Samurai 500.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Wed'ze Samurai 500
KillaWhale
Staff
Ce lecteur travaille pour une marque ou dans l'industrie sportive : skipass.com, 1997 media.

Wed'ze casse le game

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,72m | 64kg | Expert | Grenoble
Taille testée : 184
Conditions du test : Ski testé une demi-journée par beau temps à Megève, essentiellement sur piste et quelques bords de piste sur neige de type printanière : gelée au début puis rapidement réchauffée et ramollie.

En bon amateur du Samurai "classique" devenu le Samurai 700 (le test : http://www.skipass.com/tests/ski/wedze_samurai-1/2016_14658.html ), j'ai testé une bonne matinée son nouveau petit frère le Samurai 500, en 184cm. Le ski était monté avec les nouvelles fixations multi-normes de Tyrolia, les "MBS". 

A la prise en main, le ski me rappelle une paire que j'ai possédée et qui me plaisait beaucoup : le Salomon Sentinel, avec un long cambre classique, un léger rocker avant et un petit relevé de talon (plot twist : non, il n'est pas aussi rigide qu'un Sentinel). Le 500 est plus étroit que son grand frère avec 91mm au patin (contre 99), possède un rayon similaire (dans les 18m) mais en revanche un taper un peu plus réduit. Le flex est très correct, sans être barre-à-mine, ça tient la route. Bon, je suis un peu mono-maniaque et derbyste donc un peu plus de rigidité en spatule ne m'aurait pas dérangé (d'où le 9/10 et pas 10), mais le ski est déjà très bien et on s'éloignerait vraiment de l'ADN de Wed'ze avec des skis qui s'adressent au grand public.

Surprise au premier virage : le 500 est un bon rail ! Ca ne pivote pas aussi facilement que je l'aurais pensé, et même ça tient carrément bien la courbe. La grande courbe devrais-je dire. De part son shape et son rayon, il est ainsi plutôt orienté grandes courbes, il demandera un peu de technique pour le plier sur un court rayon (mais c'est pas infaisable, loin de là). J'ai essayé de lui rentrer dedans et il a tenu bon le bougre. 

Je l'ai emmené dans la neige bordélique mais ramollie du bord de piste pour voir un peu ce qu'il valait, et comme beaucoup d'autres skis de ce style (all mountain/freeride directifs) il est subitement devenu beaucoup plus maniable que sur le terrain lisse de la piste, facile à mettre en dérive.

J'ai même réussi à me faire peur en me catapultant loin sur une cassure de la piste lors d'une des descentes. C'est pas tous les jours que je me fais peur lors d'un test de ski, bien la preuve qu'il donne confiance et surtout derrière il a tenu le choc à la réception. 

Pour finir, bah, 300€ avec une fixation Tyrolia qui fera le job pour la plupart d'entre nous, ça va être dur à battre... Seule inconnue, la durée de vie du ski. A suivre, mais je n'ai pas eu jusque là de retours négatifs concernant les autres Samurai. 

  

 

Pour qui ?

Skieurs cherchant une paire à tout faire, polyvalente, orientée piste et hors-piste, facile à prendre en main mais qui permet d'aller assez loin avec, en toutes neiges. Le tout pour un prix vraiment intéressant.
9/10
Accessibilité & confort
Aptitudes piste
Aptitudes hors-piste
Aptitudes freestyle

Points forts

Faciles à prendre en main,
Shape directif permettant une bonne accroche,
Relevés de spatules laissant une bonne maniabilité
Prix du pack

Points faibles

Manque peut-être un poil de rigidité en spatule pour ceux qui skient "vraiment" vite.
Une taille supplémentaire ?

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire