Test Wed'ze Fr 900 2020

3 tests Wed'ze Fr 900.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Wed'ze Fr 900
Shane Harrisson

Premier contact avec la montée

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,86m | 86kg | Avancé
Taille testée : 184
Conditions du test : Avril, Val Thorens, fin de journée début de soirée le samedi 13 avril, neige plus ou moins dure sur piste, croutée en dehors.

Testeur : 45 ans, 86 kg (avec l’équipement – vêtements, chaussures, sac ABS, DVA, pelle, sonde, dorsale, casque, masque… on doit facilement dépasser les 100 kg), 1,86 m

Skis : Salomon QST 118 185cm 2017, Salomon Warden 13, réglées habituellement à 8,5 / 9 pour du « toutes neiges ». En poudre, je suis plutôt sur 9,5.

Chaussures: Rossignol All Track Pro 130, 29,5 Mondopoint, 338 mm

Snowboard: Nidecker Ultralight 163 2013, Salomon Quantum Shadow 2019, -13/+13

Chaussures : Burton Imperial 2017 en 45


Skis testés

Wed’Ze FR900 en 184., lignes de cotes 139/99/125 avec des fix à plaques (réglage à 9)


Prise en main

D’entrée de jeu : explications, on met les peaux et on monte. Les peux livrées avec sont faciles d’usage, collent très bien. Donc gros bon point. Fixation à plaques, c’est « lourd » mais pour du hors-piste de proximité, c’est vraiment idéal. Cela en plus a peu près la sécurité de l’alpin. Soit.

Je les avais testés en 2018 en indoor à Aspen près d’Anvers et ce test m’a permis de « monter » et de descendre dans de meilleurs conditions qu’une salle. Donc mes précédentes remarques restent valables si ce n’est que je complète mon premier avis (cf. mon test de l'année dernière).


Venons en core-business de ces lattes : la rando (donc la montée et après la descente).

Montée : rien à redire, le ski glisse bien, les appuis se font très bien (2 positions de montée pour les fixs Tyrolia – en plus de l’ « à plat »). Conversion : pas de piège, ça passe aussi tout seul.

Descente maintenant. Sur une vraie (hors pour une petite portion) piste (et pas en indoor). On ne dirait pas des skis de freerando tant leur comportement est sain. Les changements d’angle sont faciles et progressifs. En grands virages appuyées, ils offrent un excellent comportement et leur rigidité permet des sorties de sorties de courbe que je croyais réservées à des lattes moins typées. Attention à ne pas se cramer les cuisses car leur (légère) rigidité demande un bon physique et une bonne technique. D’un autre côté, se lancer dans la freerando avec un physique moyen ou après la tarticlette/Apremont/tarte myrtilles/génep’ du midi, c’est pas le bon plan.

En schuss, il est fort stable et prévenant, avec à vraiment haute vitesse une légère vibration de la spatule avant. Comme je l’avais dit dans mon test de l’année passée, les virages courts ne sont pas son domaine.

Donc je pense que ce ski atteint parfaitement sa cible à savoir, mettre la rando de proximité à portée du plus grand nombre, avec un ski « moyennement » léger par rapport au marché – les fixs à plaque y sont pour quelque chose.


Avis général.

Un très bon ensemble (ski, fixs à plaque et peaux) permettant de mettre la freerando à portée d’un maximum de skieurs. Un comportement sain que je n’ai à aucun moment trouvé piégeur. La taille en 184 est la taille qui me fallait (l’année passée, j’avais testé le 177 et ils étaient trop petits – avec les fixs, j’étais trop en arrière).


Améliorations ?

Difficile à dire, à part que pour la freerando, l’ennemi numéro 1, c’est le poids, l'ennemi numéro 2 c'est le poids et l'ennemi numéro 3 c'est le poids. S'il y a des excités du bien parler scientifique qui lisent cet article, je corrige: c'est la masse. 

Une possibilité avec des fix à inserts (ce qui est maintenant/a été proposé par Decathlon mais pas dans tous les shops) serait le « plus » pour ces lattes. D’un autre côté, les fixs à plaque n’obligent pas le skieurs lambda à se racheter une paire de chaussures. Donc choix cornéliens.


Marketing, Sérigraphie…

Rien à dire : du sobre, sombre (noir/bleu)


Les plus

Facilité de prise en main

Capacités piste en grandes courbes

Stabilité


Les moins

Le poids


Pour qui

Tout skieur piste voulant sortir des sentiers battus et ne se ruinant pas en investissant dans une paire de ski de rando pour une découverte de la montagne (rando de proximité).


Conflits d’intérêts

Je ne suis employé/rémunéré/sponsorisé par aucune marque relative au matériel testé (ici en l’occurrence, Wed’ze et Tyrolia). J’ai cependant été invité par Wed’ze à Val Thorens pour pouvoir tester en avant-première ces nouveautés 2019-2020 sans aucun engagement de ma part en termes d’avis/critique.

Pour qui ?

Tout skieur piste voulant sortir des sentiers battus et ne se ruinant pas en investissant dans une paire de ski de rando pour une découverte de la montagne (rando de proximité).
8/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Aptitudes piste
Performance petites courbes
Performance trafole

Points forts

Facilité de prise en main
Capacités piste en grandes courbes
Stabilité

Points faibles

Le poids

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire