Test Salomon Qst 106# 2023

53 tests Salomon Qst 106#.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
action man

Le ski fun et facile pour toutes les conditions

Salomon Qst 106#
Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | m | 81kg | Avancé
Taille testée : 188
Acheté : 390€ en ligne
Conditions du test : Principalement de la poudre, mais aussi un peu de pistes, de la neige de printemps.

Points forts

Facile
Polyvalent
Fun

Points faibles

Pas le plus filtrant
Sans doute pas assez performant pour un vrai barbu

Vous remarquerez qu'un mot qui revient souvent dans ce test c'est fun. C'est pas forcément une manière très objective de décrire un ski mais ici c'est ce qui me vient très souvent. Ce ski me met la banane dans beaucoup de conditions, du début à la fin de journée quand les jambes sont cramés. Je vais le comparer à un autre ski que j'apprécie, le faction dancer 3. Sur le papier ils sont similaires, 106 au patin, 188 de long, poids similaire, rayon proche (21m contre 23m pour le faction). Sur neige ils sont très différents. Pour donner un peu de contexte j'ai passé ce début d'hiver 23/24 dans l'oberland bernois où j'ai pu bien tester le ski. Je l'ai monté en shift, pour en faire mon ski de rando de grosses conditions tout en pouvant l'emmener en station si j'en ai envie. le ski est monté à la marque, skié avec des atomic hawx ultra xtd 120. J'ai skié environ 15 jours en rando avec et 2 en station. Des sorties entre 1500 et 2000m de d+, quasiment toutes dans une poudreuse généreuse (mais aussi un jour sur neige de printemps et un jour en haute montagne sur une neige dure horrible). J'espère que mon retour vous sera utile!


Commençons par le montage en shift, c'est lourd pour randonner mais je suis jeune et con, ça ne m'a jamais empêché de faire des supers sorties. Ca m'a aussi permis de monter un ski récent "randonnable" pour pas trop trop cher (390 le ski neuf, et les shifts ça se trouve d'occaz pas cher). Les défauts du ski dans ce programme sont, vous vous en doutez, dues à son poids. Maintenant que ça c'est dit passons à comment ça se skie.


La poudreuse:

Pour 106 au patin il flotte très très bien. La spatule généreuse et un ski qui n'est pas rigide comme un IPN font que le ski déjauge très bien et ne fait pas sous marin, même dans 60cm de neige légère. Le shape le rend très facile dans la neige profonde. Le talon n'accroche pas du tout, et le ski se laisse bien mettre en dérive. En forêt c'est super fun et très maniable (pour un ski avec un vrai cambre j'entends). Je trouve aussi que le ski se laisse skier vite et reste stable. Pour comparer au dancer 3, ça flotte beaucoup mieux, c'est moins rigide et moins directionnel. On perd un peu en stabilité si on ouvre vraiment en grand mais je trouve que le qst 106 pardonne plus les erreurs. Par exemple, je trouve que le talon du dancer 3 un peu trop présent et piègeux. Dans la neige profonde le qst 106 accepte aussi une plus grande plage de positionnement avant/arrière, alors que je trouve que sur le dancer il faut toujours rester parfaitement centrè pour pas faire plonger l'avant ou se faire punir par le talon.


La piste:

Je n'ai pas passé beaucoup de temps sur piste. De ce que j'ai vu le ski tient bien, il tourne significativement plus court que le dancer 3 mais a moins d'énergie en sortie de virage.


La neige de printemps:


Là aussi c'est top. Quand la neige est uniforme le ski est super facile et ici aussi il se laisse bien mettre en dérive. Pour skier des couloirs étroits j'apprécie vraiment que le ski tourne court et "se laisse faire" sans punir la moindre erreur de positionnement.


La neige pourrie:


Là il fait beaucoup moins bien que le dancer 3. Le qst 106 a moins de filtre et n'a pas cet effet "bulldozer" qu'a le faction. Ca reste très correct mais vraiment un cran en dessous du faction.


Les sauts:


Je n'ai encore rien sauté de très gros cette année, quelques barres de 4-5 mètres et quelques sauts à plat dans la poudre en forêt. Le fait que le rayon soit plus court que sur le faction le rend moins stable sur un saut avec de la vitesse. Avec sa souplesse j'ai souvent l'impression que le ski essaie de tourner sous moi à la réception. Par contre son côté joueur et maniable sont super sur des sauts plus lents. La taille généreuse de la spatule évite d'enfourner en réception et le talon ne se dérobe pas si on atterrit un peu à cul. Je ne l'ai pas testé en park.


Durabilité:


Pour l'instant je suis très content! J'ai tapé quelques cailloux bien méchant et à ma grande surprise je n'ai eu aucun dégât majeur. A noter que la semelle est multicolore, les réparations au Ptex vont être bien visibles. Aucune marque sur le top sheet pour l'instant.


Pour conclure, un ski facile et fun qui met en confiance. J'ai vraiment eu un coup de coeur pour ce ski. Si je devais choisir entre le dancer 3 et le qst 106 cela dépendrait de où je skie. J'ai acheté le dancer quand je skiais dans les pyrennées. Là il est top, il rend la neige pourrie meilleure, est super stable et sérieux. Maintenant que j'habite dans les alpes je préfère le qst 106. Il flotte mieux, est beaucoup plus fun dans la poudreuse ou la neige de printemps.

Pour qui ?

Quelqu'un à la recherche de l'élusif one ski quiver, ou pour un ski fun qui flotte bien en poudre mais reste fun les jours de disette.

Commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire