Test Movement Go 109 2018

14 tests Movement Go 109.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Movement Go 109
Salomon.C

Le ski de tous les jours du freerider

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,91m | 80kg | Expert
Taille testée : 189
Acheté : 375€ en magasin
Conditions du test : Toutes conditions

Points forts

Rigidité
Maniabilité
Dynamisme
et tout ça à haute vitesse

Points faibles

Neige trop profonde
Ski physique (ce n'est pas un point faible à mon avis mais autant le signaler)

J'arrive peu être trop tard pour poser un test sur ces skis, mais j'arrive quand même.

Saison 2020, ça-y-est je veux changer de skis. 4 saisons que je ski avec des bent chetler à chaque sortie (oui oui), je veux passer sur un ski plus rigide pour pouvoir envoyer dans la pente. Je faisait aussi de la rando avec les bent chetler mais faire des 1400 mètres de dénivelés avec ça (oui oui), ça va 5 minutes. 

Les movement go 109 étaient dans ma liste de futurs skis potentiels, je les trouves à 375 euros très précisément en magasin à Grenoble (troc sport), j'hésite pas une seconde.

Je les prend en 189, parfait pour mes 1m90 et quelques et mes 80 kilos. Je les ai montés avec des marker kingpin 10, posées au niveau du trait fabriquant. Et au niveau des chaussures j'ai des atomic hawx 100 ultraxtd. 

Avec ces fixations et les go 109 j'obtient un poids d'environ 2,7/2,8 kg (désolé j'ai une balance à aiguilles). Pas si léger que ça mais c'est raisonnable.


TEST

J'ai fait très exactement 17 sorties avec les skis, j'ai donc pu les tester sur tous types de neige, sur du béton armé comme dans 40 cm de poudre (oui oui ça existe encore).


PREMIÈRES IMPRESSIONS

Première sortie, il a neigé 15cm je file faire des traces au collet d'allevard. Je suis agréablement surpris par le ski, il me parait plutôt léger, mais surtout assez vif et rapide. 

Ce qui me fait un peu bizarre c'est qu'on peut prendre très vite de la vitesse mais par rapport aux bent, c'est un peu plus dur de se mettre en travers en "slash". Je me retrouve quelques fois à prendre de la vitesse et à me dire "merde comment je m'arrête maintenant !". Problème qui sera assez vite corrigé, mais c'est vrai qu'au début on est un peu dérouté par le placement à adopter, et surement encore plus moi après 4 ans avec des bent.

Passons maintenant en revue tous les types de neige.


LA PISTE

Sur la piste ou même sur neige dur c'est là que je suis vraiment très agréablement surpris. Malgré ces 109 au patin le ski à une super accroche, on se retrouve à carver à pleine vitesse. On peut vraiment aller vite sans avoir peur une seul seconde. Le ski ne tremble pas, le talon relance bien et les 23m de rayon permettent d'enchaîner les grandes courbes.

Bref pas grand chose à en dire de plus, ça envoi et avec confiance.


TRAFOLLE, NEIGE DE PRINTEMPS, SOUPE.

Pour moi c'est dans ces conditions que les skis sont les meilleurs. Ils restent dynamique et puissant. Comme pour la piste on peut envoyer, on se sent en sécurité

C'est là qu'on se rend compte de l'efficacité du couple cambre plat et rockers progressif sur ce ski rigide. Le cambre permettant une meilleure rotation, un meilleur pivot et les rockers progressif une bonne accroche.

Par contre on va pas se mentir ça reste assez physique à manier et encore plus dans ce genre de neige. Faut avoir les cuisses ou se les faire avec ces skis.


POUDREUSE

Là aussi sans grande surprise le ski est super. Le cambre inversé et les rockers font le taff.

Cependant le ski a tendance à ne pas rester en surface si on ne prend pas assez de vitesse, ce qui le rend moins maniable à faible vitesse. Plus la neige est profonde plus cet effet est présent. On sent que le ski se comporte mieux sur 20cm de fraiche plutôt que 40cm ou je perdait en maniabilité. 

(Heureusement qu'il me reste mes bent chetler dans le garage, hehe vous l'aviez pas vu venir celle là)

Bien-sur on critique pour être des bons testeurs mais c'est très loin d'être un mauvais ski en grosse poudreuse bien évidemment. Je vous rassure j'ai adoré skier les 40cm qu'on nous a gentiment déposé pendant les vacances de février à Morzine!

Parlons aussi rapidement de son comportent en l'air. Il est parfait pour faire de bons gros tout droit. La aussi assez dur au départ de trouver la bonne position pour ne pas finir à cul avec les talons. Mais après quelques essais on s'en sort très bien et on est sans cesse à la recherche de quelque chose à sauter à pleine vitesse.


EN RANDO

Bon ce n'est pas un type de neige, mais ça reste un domaine à aborder.

Pour moi avec ces skis à la monté j'ai un peu l'impression de revivre, même si tu mettrais ces skis à cafiste ce serais l'effet inverse. C'est pas si léger que ça, mais c'est moins large et on galère moins quand la neige est dur ou quand la trace est étroite.

Faut quand même les monter mais justement ça fait les jambes pour ensuite pouvoir les dompter à la descente. Et puis surtout c'est un ski qui est vraiment bon en trafolle, neige transformée, soupe. Oh tiens! pile poil les conditions qu'on retrouve le plus en rando.

Bref pas du tout déçus de les avoir montés en rando.

(2 photos de moi en train d'en chier pour en témoigner)


RÉSUMÉ

Ça faisant longtemps que je voulais essayer de skier du movement et cette première paire ne m'as absolument pas déçus. Grace à ces skis on peut envoyer en toute sécurité dans tous les types de neige. Parfait pour les fous de la vitesse dont je fait parti. 

Seul la neige profonde reste un peu son point faible, où à faible vitesse on perd en maniabilité.



Pour qui ?

Les freeriders qui cherchent un ski pour aller vite dans toutes les neiges.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire