Test Movement Go 109 2018

13 tests Movement Go 109.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Movement Go 109
ramtsv

Mes précieux

Avis sélectionné
Profil du testeur : 36 ans | 1,88m | 89kg | Expert
Taille testée : 189
Acheté : 470€ en magasin
Conditions du test : Toutes les conditions de neige, une trentaine de sorties réparties sur la fin de la saison 2017-18 et le début de 2018-19

Ski testé deux jours en décembre 2017 après la fin brutale de mes skis.Immédiatement conquis je les achète en mars 2018 quand l’occasion se présente (sav vieux campeur sur les skis précédents + promotion). Une douzaine de sortie pour finir la saison - poudre souvent humide, neige de printemps, soupe- et environ 20 jours pour la saison 2018-2019, avec cette fois de la neige dure et glacée, de la neige transformée, de la trafolle, un peu de poudre. Bref je crois que j’ai vraiment fait le tour des conditions que l’on peut rencontrer avant de poster ce test !

Dernière précision : ils sont montés avec des pivots 14.

Commençons par une présentation du shape : spatule pas trop haute, bien tendue et parfaitement cohérente avec un très long rocker, lui aussi bien bas et sans effet babouche. Suivant le rocker, on arrive harmonieusement au cambre plat qui commence une vingtaine de centimètres devant le pied et se termine à peu près à la même distance derrière pour laisser la place à un long rocker arrière, là aussi très équilibré, qui se termine par un talon relevé.

J’ai testé pas mal de « concurrents », free ride polyvalents autour de 105-110 au patin, et pour moi Movement et Aurélien Ducroz ont trouvé le shape idéal. Le ski déjauge et passe en trafolle sans pousser de neige grâce au déroulé de spatule, les rockers très tendus permettent une grande longueur de carres efficaces dès que l’on prend de l’angle mais le cambre plat autorise des transitions coupé/dérive/dérapage instinctives et un super pivot. Le petit talon relevé permet un peu de switch (pas le point fort du go 109) et aide sans doute avec le cambre plat à slasher les courbes, mais il n’empêche une vraie relance en fin de courbe, contrairement à tous les skis typés fr/backcountry que j’ai pu tester.

Voilà la théorie, en pratique ça donne un ski magique tellement il allie des qualités opposées : ludique et sérieux, polyvalent et excellent dans son domaine, technique et instinctif etc ...

Sur piste, les longues courbes dans le rayon naturel du ski (25 m) s’enchaînent avec une stabilité rassurante, et une super accroche sur tous types de neige. Mais surtout le ski vit, il est très vif en transition pour un ski de ce gabarit, il autorise des très gros angles et le talon répond en fin de courbe pour relancer. On peut aussi le faire survirer en appuyant fort, partir dans des grandes dérives, bref on module suivant ses envies en passant quasiment par toute la gamme du ski de piste.

Attention, le flex est à la fois costaud et tonique, donc il faut quand même avoir les cuisses en forme et ne pas avoir l’idée saugrenue de skier à cul.

Le go 109 tient la neige dure, et même sur la glace il ne piège pas et décroche très graduellement et puis il reste toujours la possibilité d’alléger les appuis pour partir en dérapage controlé.

Dans les neiges compliquées, travaillées, la spatule trace son chemin et joue l’amortisseur mais sans non plus faire dés sauts de cabri et taper dans tous les sens.

En trafolle et poudreuse le ski déjauge vite et reste dessus. C’est sans doute là que son shape universel fait le plus de merveilles. Il incite très fort à faire des grandes courbes puissantes dans la ligne de pente, à l’ancienne, et ne sature jamais dans cet exercice, mais n’interdit absolument pas, au contraire, de varier les rayons, de survirer, de slasher ses virages.

Malgré tout, le go reste un ski de 109 au patin, pas un très gros fat, et il ne fait pas autant tapis volant qu’un ski plus spécialisé genre Nocta ou shiro

Si on choisit l’option tout droit, les reliefs sont avalés sans broncher, et je me suis fait peur bien avant de sentir les limites du ski.

Dans le raide et les passages techniques, même chose, la confiance règne, tout en gardant en mémoire que 189cm de long par 109 au patin ça prend de la place dans un couloir étroit. Mais ce format ne se fait pas sentir dans les bosses grâce à la facilité de pivot.

D’ailleurs le go 109 ne semble jamais lourd (mais solide et stable, oui), et je me tâte pour le passer en shift et l’avoir en paire polyvalente pour tout y compris les petites randos d’approche.

Cette relative légèreté se sent aussi en l’air où je n’ai jamais eu l’impression d’avoir des enclumes aux pieds. Sans être freestyleur de park, j’aime bien utiliser tous les reliefs pour sauter, tenter une rotation, voire les grands jours me mettre la tête en bas. Là encore le go 109 est en place, il pope bien et le talon est solide en réception. Il ne m’a pas semblé facilitant pour’ les butters et autres tricks new school mai là c’est peut être le testeur qui  est en cause! 

Je me dois de signaler aussi que le top sheet et la semelle tiennent bien le coup. Ayant été très malchanceux (et un peu bourrin?) avec mes deux paires de ski précédentes je croise les doigts pour que ça dure mais pour le moment les skis supportent très bien les aléas d’une utilisation intensive.

Conclusion : Avec sa deco un peu trop passe partout, le go109 cache son jeu car c’est un chef d’œuvre, le genre de ski baguette magique qui rend toutes les sorties meilleures. J’ai essayé d’être exhaustif et pragmatique mais en vrai j’aurais du écrire une ode magnifique à ce ski parfait qui te laisse penser que lorsque tu l’as aux pieds tout est possible 

Pour qui ?

freerider curieux (et pas trop mou du genou)
10/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

Excellent ski de free ride
Solide, stable, vif
Polyvalent
Pas enfermé dans un style

Points faibles

-

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

3 commentaires

Oliver_64
Statut : Confirmé
inscrit le 23/03/15
Stations : 1 avisMatos : 6 avis
Belles photos !
En poudreuse c'est un monstre aussi ?
Je n'ai pas encore skié les miens en poudre, mais ça ne va pas tarder vu comme ça tombe maintenant dans les Pyrénées. ..
Bonne journée
1
ramtsv
Statut : Expert
inscrit le 26/11/12
Merci Olivier_64! Je pense que tu ne seras pas déçu en poudre, avec un peu de vitesse c’est une arme...
1
Oliver_64
Statut : Confirmé
inscrit le 23/03/15
Stations : 1 avisMatos : 6 avis
Yep, déjà sur piste c'est impressionnant, trop hâte là, vais essayer de trouver un créneau la semaine prochaine :)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire