Test Movement Go 109 2018

13 tests Movement Go 109.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Movement Go 109
Maxlm

Plus polyvalent que ca taille ne le laisserai penser

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,73m | 68kg | Avancé | Lyon
Taille testée : 183
Acheté : 450€ en magasin
Conditions du test : Conditions multiples sur 10 jours de ski. Poudreuse, neige froide et damée, neige de printemps, carrelage

Mieux vaut tard que jamais…

Acheté en promo à l’été 2018, j'ai pas mal attendu l'arrivée des Salomon Shift pour monter les palins. Je voulais un vrai ski de freeride avec lequel je pourrais monter, un peu, juste un peu. J’étais donc prêt à faire un compromis sur le poids et non sur la descente ! L’idée étant d’avoir un ski avec lequel je pourrais prévoir des itinéraires avec de l’approche sans envisager la traversée des Alpes ou 5000 D+ par jour tout en ayant un ski solide pour les journées en station.

Pour la fiche technique je vous laisse regarder Skipass juste ici : https://www.skipass.com/guide-matos/ski/2018/movement/go-109.html
On va plutôt parler des sensations, et ce qui est certain c'est qu'il en dégage !
J’ai skier le tout 10 jours complets dans des conditions variées et majoritairement bonne. Poudreuse 40+, piste neige fraiche, soupe, bosses, rouges, noires, vertes, mauves, cailloux (un peu malheureusement

Design :
Visuellement le ski est très sobre, noir avec des touches fluo, perso j’apprécie. La semelle est d’un violent jaune fluo qui est de bon effet sur les photos ! Sur le top-sheet on aperçoit les fibres qui donne un petit air assez techno et sympa. Après les gouts, les couleurs ça change pas le cœur de la machine, chacun appréciera ou pas.

Montage :
J’ai pris les skis en 183, je fais 1m73 pour 65kg donc petit gabarit.

Du coup je les ai monté avec les Salomon MTN Shift. J’ai un temps hésiter avancer légèrement le centrage par rapport au repère du fabricant mais après échanges je suis resté sur la marque et tant mieux ! Ça aurait été une connerie… comme je l’expliquerais après, le cambre plat offre largement assez de pivot sur la marque. Si vous voulez les mesures précises n'hésitez pas à demander.

Les sensations :
Après une fracture en début de saison j’ai attaqué sur ces skis un peu sur la retenue..

  • Sur piste les skis ont un pivot incroyable c'est ce qui frappe immédiatement avec le cambre plat ! Mais j’avais peur de me foutre au tas. J’ai donc appris doucement pour trouver peu à peu un plaisir incroyable. Le ski dans ses conditions accroche parfaitement et permet de « tailler » la piste. Bien mieux qu'une largeur de 109 au patin pourrait laisser penser. Le rayon de 23m permet de grand appuis avec une vrai stabilité sur la carre et une bonne relance grâce au talon assez raide. Dans ces conditions on oublie vite la largeur et les transitions se font rapidement. Le ski est vif. Par contre les longs appuis, et la vitesse qui en découle, demandent de ne pas avoir un physique de joueur de PlayStation. Pour avoir une bonne conduite l’appui languette est important, le ski change effectivement beaucoup de comportement en fonction de votre position, gagnant en pivot quand on se redresse notamment. Du coup il est impossible de se laisser vivre droit sur les skis en attendant que les difficultés passent parce que vous avez les cuisses en feu. Il faudra rester réellement aux commandes et ne pas trop hésiter à lui rentrer dedans. Ses limites ? On parlera plutôt de mes limites et surtout de ma confiance mais je pense qu’ils peuvent emmener très loin !

    Le passage de la carre au « slide » se fait sans décrochement marqué et c’est plutôt rassurant. Pour skier sur la carre il faudra prendre de la vitesse, avec les 23m de rayon il est difficile d’enchainer les godilles ! Dans un mur le ski est rassurant, avec un pivot rapide et un talon raide pour vous arrêter dans la pente. Il met en confiance même si il ne faut pas tombé, c'est un ski sérieux !

  • Ici nous sommes dans son antre : la POUDREUSE ! Si il n'y avait qu'un programme, c'est celui là! Il n’est pas d’une largeur infini et demande un peu de vitesse pour rester parfaitement en surface. La prise d’élan réussi c’est le kif le ski à un vrai répondant reste parfaitement maniable. Là ou sur piste je trouve que le ski peut avoir des mouvements parasite si il n’est pas convenablement chargé, dans la poudreuse le ski est plus facilitant comme il « s’enfonce » un peu dans notre couche de poudre. Le full rocker en poudre donne vraiment un grande facilité et c’est dans ce genre de moment que vous pourrez kiffer avec un ski pas si difficile au final et qui apporte un plaisir monstre. Il n'y a pas grand-chose à rajouté dans ces conditions le ski donne envie d’envoyer du gros, c'est une machine à plaisir ! Pour ce qui est des sauts le ski a du peps par contre pour les réceptions en poudre je trouve que le talon manque un peu de surface. C’est une habitude à prendre pour ne pas faire des réceptions en wheeling à chaque fois !
    Dans la trafolle et les bosses, tant que la neige n’est pas béton, le ski filtre bien et permet d’envoyer sans se poser de question. La spatule ne vibre pas et reste plutôt collé à la neige ce qui évite les décrochage inattendu. Le ski reste raide et cela peu vite devenir fatiguant quand même. un peu bulldozer il est suffisamment stable pour tirer des droites pour se sentir des passages les plus pénibles.
  • Sur le dur, le carrelage, le gelé de printemps c'est un ski à oublier. Comme noté plus haut le cambre plat du ski le rend assez désagréable sur les neiges très dure. Ce n'est plus du pivot que vous avez mais une vrai polisseuse à parquet. Si vous voulez éviter de vous en mettre une il est vraiment à laisser au placard. Il n’est pas inskiable mais demande alors d’être constamment en appui. On oublie les droites, les shuss, qui se solderaient au pire par une belle chute, au mieux par une petite frayeur.En bref il vous permettra de skier tranquillement une mauvaise zone rencontrée en rando par exemple mais vous pourrez oublier le plaisir.


Résumé :

C’est le compagnon idéal pour presque toute les conditions ! Hormis le carrelage, vous trouverez vraiment un ski qui sera aussi versatile qu’efficace en fonction de votre utilisation. La poudreuse est son domaine avec une facilité et un plaisir qui se distille immédiatement. Sur la piste il sait aller vite et fort. Dans la traffolle les vibrations sont hyper contenu et son efficacité est redoutable.

Anecdotique, la montée n’est pas impossible car le skis conserve un poids contenu. Ce n’est donc pas un mauvais compromis à mon goût monté en hybrid ou surtout en low-tech avec un peu moins de 2kg par ski.

Pour qui :

Bon skieur à l’aise notamment avec sa position sur les skis tant on peut faire varier le style du ski, passant des grande courbes sur des rouges abandonnées aux courbes dans un mouchoir de poche dans les fôrets perdue.
C'est un ski pour vous emmener au paradis, et il vous laissera libre de choisir par quel voie, presque sans limites! Finalement on se dira en regardant le temps et le levé de soleil sur le domaine "Encore de nouvelles conditions, je vais sortir le GO 109 ça va être fun" Bref un compagnon fidèle.

Pour qui ?

Bon skieur voulant un ski très performant sans être totalement exclusif. Il est le compagnon de presque tout les jours.
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

Efficacité sur piste pour ce gabarit
Stabilité sur la carre
Facilité et plaisir en poudre

Points faibles

La neige gelée
Les shuss sur pistes

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

Acheter Movement Go 109

Les magasins ci-dessous ont ce ski en stock. En cliquant sur "voir l'offre" vous allez être redirigés sur le site du magasin

commentaires

1 commentaire

Maxlm
Statut : Gourou
inscrit le 07/12/16
C'est pas le paradis de l'orthographe par contre.
"Plus polyvalent que SA taille ne le laisserai penser"
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire