Test Movement Alp Tracks 90 2022

2 tests Movement Alp Tracks 90.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
mat24bc

Pour monter vite et descendre dans la pente

Movement Alp Tracks 90
Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,65m | 56kg | Expert
Taille testée : 162
Acheté : 950€ en ligne
Conditions du test : Toutes neiges : poudreuse, croutée, piste, transformée, ... Sorties essentiellement speed-touring et alpi
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Ski Movement Alp Tracks 90

Points forts

- Poids plume au vu de la largeur
- Excellent ratio poids / skiabilité
- Accroche dans la pente et sur neige dure

Points faibles

- Manque de ludisme : rockers un peu légers et fixations très (trop?) reculées
- Prix élevé

Merci à Skipass et Movement pour ce test. Les bonnes conditions d'enneigement depuis le début de la saison m'ont permis de les tester sous tous les angles, de la poudre sans fond à de la neige bien duraille, sur piste, en forêt ou dans des couloirs bien raides.


Points de comparaison, mon quiver rando :


- Movement Response 88 (2014) en 161, monté en Dynafit Radical. Mes 1er skis de rando. Pas trop lourds, faciles à skier, passe-partouts, pour skier tranquille, ne supporte pas la vitesse.

-BlackDiamond Helio 95 (2020) en 163, monté en ATK Crest. Les remplaçants. Plus léger (1.5kg avec fixation), plus large, et avec un shape de folie. Une arme de poudre, et qui peut se skier vite. Un ski très ludique (cambre plat, grands rockers, position centrée)



Specs AlpTracks 90


Tailles dispo : 154 - 162 - 170 – 178 – 186

Côtes en taille 162 : 124 – 90 – 108

Shape ski : cambre + léger rocker spatule et talon


Movement a une gamme rando bien fournie. Pour situer les AlpTraks 90 dans la gamme, par ordre de prix et de poids, taille de référence 162 :

GO 90 --> fibre de verre, noyau Karuba, 1.35kg, polyvalent rando /freeride, 600€

Axess 92 --> mix carbone-verre, noyau Karuba, polyvalent rando /piste, 1.30kg, 600€

Session 90 --> mix carbone-verre, noyau Karuba, 1.22kg, rando, 680€

Alptracks 90 --> full carbone, noyau Karuba light, 1.00kg, rando, 950€


Le modèle Alptracks est donc le plus haut de la gamme rando, et bénéficie des mêmes technologies que les skis courses. Le rapport poids-largeur-taille est hallucinant, à la hauteur de son tarif.


Au niveau du design, c’est carbone apparent sur presque tout le ski. C’est sobre mais efficace : au soleil, les reflets de la fibre noire en font un ski magnifique.


J'ai fait un montage avec les ATK Kaluar 9 avec stop-ski. Le poids de l'ensemble ski/fixation est juste en dessous de 1.3kg (on peut descendre encore de 100-150grs avec des fixations plus typés course)



En montée


En montée, on a cette sensation de ne rien avoir sous le pied. C'est vraiment light ! Les conversions se font vraiment facilement, c'est équilibré, ça va vite. Par rapport à mes autres skis je sens bien la différence, surtout quand la pente s’accentue et que les conversions deviennent techniques. L'économie d'énergie se fait bien sentir, notamment lorsqu’il faut faire la trace, on arrive plus frais en haut.

Testé en ski alpi, là aussi le poids est un véritable atout quand il faut porter les skis sur le sac ou faire des manipulations dans la pente.

Dans le D+ c’est un sans-faute, les Alptracks sont vraiment idéals pour monter vite et/ou aller haut.



En descente


Avec 90mm au patin et un beau déroulé de spatule, aucun problème pour évoluer en poudreuse, même profonde. Les Alptracks déjaugent facilement et restent bien en surface.


Très faciles pour faire de la godille ou des petits virages, ils le sont un peu moins lorsqu’il s’agit d’allonger les courbes. Ce sont des skis qui demandent vraiment à rester dans leur rayon, et avec qui plus est un talon très directif peu propice au dérapage. Du coup, dès que l'on hausse le rythme, ils deviennent très vite plus dures à maîtriser !


Ça tombe bien, un domaine où il n’y a pas besoin d’aller vite : en pente raide, couloir serré, où il faut évoluer en virages sautés. Les Alptracks sont fait pour ça, ce sont des skis rassurants. Larges, légers et précis, ils permettent d'effectuer les manœuvres sereinement. Les appuis sont francs, un véritable atout dans les occasions où il faut assurer ses virages...


Dans la trafolle, si elle est bonne, les Alptracks ne s’en sortent pas trop mal. Leur légèreté permet d’être dynamique et virevolter au-dessus des tas de neige. Plus la qualité de neige se dégrade, plus les spatules ont tendance à faire ce qu’elles veulent, et elles ne sont pas faciles à tenir… mais pour relativiser, ce n’est pas forcément pire que la plupart des skis de rando.


Sur neige damée, j’ai été très agréablement surpris : ils tiennent vraiment bien pour des skis si légers ! Si en poudreuse les Alptracks n’incitent pas à skier vite, sur piste on peut vraiment se lâcher ! Même à bonne allure les skis ne décrochent pas et permettent de produire de belles courbes.



BILAN


Une telle légèreté à la montée avec une bonne skiabilité à la descente, ces skis sont fait pour aller loin, monter haut, et descendre dans la pente. Les Alptraks portent bien leur nom : le ski-alpinisme est leur domaine de prédilection.


Avec une position des fixations très reculées et des rockers peu prononcés, les Alptracks 90 ne sont pas des skis propices au survirage et au pilotage tout en glisse. Autrement dit les talons sont bien présents et ne dérapent pas facilement.

C’est un atout en pente raide et sur la piste, l’accroche est excellente, mais cela bride quand même pas mal le côté ludique du ski en neige molle et poudreuse, et le réserve ainsi à des pratiquants plutôt confirmés. 

Pour qui ?

Idéal pour le ski alpinisme Pour pratiquant plutôt confirmé / expert qui souhaite un ski très léger pour la montée mais avec une bonne skiabilité pour la descente.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire