Test Kästle MX 98 2017

16 tests Kästle MX 98.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Kästle MX98
east bear

Tranchant comme un scalpel, doux comme une peluche

Avis sélectionné
Profil du testeur : 39 ans | 1,75m | 75kg | Avancé | Metz
Taille testée : 184
Acheté : 250€ en ligne
Conditions du test : Testé deux jours aux Grands Montets. Soleil. Piste en bonne neige damée le matin, quelques zones carrelages l'après-midi, des zones de neige à canon durcie, des zones bosselées dures. En HP essentiellement de la traffolée de neige douce compactée plus ou moins bosselée, quelques passages de poudreuse froide (15-20cm)

Points forts

Comportement de géant sur piste, accroche impressionnante sur le dur, confort royal, très bon en traffolée, moins physique qu'attendu, qualité de construction, tarif en ligne

Points faibles

Nécessite une certaine finesse technique, manque un chouilla de puissance à mon goût dans cette taille en neiges difficiles par rapport à ses quelques (rares) concurrents directs, un peu en deçà en poudreuse toujours par rapport à ses concurrents directs, tarif catalogue

Toujours difficile et très relatif d'estimer son niveau, alors à titre d'information je skie depuis 35 ans entre 15 et 30 jours par an en moyenne. Avec une technique plutôt alpine (ou oldschool comme vous voulez), que j'applique ou tente d'appliquer en tout terrain toute neige.

J'aime et skie l'essentiel du temps sur des skis freeride plutôt alpins (Head Monster 108, Corvus sans rocker, Navis) ou des purs pistes (Head SL, Fischer RC4 GS). Je n'aime généralement pas les skis typés freeride accessible (Soul7 1ere génération, Dynastar Cham) ou les skis de certaines marques (de certaines périodes en tout cas) Movement aux alentours des années 2010 ou Scott dans la même période par exemple.

A noter que depuis deux ans et donc pour ce test également j'ai une condition physique assez déplorable.

Test réalisé ski fixé en Tyrolia Attack 16 sur la marque, chaussures Salomon X Max 120. Pour le ski il s'agit de la version 2016-2017 qui est simplement la réédition à l'identique du MX98 original à talon plat. Le tarif catalogue au delà de 1000€ est indécent mais il se trouve en ligne pour deux fois rien, faute (grâce) à la faible demande pour ce type de ski (incompréhensible à mon sens).

Construction impeccable, ça respire le sérieux et la fiabilité, du très beau matériel. Flex bien ferme sous pied assoupli aux extrémités (progressivement), cambre traditionnel assez prononcé, pas de rocker ni de taper, talon plat, chants droits et sandwich titanal, 27m de rayon, ça ressemble beaucoup à un GS en plus large.

Sur la neige :

Premier essai sur piste. Avec une technique oldschool la prise en main est immédiate. La glisse et l'accroche sont sensationnelles pour un all-mountain, le confort est royal. Comme le shape le laissait présager, les sensations sont vraiment très proches d'un GS en plus confort. Ca carve réellement fort, super stabilité, aucune limite de vitesse (en tout cas qui me soit accessible). En comparaison d'un Monster 108 que je connais bien dans la même taille, la spatule plus souple du Kastle engage plus facilement et donne la sensation d'avoir un rayon plus court, alors qu'en théorie il est 2m plus long. Le Kastle est également plus léger et moins large en patin, il est donc naturellement plus vif sur les changements de carre. Ce flex assoupli aux extrémités lui donne plus de latitude pour varier la pression et la conduite. C'est également un ski très sain en conduite glissée ou dérapée, pas d'ancrage inopportun ou de transition on/off, un ski facile à emmener quand on est pris dans le trafic (à condition d'être bien placé).

En résumé sur piste il est un peu moins puissant qu'un Monster, mais plus subtil et plus confort. Face à un Corvus des premières années, il reprend l'avantage de la puissance en gardant ceux de la subtilité et du confort. Un sans faute!!!

En bosses ça passe pas mal, c'est pas si physique, mais il faut rester bien en place techniquement, sinon le talon peut punir assez vite.

En traffolée, on est également sur un ski qui marche fort et reste très confort. C'est sain, ça filtre incroyablement le terrain. Par contre c'est là que son (léger) déficit de puissance par rapport au Monster m'a le plus gêné. Là où avec le Monster on peut se permettre de skier comme un idiot sur les languettes et de laisser le ski tout casser devant soi, le Kastle cède (un peu) plus vite face à l'obstacle. Il faut donc rester plus fin techniquement et travailler un peu plus. Attention on est a des années lumières d'un Soul7, mais il m'a semblé manquer d'un petit quelque chose, peut-être un peu de longueur. Ca reste toutefois d'un excellent niveau, et le skieur technique et en forme (ou léger) n'y trouvera probablement rien à redire

En poudreuse je n'ai testé que dans 15cm tombés une semaine avant. Difficile de se faire une vraie idée dans ces conditions, mais il m'a semblé un peu moins à l'aise que le Monster ou le Corvus, à confirmer.

Je mettrai le test à jour quand j'aurai testé le ski dans d'autres conditions.



Pour qui ?

Au skieur à la technique correcte qui recherche un très bon all mountain typé alpin, peut-être le meilleur sur piste, et très bon en traffolée. Peut-être un peu en-dessous en vraie poudreuse, mais on ne peut pas tout avoir!!!

commentaires

1 commentaire

anor@k
Statut : Gourou
inscrit le 30/04/17
Matos : 6 avis
Wahou, ça c'est du test bien rédigé !
Je ne manquerai pas de suivre tes mises à jour. (N'hésite pas à me le notifier...)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.