Test DPS Wailer 112 Alchemist 2018

4 tests DPS Wailer 112 Alchemist.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DPS Wailer 112 Alchemist
Checco

Ski de poudre polyvalent

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | m | Avancé
Taille testée : 184
Acheté : en ligne
Conditions du test : Un peu toutes.

Acheté en ligne avril 2018 profitant d’une remise importante.

Comme des amis skiaient avec plaisir depuis plusieurs années des Wailer 112 RP2 Pure, quand j’ai vu l’annonce remisé je me suis lancé et j’ai cassé le tirelire!

J’ai choisi la taille 184cm, 178 ca me parait un peu trop petit, vue les tres long rocker avant et arriere.

La finition des skis est bonne, le topsheet a l’air d’etre assez resistente. Les carres ne sont pas fines et les skis sont arrivés avec fond et carres preparés.

Je les ai percé moi meme en fin de saison 2018 et j’ai mis les fixation ATK sur des socles avant et arriere, avec embase large et montage sur la marque du frabicant.

Comme ca je les ai essayé sur 3 ou 4 rando faciles avec D+ max de 1000-1200m et chaussures Salomon MTN LAB.

A la montée les skis son legers pour leur gabarit, sans arriver au poids des version Tour1 ou des mes Corvus Freebird. Largeur et lignes de cotes reservent ces skis a des randos avec montées pas trop deversantes et pas trop longues.

En tournant les spatules vers la descente on decouvre des skis faciles, vraimente “cool” sans etre trop souples. La nouvelle construction, plus lourde que la Pure, gomme le terrain de maniere efficace. Le ski est comfortable, tres bon en neige profonde, tres maniable malgré la taille a faible et moyenne vitesse. Quelques limites a haute vitesse ou sur neige dure, ou la fixation joue aussi son role.

Debut saison 2018/2019 j’ai enlevé les scocles des fixations et j’ai fait monter les Salomon SHIFT, pour utiliser les Wailer Alchemist en freeride, en piste et quelques randos en partant des remontées.

Avec la Shift le controle du ski est nettement plus efficace et j’ai mieux apprecié les Wailers!

La sensation sous le pied est bonne, on arrive a mieux charger le ski. L’ammorti des vibrations est bon pour des skis carbone. Les tails offrent un bon appui, meme si je pense qu’il n’y a pas assez de pop pour les skieurs plus lourds/puissants. Compte tenu de la largeur importante ca carve plutot bien. Je me suis amusé toute la saison en piste, hors piste sur toutes types de neige. La forme de la longue spatule déjauge très facilement en poudreuse et en trafolle, tres bon control a vitesse moyenne en foret, meme si c’est un peu raide.

Limite en neige beton, mais ces skis on lesa chete pas pour ca.

EN CONCLUSION

L’ensemble ski+fix reste relativement leger (moins de 3Kg par ski)

Je suis tres satifait de ces skis de poudreuse qui sont aussi polyvalents sur le terrain plus difficile.

Le plus gros point fabile des DPS Alchemist reste le prix exageré (au moins des remises).

Pour qui ?

Skieur qui veut un ski de poudre polyvalent
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

polyvalence
Maniabilité
Portance
Poids

Points faibles

Prix
Pas assez rigides pour skieurs puissants

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire