Test Black Crows camox 2015

86 tests Black Crows camox.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
footothefloor

Il aurait pu être bien

Black Crows Camox
Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,75m | 75kg | Expert | Montpellier
Taille testée : 186
Acheté : d'occasion
Conditions du test : Toutes

Points forts

2/3 rigide
Joli profil

Points faibles

Spatule molle

J’ai skié ces Black Crows pendant une bonne semaine, les skis étant ceux de mon compagnon de ride tout au long de la saison. Au final ce n’est pas très positif, je cherchais un ski « à toute faire » pile dans ces côtes et ce ne sera pas le Camox. Je croise les doigts pour le Zag H95 des tests privés !!

Donc, je les ai testés en 186. Peut-être un peu grand pour un ski que je voulais essayer pour « cruiser  » dans toutes les conditions et un peu partout, mais c’est comme ça. Ça fera travailler les cuisses et la bonne position sur les skis !

Global : de visu, le ski est pas mal. Le déroulé spatule est beau, pas trop haut, pas trop long. Joli cambre.
Le ski est relativement rigide, le talon plat idem. Seule la spatule manque clairement de rigidité, alors je ne comprends pas trop l’idée : un ski rigide partout, sauf en spatule ? Bon, à voir…mais ça respire la solidité, contrairement à ce qu’un magasin me disait (« les carres sont en mousse »…). Pfiou, c’est lourd par contre…

Poudreuse : le peu que j’ai pu faire cette saison, c’est agréable. Comme la spatule est bien proportionnée elle reste au dessus, et comme le reste du ski est « rigide » on peut appuyer, mais j’ai pas eu l’impression que c’est un ski qui se skie (ça suit?) « sur les languettes » : la spatule toute molle plonge…

Le talon est bien présent et relance bien, un ski qui met plutôt bien en confiance et qui permet quand même d’envoyer

Piste : alors la, c’est mitigé : c’est top mais c’est pas top en même temps. Je m’explique. L’ensemble rigide (talon, patin) couplé à la grande taille de skis (par rapport à mon gabarit de 175cm) permet de souder vraiment. Un plaisir ! Tant que la piste est damée, qu’il n’y a pas trop d’aspérités la spatule absorbe est reste ancrée, tout va bien. Ils ne se mettent pas suuuuper facilement sur les carres, il faut vraiment le travailler. Par contre il faut de la place.

Revers de la médaille, dès que les pistes commencent à être un peu tracées, la spatule active son mode vibromasseur : elle vibre, elle tape partout, flapflapflapflap. Et la ça devient un peu sport de skier vite, avec les 2/3 du ski rigide sauf devant…

Trafolle & neige de fin de journée : l’ensemble rigide permet de souder, et ça devient marrant. Pour le coup j’ai trouvé (ressenti personnel encore une fois) que cette spatule permet de « sauter » pas mal de choses, et donc d’absorber directement dans la partie rigide du ski. En gros : c’est du tout droit avec des rares courbes sur 50 mètres pour rentrer plus vite à la station (et donc ouvrir plus vite des bières avec les copains)

Conclusion : plaisant d’essayer ce ski, mais pas pour moi. J’ai lu à gauche à droite que c’était apparemment le ski de la défaite, le ski de la mauvaise année, qu’il ne fallait pas acheter. Dommage pour mon pote, mais je confirme, cette spatule casse tout…un ski de début ou fin de saison pour allumer, mais pas pour s’amuser tout au long de la saison avec ce caractère plutôt bizarre. Dommage, une prochaine peut-être, je ne redemande qu’à essayer !.

Pour qui ?

ceux qui aiment les skis un peu bizarres...
6/10
Accessibilité & confort
Aptitudes piste
Aptitudes hors-piste
Aptitudes freestyle

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire