Test Oakley Airbrake 2016

19 tests Oakley Airbrake.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,9/10
cox31

L'essayer c'est l'adopter : parfaite gestion des contrastes du système Prizm!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 45 ans | 1,78m | 78kg | Expert
Acheté : 250€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions météo (pluie, nuage, grand beau, givre) Toutes conditions d'ensoleillement (purée de poids, jour blanc, couvert, soleil tropical au zenith)

Points forts

Les différentes teintes des écrans.
Le système HI Pink pour les jours blancs
Le système de changement d'écrans, ultra simple.

Points faibles

Je crois qu'il n'est plus commercialisé..
Le prix

Première paire de lunette de soleil de la marque il y a 20 ans. Je cherchais une qualité optique excellente notamment en terme de contraste. Après avoir eu le modèle Airbrake XL, j'ai décidé de passer sur le non XL la saison suivante pour une meilleure cohésion masque casque. J'ai un gros périmètre crânien mais un visage fin, ce qui rend ardu la compatibilité entre casque (grand) et masque (normal).

Le choix d'un modèle disposant d'un système de changement d'écran facile à manipuler était une évidence, je ne trouve pas les solution photochromiques aussi performantes en masques qu'en lunettes. Le changement de teinte est trop lent quand on ski selon moi.

Je possède deux montures "rouge" et "noire" Toulouse spirit.

Les écrans : 

- cat 0 HI Yellow pour le très mauvais temps qui me donne des maux de tête.

- cat 0 HI Pink pour le très mauvais temps, bien mieux que le yellow, bravo Oakley pour cette teinte!

- cat 1 red pour 70% des conditions d'ensoleillement.

- cat 3 Fire Iridium pour le très beau temps.

le système à double écran et la ventilation permet de ne pas avoir de buée, sauf si pluie verglassante, qui givre sur le masque.

Le système de changement des écrans est différent du XL, celui-ci est plus facile d'utilisation, même s'il faudra quitter les gants pour la manip.

Le casque est fournit avec une pochette tissu microfibre servant à protéger le masque et les écrans mais aussi a nettoyer les écrans. 

Le bandeau de maintien dispose sur sa face interne de bande anti dérapant qui assure son positionnement sur le casque. Mon bandeau à allègrement dépassé les 150 jours de ski, il est encore en bon état.

Se pose la question de comment transporter les écrans. Decathlon a commercialisé une pochette semi rigide en face avant, je glisse ma pochette microfibre dedans, elle même contenant les deux écrans en sus. Le tout dans mon blouson ou dans un micro sac a dos, ou encore dans une ceinture de taille porte eau (comme les monos) avec une poche assez grande pour les ranger.

Je lui cherche des défauts, mis à part que d'après moi il n'est plus commercialisé...

Pour qui ?

Toutes celles et tous ceux qui ont le budget, et qui ont besoin ou envie d'adapter leur écran aux conditions d'ensoleillement du moment.
10/10
Confort
Style/Look
Intégration avec le casque
Champ de vision
Qualité de l’écran
Qualité de la monture
Qualité du bandeau
Résistance à la buée
Facilité de changement d’écran
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

Commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire