Test Oakley Airbrake 2016

17 tests Oakley Airbrake.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Drcr
Par Drcr

Confortable et grand champ de vision

Avis sélectionné
Profil du testeur : 45 ans | 1,78m | 78kg | Expert | Pessac
Acheté : 240€ en ligne
Conditions du test : Toutes rencontrées en 5 ans

Points forts

Confort, Qualité optique, Système de changement écran

Points faibles

Prix

Après avoir longtemps skié avec des masques pour "mauvais temps" uniquement, et utilisation de lunette de soleil lorsqu'il faisait beau, j'ai investi (~240 €) dans un Oakley Airbrake il y a maintenant 5 ans incluant un écran c3 (dark grey) et c0 (HI Yellow).


Concernant le masque lui même, aucun problème :

- s'ajuste parfaitement avec mon casque (salomon)

- confortable toute la journée (par temps froid mais chaud aussi), pas d'effet de compression du visage, pas de gène de la mousse, et pas d'appuie sur les sinus grâce au système de pont nasal rigide.

- angle de vision importante en largeur mais aussi en hauteur.

Le gros intérêt de ce masque venait du fait qu'il était parmi les seuls (a l'époque)  à proposer un système de changement d'écran ultra rapide : en quelques secondes, même avec des gants. 

Dans la pratique, avec des gants c'est pas super facile mais faisable, mais je confirme que le changement d'écran est ultra simple et rapide. En moins de 20 secondes vous basculez d'un écran à l'autre.


Concernant les écrans, on pouvait s'attendre a quelque chose de bien de la part d'Oakley et effectivement de manière globale :

- jamais de buée (même lors de session très physique avec un fort dégagement de chaleur au niveau du visage)

- vision claire et non déformée quelque soit la zone utilisée (centrale ou périphérique)

- solidité (plusieurs chute n'ont pas eu raison de mes écrans et des traitements de surface : iridium)

Concernant la filtration :

- le dark grey est efficace en forte luminosité mais devient un peu trop sombre en luminosité intermédiaire ou zone d'ombre. 

- le HI Yellow est un écran très "spécifique" (cat 0) et utilisable uniquement par jour blanc ou grosse neige, dès qu'il y a un peu de luminosité ça devient vite éblouissant. Malgré tout il fait le job dans son segment et par gros mauvais temps il apporte un vrai plus au niveau des contrastes.

Personnellement avec ces deux écrans, il me manquait quelque chose d'intermédiaire : j'ai donc ajouté un écran supplémentaire cat 2 de la gamme Prizm spécifique à Oakley (le Prizm Jade).

Cet écran est vraiment top :

- plage d'utilisation large : du mauvais temps jusqu'au beau temps il est confortable et agréable (par gros soleil, en altitude et a partir de mars ou la luminosité est plus forte il est préférable de passer sur un vrai C3 voir C4). La technologie Prizm est assez bluffante et accentue bien les contrastes (teinte rose), le passage des zones ensoleillées aux zones d'ombres devient moins gênante. Bref au final je n'utilise quasiment plus que cet écran sauf les jour de gros mauvais temps ou en fin de saison avec un grand soleil.


Si je devais faire quelques reproches a ce masque, je dirais :

- dommage que la marque ne fournisse pas a ce prix un mini boitier pour amener avec soit (et de manière sécurisée) un ou plusieurs écrans de rechange. On ne dispose que d'un petit sachet en tissu qui protège des rayures mais pas des impacts en cas de choc dans la poche.

- l’élastique de maintien du casque a tendance a se détendre un peu avec le temps (après 5 ans d'utilisation c'est peut être normale, surtout avec un casque).

- le prix (ça reste un investissement important pour un masque de ski)

Pour qui ?

Tout le monde

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire