Test Oakley Trillbe™ X

2 tests Oakley Trillbe™ X.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10

La classe à Dallas...euh à la Montagne !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,87m | 80kg | Avancé | Lyon
Acheté : 125€ en magasin
Conditions du test : Quelques mois à la mer et surtout en montagne.

Points forts

Stylées et légères.

Points faibles

Pas assez couvrante pour des activités sportives à hautes vitesses.

A la fin de l'été (non pas en Octobre, en Aout...) j'ai craqué après quelques essais, sur une paire de lunettes Oakley Trillbe X Prizm Matte Black. C'est ma 4ème paire chez la marque et j'espère que cette fois encore je ne serais pas déçu dans le temps.


La monture

C'est assez rare chez Oakley pour le souligner, cette paire s'adresse aux personnes ayant un visage peu large ! Oui, toi qui a toujours voulu une paire de Oakley mais qui ressemble à une mouche à chaque fois que tu en essaie une, le graal est là ! 

Pour ma part j'ai choisi un modèle assez discret, avec une monture noire mat. Pour autant il existe toute une variété de coloris qui plairont au plus grand nombre. Je n'ai pas assez de recul pour parler de la tenue dans le temps de la couleur, mais les finitions sont de qualité. 

Sur la tête les lunettes sont très confortables et surtout tiennent bien en place. Oakley a incrusté au bout de chaque branche un petit insert en caoutchouc, qui à mon sens n'est pas étranger à ce résultat.

Monture pliée, les lunettes prennent peu de place et se rentrent facilement dans une poche. Il y a un système de ressort qui maintient les branches fermées. J'aurais bien aimé un système de clips qui pince le t-shirt, comme sur les Latch, mais malgré tout les lunettes tiennent bien quand on les accroche à son t-shirt ou sa chemise. 


Les verres

Rentrons directement dans le vif du sujet : les verres Prizm. Ce n'est pas une couleur mais la dernière technologie optique de chez Oakley. En plein soleil, le résultat est bluffant. On a l'impression que les couleurs sont plus jolies, qu'il y a plus de contraste et cela tout en étant moins éblouis par la luminosité. C'est un peu comme si les lunettes faisaient une retouche photo en live de ce que l'on voit !

En terme de qualité je n'ai remarqué aucune distorsion de l'image, même dans les angles et quasiment aucun reflet.

D'extérieur, les verres ont un aspect très légèrement violacé (que l'on ne voit pas du tout sur mes photos malheureusement). Et effectivement, quand on regarde un support blanc sans, puis avec, celui-ci devient légèrement rosé. Que tout le monde se rassure, ce ne sont pas les lunettes rondes avec verres roses des années hippies ! La teinte est minime, et comme avec toutes les autres paires de lunette, cet effet "s'estompe" (merci le cerveau) au bout de quelques secondes.

Conclusion

Pour conclure, je dirais qu'un produit Oakley reste un produit Oakley, ce n'est pas le moins cher, mais la qualité et le style sont là. Je n'ai aucun élément me permettant d'affirmer que les verres Oakley sont les meilleurs du monde, mais j'ai assez de recul pour dire que je les trouve excellents, qu'ils ont une très bonne tenue dans le temps et vous permettront de voir plus de détails que les autres.

Oakley nous fait voir la vie en rose avec ces verres Prizm et pour moi, c'est réussi.


Je rajoute une petite ligne à ce test, si ces lunettes seront parfaites aux terrasses de front de neiges, ou pour se balader, je doute fortement qu'elles soient assez couvrante pour skier avec, en tout cas pas assez pour découper une piste à mach 10.


Pour qui ?

Pour toutes et tous !

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire