Test Rome vice 2019

1 test de fixations snowboard Rome vice.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.
Mesco

Rhum ne s'est pas faite en un jour..

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,75m | 65kg | Expert | Annecy
Acheté : 279€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions

Ce test a été réalisé dans le cadre des Tests Privés, proposés par Fluofun, que je remercie allègrement.

Grand merci également à Rome, de jouer (allègrement) le jeu et de m'avoir permis de tester ces fixations !
Rome SDS est une entreprise étatsunienne fournissant du matériel de snowboard principalement, assez axée Core users. Ayant sorti la fixation récompensée, la Katana, Rome nous propose l'essai de sa petite soeur, la Vice. Plutôt utilisateur de fixations Union, ce test est l'occasion de faire la comparaison.

Ce que j'attend

- Robustesse

- Personnalisation

- Transmission/Amorti

Caractéristiques


- Poids : Inconnu / Semblent moyennes, voire un peu lourdes

- PivotMount Technology

- AsymWrap.2 Technology

- V-Rod Ultralight Baseplate

- Highback assymétrique
- Multiples réglages

- Canted Footbed


Aspect

Cette société porte bien son nom. Les recrutements doivent se faire à l'aide d'un éthylotest. Pour recevoir ces petites fixations, ce ne fut pas une mince affaire. Ne m'attardant pas trop sur ce genre de soucis (logistique), ici il faut bien tant cela ne me concerne pas uniquement.
Première chose, mauvais colis que j'ai dû renvoyer/refuser, car n'étaient pas pour moi. Ajouté à cela, que dans le même temps, un client lambda devait recevoir également un colis de leur part. Les colis se sont mélangés, n'étaient pas complets et le contact chez Rome qui fait le mort. L'autre client a pu récupérer ses achats, après quelques petites galères partagées. J'ai également pu recevoir ce cher colis, non sans mal, mais ça aurait été trop beau : sans disque et sans vis... Rebelote. Ceci étant dit, je reçois le colis dans une boite noname, sans rien d'autre que la fixe, sûrement un beau modèle d'expo. (pas le cas de l'autre testeur, je suis privilégié :p)
Bref.
Ayant reçu le modèle Camo, je n'ai pas grand chose à dire dessus, si ce n'est que le vert est un peu vif et dans une teinte assez "à part" mais ça passe.
Le revêtement est plutôt mat, avec un petit côté soft touch très agréable, et qui procure une sentation de bonne finition. Leur poids n'est pas ultralight, mais on reste dans le raisonnable. Le baseplate V-Rod n'est pas des plus lourds.
Les disques, de taille normale, permettent l'utilisation de vis 4x4 ou 4x2, mais ils iront également avec les "jeneveuxpasfairecommelesautresjesuisspecial" de chez Burton.
Le fond est garni d'un gazpedal simple noir et est entièrement amovible. Je n'ai eu aucun souci en utilisation mais, pour faire simple, c'est coulissant et clipsé au niveau du talon, par deux ergots en plastique. M'est avis qu'ils ne faut pas spécialement faire joujou à les enlever dans la neige, au risque de ne plus pouvoir les remettre, voire de les casser.
Ce joli highback est plutôt souple et assez plat (plutôt normal en fait), le tout doublé avec un plastique adhérent. De plus il est asymétrique et assoupli côté intérieur.
Celui-ci est relié au baseplate par un backbone asymétrique également et qui est plutôt robuste, en plus d'être réglable en longueur. Étant asymétrique, la branche intérieure se prolonge jusqu'au niveau des orteils, afin d'accentuer l'appui intérieur. Le réglage longueur s'effectue à l'aide de 2 vis au niveau du talon, et une vis sous la fixation au niveau de l'orteil. Ainsi, on ne pourra pas régler le backbone, une fois les fixes vissées au planchon.
Le strap cheville est épais et rembourré, mais ne se fait pas sentir plus que ça. Préformé en 3D, je le trouve plutôt confortable.

Au niveau des orteils, c'est une autre histoire.. Le strap est en caoutchouc épais et semble de bonne facture. Mais on verra cela à l'usage.
À noter que les deux straps sont réglables des deux côtés, pour un meilleur positionnement et une meilleure compatibilité des chaussures.
Pour finir, on trouve une sangle en caoutchouc qui vient doubler l'attache intérieure. Ceci sert à tendre le strap en position ouverte et faciliter le chaussage.

Beaucoup de détails peuvent être décrits car la fixation possède énormément de réglages. Après avoir passé une heure a bien régler les fixations, elles étaient prêtes à l'emploi.
(à noter que les vis étaient trèèèèès serrées)

À l'usage

Utilisées en +15° avant -12° arrière, avec un écart "recommandé", j'ai fait pivoter les highbacks pour les aligner sur la board, question de goût. Elles furent utilisées avec des boots Burton Driver X, à savoir des boots assez rigides ; couplées à une Jones mountain twin, une Borealis  Shaman ou une Apo Blend.
Première sensation qui se démarque, le backbone asymétrique rend les appuis intérieurs bien plus "rigides/francs" que les classiques backbones courts, tout en restant plus souple sur l'extérieur. On est ici sur un mix, contrairement à la Katana qui possède le backbone étendu des deux côtés, me semble t-il. Ca passe crème pour les press et les appuis avant/arrière.
Grossomodo l'effort fourni est mieux retransmis à la board, notamment sur la partie centrale, entre les pieds. Cependant cela laisse la liberté de tweaker ou de presser les spatules tranquillement.
Concrêtement je trouve que ça a plus d'impact sur le confort que sur la performance.
Autre point remarquable, le maintien et le confort sont très bons, la boot est bien maintenue et sans point de compression (avec des Burton DriverX). La multitude de réglages permet de faire aller ses fixes avec beaucoup de chaussures, tout y passe. On peut régler la longueur, le canting, la position et l'épaisseur des straps (régler pour des épaisseurs de boots différentes), la position du toe strap compatible en position top, et la petite cerise, l'ouverture "naturelle" du strap cheville.
Tout ces réglages prendront un certain temps à mettre en place, un peu laborieux, mais une fois effectué, ce sera appréciable.
Le toe strap en caoutchouc, lui, est moyen à mon goût, à voir dans le temps. Le strap est donc maintenu aux ratchets, sur les côtés, ce qui a pour effet de déformer le strap lorsque l'on serre la fixe. Si le maintien reste très bon, nul doute que le caoutchouc est soumis à un effort particulier qui ne semble pas lui plaire..

En terme de ride, l'amorti de la fixe est plutôt bon, les petits chocs sont assez bien lissés, tout en gardant un bon contrôle sur la planche. Ce n'est pas les fixations les plus smooth pour les cabris, mais ça fera bien le taff. Pour info, ces fixes sont considérées comme moyennes, ascendant rigides.
Je n'ai pas vraiment ressenti de rigidité particulière dans le reste de la fixation (hormis le backbone), ce qui convient au programme FS/allmountain.


Dans le temps

De manière générale, l'ensemble des pièces est de bonne facture et/ou dans de bons matériaux.
Les ratchets en magnésium sont très bons, l'embase et le backbone semblent indestructibles, le strap cheville est robuste également et le highback est bien foutu et peu évidé (peu de parties fines).
Seul le strap orteil m'inquiète. Bien que je n'ai pas eu de souci pour l'instant, le caoutchouc (translucide) se déforme limite au point de blanchir. Le raccord n'est pas très bien fait et on dirait que l'ensemble de l'effort est divisé en deux points seulement (Cf photos). Le caoutchouc ayant tendance a perdre de son elasticité au fil du temps, m'est avis que la casse viendra de là. Mais ça reste une supposition, pour l'heure..
La gazpedal aussi peut paraitre fragile, à manipuler avec précautions. Tout en plastique, amovible et contenant des ergots clipsables, on a là le parfait quatuor plastique+petites pièces+froid+manipulations souvent fatal..
Jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, mais le plus important...

Au final

Assez content d'avoir pu tester les fixations de Rome, j'en suis assez satisfait. Les possibilités de réglages et les différentes technologies inclues offrent une fixation haut-de-gamme polyvalent, axée FS/allmountain. Pas de carbone et un toe strap plutôt moyen, mais le reste est très bon.
Comme d'habitude, il est dommage de ne pouvoir varier les pièces comme on le souhaite (acheter un toe strap de katana seul, par exemple, et l'intervertir), pour obtenir des fixations vraiment personnalisées.
Le prix me parait cependant un peu élevé au regard de la concurrence.

Pour qui ?

Tout le monde
7/10

Points forts

Personnalisation
Transmission
Construction plutôt qualitative

Points faibles

Point faible toe strap
Une peu chères

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire