Test Plum Wepa 2017

7 tests Plum Wepa.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
RbRb
Par RbRb

Un produit ligth et performant

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,75m | 65kg | Expert
Acheté : 300€ en ligne
Conditions du test : Tout type de neige (pourdreuse, lourde, cartonnée, trafollée, transformée). Tout type de pente (du 1.1 au 5.2)

Points forts

Poids
Simplicité de fonctionnement

Points faibles

Butée arrière qui fonctionne en pivot
Neige qui peut geler sous la butée avant
Compatibilité couteaux (autres marques que Plum) et leur mise en place

Après 2 saisons et demi d’utilisation intensive, je n'ai jamais eu le moindre soucis avec cette fixation. Pour information, elles sont montées sur des black corw orb freebird (91 au patin) et ont été skiées avec des scarpa maestrale pendant 2 ans (et RS depuis cette année).

Le produit est très classe, très épuré et avec une finition très propre. Tout en aluminium usiné. La fixation propose un réglage DIN de 5 à 10 en frontale et également de 5 à 10 en latéral. Personnellement je les règle à 9, pour un poids de 65kg sans équipement. Elle ne pèse également que 480g la paire.

A l'utlisation

Chausser

Chausser se fait aisément, et de manière classique. Attention à la neige qui peut s'accumuler sous les ressorts de la butée avant et empêcher un bon verrouillage de la fixation ! Cela peut notamment être pénible lorsque l'on chausse dans de la poudreuse, ou que l'on souhaite verrouiller ses fixations avant une descente en pente raide.

Montée

Cette fixation ne propose que deux positions de montée, sachant que l'une des deux consiste à ne pas mettre de cales, et l'autre à une talonnière de 51mm. Cela ne m'a jamais réellement gêné, et je n'ai que très rarement ressenti le besoin d'une cale intermédiaire ou supplémentaire. Ces cales se mettent en place en faisant pivoter manuellement la talonnière. Il faut donc bien penser à les mettre en place avant de n'avoir à le faire dans des pentes trop importantes, surtout si l'on ne veut pas déchausser.

L'ergot permettant de mettre en place les couteaux n'est pas directement solidaire de la butée avant mais est maintenu par deux petites vis. Attention, ces vis ont eu tendance à se desserrer lors de la première saison. Rien de bien méchant. Les couteaux demandent un peu de souplesse si l'on veut les mettre sans déchausser.

Descente

Sur les skis, cette fixation est rassurante. Aucun jeu (ni élasticité) ne se fait ressentir. On peut skier fort avec, voire même se permettre quelques petits sauts de barres. Comme souligné plus haut, le verrouillage des fixations peut être pénible et il faut bien penser à éventuellement nettoyer la neige sous la butée avant. Je n'ai également jamais eu de déchaussage intempestif avec cette fixation. Sur l'unique chute que j'ai pris où un déchaussage était nécessaire, la fixation a également bien fonctionné.

Déchausser

Déchausser depuis la position descente se fait aisément en appuyant sur le levier avant. Si l'on a verrouillé les fixations, cela peut être plus pénible, la butée avant ayant tendance à se bloquer à cause de la neige/glace. Rien de particulier ici.

Conclusion

Globalement, on a ici selon moi une fixation qui associe très bonne performance à la descente pour un poids très raisonnable (480g la paire). Les défauts relevés sont, selon moi, inhérent à ce type de produit relativement light. Sa simplicité de fonctionnement rend cette fixation fiable et sa manipulation aisée (compréhension rapide de l'origine du problème lorsque chausser ou déchausser ne se passe pas comme prévu). 

7/10
Facilité de chaussage
Facilité de réglage/compréhension du système
Style/Look
Finitions
Durabilité/solidité
Rapport qualité/prix
Changement de mode montée/descente

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire