Test Plum Guide M 2013

16 tests Plum Guide M.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Del Preston

Le compromis !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,78m | 76kg
Acheté : 250€ d'occasion
Conditions du test : Toutes neiges, mais surtout vilaines croûtes et trafolle dégueulasse

Points forts

Légèreté, skiabilité, fiabilité

Points faibles

Allez, pour lui en mettre un le trou pour chnger les cales de montées pourrait être un peu plus grand.

Cela fait maintenant 3 saisons que j'utilise ces fix' montées sur une paire de Volkl Mantra 13/14. Avant de passer sur les Plum je skiais sur des Dynafit Vertical ST montée sur un Movement Iki. Les différences entre les skis sont tel qu'une comparaison de skiabilité entre ces fix' ne serait pas pertinente, cependant les butées et talonnières de la Guide semble plus robuste et prête à encaisser un ski pas toujours très fin que celles de la Dynafit. Le fait quelles soit usinées dans la masse et donc qu'il y ai moins de plastic que sur la Dynafit m'inspire plus confiance. C'est sans doute psychologique mais ça y fait. 

Ce qui m'as décidé sur cette fixation, c'est avant tout : le coté usinée dans la masse, le poids car malgré l'apport de "ferraille" elle est plus légère que la Dynafit (690g contre 820g sans les vis), le réglage Din (12 contre 10 ce qui évite d'avoir la fix' serrée dans la plage haute du ressort) et le coté "100% Made in Chez nous": Cocorico !

En mode montée : Le chaussage est facile (cela nécessite une certaine habitude comme toute les fix' à insert), les réglages simples. Le seul petit mais alors tout petit point négatif concerne le passage des cales de montée. Les trous pour enfiler le bâton afin de faire pivoter la butée auraient mérités d'être un poil plus gros car suivant les bâtons utilisés ce n'est pas toujours aisé.

Coté skiabilité c'est pour moi une des meilleurs fix' de rando à insert sur le marché. Je met volontairement de coté les Vipec, Beast et autres, qui au vu de leurs poids ne joue pas pour moi dans la même catégorie. En 3 saisons, je n'ai jamais eu de soucis de déchaussage intempestif. En mode descente je ne verrouille pourtant jamais la butée avant et jamais eu de soucis pour l'instant. Je la skie avec une cale d'appuie talon (comme sur la Yak), de façon à limiter les efforts sur les fourchettes, et d'avoir une meilleur transmission des appuis. Cette fixation à toujours déchaussé et retenue la chaussures quand il le fallait, rien à lui reprocher de ce coté là.

Bref, malgré les innovations technologique du moment, je ne ressent pas le besoin (pour ma pratique) d'un déchaussage par l'avant. 

D'un point de vue rapport skiabilité / légerété c'est clairement une référence du marché.



Pour qui ?

Randonneur qui cherche un bon compromis montée / descente.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire