Test Look SPX 12 DUAL WTR 2019

7 tests Look SPX 12 DUAL WTR.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,6/10
Syr Rss

La

Avis sélectionné
Profil du testeur : 38 ans | 1,78m | 78kg | Expert | Lyon
Acheté : 199€ en magasin
Conditions du test : Une saison dans la poudre, sur du beton, sur neige humide, dans du crousti-fondant, bref à peu prêt toutes les conditions possibles et imaginables

Points forts

Sûre
Bon retour de sensations
Un look qui passe crème ;-)

Points faibles

Je cherche... ...bon aller, mais c'est vraiment pour pas lui mettre 10 c'est pas une Pivot ... ;-)

Heureux élu pour le test privé Kendo88 il a bien fallu que je monte les "bêtes" avec une fixation digne de ce nom ..

En matière de fixations freeride l'offre tourne essentiellement autour:

des Marker Griffon 12 (j'en ai déjà eu trois)

des Pivot 12 ou 14 (j'ai déjà une 14) qui par leur aura on tendance à éclipser l'autre référence chez Look à savoir

-> Les SPX 12 qui font l'objet de ce test

(j'avais éliminé d'office les Look NX que j'ai déjà trop vu se déclencher de manière scabreuse chez mes compagnons de stage freeride. Et puis leur talonnière compact plus horizontale ne m'inspire que moyennement confiance, même si ça, c'est totalement subjectif)

C'est un peu le vendeur de mon skishop préféré qu'a tranché d'un tonitruant "c'est pas des gros fat donc pas besoin de monter des Pivot !!!"

Puis c'était l'occase de tester un nouveau truc et en même temps de vous livrer un test comparatif de ces 3 modèles.

Les Caractéristiques:

Ces fixations font parti de la gamme "Open" chez Look (càd: sans interface) et plus précisément dans la gamme All Montain Free Expert tout comme les Pivot.

Selon l'argumentaire Look la principale différence entre les deux modèles:

-> La short mounting zone (une implantation raccourcie sur la Pivot)

Sinon les deux modèle bénéficient des mêmes technologies:

Long Elastic Travel -> en gros la grande course élastique qui fait notamment la réputation des Pivot. Dans les faits avec ça tu dois pouvoir skier fort en toute sécu sans craindre de déclenchements intempestifs.

Rolling Control -> transmission de tout les efforts au ski

Full Action Toe Piece -> une mâchoire et un plate-forme plus large (plus large ? mais plus large que quoi ???)

une Double Compatibilité -> norme Alpine (dont Gripwalk) et WTR. Le réglage se fait par un demi tour de tournevis plat au niveau de la butée et qui vient descendre (ou rehausser) la glissière de celle-ci en fonction de la norme de la chaussure. Alpine & GripWalk on la même position et c'est en cas de WTR qu'il faut mettre un coup de tournevis.

& un Multidirectional Release -> un déclenchement multidirectionnel

Bref je ne m'éternise pas plus longtemps dans toute cette "flute" marketing (ou pas d'ailleurs...) pour vous donner les infos pratiques:

La paire pèse 2Kg220, soit grosso modo la même chose qu'une Pivot et qu'une Griffon (bon après j'ai pas vérifié sur la Terraillon pour checker la véracité de cette info)

La plage de réglage va de 3,5 à 12 Din (sachant qu'il existe aussi une version en 15 dans la gamme course, qui va de 7 à 15 et dont la buttée est très similaire à la Pivot18) mais bon pour 90% des skieurs, la 12 sera suffisante.

Un tarif qui avoisine les 200€ (faut compter une trentaine d'€ supplémentaire pour des Pivot 12 et une grosse soixantaine pour les P14)

Plusieurs choix de couleurs: Noir/Blanc, Noir/Rouge, Noir/Jaune on reste quand même dans la sobriété, faut regarder du coté des version course pour avoir quelque chose de plus funky ...

Coté Look ;-)

Dans les mains: j'aime beaucoup la butée typique Look que l'on retrouve sur la plupart des modèles de la gamme. Elle dégage une impression de solidité et met en confiance. Je la préfère à la tête plate des Griffon mais là c'est très perso.

La talonnière quant à elle, verticale et dont on entre-apperçois le ressort fait beaucoup penser à celle de la Griffon. J'aime beaucoup ces talonnières droites à ressort, je ne sais pas si c'est justifié mais j'ai l'impression que ça va mieux tenir le talon…

Même si visuellement j'ai une préférence pour les Pivot, ces Spx12 sont plutôt belles, un petit coté racing en plus

Bon et sinon... dans la vraie vie ça donne quoi ???

Autant l'avouer de suite histoire qu'il n'y ai pas de méprise: je ne fais pas parti de la Team Sur-Réglage des Fixations !!!

Primo je tiens à mes genoux... Segondo ces 15 dernières années passées sur des lattes ne m'ont pas donner de raisons particulières de douter du matos: rare sont mes souvenirs de déchaussage intempestif avec un réglage préco -/+ 1 Din… et puis je suis pas plus que ça adepte du jeter de jambons du haut des falaises… Bref je fais pas faire parti des 2/3% des skieurs "Hardcore-Vercors" qu'ont besoin de serrer à mort sous peine de jouer leur vie.

Du coup j'ai pas vraiment besoin d'avoir une Fix à plus de 12/13/14 (histoire d'avoir quand même de la marge et de pouvoir laisser de l'amplitude aux ressorts pour qu'ils travaillent correctement)

Le chaussage:

Rien de plus simple on glisse la pointe bien au fond de la butée et on appuis sur le talon et Clack. Enfin non d'ailleurs ça fait pas vraiment un Clac mais plutôt Clonk, en gros un clac plus étouffé que sur les Griffon mais toujours plus bruyant que sur les Pivot (dont le clac complètement étouffé en est presque déroutant) Ici même si le bruit n'est pas très présent, celui-ci nous confirme que la chaussure est bien enclenchée.

Autre différence, cette fois-ci plus notable avec les Pivot: le chaussage est "simple comme bonjour" Pas de talonnière qui tourne et qui vient te faire galérer en hors piste. Donc pas de prise de choux et des potes qui te grillent la prio dans le champ de vierge.

Dans la lutte fratricide Pivot vs Spx, au chassage c'est Spx qui gagne le combat

Sur piste:

La transmission des forces est efficace. Pas de jeu à noter, ni même de vibrations. C'est direct, et la retransmission d'info dans les pieds se fait dans les moindres détails.

Elles font tout aussi bien que Griffon ou Pivot. Match nul

En hors piste:

Ben l'élasticité est bien là. La fixation même sans être serrée comme une brute tient parfaitement dans les "à coup" et saccades engendrées par un Mack12 dans la traffole. Je me suis mis 2 - 3 tartes à bonne vitesse et j'avais encore les skis au pieds. Au point que la première semaine HP je me suis demandé si ça décrochait ces engins. La bonne nouvelle c'est que: Oui, ça décroche ! Et quand il faut svp !

Etrangement en début de saison serrées à 7 pour un petit 80 à vide (ouais ben moi j'ai fait une prépa physique à la bière cet été …) elles n'ont jamais déclenchées. Par contre en fin de saison resserrées à 9 dans le Crouti-Fondant bien lourd, elles n'ont pas failli et libérer les pieds quand il fallait.

L'élasticité est donc bien là quand il faut et la sécu aussi.

En terme d'efficacité pure, là aussi entre Spx, Griffon ou Pivot, je dirais que c'est Match Nul.

Conclusion:

Les Spx sont une bonne paire que l'on montera aussi bien sur des All Mountain sérieux, sur des Piste Perfomance voire même sur des GS et GL ou encore sur des Freeride pointus & des Fat bien Core.

Dans la gamme Look elle sont certainement (trop) eclypsé par l'aura des Pivot mais elle est sont un choix judicieux pour tout freerideur qui cherchera une fixation solide, sûre, efficace, plutôt bien Looker ;-) et à tarif contenu.

En fait c'est plus une question de felling. Les Pivot sont peut-être un peu moins fermes, un chouilla plus progressive dans les appuis. Mais franchement ça nécessiterai de faire des switch de fix sur mon quiver pour en avoir la certitude.

Le choix entre ces 3 modèles c'est presque plus une histoire de "paroisse"

Il y a les "Pro Pivot" qui mettraient pas leur pattes ailleurs, de peur que je ne sais quelle malédiction ne vienne leur décapsuler les genoux.

Il y a les "Pro Griffon" qui aiment l'idée de la butée courte pour les Cross Grab

et puis il y a les "athées" … Et pour tous ceux là, la SPX12 est probablement la meilleure des options: ces 3 modèles se valent amplement. Les différences dans le ressenti sont du domaine du "microscopique" après c'est une question de gout et de budget.

Deux autres points qui pourront vous aider au moment de trancher:

Chez Look la Spx a peut être un avantage non négligeable en cas de revente de la paire de ski montée -> en effet la talonnière est monté sur une glissière qui acceptera un delta de taille de chaussures beaucoup plus grand que les Pivot (avec ces dernières le futur acquéreur de votre ex paire de fats devra avoir une taille de coque très proche de la votre, sans quoi il faudra re-percé les ski …) mais également une marge de réglage en longueur plus longue que sur la Griffon (45mm vs 20mm)

Et dans mon souvenir chez Look le système de réglage de norme chaussure est beaucoup plus clair que sur les Griffon (mais à re-vérifier avec les nouveaux modèles de chez Marker)

Pour qui ?

Tous ceux qui descendent sur des lattes et qui veulent une fixation solide sûre pas trop lourde et pas trop cher

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire