Test Dynafit Beast 14 2017

2 tests Dynafit Beast 14.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,5/10
Kriko

Du costaud, au prix de quelques concessions.

Profil du testeur : 42 ans | 1,83m | 80kg | Avancé
Acheté : 199€ en ligne
Conditions du test : 2 jours sur piste et hors piste.

Points forts

Performances en descente (sécurité, feeling, DIN 14).

Points faibles

Impossibilité de randonner à plat, stop ski non amovibles

En voilà une fix qui inspire confiance! Elle fait costaud, de beaux matériaux, un gros ressort...

J'ai acheté cette fix pour l'associer à des Volkl Kendo et des K2 Pinnacle pro, pour un usage essentiellement gravitaire mais m'autorisant quelques montées, quand je n'ai emporté qu'une paire de skis ou qu'il reste un peu d'approche depuis le haut des remontées pour aller chercher une belle face ou un beau couloir. Pour la "vrai" rando à skis je garde un équipement dédié.

Alors, pourquoi ces fix? Déjà, on ne va pas se mentir, pour le prix canon proposé par M'sieur Conrad. Ensuite, pour leur réputation en descente, à la fois en terme de sécurité et de sensation. Enfin, contrairement à certaines de leurs concurrentes, je n'ai trouvé trace sur la toile d'aucun problème de fiabilité les concernant.

Pour un vrai usage rando mon choix aurait probablement été différent.

A savoir à l'achat de ces fix: il faut remplacer le classique insert TLT à l'arrière de la chaussure par un "power insert" fourni avec la fix. L'opération est simple et réversible. Il semblerait que certaines chaussures avec un débord arrière insuffisant ne soient pas compatibles.

Au chaussage, pour un vieil utilisateur des vénérables TLT, la butée avant tournante est surprenante. Il faut vérifier que les inserts on bien mordu. Un coup à prendre, ça va vite.

Commençons par le point faible de cette fix: la montée. Je n'ai fait que 50m de D+ histoire de "voir", bon, l'ensemble est lourd mais sur le feeling rien de bien différent d'une LT. En ce qui concerne le poids de la fix elle même, c'est certes plus lourd qu'une TLT, mais pas déconnant comparé à d'autres fix de la même gamme. Le vrai problème, c'est l'impossibilité de randonner à plat, le passage en mode montée impliquant la mise en place d'une cale. Certes, il est possible de biaiser en faisant tourner la fix et en bloquant le stop ski (je n'ai pas essayé), mais il faut bien avouer que ce type de bricolage n'est pas idéal. Dire que ce problème aurait pu être résolu en rendant les stop skis amovibles (ce qui, au passage, aurait permis de gagner quelques grammes).

Reste la descente: là pour le coup, c'est excellent. Le gros ressort sur la butée arrière est rassurant, la sensation est différente d'une TLT, honnêtement à mon niveau je n'ai pas ressenti de différence par rapport à une fix alpine. D'autres, avec des skis plus larges et des pratiques plus engagées, en disent la même chose, j'ai donc de la marge. Les griffes de la butée arrière venant coffrer le power insert par le haut évitent un passage inopiné en mode télémark par exemple lors d'un saut réceptionné un peu trop sur les spatules, ça aussi c'est rassurant. Le delta de 6mm donne une position que je trouve très naturelle. Enfin, pour les "bourrins", le DIN max de 14 peut être un plus.

Bref, cette fix me semble idéale pour une utilisation essentiellement gravitaire, avec quelques randos occasionnelles. Je ne conseillerais par contre pas pour un pur usage rando.

Pour qui ?

Skieur privilégiant la descente mais voulant s'autoriser quelques randos occasionnelles.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire