Test Dynafit Beast carbon 2017

2 tests Dynafit Beast carbon.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,5/10
Prorider74

Légère à la montée pour gros cuissaux à la descente

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,81m | 68kg | Expert | Grenoble
Acheté : 309€ d'occasion
Conditions du test : Toutes conditions

Points forts

Poids, Flex, compatibilité fixation

Points faibles

Prix, Flex "On/Off"

[Profil du testeur : évoluant en pinnacle 130 en alpin et précédemment en rando, ces Khion on été testé tout l'hiver sur une paires d'AlpTrack 100 de Movement]


Aaaah la légèreté et le débattement d'une chaussure de randonnée. Ça vous révolutionne une montée de 1500D+ par rapport à une alpine débrayable. A peine plus de 1,5kg par chaussure en 27,5 et la promesse d'un ~130 de flex à la descente ça vous en motive plus d'un. Et dans les faits le flex est la, peut-être même un peu trop !

Commençons par la montée. L'ouverture de la chaussure est simplissime, mais permet également de ne pas se tromber à la descente : un levier viens bloquer l'arrière du collier, bien visible on ne peut pas se tromper entre le mode ski et marche. De toute façon le débattement annoncé à 90° ne permet pas de se tromper. Dans la pratique ce débattement de 90° est un peu trompeur. Si effectivement l'ouverture maximale peut être calculer à 90, c'est vers l'arrière que la chaussure s'ouvre au maximum, ce qui n'est pas forcément utile pour marcher (par contre pour sortir votre pied de la chaussure oui !)

En descente maintenant, le flex est présent, très présent carbone oblige. Comparé à une alpine il est beaucoup plus On/Off. Soit vous avez les jambes soit vous ne les avez pas et cela se sent en rando. Par contre quand vous les avez c'est toute la précision d'une chaussure haut de gamme que vous retrouver au bout de vos pied, de quoi envoyer tout se qui vous passe par la tête.

Petit point noir notable sur la mienne, le système de serrage du chausson via un boa (extrêmement pratique) à la fâcheuse tendance à s'ouvrir sur l'une de mes chaussure à la montée. C'est un peu dommage sur une chaussure de cet acabit.


Hormis ce léger problème, la chaussure est très bien construite. Le système des crochets avec un déport pour la montée (pour une plus grande ouverture tout en restant "fermé) est très agréable. Le chausson est très confortable (sans thermoformage obligatoire) et petit plus, les débord avant et arrière permettent une utilisation en fixation alpine normé rando.


En bref une chaussure relativement légère à la montée pour envoyer du lourd à la descente.

Pour qui ?

Le skieur de randonnée/freerando qui envois à la descente

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire