Test Arc'teryx Procline Carbon Lite 2017

2 tests Arc'teryx Procline Carbon Lite.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7/10
AntoC

Excellente en montée sans démériter à la descente

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,78m | 68kg | Avancé
Conditions du test : Trois jours de test.

Points forts

- Maintien talon
- Passage mode montée/descente
- Précision
- Position de descente
- Débattement

Points faibles

- Boucle du bas
- Souplesse latérale en montée
CHAUSSAGE

Le pied rentre nickel dans la chaussure, sans forcer, le zip n'est pas le truc le plus agréable à manipuler mais il est efficace et assure l'étanchéité de la coque.

La boucle présente sur le sabot a un fonctionnement assez curieux, si on appuie trop fort sur l'avant de cette dernière elle de déckipse en partie. Elle fait quand même son job mais ça demande un peu de vigilance au serrage.

MONTEE

Le débattement très important est super agréable, vers l'avant comme vers l'arrière. Ce débattement important permet de bien allonger le pas et de monter dans des pentes assez prononcées sans surélever la cale de la fixation.

La (légère) souplesse latérale est cependant un inconvénient dans les dévers durs puisqu'on aura alors moins de tenue du pied, il faut forcer un peu plus que d'habitude mais rien de bloquant.

DESCENTE

Vu le débattement et la souplesse je m'attendais à quelque chose d'assez mou en descente, je suis au final agréablement surpris de ce côté là.

Le mode descente est efficace, le flex n'est pas béton mais reste honnête, c'est surtout que le talon très bien maintenu et l'avant du sabot assez précis permettent de garder d'excellentes sensations en descente. La rigidité n'est pas extrême mais elle permet quand même de faire du bon ski grâce à un toucher vraiment précis. A mon avis ça ne conviendra pas aux forts skieurs à grosses cuisses mais avec mon petit gabarit ça passait très bien même en grandes courbes.

A noter aussi qu'une fois verrouillé le collier est dans une position plutôt à l'attaque, assez alpine (on est naturellement en appuis languette) qui correspond au ski que je pratique.

Pour qui ?

Le randonneur qui aime les itinéraires techniques mais qui ne skie pas comme un gros sanglier.
9/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire