Test Odlo Bonnet Polyknit Team France Fan White 2016

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
besmedve

A l'effort mais pas à la ville !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,73m | 70kg | Expert
Acheté : 10€ en magasin
Conditions du test : 3 saisons, en peaux

Points forts

Confortable
Léger
Protège des coups de soleil

Points faibles

Salissant
Style

A la recherche d’un bonnet qui m’évite de prendre de gros coup de soleil à la montée en peaux de phoque tout en évacuant la sueur (oui j’ai pas de cheveux qui protègent), je suis tombé sur du matériel de ski de fond. Ce n’est pas pour rien que l’on voit énormément d’athlètes avec ce type de bonnets.

Le Polyknit est composé de 90% de polyester et 10% d’élasthanne. Le model testé ici est blanc avec un petit drapeau français sur le bandeau, en plus de la marque.

Il est doux, stretch, facile à enfiler et couvre bien les oreilles. L’évacuation de la sueur est efficace et il garde le crane protégé des coup de froids dus au vent ou à la sueur qui gèle. Cependant il est plutôt impératif de changer de bonnet une fois que l’on a atteint le sommet, parce que là il est bien humide et si on reste statique on prend vite froid, idem à la descente s’il n’a pas eu le temps de sécher dans le grand soleil d’avril. Comme le bonnet est assez petit il trouve sa place dans le sac sans problème.

Au niveau du style, c’est un vrai tue l’amour. Il donne une tête de bi... et la couleur blanche avec la sueur, comment dire... y a mieux. J’ai aussi coupé le petit anneau sur le dessus que je trouvais inutile (je pense que c’est pour le suspendre pour sécher).

En conclusion, c’est moche, mais ça fait le boulot donc je continu de l’utiliser. Un conseil, ne prenez pas du blanc. 

Pour qui ?

Fondeurs, randonneurs, chauves

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire