A la conquête du toit des Pyrénées : jour 3
2000*1045px

A la conquête du toit des Pyrénées : jour 3

Quand l'hiver fait son retour en plein milieu du mois d'avril ! 
Quand l'hiver fait son retour en plein milieu du mois d'avril ! 
Chaque massif possède son plus haut sommet, dans les Pyrénées c'est l'ANETO. Point culminant des Pyrénées avec ses 3404m, il ne laisse personne indifférent. Un américain Kade Krichko, deux espagnols Edu Carrera et Javi Alonso et deux français, Jean Mi Gouadain et Guillaume Arrieta se sont lancés la défi de partir à la conquête de ce sommet en avril 2019.

L'attente...

Ce matin, c'est l'orage qui nous réveille. Les éclairs nous invitent à rester dans les duvets mais le silence qui suit attise nos curiosités... Nous descendons voir le temps dehors, et là, surprise, il neige ! Il neige beaucoup même ! L'hiver est de retour....

La visibilité n'en demeure pas moins quasi nulle, nous décidons d'attendre et de réfléchir. Impossible de prévoir une quelconque ascension. Cependant, les alentours du refuge regorgent de pentes et contre-pentes boisées. Rien de mieux pour le mauvais temps ! Nous décidons de partir skier dans les bosquets du coin,  souvent oubliés des « summiters ».

Nous attendons l'après-midi pour sortir le nez dehors, en effet la neige est bien humide et de cette manière nous nous mouillerons qu'une fois. Notre matinée s'articule donc autour de nos choix d'itinéraires, mais encore et toujours sur les manches successives des championnats du monde de Domino !

L'hiver au printemps...

Le temps s'est levé mais dès que nous attaquons notre première montée, la neige se remet à tomber comme en plein mois de Janvier. C'est énorme ! On monte en peaux sur 100m par ici par là pour redescendre dans une poudreuse hivernale puis on remonte 200m à un autre endroit juste pour profiter de cette poudreuse estivale. Le top ! Des dizaines de runs s'enchaînent, les boitiers crépitent et les sourires sur nos visages ne laissent aucun doute sur la qualité des virages enchaînés !



concours de "virages carte postale"

Notre esprit de compétition n'étant pas si loin, lors de notre dernier run, nous nous lançons dans un championnat de « virage carte postale ». Un coup à toi, un coup à moi, ça tourne dans tous les sens... Nous ferons les comptes ce soir ! 

Pour une journée bloquée par la météo, nous avons fait finalement du super ski. Les conditions de poudreuse digne d'un mois de Janvier nous auront permis de « tuer le temps » en attendant la fenêtre pour notre cher Aneto. 

De retour à notre camp de base, nous faisons les comptes de notre concours de « Virage carte postale ». Encore une fois, c'est autour d'une bonne bière et de l'énorme repas que cela se profile... Le lendemain s'annonce meilleur, peut-être le jour J, alors nous filons au lit de bonne heure pour être en forme pour notre ascension.

1 commentaire

freeryan
Statut : Expert
inscrit le 12/02/05
A le fameux mois de Janvril et les parfois belles surprises qu’il réserve ...
Belle ambiance :)
C’est qui a permis de faire une belle arrière saison rando l’an passé ..
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.