Topal : Episode 4, Vierge de Gagnerie
2000*1045px

Topal : Episode 4, Vierge de Gagnerie

Le duo suisse présente un nouvel itinéraire, le couloir Est de la Vierge
Texte Vivian Gex
Le duo suisse présente un nouvel itinéraire, le couloir Est de la Vierge
Texte Vivian Gex
.

Les frères Gex sont de retour ! Si vous avez raté leurs aventures précédentes, c'est par ici : Topal. Aujourd'hui, ils vous emmènent du côté des Dents-du-Midi, précisément dans le couloir Est de la Vierge de Gagnerie... 

En images qui bougent :

Récit

Nous avions terminé la saison passée en ayant une nouvelle idée en tête. Les contraintes de chacun auxquelles on ajoute des conditions nivologiques difficiles à gérer, plus du mauvais temps lorsque nous étions les deux disponibles, auront eu raison de ce projet. Nous remettons cela à la saison prochaine !

Néanmoins, l’envie de sortir et d’aller chercher des terrains originaux et raides si possible est toujours présente. Nous vous emmenons donc pour ce 4e épisode de la série « Topal » dans les contreforts des Dents-du-Midi, le long du couloir E de la Vierge de Gagnerie.

Rendez-vous est pris pour une descente du couloir le 9 février. Le 8 février, après le boulot, j’embarque Florian Bruchez, direction Les Marécottes pour rejoindre Salanfe par le col de la Golette et aller dormir au refuge d’hiver de Salanfe afin de pouvoir faire une descente tôt le matin suivant. Le confort est spartiate, il fait froid et il neige à l’intérieur. La fondue et les deux bouteilles ne feront pas long feu avant que l’on aille se coucher pour profiter au mieux de la journée du lendemain.

9 février, réveil aux aurores. Il souffle, il neige de la colle, on ne voit rien, le danger d’avalanche est bien présent sur la montée vers notre couloir. On abandonne là, c’est trop dangereux, on remettra ça à plus tard.

Deux semaines s’écoulent pendant lesquelles le petit frère profite d’aller rire sur la côte ouest des Etats-Unis pour ses 30 ans et nous voilà à nouveau en route pour aller chercher ce couloir en traversée depuis les Marécottes.

Il convient de savoir qu’il est possible de faire ce couloir en boucle, mais le rapport montée descente est moins intéressant que dans la variante présentée ici, même si la logistique est un peu plus compliquée.

Pour cette sortie, Alex Chabod nous accompagne. Connaissant sa passion pour les rappels, il ne pouvait pas ne pas être présent.


Ajoutez des photos (2020px)

La course

24 février, flemmards les mecs qui se la jouent freerando que l’on est, nous prenons la cabine et le télésiège des Marécottes en direction du col de la Golette qui offre un joli premier mur d’environ 300m de dénivelé et qui nous dépose au sommet d’une descente, quasiment toujours poudreuse, en direction du lac de Salanfe 460m plus bas.

La traversée du lac se fait à la glisse et à la force de bras. J’ai l’impression d’avoir participé à la Vasaloppet tellement j’ai tout donné pour traverser, de peur que la glace ne cède sous mon poids avec la chaleur du jour.

Un petit break et c’est parti pour la montée d’environ 700m qui va nous emmener au sommet du couloir. Celle-ci est efficace, belle et sauvage. La neige qui commence à ramollir facilite les traversées qui peuvent se révéler périlleuses dans une neige gelée. Les chamois sont omniprésents sur toute la montée et ne cessent de nous narguer en courant dans tous les sens. Il convient de bien observer la carte avant de se lancer à l’aveugle dans la montée, car ça ne passe pas partout. Une écharpe de neige entre deux bandes rocheuses nous permet d’accéder au plateau qui débouche sur le sommet de notre course, à la Vierge de la Gagnerie.

Les derniers mètres sont pénibles, il fait chaud, on s’enfonce jusqu’aux hanches dans les courts portages, le sac est lourd avec les deux cordes de 60m, mais la beauté du paysage et le plaisir d’arriver au sommet nous font vite oublier ces détails.


Ajoutez des photos (2020px)

Petite pause histoire de s’alimenter et de s’hydrater et c’est parti. La descente commence par un magnifique rappel de 60m. Celui-ci est impressionnant. Il nous dépose au sommet du couloir. On ne traîne pas trop, ça chauffe vraiment dans le coin et les falaises alentours nous mitraillent. C’est parti pour 1700 m de descente.

La neige n’est pas terrible dans le couloir, un mélange de vieille poudre, de neige transformée, de cailloux et de glace, mais le plaisir est bien réel. Il y a deux semaines, les conditions auraient été parfaites mais la montagne en a voulu autrement.

A la sortie du couloir, les options sont multiples, les pentes s’élargissent et sont « poudreuses » pendant les 1000 prochains mètres.

Arrivés à la digue du torrent de Saint-Barthélémy, nous prenons à droite en direction des Hautes où nos parents nous attendent avec des bières fraîches ! Ils nous ramènerons gentiment aux Marécottes pour récupérer notre voiture.

Notons qu’il est possible de laisser la voiture à cet endroit si vous désirez réaliser la sortie en boucle, ou alors vous pouvez venir poser une voiture à cet endroit le matin avant d’aller à Salvan.


Ajoutez des photos (2020px)

Détails techniques

Cet itinéraire offre environ 1000 m de dénivelé à la montée et plus de 2000 m à la descente. Les difficultés sont concentrées au niveau du rappel et du couloir suivant les conditions. La pente peut osciller entre 40° et 45° sur 500 m. La cotation de ce couloir est de 5.1 / E3 TD- / S5.

Matériel nécessaire :

- Le trio arva-pelle-sonde
- Crampons
- Piolet
- Casque
- matériel de rappel
- 2x60 de corde pour le rappel d’entrée dans le couloir.

4 commentaires

Pilou-006
Statut : Gourou
inscrit le 24/10/17
Alors ils valent quoi les Solis dans le dur? :)
Beau couloir!
Kevin Gex

inscrit le 05/04/11
C'est vraiment bien comme ski un peu partout. Sauf peut-être sur la piste ou le rayon est un peu grand. Mais ce n'est pas son programme. Depuis le début de l'hiver j'ai skié pratiquement uniquement ce ski. C'est vraiment le top pour la pente et à grande vitesse ça va pas si mal pour un ski de rando. A préférer avec bonne chaussure selon moi. Du coup mes orb ont été un peu moins utilisés cette saison :)
0
Pilou-006
Statut : Gourou
inscrit le 24/10/17
Merci de ton retour! Car je cherchais des tests sur Skipass mais il n'y en a pas encore!
Oui, c'est pas le plus léger pour de la rando mais pour son programme descente faut savoir faire l'effort, ahah.
Bonne fin de saison à toi et belle ligne! :)
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

laurent13
Statut : Confirmé
inscrit le 21/09/02
Très joli c'est beau les dents du Midi ! , connaissais pas celui là de couloir ; merci pour la vidéo et continuez
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire