Portfolio d'automne - Pyrénées

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Portfolio d'automne - Pyrénées

Une sélection nature et sport.
Pyrénées
yrlab
Texte :
Photos :
Aurélien Labry
Cet article est issu du mag communautaire skipass.com, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de montagne. Publiez la votre !

La sécheresse ne s'étant pas arrêtée avec l’arrivée de l’automne, il a fallu trouver de quoi se ressourcer en montagne et surtout se rafraîchir. Contrairement à d’autres années, les skis ne sont pas sortis au mois d’octobre et c’est principalement le Vibram des chaussures de randonnée qui a été usé poncé ces dernières semaines.

Septembre


La chaleur démesurée se poursuivant, je prévois une excursion à Gavarnie, dans le massif du Marboré afin d’explorer de nouvelles grottes glacées. Le bivouac à la belle étoile fût bien venté et froid mais vite oublié après de si belles visions dans et sur la montagne.

Quand une journée pluvieuse survient, c’est l’occasion d’aller explorer un gouffre dans les Hautes Pyrénées. Facile d’accès, descendant à 109 m, cet aller-retour sous terre se mérite aussi en usant de rappels, rampements et remontées sur corde. La calcite peut se confondre avec de la glace.

Octobre


L'été indien l'automne estival étant verrouillé par des hautes pressions démesurées, le besoin de trouver de la fraîcheur se fait sentir grandement. Le vent du Sud ou foehn souffle depuis des semaines. Comme un sèche-cheveux. Les conditions sont parfaites pour aller découvrir un nouveau 3000 m.

L'arête Ferbos (AD 3c>3c II P4) menant au pic des Trois-Conseillers (3039m) est une grande classique sur le massif du Néouvielle. Pendant l'ascension ou sur la cime, les possibilités de prises de vues sont sensationnelles.

En balade familiale, le col d'Aubisque séparant la vallée d’Ossau et le val d'Azun offre un panorama intéressant avec la palette automnale.

Novembre

Quand la cueillette des champignons vire au fiasco, il reste la capture de quelques scènes et lumières saisonnières.

5 Novembre, la neige fait son come-back le temps d'un refroidissement de 48 heures suivi d'un iso. à 4000. Avec 15/20 cm en vallée d'Ossau, la skiabilité n'est pas encore suffisante mais quel changement de paysages! Certains ont même sorti les peaux dans les Hautes Pyrénées où Dame Nature fût plus généreuse.

La fonte fût rapide alors l'idée de parcourir une nouvelle cime se mit à germer. Direction Gourette, nous partons sur une classique inédite pour nous, l’arête Sud de Pène Sarrière (AD 4a>4a II P2 E2). Appelée la Taillante, elle mérite vraiment son nom, peu d'arêtes sont aussi effilées. Quand on aime chevaucher du beau rocher, on n'est pas déçu, c'est trés exposé et bien équipé.

yrlab
Texte yrlab
"Ascensionner, sentir, écrire"
Henri Béraldi

2 Commentaires

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.