Randonnée - Pic des Posets /Llardana (3375 m) à pied

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Randonnée - Pic des Posets /Llardana (3375 m) à pied

Les « 3000 » en mode estival
Randonnée
yrlab
Texte :
Photos :
Aurélien Labry
Cet article est issu du mag communautaire skipass.com, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de montagne. Publiez la votre !

Avec ces vagues de chaleur précoces, le ski printanier a été sérieusement écourté cette année. La dernière balade à skis sur le roi Aneto, invitait sérieusement à connaître le secteur opposé et voisin des Posets où trône le deuxième plus haut sommet des Pyrénées. Sur la proposition d’un ami, je m’engage pour aller découvrir ce sommet mais par une voie moins « normale ». Le choix est porté sur une arête de 3,5 kilomètres menant splendidement au Pico de Llardana (Pic des Posets 3375m). L’arête des Espadas est Peu Difficile +, n’excède pas le III au niveau grimpe et offre quelques 3000 à chevaucher avant de terminer au plus haut.

Le pays vert n'est plus

Dans le Sud-Ouest, fin juillet, les paysages habituellement verts commencent à souffrir terriblement de la seconde salve caniculaire. Un besoin indispensable de retrouver la montagne se fait sentir et si possible la fraîcheur bénite de l’altitude. Direction Saint Lary Soulan puis laissant la fameuse station de Piau-Engaly, nous traversons la frontière pour remonter la première et longue, très longue vallée de Chistau. La rivière Cinqueta bouillonne sous un soleil radieux, les pins sont de partout, gigantesques et toujours bien proportionnés. Nous arrivons au terminus de la route carrossable, c’est le refuge de Viados (1740m). De là, deux itinéraires sont possibles pour conquérir le Posets. Depuis la voiture, la carte postale du paysage alpestre encourage un laçage rapide des chaussures.

La vue du pic Posets est d’une splendeur incomparable. C’est la plus belle et la plus étendue de toutes les Pyrénées 

Henry Russel

Le premier jour aura pour objectif de passer la nuit à la belle, non loin du départ de l’arête des Espadas. Nous devons grimper jusqu’au col d’Eristé (2800 m). A presque 2000 m d’altitude, la chaleur se fait encore bien sentir et les sapinières sont les bienvenues pour minimiser notre déperdition en eau. Le chemin se raidit et se minéralise progressivement jusqu’à rencontrer des trailers de l’Aneto-Posets descendant à gros rythme. Laissant les derniers lacs d’altitude, le sentier se faufile dans un gros pierrier.

L’arrivée au col d’Eristé est une première récompense avec notamment la belle vue sur le secteur de l’Aneto et le lac (Ibón) de Llardaneta (2630 m), 150m en contrebas. Avant de descendre installer le campement, nous ne pouvons pas éviter de grimper rapidement au pic des Tourets ou de La Forqueta (3007 m). La vue sur la crête à parcourir le lendemain est sublimée par les lumières crépusculaires ; nous mesurons vraiment la longueur du chemin à faire jusqu’au sommet final. 

Après une nuit aussi illuminée par les constellations que par les lumens d’ultra-bipèdes courant la nuit, le réveil matinal fait mal. 6h30, nous sommes remontés au col d’Eristé pour trouver le départ de cette arête. Les premiers rayons de soleil nous réchauffent moins que les premiers ressauts d’escalade nous plaçant rapidement sur le fil. L’ambiance est magique avec cette météo caniculaire et cette superposition de sommets en contre-jour. L’impression d’être au cœur des Pyrénées est vraiment là. Nous sortons la corde pour un petit rappel; la suite est assez facile et les passages exposés sont nombreux. La crête s’aplatit peu avant le pic des Pavots/Tucon Royo (3121 m), les brebis paissent tranquillement dans des pentes soutenues. La distance à parcourir est encore longue et ponctuée de belles plantes en pleine floraison.

2h plus tard, nous avons chevauchés le pico Espadas (3328m), la Tuca de Llardaneta (3317m) et la Tuqueta Roya (3266m) dans un décor de rêve et principalement de granit. Les géologues peuvent être heureux ici. L’arête se termine avec de superbes inclusions dorsales calcaires surplombant le glacier des Posets bien souffrant agonisant. Combien de temps encore avant sa disparition ? Le dernier crux est un passage large de 20 cm et long d’une vingtaine de mètres bien gazeux autant en Sud qu’en Nord. Par un dernier contournement, l’arrivée du couloir Jean Arlaud est superbe, il ne reste plus qu'à grimper un tas d'éboulis pour décrocher le graal. 

La vue est à la hauteur de sa réputation. Ce sommet est vraiment isolé et parfaitement situé pour discerner autant de sommets majeurs dans toutes les orientations possibles. 

2100 d+/2000 d-

La première partie du retour se fait par la voie normale passant dans un grand canyon, certains passages de pierriers permettent de bien s’amuser. Vers 2700 mètres, clignotant à droite, pour rejoindre le lac de départ, retrouver le matériel planqué et enfin, remonter une dernière fois au col d’Eristé.

Après la première grande descente des Posets, la deuxième est la dernière difficulté car longue et un peu usante tant qu’on pas retrouvé les vaches. Le torrent proche de l’arrivée est une récompense à elle seule pour les pieds surchauffés. Cette belle boucle (22km, 2000 D+) est parfaite pour découvrir le secteur et ne peut qu’inviter à découvrir d’autres 3000 renommés et proches.  

yrlab
Texte yrlab
"Ascensionner, sentir, écrire"
Henri Béraldi
7 commentaires
NobruDude
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
Stations : 19 avisMatos : 49 avis
Superbes photos du lever de soleil notamment, j'adore :D Par contre, le glacier (ou ce qu'il en reste) a vraiment une salle gueule :(
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisMatos : 75 avis
Merci ! Et oui, ce glacier, comme beaucoup d'autres, est grande souffrance après cet été historique!
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

volcomride

inscrit le 14/05/08
Le ? Glacier ? Qu'est-ce que c'est ? :|
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisMatos : 75 avis
Comme écrit, le glacier des Posets..
0
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisMatos : 75 avis
:) bien plus de disparus que de vivants..
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.