Un automne pyrénéen exceptionnel - épisode 4

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Un automne pyrénéen exceptionnel - épisode 4

Neige
"Première" automnale du Pic du Midi de Bigorre (2877m), à skis !
yrlab
Texte :
Photos :
Aurélien Labry
Cet article est issu du mag communautaire skipass.com, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de montagne. Publiez la votre !

A perfect day

Vendredi 16 octobre 2020 - La neige fût bien (encore) au rendez-vous ce mercredi, il était annoncé 15-20 cm mais au vu de l'état des domaines skiables des Pyrénées centrales le jeudi matin, on sentait bien que la nouvelle livraison était bien plus conséquente. Jeudi, les très belles éclaircies non prévues faisaient déjà rêver...Après un lundi formidable, ce vendredi semblait être idyllique.

Vendredi, les sommets étaient blancs comme jamais ils ne l'avaient été en octobre. Superbarèges, 9h, 1700m d'altitude, j'avais les skis aux pieds dans mon habituel jardin d'hiver  d'automne. Il faisait -6 ° C !  Les quelques randonneurs partaient principalement sur le domaine skiable du Grand Tourmalet alors que j'avais en tête une ascension du Pic du Midi de Bigorre.  Un skieur faisant la trace devant moi, la lumière matinale commençait à inonder sagement les sommets et les pentes qui avaient une allure d'un début d'hiver bien enneigé. La neige était un peu dure les 200 premiers mètres puis progressivement, les spatules s'enfonçaient dans une neige bien froide et de plus en plus poudreuse

Arrivé à 2300 mètres sur le chemin des contrebandiers (G.R.) conduisant au Pic, l'ouvreur fait demi-tour, me dit qu'il a oublié les couteaux et que le chemin est tout verglacé.. Que nenni! la portion gelée fait une dizaine de mètres et la suite est un décor féerique de cônes poudreux entravant ponctuellement la route pour le sommet. Le massif et le pic sont étincelants de blancheur, plus personne devant moi et une trace de rêve à faire

Arrivé à la base de la dernière pente sous le pic, j'aperçois 3 impétrants descendant mollement le pic dans une neige parfaite. Le sourire en banane, il me disent n'avoir pas vu d'autres rideurs. Les 300 derniers mètres de dénivelé se font dans une ambiance incroyable: que de la poudre mis à part la fin qui est soufflée mais pas dure. L'arrivée au sommet se fait sans avoir sorti les couteaux ce qui est très rare pour cette face Sud souvent massacrée par le vent. 

Outre le panorama qui rappelle étrangement de belles conditions hivernales, le premier spectacle qui me ravit est l'état de l'observatoire du Pic. Le givre, la neige et le vent ont fabriqué un décor hallucinant. La vue perchée au dessus de la Face Sud nous dévoile un lac d'Oncet comme jamais vu. A peine gelé sur les pourtours, ses eaux d'un bleu nuit effrayant s'écoulent encore paisiblement en aval (header). Il est tombé au moins 30 cm à 2500 m si ce n'est pas 40: avec la sonde, j'ai mesuré des couches jusqu'à plus d'un mètre.

Après une courte pause sur les terrasses, il est temps de chausser et descendre les pentes repérées auparavant. Les cent premiers mètres demandent de la délicatesse dans les virages et puis la suite autorise à se lâcher et dropper les lacets du sentier. C'est tellement bon que je me refuse à redescendre à la voiture et rejoint ainsi le col du Tourmalet par le sentier bien moelleux. 

A 15h 20, je prends l'avant dernière benne pour le Pic. Je constate avec effarement que seules 4 traces sont présentes sur les pentes du monarque! La 5 ème est toujours aussi bonne même si on commence à percevoir les effets du léger redoux. Il est 16h, la neige reste poudreuse jusqu'à 2000 m tout de même et les semelles des skis demeurent intactes.  

Le 1er janvier 1905, Henri Sallenave faisait la première du Pic en ski. Je me demande si une première automnale à skis a déjà été faite. Changement climatique ou simple anomalie saisonnière? A suivre...

yrlab
Texte yrlab
"Ascensionner, sentir, écrire"
Henri Béraldi
11 commentaires
G
Statut : Gourou
inscrit le 01/01/97
Stations : 7 avisMatos : 2 avis

Staff depuis le 04/10/17
bien cool encore une fois. Peux tu juste redimensionner l'image d'en-tête avec le ratio indiqué? Ça pose des problèmes sinon pour les mises en avant en home page. Merci!
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avis
Corrections faites dont le header qui était au format des illustrations ;)
0
G
Statut : Gourou
inscrit le 01/01/97
Stations : 7 avisMatos : 2 avis

Staff depuis le 04/10/17
merci! dans un monde parfait, ce serait automatique. C'est donc manuel :)
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Rider de Terre
Statut : Expert
inscrit le 02/04/02
Stations : 1 avisMatos : 3 avis
Très cool tes articles ! Belle journée ! La montée en benne, c'était <exceptionnel >ou ils laissent monter en carte npy ?
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

NobruDude
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
Stations : 19 avisMatos : 44 avis
Ouhai, ben celle-là, ça fait bien chier de l'avoir ratée...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

freeryan
Statut : Expert
inscrit le 12/02/05
Encore un bien beau récit d’une journée qu’il ne fallait pas louper ..
Beau boulot :)
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avis
Merci ! et merci Dame Nature :)
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

AD01
Statut : Expert
inscrit le 16/01/17
Matos : 10 avis
Très beau récit de cette journée contemplative et sportive !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

chamaco32
Statut : Expert
inscrit le 12/11/10
Stations : 4 avisMatos : 1 avis
Encore au top.C'est tes photos qui m'ont décidé à monter au Tourmalet le samedi 17 octobre et je n'ai pas regretté.
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avis
Merci et oui c'était une session à pas rater :) et ce matin Barbara a tout nettoyé, la neige s'est envolée :(
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.