Météo : La neige arrive en force !

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Météo : La neige arrive en force !

Un avant-goût de l'hiver ces prochains jours
Neige

Enfin ! Aucune publication météo depuis le mois de mai ... et pour cause : les semaines qui se sont écoulées ont été exceptionnellement chaudes et sèches. A ce jour, 2022 est d'ailleurs l'année la plus chaude jamais observée en France. 

Dans ce contexte : les offensives neigeuses, normalement anecdotiques mais traditionnelles, ont été absentes tout au long de l'été en haute-montagne et ce sont plus les conséquences des canicules et des sécheresses qui ont défrayé la chronique en altitude ...

Après un interminable, car remarquablement précoce, été : l'automne semble lui être à l'heure cette année ! 

L'occasion de vous proposer un article météo sur les chutes de neige en cours et attendues ces prochains jours jusqu'en moyenne-montagne, avec des cumuls parfois importants dans les Alpes du Nord.

Un contexte presque hivernal :

Après un ultime envolée du mercure jusqu'à +40 degrés le 12 septembre sur le Sud-Ouest du pays ... l'automne s'est depuis installé en France. On est même depuis la mi-septembre (enfin) légèrement en-dessous des moyennes de saison avec notamment des matinées bien fraîches. 

Déjà, lors du week-end du 17 septembre : la neige a blanchi les sols sur les Alpes du Nord dès 1500/1600 mètres environ mais les quantités sont restées dérisoires.

Depuis samedi, la situation évolue plus franchement.  Une perturbation est passée dans un courant d'Ouest-Sud-Ouest et a donné des chutes de neige au-dessus de 2300/2500 mètres sur l'ensemble de l'arc alpin, partie Sud comprise. Les quantités n'ont pas dépassé les 10 cm plus haut. Depuis la nuit dernière, et également aujourd'hui dimanche : la masse d'air se rafraîchit un peu, et des averses de neige touchent les Alpes et les Pyrénées y donnant de la neige au-dessus de 2000/2100 mètres environ. Ce dimanche soir on relève 15 à 20 cm de neige au sol dans le massif du Mont-Blanc et en Belledonne au-dessus de 2700 mètres environ.

La bascule vers une nouvelle semaine demain ne signifiera pas le retour à un temps plus calme ou plus doux, bien au contraire. En effet, hormis la journée de lundi qui s'annonce souvent sèche (en montagne, contrairement au Nord du pays) : les conditions vont rester très perturbées.

La raison est représentée sur la carte de gauche ci-dessus : les hautes-pressions (anticyclone) restent campées au Nord des Açores avec ces plages de couleurs et des pressions voisines des 1035 hectopascals. Dans un même temps une nouvelle dépression, d'origine polaire, descend sur la mer du Nord (plages de couleeurs bleues et valeurs proches des 995 hectopascals) étendant son influence jusqu'en Europe-Central. Entre ces deux systèmes, les vents sont orientés au Nord-Ouest. 

Le flux de Nord-Ouest ramène la fraîcheur de l'Atlantique Nord comme en témoigne la carte de droite ci-dessus, avec des valeurs du mercure 4 à 6 degrés inférieures aux moyennes de saison. Mais il ramène également de l'humidité ... une excellente nouvelle devant la sécheresse qui sévit sur le pays. Les perturbations vont alors s'enchaîner jusqu'en fin de semaine prochaine avec une limite pluie-neige qui fluctuera, au gré de la masse d'air, de 1400 à 2600 mètres.

Pas étonnant de voir la météo Skipass par stations nous vendre du rêve !

Reprenons (déjà!) les bases avec la carte ci-dessus présentant le cumul des précipitations total selon un modèle météo d'ici jeudi. Les précipitations seront significatives en premier lieu sur les Alpes du Nord, puis le Jura, l'Ouest des Pyrénées et enfin le Nord et l'Ouest du Massif-Central. L'assèchement traditionnel en gagnant le Sud des Alpes et la Méditerranée est ainsi très bien visible. 

Avec de la neige à la clef :

Alpes du Nord, un cumul devenant important : 

C'est donc ici que la couche la plus conséquente sera relevée. Dans le détail jour par jour voici ce que l'on est en droit d'attendre.

Les dernières averses vont rapidement s'évacuer en première partie de nuit de dimanche à lundi avec les flocons vers 2100/2200 mètres environ. 

Lundi, la journée sera assez calme avec des moments de soleil plus francs en massifs et vallées internes (notamment sur le Sud-Est de la Savoie) que sur l'Ouest de la région où des bancs de nuages traîneront à basse puis à moyenne-altitude. 

C'est en nuit de lundi à mardi qu'est attendue la phase la plus "hivernale" de cette séquence. En effet, après 00h mardi : une perturbation active balaie l'ensemble des massifs du Nord-Ouest vers le Sud-Est. Elle produira des chutes de neige au-dessus de 1600/1700 mètres environ. En journée de mardi : place à des averses éparses touchant surtout la Haute-Savoie et les Préalpes (elles sont bien plus rares ailleurs avec même des éclaircies). A la faveur d'un isotherme 0 degré qui s'abaissera parfois vers 1800/1900 mètres (comme visible sur la carte ci-dessous) : les flocons pourront s'inviter vers 1500 mètres sous les averses les plus durables. 

Une accalmie (averses devenant rares partout) est envisagée entre mardi après-midi et le début de soirée. On devrait alors relever, depuis la nuit précédente : 5-10 cm de neige vers 1800/2000 mètres (un peu moins en Haute-Maurienne), 10-20 cm vers 2300/2500 mètres et localement 20-25 cm vers 2800 mètres en Mont-Blanc/Aravis/Beaufortain.

L'accalmie sera de très courte durée puisqu'une nouvelle perturbation arrive en nuit de mardi à mercredi. Elle traînera ensuite tout au long de la journée de mercredi avec des précipitations très fréquentes en Haute-Savoie/Bauges/Lauzière/Beaufortain mais un peu plus intermittentes ailleurs en particulier en Sud-Isère et Sud-Savoie. 

A la faveur d'un redoux, la neige remonte vers 2200/2300 mètres environ. Mais, sur cette journée la nouvelle couche de neige est significative plus haut avec 15-25 cm vers 2800/3000 mètres voire 30-35 cm sur le Mont-Blanc.

Jeudi, les précipitations se maintiennent toujours prioritairement sur le Nord de la Savoie et la Haute-Savoie avec la neige qui s'abaisse un peu vers 1800/2000 mètres du Nord au Sud. 10-15 cm de neige supplémentaires sont envisagés au-dessus de 2500 mètres voire 20 cm dans le Mont-Blanc.

Ainsi, d'ici jeudi soir la couche de neige dans les hauts-massifs pourrait avoisiner :

- en Mont-Blanc et Haut-Giffre/Aiguilles-Rouges : 25-35 cm vers 2300/2400 mètres, 45-55 cm vers 2700 mètres et jusqu'à 60-70 cm au-dessus de 2900 mètres.
- en Beaufortain et Nord de la Haute-Tarentaise : 20-30 cm vers 2300/2400 mètres, 40-50 cm vers 2800 mètres.
- en Vanoise/Belledonne/Haute-Tarentaise : 20-25 cm vers 2300/2400 mètres, 30-40 cm vers 2700 mètres et 50-55 cm au-dessus de 2900 mètres.
- en Oisans/Haute-Maurienne/Grandes-Rousses : 15-20 cm vers 2300 mètres, 20-30 cm vers 2700 mètres et 30-35 cm au-dessus de 3000 mètres.

Concrètement, puisque certains se posent forcément la question : oui le ski pourrait être possible, mais seulement dans les alpages les plus élevés vers 2500/2900 mètres environ. Plus haut : sans sous-couche et avec les rochers qui prédominent cela sera compliqué alors que plus bas la couche pourrait ne pas être suffisante.

Un épisode significatif, mais surtout durable, sans pour autant que l'on puisse parler de chutes "exceptionnelles" comme ce fut le cas en septembre 2020 où 40-50 cm de neige étaient localement tombés en 24h dès 1900 mètres.

Pyrénées, une petite couche seulement à haute-altitude : 

Les précipitations seront bel et bien de la partie sur les Pyrénées avec un cumul important surtout sur l'Ouest de la chaîne comme en témoigne la carte ci-dessous. 

Après un lundi bien calme, une perturbation déboule par le Nord très tôt mardi avec la neige qui se situe environ vers 2200/2300 mètres.

Par effet de barrage, des averses (entrecoupées d'accalmies, parfois de plusieurs heures sur une bonne moitié Est de la chaîne) vont ensuite circuler jusqu'à jeudi soir avec une limite pluie-neige vers 2500/2600 mètres mercredi puis à nouveau en baisse vers 2000/2200 mètres jeudi.

Ainsi d'ici jeudi soir on pourrait relever :

- en Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées : 10-15 cm de neige humide vers 2300/2500 mètres, mais 30-40 cm au-dessus de 2700 mètres.
- en Haute-Garonne et Ariège : 5-10 cm de neige humide vers 2300/2400 mètres mais 20-30 cm au-dessus de 2700 mètres.
- en Pyrénées-Orientales : 5-10 cm au-dessus de 2500/2600 mètres vers le Carlit et le Puymorens. 

Un saupoudrage sur les Vosges, le Jura et le Massif-Central :

Si les précipitations seront fréquentes sur ces reliefs à partir de lundi soir et pour les jours suivants ... il fera souvent trop doux (rien d'anormal pour un mois de septembre) mais on pourrait tout de même voir les plus hauts-sommets blanchir sous des averses mardi matin à la faveur d'un rafraîchissement comme en témoigne la carte de l'isotherme 0 degré (altitude où le zéro degré est atteint) ci-dessous.

Ainsi des flocons pourraient descendre vers 1300 mètres sur les Vosges (saupoudrage sur les plus hauts-sommets), 1400 mètres sur le Jura (1-3 cm possibles vers 1600/1700 mètres), et 1500/1600 mètres le Massif-Central (saupoudrage possible plus haut).

Pour les Alpes du Sud : nous l'avons dit en début d'article ... hormis d'anecdotiques flocons en Champsaur/Valgaudemar/Dévoluy (limite pluie-neige vers 1700/1800 mètres mardi) voire jusqu'à l'Ouest de l'Embrunnais mercredi (avec une limite pluie-neige vers 2400 mètres à ce moment-là) : le temps sera largement asséché par le vent de Nord-Ouest.

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !

6 Commentaires

Oliver_64 Content pour les alpins, et c'est bon pour la morale !
Puis les Pyrénées se rattraperont un peu plus tard ;)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Jeromer64 Cela fait plaisir mais pas forcement une bonne nouvelle... Création d'une sous couche fragile pour tout l'hiver en pente nord sauf s'il pose des gros paquets de neige en début d'hiver....
sevuyapa Même rengaine tous les ans ou presque 😉
Ça peut aussi retomber doucement et régulièrement
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.