volcomride
volcomride
Statut : Confirmé
inscrit le 14/05/08
24 messages
Salut à tous !
Je m'étonne de plus en plus de ne plus voir skipass couvrir des évènements comme le freeride World tour, les x games, ...
Est-ce que ça en est fini de cette couverture médiatique ? Qu'en pensez-vous ?
Je trouve ça dommage pour ma part.
Calixte
Calixte
Statut : Gourou
inscrit le 04/02/18
7065 messages
Matos : 12 avis
Ça rapporte moins qu'un publireportage ?

Globalement tout le monde ici déplore la mort de la partie mag, qui n'a plus que les articles météos d'intéressants... Quand je suis arrivé il y avait une couverture sur place des évènements (derbys, championnats du monde, event freestyle...), Des articles "culture gé" comme dr matos etc...

Bref c'est devenu ?
volcomride
volcomride
Statut : Confirmé
inscrit le 14/05/08
24 messages
C'est clair que quand on regarde le contenu des articles, ça ne fait pas rêver. Quasiment que du placement de marques.
On s'éloigne petit à petit de la touche journalistique.
Reste les forums...
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
45K messages
Stations : 3 avis
Petit à petit?

Je dirait que ça fait un moment qu'ils ont lâché l'affaire, depuis que killa est parti sur les articles et sur les évènements, depuis bien plus longtemps.
En même temps, même quand ils envoyaient des gens aux X Games, le suivis était vraiment pas terrible...

Mais bon, G poste des photos de ses vacances aux Japon, vous voulez quoi de plus?
steve_winwood
steve_winwood
Statut : Confirmé
inscrit le 28/06/07
3143 messages
Stations : 1 avis
En vrai, ça fait qd mm un moment que skipass vivote et que la communauté à tendance à se réduire; il y a qu'à voir le forum, on est une douzaine de pélos, toujours les mêmes depuis 10 ans, à raconter des c****ries et tourner en boucle... c'est pas très facile de lever des fonds avec ça :D

OK, l'équipe du site a peut-être pas beaucoup poussé au développement et a plutot eu tendance à réduire la voilure, mais c'est un peu un cercle vicieux. Dans les faits, les événements freestyle et freeride ont pas des masses le vent en poupe en ce moment, par rapport au pic des années 2010-2012 (X Games à Tignes etc) le soufflet est pas mal retombé.
Aujourd'hui l'attractivité du ski freeride/freestyle elle passe comme tout le reste par Insta, Tik Tok etc. Pas trop par des événements et encore moins par leur amplification sur des sites web/forums...
fullspeed
fullspeed

inscrit le 03/02/02
1534 messages
Matos : 4 avis
Skipass s est mutilé en réduisant les forum…
C est devenu, de mon point de vue une belle machine a fric pour touristes qui vont 1 semaine par an au ski….
Seul les bulletins météo de thomas sont de qualité.
marc
marc
Statut : Expert
inscrit le 26/04/01
12K messages
Et aussi quelques trolls qui polluent à tout va et qui arrivent à pourrir les rares sujets intéressants.

Je pense aussi qu'un bon nombre de ceux qui postaient des trucs intéressants ont déserté skipass depuis longtemps...
marc
marc
Statut : Expert
inscrit le 26/04/01
12K messages
Du coup les forums n'ont plus de valeur, si ils en avaient une à un moment donné.
BOOZ
BOOZ
Statut : Gourou
inscrit le 12/05/04
7649 messages
Matos : 82 avis
ronron ( 7 févr.) disait:

Petit à petit?

Je dirait que ça fait un moment qu'ils ont lâché l'affaire, depuis que killa est parti sur les articles et sur les évènements, depuis bien plus longtemps.
En même temps, même quand ils envoyaient des gens aux X Games, le suivis était vraiment pas terrible...

Mais bon, G poste des photos de ses vacances aux Japon, vous voulez quoi de plus?

Les ITW de Pierre Guyot, c'était bon...
Après, c'est plus la même époque, avant Gigi Coutet était une star...
Mais faut convenir qu' il y a des trucs qui continuent à se passer autour du site. Les temps changent mais le site est toujours là et ça gravite autour.
Mais oui, plus de reports des évènements.
Le ski change, entre le professionnalisme et la pratique lambda et plus confidentielle.
Sans parler du fait que le ski, c'est le mal...
Hellsass
Hellsass
Statut : Expert
inscrit le 27/10/09
22K messages
steve_winwood ( 7 févr.) disait:

En vrai. le soufflet est pas mal retombé.

Le soufflet, c'est comme une bifle ?
steve_winwood
steve_winwood
Statut : Confirmé
inscrit le 28/06/07
3143 messages
Stations : 1 avis
Oups :D
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2726 messages
Stations : 4 avis
C'est comme tout. ça évolue.
Il y a 10-15 ans, les marques avaient du pognons, des teams de dingue, les "stars" étaient invisible à part sur des magazines spécialisés, des sites internet spécialisés, et les films qui sortaient à l'automne. Les stations de ski faisaient le plein. Tout le monde investissait, les marques de skis/freeski marchaient, chaque année il s'en créait 3 ou 4 de nouvelles. Chacun sortait sa webserie sur youtube, dailymotion, vimeo , Zapiks (et skipass) de Bon app, à FollowUS.tv en passant par Rancho ou la Salomon Freeski TV.
Les stars s'appellait Candide, Tanner, Colby, Seth, Sean, JP AUclair, CRJ, Michaud, Sage, Simon Dumont etc...
Le High Five était 100% ski/Snow.
Skipass avait des trucs à se mettre sous la dent pour écrire des articles, faire des collabs, aller faire des reportages car ça grouillait d’évents juste en France (entre les Tignes Airwaves, le SFR Tour, les Frostgun, etc..).
Tout le monde faisait son édit pourri de la saison avec la dernière gopro à la mode et le postait sur Zapiks.

Et puis, crises économiques dans le milieu du ski comme ailleurs :
on réduit la voilure et les couts (marques, médias, etc...).
on se casse la gueule pour certains (RIP : White doctor, Apo, Down, Whitedot, Coreupt, et j'en passe).
Les marques de skis ou de fringues n'ont plus besoin des intermédiaires pour présenter leurs produits (va voir la listes des marques de ski dans le Guide des skis skipass en 2010 et en 2022).
Les vraies stars sont vieillissantes ou à la retraite (candide, Seth, Tanner, etc...), font du ski sponso par Moncler et Vuarnet (Permin) ou ne font que du snowboard (Sean Pettit). RIP ceux qui nous ont quitté.
Pour les X games/compet/FWT -->les français ne sont plus en haut de l'affiche donc on en parle moins (fini les Enak, Candide, Kevin Rolland, Ophe David, Colomb Patton, Michaud, Ducroz, Marie Martinod). Maintenant tu as soit Tess Ledeux, soit Tess Ledeux et antoine adelisse/Oscar Mandin. Ça envoie moins du bois niveau médiatisation du sport.
Et puis les autres nouvelles têtes d'affiches sont aussi lisses que les fesses d'un nourrisson, communiquent sur tik tok et instagram (plus besoin de mag papier ou de site internet... t'as tes abonnés et il te faut juste un petit buzz pour en avoir d'autres). Le jour où Harlaut arrêtera on aura plus que des enfants de coeur à la sortie de la messe.
Le CIO et la FIS s'approprie/rachete le freeski.
De moins en moins de gens vont en station car elles ont quasi toute misée sur la montée en gamme +++ voir limite luxe, --> fini les gros events, maintenant place au mainstream (on fait un festival de musique, on veut des gens classes et du cosy sur les story insta de la station, on va pas faire des trucs freeski, aucun intérêt ou alors faut que des traces de ski en poudreuse façon CAF pour montrer qu'on a de la neige fraiche).
Le High Five devient un festival de la montagne/aventure/sport extreme/foodtruck/musique et même humour avec du stand up.
Les skieurs pros /marques communiquent directement avec leurs abonnés sur les réseaux socio et/ou youtube, plus besoin de passer par un site pour avoir son auditoire.Skipass a moins de moyens et il y a aussi moins de choses à dire (en exclusivité;), le site récupère ses articles via les marques en publireportages (ca coute rien et ça rapporte un peu d'argent), c'est la communauté qui écrit le contenu en participant au site avec les posts resto, matos, conditions en stations coup de coeur, coompte rendu de sortie ski.
Les gens ont plus la Gopro 26 4K son Dolby SUrround image en IMAX.

Bref : L'auditoire du début du freeski a maintenant 30/40 piges, il mange en partie des graines, va chercher ses gosses à l'école en skate mais fait de la peau de phoques pour tracer quand il skie. il fait du trail ou va a la salle de bloc 1 fois par semaine, rêve de s'acheter un gravel ou un vtt électrique pour gagner en coolitude. Il a bien son sticker POW sur ses lattes et met son teeshirt Skipass in tartiflette we trust (le vrai teeshirt pas la version 2.0) et son bonnet pour se balader entre septembre et mai dans Grenoble. Il a juste vieilli comme la scène freeski et c'est pris un peu plus ou poins fort les crises (économique, climatique, numérique, médiatique) du ski dans la tronche.
Message modifié 2 fois. Dernière modification par yone74, 08/02/2023 - 00:45
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
45K messages
Stations : 3 avis
Mouai, pas tout à fait d'accord, c'est un fait, c'est vrai que la communication a changé et que l'attention des médias a changé ainsi que l'industrie du ski et sa partie free (freeride/freestyle), mais comment expliquer qu'outre atlantique des sites continue à tourner avec un gros contenu éditorial, une grosse communauté comme Newschooler ou Pinkbike pour le vtt, des sites avec lesquelles skipass ou autres sites du groupes rivaliser.

Je veux bien que le monde ait changé mais si d'autres sites y arrivent et que skipass n'y arrive plus, c'est quand même à cause de leur changement de modèle qui était d'arrêter le contenu éditorial et journalistiques, mettre le forum de coté pour se concentrer sur les produits.
Bizarrement, skipass semble se casser la gueule, 26in est totalement à l'abandon. alors que les autres sites n'ont pas l'air d'avoir autant de difficultés.

Dans le monde du vtt, d'autres sites ont carrément pris le relai de 26in en faisant quoi : un gros contenu éditorial de qualité...

Parce que oui, ce sont les jeunes qui vont sur tiktok ou insta, mais qui achètent des produits hors de prix? ce sont les plus vieux.
Et les plus vieux comme nous aiment bien lire du contenu éditorial, se renseigner, qu'un site mette en avant les belles vidéos, donc les sites ont encore un bel avenir.
steve_winwood
steve_winwood
Statut : Confirmé
inscrit le 28/06/07
3143 messages
Stations : 1 avis
ronron ( 8 févr.) disait:

Mouai, pas tout à fait d'accord, c'est un fait, c'est vrai que la communication a changé et que l'attention des médias a changé ainsi que l'industrie du ski et sa partie free (freeride/freestyle), mais comment expliquer qu'outre atlantique des sites continue à tourner avec un gros contenu éditorial, une grosse communauté comme Newschooler ou Pinkbike pour le vtt, des sites avec lesquelles skipass ou autres sites du groupes rivaliser.
Outre Atlantique les forfaits saison multistations à prix accessibles font qu'il y a un boom de la pratique du ski en ce moment, on a jamais autant skié aux US qu'aujourd'hui (et en plus les Américains ont jamais eu autant de thune qu'aujourd'hui à dépenser "vite" ) .

Ca aide à inverser tout le cycle négatif que yone74 a très bien décrit...
action man
action man
Statut : Gourou
inscrit le 26/01/23
36 messages
Et les jeunes aussi aiment le contenu éditorial :) Pinkbike c’est génial, tous les potes de mon âge le lisent et les minots des clubs que je côtoie aussi. Avoir un équivalent du ski, en français, ça serait cool. En attendant le forum est quand même, je trouve, une belle mine d’informations si on cherche un peu. Et si on trouve pas ils restent des anciens sages pour répondre aux questions des ignorants comme moi :)
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2726 messages
Stations : 4 avis
ronron ( 8 févr.) disait:

Mouai, pas tout à fait d'accord, c'est un fait, c'est vrai que la communication a changé et que l'attention des médias a changé ainsi que l'industrie du ski et sa partie free (freeride/freestyle), mais comment expliquer qu'outre atlantique des sites continue à tourner avec un gros contenu éditorial, une grosse communauté comme Newschooler ou Pinkbike pour le vtt, des sites avec lesquelles skipass ou autres sites du groupes rivaliser.

Je veux bien que le monde ait changé mais si d'autres sites y arrivent et que skipass n'y arrive plus, c'est quand même à cause de leur changement de modèle qui était d'arrêter le contenu éditorial et journalistiques, mettre le forum de coté pour se concentrer sur les produits.
Bizarrement, skipass semble se casser la gueule, 26in est totalement à l'abandon. alors que les autres sites n'ont pas l'air d'avoir autant de difficultés.

Dans le monde du vtt, d'autres sites ont carrément pris le relai de 26in en faisant quoi : un gros contenu éditorial de qualité...

Parce que oui, ce sont les jeunes qui vont sur tiktok ou insta, mais qui achètent des produits hors de prix? ce sont les plus vieux.
Et les plus vieux comme nous aiment bien lire du contenu éditorial, se renseigner, qu'un site mette en avant les belles vidéos, donc les sites ont encore un bel avenir.

La communauté de Newschooler ou Pinbike est bien plus importante... de fait elles regroupent des Américains, des Canadiens et les fans du monde entier qui se débrouillent un chouilla en anglais. Rien à voir avec un petit media européen regroupant l’intérêt de quelques francophones européens isolés dans quelques départements français, cantons suisse ou de sporadiques provinces belges et du Québec. Tout ça fait que ça aide pour garder les reins solides financièrement. Mais même eux ont eu des problèmes (la bible, le magazine Powder a fait faillite après 50 ans) mais ils ont encore les gros events comme le Dew Tour et les X games.

Si tu prends un autre site européen (Downdays, le skipass allemand) et bien même si il est en anglais, il attire moins que Newschooler. Ces gros sites influents de part leur histoire sont des trous noirs qui "aspirent" la bande passante de la communauté. Quand l'activité économique est florissante, tout le monde a à manger, les gros sites et les petits sites. Quand on réduit les voiles, les gros historiques avec de gros auditoires aspirent le cash qui restent sur le marché et les autres font avec des bout de ficelles.

On parle ski par VTT (d'ailleurs le VTT, n'a jamais été non plus la figure du proue médiatique ou le moteur du groupe 1997media).
D'autant que les deux places médiatiques sont totalement différentes à cause du fait que le VTT marche mieux que le ski car les innovations sont là (avec le boom du ebike, de la gravel, et compagnie), le vélo est à la mode (il ne s'en ai jamais autant vendu neuf ou d'occas), les épreuves sont là, les riders français sont au top depuis quasi toujours et ce dans n'importe quelles disciplines, les bikes park, pumptrack et compagnie fleurissent un peu partout. Tu peux le pratiquer PARTOUT. Bref c'est à la fois plus facile de toucher une cible, et la cible est plus importante.
Message modifié 2 fois. Dernière modification par yone74, 08/02/2023 - 11:03
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2726 messages
Stations : 4 avis
similarweb.com

similarweb.com

similarweb.com

similarweb.com
Biket
Biket
Statut : Confirmé
inscrit le 29/11/06
1025 messages
Matos : 4 avis
yone74 ( 8 févr.) disait:

C'est comme tout. ça évolue.
Il y a 10-15 ans, les marques avaient du pognons, des teams de dingue, les "stars" étaient invisible à part sur des magazines spécialisés, des sites internet spécialisés, et les films qui sortaient à l'automne. Les stations de ski faisaient le plein. Tout le monde investissait, les marques de skis/freeski marchaient, chaque année il s'en créait 3 ou 4 de nouvelles. Chacun sortait sa webserie sur youtube, dailymotion, vimeo , Zapiks (et skipass) de Bon app, à FollowUS.tv en passant par Rancho ou la Salomon Freeski TV.
Les stars s'appellait Candide, Tanner, Colby, Seth, Sean, JP AUclair, CRJ, Michaud, Sage, Simon Dumont etc...
Le High Five était 100% ski/Snow.
Skipass avait des trucs à se mettre sous la dent pour écrire des articles, faire des collabs, aller faire des reportages car ça grouillait d’évents juste en France (entre les Tignes Airwaves, le SFR Tour, les Frostgun, etc..).
Tout le monde faisait son édit pourri de la saison avec la dernière gopro à la mode et le postait sur Zapiks.

Et puis, crises économiques dans le milieu du ski comme ailleurs :
on réduit la voilure et les couts (marques, médias, etc...).
on se casse la gueule pour certains (RIP : White doctor, Apo, Down, Whitedot, Coreupt, et j'en passe).
Les marques de skis ou de fringues n'ont plus besoin des intermédiaires pour présenter leurs produits (va voir la listes des marques de ski dans le Guide des skis skipass en 2010 et en 2022).
Les vraies stars sont vieillissantes ou à la retraite (candide, Seth, Tanner, etc...), font du ski sponso par Moncler et Vuarnet (Permin) ou ne font que du snowboard (Sean Pettit). RIP ceux qui nous ont quitté.
Pour les X games/compet/FWT -->les français ne sont plus en haut de l'affiche donc on en parle moins (fini les Enak, Candide, Kevin Rolland, Ophe David, Colomb Patton, Michaud, Ducroz, Marie Martinod). Maintenant tu as soit Tess Ledeux, soit Tess Ledeux et antoine adelisse/Oscar Mandin. Ça envoie moins du bois niveau médiatisation du sport.
Et puis les autres nouvelles têtes d'affiches sont aussi lisses que les fesses d'un nourrisson, communiquent sur tik tok et instagram (plus besoin de mag papier ou de site internet... t'as tes abonnés et il te faut juste un petit buzz pour en avoir d'autres). Le jour où Harlaut arrêtera on aura plus que des enfants de coeur à la sortie de la messe.
Le CIO et la FIS s'approprie/rachete le freeski.
De moins en moins de gens vont en station car elles ont quasi toute misée sur la montée en gamme +++ voir limite luxe, --> fini les gros events, maintenant place au mainstream (on fait un festival de musique, on veut des gens classes et du cosy sur les story insta de la station, on va pas faire des trucs freeski, aucun intérêt ou alors faut que des traces de ski en poudreuse façon CAF pour montrer qu'on a de la neige fraiche).
Le High Five devient un festival de la montagne/aventure/sport extreme/foodtruck/musique et même humour avec du stand up.
Les skieurs pros /marques communiquent directement avec leurs abonnés sur les réseaux socio et/ou youtube, plus besoin de passer par un site pour avoir son auditoire.Skipass a moins de moyens et il y a aussi moins de choses à dire (en exclusivité;), le site récupère ses articles via les marques en publireportages (ca coute rien et ça rapporte un peu d'argent), c'est la communauté qui écrit le contenu en participant au site avec les posts resto, matos, conditions en stations coup de coeur, coompte rendu de sortie ski.
Les gens ont plus la Gopro 26 4K son Dolby SUrround image en IMAX.

Bref : L'auditoire du début du freeski a maintenant 30/40 piges, il mange en partie des graines, va chercher ses gosses à l'école en skate mais fait de la peau de phoques pour tracer quand il skie. il fait du trail ou va a la salle de bloc 1 fois par semaine, rêve de s'acheter un gravel ou un vtt électrique pour gagner en coolitude. Il a bien son sticker POW sur ses lattes et met son teeshirt Skipass in tartiflette we trust (le vrai teeshirt pas la version 2.0) et son bonnet pour se balader entre septembre et mai dans Grenoble. Il a juste vieilli comme la scène freeski et c'est pris un peu plus ou poins fort les crises (économique, climatique, numérique, médiatique) du ski dans la tronche.


+100000
Biket
Biket
Statut : Confirmé
inscrit le 29/11/06
1025 messages
Matos : 4 avis
steve_winwood ( 8 févr.) disait:

ronron ( 8 févr.) disait:

Mouai, pas tout à fait d'accord, c'est un fait, c'est vrai que la communication a changé et que l'attention des médias a changé ainsi que l'industrie du ski et sa partie free (freeride/freestyle), mais comment expliquer qu'outre atlantique des sites continue à tourner avec un gros contenu éditorial, une grosse communauté comme Newschooler ou Pinkbike pour le vtt, des sites avec lesquelles skipass ou autres sites du groupes rivaliser.
Outre Atlantique les forfaits saison multistations à prix accessibles font qu'il y a un boom de la pratique du ski en ce moment, on a jamais autant skié aux US qu'aujourd'hui (et en plus les Américains ont jamais eu autant de thune qu'aujourd'hui à dépenser "vite" ) .

Ca aide à inverser tout le cycle négatif que yone74 a très bien décrit...


+10000
Biket
Biket
Statut : Confirmé
inscrit le 29/11/06
1025 messages
Matos : 4 avis
yone74 ( 8 févr.) disait:

ronron ( 8 févr.) disait:

Mouai, pas tout à fait d'accord, c'est un fait, c'est vrai que la communication a changé et que l'attention des médias a changé ainsi que l'industrie du ski et sa partie free (freeride/freestyle), mais comment expliquer qu'outre atlantique des sites continue à tourner avec un gros contenu éditorial, une grosse communauté comme Newschooler ou Pinkbike pour le vtt, des sites avec lesquelles skipass ou autres sites du groupes rivaliser.

Je veux bien que le monde ait changé mais si d'autres sites y arrivent et que skipass n'y arrive plus, c'est quand même à cause de leur changement de modèle qui était d'arrêter le contenu éditorial et journalistiques, mettre le forum de coté pour se concentrer sur les produits.
Bizarrement, skipass semble se casser la gueule, 26in est totalement à l'abandon. alors que les autres sites n'ont pas l'air d'avoir autant de difficultés.

Dans le monde du vtt, d'autres sites ont carrément pris le relai de 26in en faisant quoi : un gros contenu éditorial de qualité...

Parce que oui, ce sont les jeunes qui vont sur tiktok ou insta, mais qui achètent des produits hors de prix? ce sont les plus vieux.
Et les plus vieux comme nous aiment bien lire du contenu éditorial, se renseigner, qu'un site mette en avant les belles vidéos, donc les sites ont encore un bel avenir.

La communauté de Newschooler ou Pinbike est bien plus importante... de fait elles regroupent des Américains, des Canadiens et les fans du monde entier qui se débrouillent un chouilla en anglais. Rien à voir avec un petit media européen regroupant l’intérêt de quelques francophones européens isolés dans quelques départements français, cantons suisse ou de sporadiques provinces belges et du Québec. Tout ça fait que ça aide pour garder les reins solides financièrement. Mais même eux ont eu des problèmes (la bible, le magazine Powder a fait faillite après 50 ans) mais ils ont encore les gros events comme le Dew Tour et les X games.

Si tu prends un autre site européen (Downdays, le skipass allemand) et bien même si il est en anglais, il attire moins que Newschooler. Ces gros sites influents de part leur histoire sont des trous noirs qui "aspirent" la bande passante de la communauté. Quand l'activité économique est florissante, tout le monde a à manger, les gros sites et les petits sites. Quand on réduit les voiles, les gros historiques avec de gros auditoires aspirent le cash qui restent sur le marché et les autres font avec des bout de ficelles.

On parle ski par VTT (d'ailleurs le VTT, n'a jamais été non plus la figure du proue médiatique ou le moteur du groupe 1997media).
D'autant que les deux places médiatiques sont totalement différentes à cause du fait que le VTT marche mieux que le ski car les innovations sont là (avec le boom du ebike, de la gravel, et compagnie), le vélo est à la mode (il ne s'en ai jamais autant vendu neuf ou d'occas), les épreuves sont là, les riders français sont au top depuis quasi toujours et ce dans n'importe quelles disciplines, les bikes park, pumptrack et compagnie fleurissent un peu partout. Tu peux le pratiquer PARTOUT. Bref c'est à la fois plus facile de toucher une cible, et la cible est plus importante.


Re +100000
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
45K messages
Stations : 3 avis
yone74 ( 8 févr.) disait:

ronron ( 8 févr.) disait:

Mouai, pas tout à fait d'accord, c'est un fait, c'est vrai que la communication a changé et que l'attention des médias a changé ainsi que l'industrie du ski et sa partie free (freeride/freestyle), mais comment expliquer qu'outre atlantique des sites continue à tourner avec un gros contenu éditorial, une grosse communauté comme Newschooler ou Pinkbike pour le vtt, des sites avec lesquelles skipass ou autres sites du groupes rivaliser.

Je veux bien que le monde ait changé mais si d'autres sites y arrivent et que skipass n'y arrive plus, c'est quand même à cause de leur changement de modèle qui était d'arrêter le contenu éditorial et journalistiques, mettre le forum de coté pour se concentrer sur les produits.
Bizarrement, skipass semble se casser la gueule, 26in est totalement à l'abandon. alors que les autres sites n'ont pas l'air d'avoir autant de difficultés.

Dans le monde du vtt, d'autres sites ont carrément pris le relai de 26in en faisant quoi : un gros contenu éditorial de qualité...

Parce que oui, ce sont les jeunes qui vont sur tiktok ou insta, mais qui achètent des produits hors de prix? ce sont les plus vieux.
Et les plus vieux comme nous aiment bien lire du contenu éditorial, se renseigner, qu'un site mette en avant les belles vidéos, donc les sites ont encore un bel avenir.

La communauté de Newschooler ou Pinbike est bien plus importante... de fait elles regroupent des Américains, des Canadiens et les fans du monde entier qui se débrouillent un chouilla en anglais. Rien à voir avec un petit media européen regroupant l’intérêt de quelques francophones européens isolés dans quelques départements français, cantons suisse ou de sporadiques provinces belges et du Québec. Tout ça fait que ça aide pour garder les reins solides financièrement. Mais même eux ont eu des problèmes (la bible, le magazine Powder a fait faillite après 50 ans) mais ils ont encore les gros events comme le Dew Tour et les X games.

Si tu prends un autre site européen (Downdays, le skipass allemand) et bien même si il est en anglais, il attire moins que Newschooler. Ces gros sites influents de part leur histoire sont des trous noirs qui "aspirent" la bande passante de la communauté. Quand l'activité économique est florissante, tout le monde a à manger, les gros sites et les petits sites. Quand on réduit les voiles, les gros historiques avec de gros auditoires aspirent le cash qui restent sur le marché et les autres font avec des bout de ficelles.

On parle ski par VTT (d'ailleurs le VTT, n'a jamais été non plus la figure du proue médiatique ou le moteur du groupe 1997media).
D'autant que les deux places médiatiques sont totalement différentes à cause du fait que le VTT marche mieux que le ski car les innovations sont là (avec le boom du ebike, de la gravel, et compagnie), le vélo est à la mode (il ne s'en ai jamais autant vendu neuf ou d'occas), les épreuves sont là, les riders français sont au top depuis quasi toujours et ce dans n'importe quelles disciplines, les bikes park, pumptrack et compagnie fleurissent un peu partout. Tu peux le pratiquer PARTOUT. Bref c'est à la fois plus facile de toucher une cible, et la cible est plus importante.


Mais c'est bien ce que je dis, même sur une activité qui renait avec le vtt, ils ont totalement loupé le coche et se sont fait doublé par des sites internets comme Vojo, ou Fullattack qui est très très récent.
Ce qui prouve que ce n'est pas que du à la pratique en elle même mais à des choix de modèles catastrophiques.
Si on reprend Pinkbike, ils ont une assez grosse concurrence avec plusieurs gros site similaire dont nsmb, wideopen, GMBN et encore pleins d'autres et pourtant sa fonctionne.
Et pourtant 26in a réussi à mourir alors que l'activité est maintenant florissante, parce qu'ils ont forcément suivis le même modèle que skipass.

Skipass a réussi à se casser la gueule sur une tranche où ils n'avaient quasiment aucune concurrence dans le monde francophone.

A un moment, je pense qu'il faut arrêter de chercher des excuses quand d'autres y arrivent et que l'activité est assez peu concurrentielle.
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2726 messages
Stations : 4 avis
ronron ( 8 févr.) disait:

yone74 ( 8 févr.) disait:

ronron ( 8 févr.) disait:

Mouai, pas tout à fait d'accord, c'est un fait, c'est vrai que la communication a changé et que l'attention des médias a changé ainsi que l'industrie du ski et sa partie free (freeride/freestyle), mais comment expliquer qu'outre atlantique des sites continue à tourner avec un gros contenu éditorial, une grosse communauté comme Newschooler ou Pinkbike pour le vtt, des sites avec lesquelles skipass ou autres sites du groupes rivaliser.

Je veux bien que le monde ait changé mais si d'autres sites y arrivent et que skipass n'y arrive plus, c'est quand même à cause de leur changement de modèle qui était d'arrêter le contenu éditorial et journalistiques, mettre le forum de coté pour se concentrer sur les produits.
Bizarrement, skipass semble se casser la gueule, 26in est totalement à l'abandon. alors que les autres sites n'ont pas l'air d'avoir autant de difficultés.

Dans le monde du vtt, d'autres sites ont carrément pris le relai de 26in en faisant quoi : un gros contenu éditorial de qualité...

Parce que oui, ce sont les jeunes qui vont sur tiktok ou insta, mais qui achètent des produits hors de prix? ce sont les plus vieux.
Et les plus vieux comme nous aiment bien lire du contenu éditorial, se renseigner, qu'un site mette en avant les belles vidéos, donc les sites ont encore un bel avenir.

La communauté de Newschooler ou Pinbike est bien plus importante... de fait elles regroupent des Américains, des Canadiens et les fans du monde entier qui se débrouillent un chouilla en anglais. Rien à voir avec un petit media européen regroupant l’intérêt de quelques francophones européens isolés dans quelques départements français, cantons suisse ou de sporadiques provinces belges et du Québec. Tout ça fait que ça aide pour garder les reins solides financièrement. Mais même eux ont eu des problèmes (la bible, le magazine Powder a fait faillite après 50 ans) mais ils ont encore les gros events comme le Dew Tour et les X games.

Si tu prends un autre site européen (Downdays, le skipass allemand) et bien même si il est en anglais, il attire moins que Newschooler. Ces gros sites influents de part leur histoire sont des trous noirs qui "aspirent" la bande passante de la communauté. Quand l'activité économique est florissante, tout le monde a à manger, les gros sites et les petits sites. Quand on réduit les voiles, les gros historiques avec de gros auditoires aspirent le cash qui restent sur le marché et les autres font avec des bout de ficelles.

On parle ski par VTT (d'ailleurs le VTT, n'a jamais été non plus la figure du proue médiatique ou le moteur du groupe 1997media).
D'autant que les deux places médiatiques sont totalement différentes à cause du fait que le VTT marche mieux que le ski car les innovations sont là (avec le boom du ebike, de la gravel, et compagnie), le vélo est à la mode (il ne s'en ai jamais autant vendu neuf ou d'occas), les épreuves sont là, les riders français sont au top depuis quasi toujours et ce dans n'importe quelles disciplines, les bikes park, pumptrack et compagnie fleurissent un peu partout. Tu peux le pratiquer PARTOUT. Bref c'est à la fois plus facile de toucher une cible, et la cible est plus importante.


Mais c'est bien ce que je dis, même sur une activité qui renait avec le vtt, ils ont totalement loupé le coche et se sont fait doublé par des sites internets comme Vojo, ou Fullattack qui est très très récent.
Ce qui prouve que ce n'est pas que du à la pratique en elle même mais à des choix de modèles catastrophiques.
Si on reprend Pinkbike, ils ont une assez grosse concurrence avec plusieurs gros site similaire dont nsmb, wideopen, GMBN et encore pleins d'autres et pourtant sa fonctionne.
Et pourtant 26in a réussi à mourir alors que l'activité est maintenant florissante, parce qu'ils ont forcément suivis le même modèle que skipass.

Skipass a réussi à se casser la gueule sur une tranche où ils n'avaient quasiment aucune concurrence dans le monde francophone.

A un moment, je pense qu'il faut arrêter de chercher des excuses quand d'autres y arrivent et que l'activité est assez peu concurrentielle.

Il y a ton ressenti et la réalité.

similarweb.com
97K visites le mois dernier pour 26in

similarweb.com
79K visites le mois dernier pour Fullattack

similarweb.com
54K visites par mois

similarweb.com
37K visites par mois

La seule vraie concurrence à PinkBike c'est NSMB ou Vojo et encore
NSMB (qui bien que français à 60% de son auditoire en Amérique du Nord donc un auditoire international et non franco-Belgo-Suisse). similarweb.com 275K visites par mois ou VoJo similarweb.com 289K visites le mois dernier. Dans les 2 cas Ils ne font que du VTT (et pas comme 1997 média, du Ski, du Snow, du outdoor) ; c'est un peu comme si tu les comparais au site internet de Velovert (352K visites par mois). A titre d'info, Pinkbike est à 7,6 millions de visites par mois ils sont a des années lumières.

A mon sens, le VTT n'a jamais été le principal axe de développement de 1997média, c'était à la marge, un petit complément éditorial pour l'été qui vivait sur les revenus de skipass. Toi tu veux comparer une ferrari comme Pinkbike avec une Peugeot comme 26in. ça a 4 roues, un moteur, ça s'appelle des voitures mais ça n'a rien de comparable.
Calixte
Calixte
Statut : Gourou
inscrit le 04/02/18
7065 messages
Matos : 12 avis
Le problème c'est que la partie communautaire est de pire en pire, mais le nouveau modèle économique est plus rentable pour skipass que l'ancien.
À ce petit jeu, sur le long terme ils vont complètement perdre la commu et le modèle va s'effondrer. Il ne restera que 3 étudiants/mandiants pour gratter des test privés ou (pour cette année) des forfaits.
volcomride
volcomride
Statut : Confirmé
inscrit le 14/05/08
24 messages
Si skipass a la prétention d'être un magazine de passionnés (de toutes façons c'est déjà dans une niche) alors autant tout mettre en œuvre pour couvrir des évènements phares. Pas forcément se déplacer car ça engendre des frais mais un article, deux, trois photos glanées ça et là, un avis...
Il y a quand même 8 français dans le FWT toutes catégories confondues, deux autres au X. Et même s'il n' y en avait pas, ça fait toujours plaisir un petit récap'. Mais là y a rien. Quelle est la ligne éditoriale en fait ?
Les passionnés vont quitter le navire à force de ne voir que des articles sponsorisés. Je suis d'accord avec Calixte, le côté gagnez des forfaits saisons c'est sympa, c'est le bonus, mais ça ne doit pas remplacer des articles non sponsorisés. Du moins à mon avis.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par volcomride, 08/02/2023 - 15:21
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
45K messages
Stations : 3 avis
yone74 ( 8 févr.) disait:

ronron ( 8 févr.) disait:

yone74 ( 8 févr.) disait:

ronron ( 8 févr.) disait:

Mouai, pas tout à fait d'accord, c'est un fait, c'est vrai que la communication a changé et que l'attention des médias a changé ainsi que l'industrie du ski et sa partie free (freeride/freestyle), mais comment expliquer qu'outre atlantique des sites continue à tourner avec un gros contenu éditorial, une grosse communauté comme Newschooler ou Pinkbike pour le vtt, des sites avec lesquelles skipass ou autres sites du groupes rivaliser.

Je veux bien que le monde ait changé mais si d'autres sites y arrivent et que skipass n'y arrive plus, c'est quand même à cause de leur changement de modèle qui était d'arrêter le contenu éditorial et journalistiques, mettre le forum de coté pour se concentrer sur les produits.
Bizarrement, skipass semble se casser la gueule, 26in est totalement à l'abandon. alors que les autres sites n'ont pas l'air d'avoir autant de difficultés.

Dans le monde du vtt, d'autres sites ont carrément pris le relai de 26in en faisant quoi : un gros contenu éditorial de qualité...

Parce que oui, ce sont les jeunes qui vont sur tiktok ou insta, mais qui achètent des produits hors de prix? ce sont les plus vieux.
Et les plus vieux comme nous aiment bien lire du contenu éditorial, se renseigner, qu'un site mette en avant les belles vidéos, donc les sites ont encore un bel avenir.

La communauté de Newschooler ou Pinbike est bien plus importante... de fait elles regroupent des Américains, des Canadiens et les fans du monde entier qui se débrouillent un chouilla en anglais. Rien à voir avec un petit media européen regroupant l’intérêt de quelques francophones européens isolés dans quelques départements français, cantons suisse ou de sporadiques provinces belges et du Québec. Tout ça fait que ça aide pour garder les reins solides financièrement. Mais même eux ont eu des problèmes (la bible, le magazine Powder a fait faillite après 50 ans) mais ils ont encore les gros events comme le Dew Tour et les X games.

Si tu prends un autre site européen (Downdays, le skipass allemand) et bien même si il est en anglais, il attire moins que Newschooler. Ces gros sites influents de part leur histoire sont des trous noirs qui "aspirent" la bande passante de la communauté. Quand l'activité économique est florissante, tout le monde a à manger, les gros sites et les petits sites. Quand on réduit les voiles, les gros historiques avec de gros auditoires aspirent le cash qui restent sur le marché et les autres font avec des bout de ficelles.

On parle ski par VTT (d'ailleurs le VTT, n'a jamais été non plus la figure du proue médiatique ou le moteur du groupe 1997media).
D'autant que les deux places médiatiques sont totalement différentes à cause du fait que le VTT marche mieux que le ski car les innovations sont là (avec le boom du ebike, de la gravel, et compagnie), le vélo est à la mode (il ne s'en ai jamais autant vendu neuf ou d'occas), les épreuves sont là, les riders français sont au top depuis quasi toujours et ce dans n'importe quelles disciplines, les bikes park, pumptrack et compagnie fleurissent un peu partout. Tu peux le pratiquer PARTOUT. Bref c'est à la fois plus facile de toucher une cible, et la cible est plus importante.


Mais c'est bien ce que je dis, même sur une activité qui renait avec le vtt, ils ont totalement loupé le coche et se sont fait doublé par des sites internets comme Vojo, ou Fullattack qui est très très récent.
Ce qui prouve que ce n'est pas que du à la pratique en elle même mais à des choix de modèles catastrophiques.
Si on reprend Pinkbike, ils ont une assez grosse concurrence avec plusieurs gros site similaire dont nsmb, wideopen, GMBN et encore pleins d'autres et pourtant sa fonctionne.
Et pourtant 26in a réussi à mourir alors que l'activité est maintenant florissante, parce qu'ils ont forcément suivis le même modèle que skipass.

Skipass a réussi à se casser la gueule sur une tranche où ils n'avaient quasiment aucune concurrence dans le monde francophone.

A un moment, je pense qu'il faut arrêter de chercher des excuses quand d'autres y arrivent et que l'activité est assez peu concurrentielle.

Il y a ton ressenti et la réalité.

similarweb.com
97K visites le mois dernier pour 26in

similarweb.com
79K visites le mois dernier pour Fullattack

similarweb.com
54K visites par mois

similarweb.com
37K visites par mois

La seule vraie concurrence à PinkBike c'est NSMB ou Vojo et encore
NSMB (qui bien que français à 60% de son auditoire en Amérique du Nord donc un auditoire international et non franco-Belgo-Suisse). similarweb.com 275K visites par mois ou VoJo similarweb.com 289K visites le mois dernier. Dans les 2 cas Ils ne font que du VTT (et pas comme 1997 média, du Ski, du Snow, du outdoor) ; c'est un peu comme si tu les comparais au site internet de Velovert (352K visites par mois). A titre d'info, Pinkbike est à 7,6 millions de visites par mois ils sont a des années lumières.

A mon sens, le VTT n'a jamais été le principal axe de développement de 1997média, c'était à la marge, un petit complément éditorial pour l'été qui vivait sur les revenus de skipass. Toi tu veux comparer une ferrari comme Pinkbike avec une Peugeot comme 26in. ça a 4 roues, un moteur, ça s'appelle des voitures mais ça n'a rien de comparable.


Mais on parle pas des visites, on parle du contenu journalistique qui est à zéro et de l'inactivité en terme de contenu éditorial sur le site.

Clairement, tu montres que la baisse du contenu éditorial est déconnecté de l'activité et de la fréquentation du site, juste un choix de modèle.
On a donc des sites ont une bonne visibilité et qui ont totalement abandonné la création de contenu éditorial, jusqu'à virer celle qui gérait 26in alors qu'il fait plus de visites que d'autres qui embauchent comme fullattack, y a de quoi être dégouté de cette logique financière, surtout quand le patron étale ses vacances au Japon...
26in qui au passage a été un rachat et existé avant sous la forme de vttfreeride.com.

Et là, on a un site qui fait plus de vue que fullattack mais aucun article quand fullattack fait l'inverse.
C'est tout à fait ce qu'on pensait, 26in et skipass se concentre sur l'argent et la rentabilité en abandonnant la communauté et le contenu éditorial.
Alors qu'à la base, c'était 2 sites qui ont prospéré grâce à leur communauté.
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2726 messages
Stations : 4 avis
volcomride ( 8 févr.) disait:

Si skipass a la prétention d'être un magazine de passionnés (de toutes façons c'est déjà dans une niche) alors autant tout mettre en œuvre pour couvrir des évènements phares. Pas forcément se déplacer car ça engendre des frais mais un article, deux, trois photos glanées ça et là, un avis...
Il y a quand même 8 français dans le FWT toutes catégories confondues, deux autres au X. Et même s'il n' y en avait pas, ça fait toujours plaisir un petit récap'. Mais là y a rien. Quelle est la ligne éditoriale en fait ?
Les passionnés vont quitter le navire à force de ne voir que des articles sponsorisés. Je suis d'accord avec Calixte, le côté gagnez des forfaits saisons c'est sympa, c'est le bonus, mais ça ne doit pas remplacer des articles non sponsorisés. Du moins à mon avis.

Le hic c'est que les mordus ont déjà les résultats et les images grâce aux retransmissions en streaming sur les chaînes youtube des épreuves. Va faire de la valeur ajoutée après... C'est dur. Downdays le fait et résultat ils ont encore moins de visibilité que skipass. Quand aux photos pour les illustrations faut les acheter. C'est pas gratos le boulot du photographe, son billet d'avion et ses frais... Quant au nombre d'épreuves ou de compets, elles sont de moins en moins nombreuses et sont de moins en moins suivies. Dur de faire le pari de depecher des gens pour des reportages a l'autre bout du monde pour bouffer la feuille depenses/recettes.

Après es tu prêt à payer 5 euros par mois pour avoir des articles exclusifs sur le ski ? (car c'est ca maintenant la presse sur internet).
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2726 messages
Stations : 4 avis
ronron ( 8 févr.) disait:


Mais on parle pas des visites, on parle du contenu journalistique qui est à zéro et de l'inactivité en terme de contenu éditorial sur le site.

Clairement, tu montres que la baisse du contenu éditorial est déconnecté de l'activité et de la fréquentation du site, juste un choix de modèle.
On a donc des sites ont une bonne visibilité et qui ont totalement abandonné la création de contenu éditorial, jusqu'à virer celle qui gérait 26in alors qu'il fait plus de visites que d'autres qui embauchent comme fullattack, y a de quoi être dégouté de cette logique financière, surtout quand le patron étale ses vacances au Japon...
26in qui au passage a été un rachat et existé avant sous la forme de vttfreeride.com.

Et là, on a un site qui fait plus de vue que fullattack mais aucun article quand fullattack fait l'inverse.
C'est tout à fait ce qu'on pensait, 26in et skipass se concentre sur l'argent et la rentabilité en abandonnant la communauté et le contenu éditorial.
Alors qu'à la base, c'était 2 sites qui ont prospéré grâce à leur communauté.


En même temps tu m'expliques comment être rentable en dépensant du fric pour faire du contenu de niche gratuitement et finalement peiner à avoir de la visibilité (et donc des revenus publicitaires)---> c' est voué à la faillite (ce serait malheureusement pas le premier média online qui se prendrait les pieds dans le tapis avec un business modèle plein de bonnes intentions mais à côté de la plaque des habitudes 3.0 des internautes en 2023).

J'y suis pour rien, c'est l'époque. Les gens vont chercher les informations gratuites sur les réseaux sociaux, ceux qui créés du contenu sont obligés de devenir payant pour être rentable, google lance son discover pour siphonner le contenu des sites d'informations sans les rétribuer et choper du clic et de la pub a leur dépend. Bienvenue dans les années 2k20.
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
45K messages
Stations : 3 avis
yone74 ( 8 févr.) disait:

ronron ( 8 févr.) disait:


Mais on parle pas des visites, on parle du contenu journalistique qui est à zéro et de l'inactivité en terme de contenu éditorial sur le site.

Clairement, tu montres que la baisse du contenu éditorial est déconnecté de l'activité et de la fréquentation du site, juste un choix de modèle.
On a donc des sites ont une bonne visibilité et qui ont totalement abandonné la création de contenu éditorial, jusqu'à virer celle qui gérait 26in alors qu'il fait plus de visites que d'autres qui embauchent comme fullattack, y a de quoi être dégouté de cette logique financière, surtout quand le patron étale ses vacances au Japon...
26in qui au passage a été un rachat et existé avant sous la forme de vttfreeride.com.

Et là, on a un site qui fait plus de vue que fullattack mais aucun article quand fullattack fait l'inverse.
C'est tout à fait ce qu'on pensait, 26in et skipass se concentre sur l'argent et la rentabilité en abandonnant la communauté et le contenu éditorial.
Alors qu'à la base, c'était 2 sites qui ont prospéré grâce à leur communauté.


En même temps tu m'expliques comment être rentable en dépensant du fric pour faire du contenu de niche gratuitement et finalement peiner à avoir de la visibilité (et donc des revenus publicitaires)---> c' est voué à la faillite (ce serait malheureusement pas le premier média online qui se prendrait les pieds dans le tapis avec un business modèle plein de bonnes intentions mais à côté de la plaque des habitudes 3.0 des internautes en 2023).

J'y suis pour rien, c'est l'époque. Les gens vont chercher les informations gratuites sur les réseaux sociaux, ceux qui créés du contenu sont obligés de devenir payant pour être rentable, google lance son discover pour siphonner le contenu des sites d'informations sans les rétribuer et choper du clic et de la pub a leur dépend. Bienvenue dans les années 2k20.


Sauf que y a une différence entre ne faire que du contenu éditorial et aucun, skipass a choisit aucun et pour un des principales vecteurs de communications sur le ski free, c'est assez ballot.
Maintenant, on trouve plus d'infos sur les compétitions de ski free sur L'Equipe que sur skipass.

Clairement, skipass semble avoir assez de revenu pour embaucher des gens pour faire du contenu éditorial comparer à certains autres qui font bien moins de visites, mais n'en fait aucun.

Ici, ce qui surprend, c'est vraiment l'abandon total au profit du placement de produits.
Biket
Biket
Statut : Confirmé
inscrit le 29/11/06
1025 messages
Matos : 4 avis
ronron ( 8 févr.) disait:

yone74 ( 8 févr.) disait:

ronron ( 8 févr.) disait:


Mais on parle pas des visites, on parle du contenu journalistique qui est à zéro et de l'inactivité en terme de contenu éditorial sur le site.

Clairement, tu montres que la baisse du contenu éditorial est déconnecté de l'activité et de la fréquentation du site, juste un choix de modèle.
On a donc des sites ont une bonne visibilité et qui ont totalement abandonné la création de contenu éditorial, jusqu'à virer celle qui gérait 26in alors qu'il fait plus de visites que d'autres qui embauchent comme fullattack, y a de quoi être dégouté de cette logique financière, surtout quand le patron étale ses vacances au Japon...
26in qui au passage a été un rachat et existé avant sous la forme de vttfreeride.com.

Et là, on a un site qui fait plus de vue que fullattack mais aucun article quand fullattack fait l'inverse.
C'est tout à fait ce qu'on pensait, 26in et skipass se concentre sur l'argent et la rentabilité en abandonnant la communauté et le contenu éditorial.
Alors qu'à la base, c'était 2 sites qui ont prospéré grâce à leur communauté.


En même temps tu m'expliques comment être rentable en dépensant du fric pour faire du contenu de niche gratuitement et finalement peiner à avoir de la visibilité (et donc des revenus publicitaires)---> c' est voué à la faillite (ce serait malheureusement pas le premier média online qui se prendrait les pieds dans le tapis avec un business modèle plein de bonnes intentions mais à côté de la plaque des habitudes 3.0 des internautes en 2023).

J'y suis pour rien, c'est l'époque. Les gens vont chercher les informations gratuites sur les réseaux sociaux, ceux qui créés du contenu sont obligés de devenir payant pour être rentable, google lance son discover pour siphonner le contenu des sites d'informations sans les rétribuer et choper du clic et de la pub a leur dépend. Bienvenue dans les années 2k20.


Sauf que y a une différence entre ne faire que du contenu éditorial et aucun, skipass a choisit aucun et pour un des principales vecteurs de communications sur le ski free, c'est assez ballot.
Maintenant, on trouve plus d'infos sur les compétitions de ski free sur L'Equipe que sur skipass.

Clairement, skipass semble avoir assez de revenu pour embaucher des gens pour faire du contenu éditorial comparer à certains autres qui font bien moins de visites, mais n'en fait aucun.

Ici, ce qui surprend, c'est vraiment l'abandon total au profit du placement de produits.

Cela est un certitude de chat hein, mais en rien la réalité....je vois plus d'offre de stage chez 1997media que d'embauche en CDI depuis 4/5 ans....à moins que tu es d'autres sources.
Un avis (contradictoire) sur tout mais spécialiste de rien le chat ;)
Je pense que Yone74 est dans son champ de compétence étant un peu au cœur de la meule ;)
francbord
francbord
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/13
4069 messages
ici, c'est donc ski-impass qui se développe ?
Yone 74 signalait que les stations sont devenues ou veulent devenir haut de gamme, et cet entre-soi n'est sans doute pas favorable au ski que l'on a connu.
Blacksite
Blacksite
Statut : Expert
inscrit le 06/11/11
14K messages
francbord ( 8 févr.) disait:
Yone 74 signalait que les stations sont devenues ou veulent devenir haut de gamme, et cet entre-soi n'est sans doute pas favorable au ski que l'on a connu.


Certes, mais le premium est plus rentable, hélas.
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2726 messages
Stations : 4 avis
Blacksite ( 8 févr.) disait:

francbord ( 8 févr.) disait:
Yone 74 signalait que les stations sont devenues ou veulent devenir haut de gamme, et cet entre-soi n'est sans doute pas favorable au ski que l'on a connu.


Certes, mais le premium est plus rentable, hélas.

Pas forcement car :
- le touriste premium est volage, il papillonne en fonction des envies ou des "modes". Il apprécie le ski mais jusqu'à quand? Si Bali est à la mode il file à Bali, si c'est Dubai va pour Dubai, si c'est Courchevel va pour Courchevel. Car t'es pas en concurrence avec la station d'à côté, t'es en concurrence avec la destination à la mode dans le monde entier (et la clientèle cible est pas extensible à l'infini).

- le touriste prémium ne vient pas souvent. Pour être clair un palace ou un chalet grand luxe privatisé c'est plein entre Noël et le Noel orthodoxe, un peu en février et basta. Le reste du temps c'est vide. D'ailleurs les saisons des grands hôtels sont plus restreintes, il ouvrent plus tard et ferment plus tôt.

- Il y a des désagréments : embouteillages et stationnement anarchiques des navettes privées devant les front de neige (au sommaire du dernier Conseil Municipal de Val d'Isère qui a décidé de taper du point sur la table), augmentations des prix des logements saisonniers qui fait que les autres employeurs de la station ne peuvent même plus loger leurs saisonniers (quand un palace paye rubis sur ongle 1,5 fois le prix du loyer pour être sûr de loger ses saisonniers, ben le shop ou le resto lambda qui louaient ses mêmes logements pour ses saisonniers ne peut plus suivre l'inflation artificielle). L'argent du tourisme prémium c'est les hôtels, les resto ou les resto d'atitude spécialisés, les boutiques de luxes, les skishop de niche qui en profite. La société des remontées mécaniques pour elle c'est kif kif (par exemple, Courchevel perd chaque année un peu plus de journée skieurs, le CA reste stable car le forfaits augmente mais le nombre de journée skieurs baissent depuis 10 ans.

- Le ski n'est pas la principale activité.

- Une fois cette niche épuisée... on fait quoi ? On l'a bien vu lors de l'après-covid. Tu enlèves le tourisme d'affaire et international ben ça coince. Quand tu mets tout tes oeufs dans le même paniers et que le panier a un trou ben t'es dans la merde.

- Qu'est ce qui est mieux ? avoir 5 personnes qui dépensent 1000 euros par jour avec un risque de les voir partir ou 50 personnes qui en dépensent 100 par jour ?

- Je ne parle pas du renouvellement de la clientèle, la fin des auberges de jeunesses, des classes de neige, des colonies et compagnie (sachant que l'age moyen d'un skieur est de plus en plus vieux et que les jeunes ne vont plus au ski). CF toutes les enquêtes menées sur le sujet.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par yone74, 08/02/2023 - 19:58
Rider de Terre
Rider de Terre
Statut : Gourou
inscrit le 02/04/02
4355 messages
Stations : 1 avisMatos : 18 avis
Spa grave, ya bientôt plus de neige.
francbord
francbord
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/13
4069 messages
yone, je partage ton avis,
"il faut monter en gamme"
malheureusement, c'est devenu le crédo, même dans des stations qui n'ont pas d'historique en ce sens, le miroir aux alouettes...
j'ai ici l'exemple de ce que tu dis, cela fait quinze ans que je skie dans une station qui avait une clientèle locale d'habitués, depuis quatre ans le leit motiv est: monter en gamme, forfaits en hausse de 40% en trois ans, immobilier débridé (par la société gérante de la station) d'ailleurs construit sur des terrains de l'état au travers d'un bail amphytéotique qui sont ainsi "privatisés" sans que cela coûte à cette société,
tout cela avec la passivité de la municipalité, à qui on demande bien évidemment tous les services publics.
tout ceci a pour résultat une baisse de la fréquentation, les locaux étant remplacés pour partie par des bobos "c'est quand même mieux à Aspen....."
avant, les jours de neige, de froid, étaient comme des aimants, maintenant durant ces journées, c'est 0 fréquentation
auparavant, le directeur était un ancien coureur, maintenant, c'est un comptable
mais la neige est encore belle
francbord
francbord
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/13
4069 messages
C'est aussi vrai pour d'autres loisirs.
le sort des ports de plaisance est aussi frappant. On a développé une industrie nautique pour que des monchus prétentieux prennent l'appéro à quai, et quand ils se risquent à sortir , le font avec tous les pare-battages à poste......
Hellsass
Hellsass
Statut : Expert
inscrit le 27/10/09
22K messages
Prudence est mer de sûreté :-)
Biket
Biket
Statut : Confirmé
inscrit le 29/11/06
1025 messages
Matos : 4 avis
francbord ( 8 févr.) disait:

yone, je partage ton avis,
"il faut monter en gamme"
malheureusement, c'est devenu le crédo, même dans des stations qui n'ont pas d'historique en ce sens, le miroir aux alouettes...
j'ai ici l'exemple de ce que tu dis, cela fait quinze ans que je skie dans une station qui avait une clientèle locale d'habitués, depuis quatre ans le leit motiv est: monter en gamme, forfaits en hausse de 40% en trois ans, immobilier débridé (par la société gérante de la station) d'ailleurs construit sur des terrains de l'état au travers d'un bail amphytéotique qui sont ainsi "privatisés" sans que cela coûte à cette société,
tout cela avec la passivité de la municipalité, à qui on demande bien évidemment tous les services publics.
tout ceci a pour résultat une baisse de la fréquentation, les locaux étant remplacés pour partie par des bobos "c'est quand même mieux à Aspen....."
avant, les jours de neige, de froid, étaient comme des aimants, maintenant durant ces journées, c'est 0 fréquentation
auparavant, le directeur était un ancien coureur, maintenant, c'est un comptable
mais la neige est encore belle


Toutes comparaisons avec le Massif n'est que.........la vérité malheureusement! Et malheureusement, se sont les mm acteurs qui prônent un discours economico - ecolo qui se battent pour manger du gâteaux à la sauce $ CAD.
Le ski sur la cote Est du canada n'était pas bon marché mais alors là depuis 2/3 ans c'est n'imp.
volcomride
volcomride
Statut : Confirmé
inscrit le 14/05/08
24 messages
Peut-être que ce serait bien d'avoir un avis de personnes qui sont directement concernées sur le sujet, à savoir les salariés/contributeurs de 1997media ?
Je parle du sujet initial, pas de la discussion récente qui a un peu dérivé, ce qui est normal dans un forum.
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
45K messages
Stations : 3 avis
Biket ( 8 févr.) disait:

ronron ( 8 févr.) disait:

yone74 ( 8 févr.) disait:

ronron ( 8 févr.) disait:


Mais on parle pas des visites, on parle du contenu journalistique qui est à zéro et de l'inactivité en terme de contenu éditorial sur le site.

Clairement, tu montres que la baisse du contenu éditorial est déconnecté de l'activité et de la fréquentation du site, juste un choix de modèle.
On a donc des sites ont une bonne visibilité et qui ont totalement abandonné la création de contenu éditorial, jusqu'à virer celle qui gérait 26in alors qu'il fait plus de visites que d'autres qui embauchent comme fullattack, y a de quoi être dégouté de cette logique financière, surtout quand le patron étale ses vacances au Japon...
26in qui au passage a été un rachat et existé avant sous la forme de vttfreeride.com.

Et là, on a un site qui fait plus de vue que fullattack mais aucun article quand fullattack fait l'inverse.
C'est tout à fait ce qu'on pensait, 26in et skipass se concentre sur l'argent et la rentabilité en abandonnant la communauté et le contenu éditorial.
Alors qu'à la base, c'était 2 sites qui ont prospéré grâce à leur communauté.


En même temps tu m'expliques comment être rentable en dépensant du fric pour faire du contenu de niche gratuitement et finalement peiner à avoir de la visibilité (et donc des revenus publicitaires)---> c' est voué à la faillite (ce serait malheureusement pas le premier média online qui se prendrait les pieds dans le tapis avec un business modèle plein de bonnes intentions mais à côté de la plaque des habitudes 3.0 des internautes en 2023).

J'y suis pour rien, c'est l'époque. Les gens vont chercher les informations gratuites sur les réseaux sociaux, ceux qui créés du contenu sont obligés de devenir payant pour être rentable, google lance son discover pour siphonner le contenu des sites d'informations sans les rétribuer et choper du clic et de la pub a leur dépend. Bienvenue dans les années 2k20.


Sauf que y a une différence entre ne faire que du contenu éditorial et aucun, skipass a choisit aucun et pour un des principales vecteurs de communications sur le ski free, c'est assez ballot.
Maintenant, on trouve plus d'infos sur les compétitions de ski free sur L'Equipe que sur skipass.

Clairement, skipass semble avoir assez de revenu pour embaucher des gens pour faire du contenu éditorial comparer à certains autres qui font bien moins de visites, mais n'en fait aucun.

Ici, ce qui surprend, c'est vraiment l'abandon total au profit du placement de produits.

Cela est un certitude de chat hein, mais en rien la réalité....je vois plus d'offre de stage chez 1997media que d'embauche en CDI depuis 4/5 ans....à moins que tu es d'autres sources.
Un avis (contradictoire) sur tout mais spécialiste de rien le chat ;)
Je pense que Yone74 est dans son champ de compétence étant un peu au cœur de la meule ;)


Je me suis juste basé sur ce qu'à posté yone74.

similarweb.com

Et je le répète, si d'autres sites qui font bien moins de vu et ont surement bien moins de revenu arrivent à embaucher pour faire du contenu éditorial, pourquoi skipass n'y arriverait pas?

Je dis exactement ça, skipass a viré/pas remplacé les gens qui produisaient du contenu éditorial, surement pour n'embaucher que des stagiaires pour des projets surement bien plus accès web developpement ou marketing.
Donc passer sur un mode start up pour optimiser les coûts?
francbord
francbord
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/13
4069 messages
Je n'ai pas d'expérience sur le sujet :évolution du contenu éditorial de skipass,
mais mon âge me permet d'avoir lu des revues anciennes et de les avoir suivies au cours des années...
tu passes ainsi de photos de vahinée préparant le frischti à une pin up sur le sable ouvrant un tube de crême solaire.....
pour les stations, tu passes du reportage à venez voir combien mon après ski dans les boîtes de nuit est formidable.....
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
45K messages
Stations : 3 avis
bonagva
bonagva
Statut : Expert
inscrit le 26/02/08
6962 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
Et la messagerie, on en parle de la messagerie ?!?! :-)
ronron
ronron
Statut : Expert
inscrit le 20/10/05
45K messages
Stations : 3 avis
La quoi?
francbord
francbord
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/13
4069 messages
tu veux parler du messagert boiteux ? publication haut savoyarde du plis grand intérêt
bonagva
bonagva
Statut : Expert
inscrit le 26/02/08
6962 messages
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
C'est pas la source des articles météo de Skipass ?
francbord
francbord
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/13
4069 messages
C'est pour savoir quand il n'y a plus de neige pour pouvoir planter les patates.......
francbord
francbord
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/13
4069 messages
quand les journaux de references de la region sont le dauphine libere, ou le progres(de lyon) on peut parler du contenu editorial de skipass....".pas si pire"....ou "doucement pas vite" comme on dit par ici.....
Blacksite
Blacksite
Statut : Expert
inscrit le 06/11/11
14K messages
Ce qui serait sympa, c'est que Skipass parle de ski alpin, comme TooSki ou Skiactu.
Cochiloco
Cochiloco
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/15
1851 messages
Matos : 6 avis
Le ski alpin c'est quand on met un short par dessus un legging ?
yone74
yone74
Statut : Confirmé
inscrit le 02/01/08
2726 messages
Stations : 4 avis
Je vais faire mon vieux con... mais bon tant pis, je me lance.

C'est bien beau de donner des leçons de gestions éditoriales, d'axes de développements économiques et de reportages, ou de dresser des inventaires à la Prévert des souhaits de reportages/rubriques et compagnie.

Si ça vous parait simple, casser votre PEL, créer une boite, acheter un nom de domaine, et lancer votre site. Acheter des photos/faites des photos/recruter des journaleux ou des freelances, aller démarcher des annonceurs.
Perso j'en suis incapable, je suis juste un gars lambda qui aime jouer en montagne et qui vient sur un site communautaire, parfois sur les forums pour y donner son avis pas très intéressant... mais je regarde aussi le fait que le monde du ski (et ses acteurs) dans toute sa largeur pour paraphraser Rancho n'est plus celui d'il y a 10 ans.

(pure fiction, j'en sais rien) Est ce que vous auriez le même discours si vous étiez dans le bateau et qu'un beau matin, on vienne vous voir pour vous dire, "bad news, les revenus des annonceurs chutent, ils réduisent les coûts, c'est plus open bar dans le milieu du ski, on va réduire la voilure nous aussi par ricochet car on ne peut plus... on est sur l'autoroute et on va devoir passer de la file de gauche à la file du milieu ; on va devoir changer de modèle si on veut pas finir sur la file de droite ou sur la bande d'arrêt d'urgence". Vous vous feriez quoi ? mode gestion "bon père de famille", ok on va enlever le regulateur à 140 et passer à 120/130 sur la voie du milieu ... ou mode gestion "Jean Marie Messier" aka rien à fouttre, fuite en avant en empruntant à la banque pour créer une rédac digne d'ESPN ?

Tout ça pour dire que c'est un peu facile de donner des leçons, des lignes éditoriales, des axes de développement depuis son canap' en mettant sous le tapis le fait que l'économie du ski en général et l'économie du freeski en particulier ont toutes les deux pris des coups de bâtons sur le dos ces dernières années... Qui plus est en revenant tous les jours sur le même site. (J'en conclue que soit le site n'est pas si pourri que ça, soit il y a une once de masochisme derrière tout ça).

On peut évidement regretter le temps béni des années 2010 dans le ski... ça s'appelle de la nostalgie. Pour mon cas, je regrette qu'il n'y ait plus de Candide Invitational depuis 2007, c'est pas pour ça que je vais aller inonder la boite mail du shop de Candide, de sa marque de fringue et de la mairie de La Clusaz pour leur conseiller de faire une réunion avec les frères Bijasson, Lolo Favre, Collomb Patton et JL Ratchel parce qu'il faut refaire d'invitational, que ça manque comme évent, de leur conseiller de faire telle table et tels modules.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par yone74, 09/02/2023 - 18:58