phil68230
phil68230
phil68230
Statut : Confirmé
inscrit le 27/01/11
538 messages
Je suis tombé sur ce tuto

https://www.youtube.com/watch?v=MC5-gg6FQXU&list=PLD933EFB0EA5BFFAB&index=4&feature=iv&src_vid=btsWG9PH4VE&annotation_id=annotation_576167

Personnellement, je plante le bâton un peu avant et de façon plus insistante (ou dynamique...). J'appuie dessus !
Est-ce un défaut et dois-je tenter de le gommer (à 47 ans, dont 40 de ski plus ou moins efficace) ?
phil68230
phil68230
Statut : Confirmé
inscrit le 27/01/11
538 messages
J'oubliais : Bonne année et merci d'avance ;)
guytou
guytou
guytou
Statut : Confirmé
inscrit le 22/01/08
240 messages
Matos : 2 avis
tout est dit dans la démo, à un bon niveau3 on parle d'appui bâton et non plus de planter. ça permet de marquer le rythme et ça oblige à garder les mains devant.
fixafon
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
phil68230 ( 2 janv. 2016) disait:

je plante le bâton un peu avant


Heu...un peu avant quoi ? :)
Dans la chronologie des mouvements, le planter de bâton s'exécute à un moment bien précis. Le planter est moins marqué au fur et à mesure que l'on prend de la vitesse (on ne s'appuie plus dessus, le geste est esquissé mais néanmoins exécuté proprement et les bâtons deviennent alors de simples balanciers). Selon moi, l'appelation "appui-bâton" ne prend son sens qu'en neige consistante (poudreuse) et dans les bosses, bref dans les situations où il y a un réel besoin de recherche d'équilibre.

Je constate avec amusement qu'avec internet, tout le monde ("ski instructors";) y va de sa vidéo pédago !!! (avec plus ou moins de talent lol)
Message modifié 8 fois. Dernière modification par fixafon, 03/01/2016 - 07:53
tcsa
tcsa
tcsa
Statut : Expert
inscrit le 10/05/07
17K messages
Stations : 1 avis
fixafon ( 3 janv. 2016) disait:

phil68230 ( 2 janv. 2016) disait:

je plante le bâton un peu avant


Heu...un peu avant quoi ? :)
Dans la chronologie des mouvements, le planter de bâton s'exécute à un moment bien précis. Le planter est moins marqué au fur et à mesure que l'on prend de la vitesse (on ne s'appuie plus dessus, le geste est esquissé mais néanmoins exécuté proprement et les bâtons deviennent alors de simples balanciers). Selon moi, l'appelation "appui-bâton" ne prend son sens qu'en neige consistante (poudreuse) et dans les bosses, bref dans les situations où il y a un réel besoin de recherche d'équilibre.

Je constate avec amusement qu'avec internet, tout le monde ("ski instructors";) y va de sa vidéo pédago !!! (avec plus ou moins de talent lol)


Pour avoir vu pas mal de vidéo et de démo, je trouve que ceux qui ont la silhouette et la gestuelle la plus parfaite restent quand même les formateurs de l'Ensa.

Revers de la médaille c'est que la formation française, dans sa recherche de pureté et d'esthétisme à inventé le virage "moniteur". C'est relativement esthétique, peu traumatisant pour l'élève qui le met en oeuvre et parfaitement inefficace en terme de performances. Mais bon c'est esthétique :)
phil68230
phil68230
phil68230
Statut : Confirmé
inscrit le 27/01/11
538 messages
Je garde les mains bien devant, je cherche un peu en avant (le bâton légèrement oblique en avant), je plante PUIS je déclenche le virage. Vu que lors des rares cours ou conseils techniques que j'ai eus, on m'a dit que le planter précédait le déclenchement.
A vitesse plus grande, le geste est effectivement moins décomposé (on n'a plus le temps ! ) mais j'essaye tout de même de toujours garder les deux bâtons bien devant, le buste face à la pente (en théorie, avec mouvement seulement à partir du bassin... j'ai bien dit en théorie) et de planter au moment du déclenchement. Je trouve que ça équilibre, que ça rythme et que le fait de "chercher en avant" améliore mon équilibre. Je prends des bâtons un peu grands pour moi pour que le "bâton cherche en avant" sans que je penche le buste de trop.
Une chose est claire : quand je skie comme ça, j'ai le sentiment que je contrôle et "que c'est beau" ... Et ce qui est sûr, c'est que lorsque je n'arrive plus à faire tout ça proprement, c'est que ça va trop vite, que je ne contrôle plus rien, que ça ressemble plus à rien et que la gamelle est imminente !

Et pour aller plus loin, parlons de la métaphysique de la gamelle : celle-ci me semble grandement salutaire. J'ai pour principe qu'un séjour au ski où je n'ai pas pris au moins un beau gadin des familles est un séjour en demie teinte. La chute prouve que l'on a "essayé" , que l'on ne s'est pas contenté de skier tranquillou toute la semaine.

Vous l'aurez compris, le bellâtre qui skie cul serré toute la semaine, sans jamais trop attaquer la pente ni prendre de vitesse, je le méprise sur le thème "Versaillais à petite bite, va ! "

Je dois dire que, l'âge aidant, je remise de plus en plus cette théorie au placard : à 47 ans, la chute fait plus mal (et plus peur surtout ! ) qu'à 17.
Piedenlair
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
Pour moi tu peux oublier le planter de bâton (sauf si tu fais des démos de virage classe 2). Cherche plutôt alors à avancer ta main du côté de ton ski extérieur, avant la ligne de pente. Cela t'aidera à avancer ton bassin au-dessus de ton ski extérieur. L'idée étant toujours de mettre ton poids sur ce ski là. Sur la vidéo, pour moi c'est l'avancé de la main qui est importante, le bâton en dessous, on s'en fou un peu.
Kipoo
Kipoo
Kipoo

inscrit le 24/11/07
622 messages
Matos : 1 avis
phil68230 ( 3 janv. 2016) disait:

Je prends des bâtons un peu grands pour moi pour que le "bâton cherche en avant" sans que je penche le buste de trop.



C'est marrant mais j'ai toujours entendu le contraire comme " astuce ": plus petit baton = besoin de plus se pencher en avant donc tendance a " mieux " skier
zermattois
zermattois
zermattois

inscrit le 17/03/12
1029 messages
Stations : 7 avisMatos : 1 avis
tu peux appuyer sur tes bâtons si tes genoux n'ont plus la force de te redresser ! ;-)

quand à ta vidéo elle me fait penser au profs italiens qui ont toujours cette exagération avec leur porté de bâtons
carambole
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Piedenlair ( 3 janv. 2016) disait:

Pour moi tu peux oublier le planter de bâton ... on s'en fou un peu.


:) :) :)

Comment dire ? nan rien ;)

En fait si : tes virages courts tu les fais comment ?
Message modifié 1 fois. Dernière modification par carambole, 03/01/2016 - 18:38
Piedenlair
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
Tu entends quoi par virage court?
JLO
JLO
JLO
Statut : Expert
inscrit le 01/02/04
8308 messages
Matos : 1 avis
Kipoo ( 3 janv. 2016) disait:

phil68230 ( 3 janv. 2016) disait:

Je prends des bâtons un peu grands pour moi pour que le "bâton cherche en avant" sans que je penche le buste de trop.



C'est marrant mais j'ai toujours entendu le contraire comme " astuce ": plus petit baton = besoin de plus se pencher en avant donc tendance a " mieux " skier


ouep et comme tu skies en flexion, tu vas avoir les bâtons qui te remontent aux oreilles :D
carambole
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Piedenlair ( 3 janv. 2016) disait:

Tu entends quoi par virage court?


euh, des virages plus courts que des virages longs ! :)

ben disons sur la piste rayon slalom et en peuf quand tu skies dans les arbres
Message modifié 1 fois. Dernière modification par carambole, 03/01/2016 - 18:54
Piedenlair
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages

Tu vois un planté de bâton toi?
JLO
JLO
JLO
Statut : Expert
inscrit le 01/02/04
8308 messages
Matos : 1 avis
lol
zermattois
zermattois
zermattois

inscrit le 17/03/12
1029 messages
Stations : 7 avisMatos : 1 avis
Piedenlair ( 3 janv. 2016) disait:


Tu vois un planté de bâton toi?


il a pas 47 ans !!! ;-)
j't'dis c'est un pb de genoux !
Piedenlair
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
Kipoo ( 3 janv. 2016) disait:

C'est marrant mais j'ai toujours entendu le contraire comme " astuce ": plus petit baton = besoin de plus se pencher en avant donc tendance a " mieux " skier
Attention au terme "pencher en avant". L'idée n'est pas de pencher son buste en avant mais plus de placer son bassin en avant parce que tu peux très bien être pencher en avant mais être à cul quand même.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Piedenlair, 03/01/2016 - 19:04
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
zermattois ( 3 janv. 2016) disait:

Piedenlair ( 3 janv. 2016) disait:


Tu vois un planté de bâton toi?


il a pas 47 ans !!! ;-)
j't'dis c'est un pb de genoux !
J'sais pas! J'peux pas dire! Je suis loin des 47ans.
francbord
francbord
francbord
Statut : Expert
inscrit le 11/10/13
3106 messages
Et puis il a pas qppris avec Mr Dusse
Piedenlair
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
francbord ( 3 janv. 2016) disait:

Et puis il a pas qppris avec Mr Dusse
Tu parles d'Hirscher? ;)
Rillian
Rillian
Rillian

inscrit le 18/12/09
39 messages
Matos : 1 avis
Piedenlair ( 3 janv. 2016) disait:


Tu vois un planté de bâton toi?


Et la tu en vois pas du planté de baton (non pas le planté franc) mais il est là dans certaine courbe.
https://www.youtube.com/watch?v=K4F5Ch_ulHk

Pour en revenir au sujet, à son niveau (donc pas celui de Hirsher), le planté à son importance.
fixafon
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
Piedenlair ( 3 janv. 2016) disait:


Tu vois un planté de bâton toi?


Oui, il est visible !! Non pas par un planté franc mais en tapant la neige avec le bâton pour conserver le rythme....à cette cadence, le planté est juste...."matérialisé" par le geste :-)
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
tcsa ( 3 janv. 2016) disait:

la silhouette et la gestuelle la plus parfaite restent quand même les formateurs de l'Ensa.

Mais bon c'est esthétique :)


+1
C'est vrai que c'est beau à voir et c'est ce que l'apprenti-skieur doit "photographier" et conserver dans sa mémoire afin de restituer, à force de travail et de répétitions, le geste "presque parfait" !
fixafon
fixafon

inscrit le 20/08/13
475 messages
Piedenlair ( 3 janv. 2016) disait:

Cherche plutôt alors à avancer ta main du côté de ton ski extérieur, avant la ligne de pente. Cela t'aidera à avancer ton bassin au-dessus de ton ski extérieur. L'idée étant toujours de mettre ton poids sur ce ski là.


+ 1
Avec un petit bémol toutefois: je conseillerais de ne pas omettre le planté de bâton à vitesse faible, moyenne et assez élevé car le geste participe de l'esthétique d'une technique maitrisée. Même un skieur expert qui s'affranchit de planter le bâton ou d'un seul côté seulement, ça fait look "amateur qui dérape bras collés à la poitrine", c'est moyen visuellement je trouve.....je sais je chipotte :-)
Message modifié 3 fois. Dernière modification par fixafon, 03/01/2016 - 20:09
carambole
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Piedenlair ( 3 janv. 2016) disait:


Tu vois un planté de bâton toi?


une ébauche de planté très souvent oui ! (regarde au ralenti) et comme tu ne skies pas comme lui je suis curieux de savoir comment tu fais sur la piste sur les virages serrés, dans le raide pour les virages courts et de nouveau en hp dans la forêt sans naturellement parler des bosses ! :)
arghoops
arghoops
arghoops

inscrit le 26/11/10
2252 messages
fixafon ( 3 janv. 2016) disait:

tcsa ( 3 janv. 2016) disait:

la silhouette et la gestuelle la plus parfaite restent quand même les formateurs de l'Ensa.

Mais bon c'est esthétique :)


+1
C'est vrai que c'est beau à voir et c'est ce que l'apprenti-skieur doit "photographier" et conserver dans sa mémoire afin de restituer, à force de travail et de répétitions, le geste "presque parfait" !


Vous n'avez pas une vidéo à proposer? :)
Piedenlair
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
Rillian ( 3 janv. 2016) disait:

Et la tu en vois pas du planté de baton (non pas le planté franc) mais il est là dans certaine courbe.
https://www.youtube.com/watch?v=K4F5Ch_ulHk

Pour en revenir au sujet, à son niveau (donc pas celui de Hirsher), le planté à son importance.
Moi perso je vois plus une avancé de la main extérieure qu'un planté de bâton.
Et donc pour en revenir au sujet (que je ne crois pas avoir quitter), relis mon premier premier post, pour moi l'avancé de la main est plus importante que le planté de bâton même si on est pas Marcel Hirscher.
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
carambole ( 3 janv. 2016) disait:

une ébauche de planté très souvent oui ! (regarde au ralenti) et comme tu ne skies pas comme lui je suis curieux de savoir comment tu fais sur la piste sur les virages serrés, dans le raide pour les virages courts et de nouveau en hp dans la forêt sans naturellement parler des bosses ! :)
Ah c'est sûr que je ne ski pas comme lui, ça se saurait sinon. Mais je sais quand même skier et je t'assure que jamais je ne cherche à planter mon bâton.
Bon je te vois venir sur le "jamais", alors on est d'accord pour les champs de bosses.
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
fixafon ( 3 janv. 2016) disait:

Avec un petit bémol toutefois: je conseillerais de ne pas omettre le planté de bâton à vitesse faible, moyenne et assez élevé car le geste participe de l'esthétique d'une technique maitrisée. Même un skieur expert qui s'affranchit de planter le bâton ou d'un seul côté seulement, ça fait look "amateur qui dérape bras collés à la poitrine", c'est moyen visuellement je trouve.....je sais je chipotte :-)
Bin perso je ne trouve pas le planté de bâton esthétique, mais bon c'est peut-être parce que je n'ai pas 47ans ;)
carambole
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Piedenlair ( 3 janv. 2016) disait:

carambole ( 3 janv. 2016) disait:

une ébauche de planté très souvent oui ! (regarde au ralenti) et comme tu ne skies pas comme lui je suis curieux de savoir comment tu fais sur la piste sur les virages serrés, dans le raide pour les virages courts et de nouveau en hp dans la forêt sans naturellement parler des bosses ! :)
Ah c'est sûr que je ne ski pas comme lui, ça se saurait sinon. Mais je sais quand même skier et je t'assure que jamais je ne cherche à planter mon bâton.
Bon je te vois venir sur le "jamais", alors on est d'accord pour les champs de bosses.


Et dans la forêt ?
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Piedenlair ( 3 janv. 2016) disait:

fixafon ( 3 janv. 2016) disait:

Avec un petit bémol toutefois: je conseillerais de ne pas omettre le planté de bâton à vitesse faible, moyenne et assez élevé car le geste participe de l'esthétique d'une technique maitrisée. Même un skieur expert qui s'affranchit de planter le bâton ou d'un seul côté seulement, ça fait look "amateur qui dérape bras collés à la poitrine", c'est moyen visuellement je trouve.....je sais je chipotte :-)
Bin perso je ne trouve pas le planté de bâton esthétique, mais bon c'est peut-être parce que je n'ai pas 47ans ;)


le planter du baton ce n'est pas esthétique c'est simplement la recherche d'un appui pour ton virage. Dans le slalom que tu montres il est quasiment dans un petit géant et son ébauche de planté lui suffit mais dès que les conditions deviennent difficiles, pente, retard etc etc ils reprennent tous appuis sur le baton et même de très gros appuis. Sur certains ralentis tu vois le bâton se courber. Absorber un retour d'appui sans planter du bâton il faut être vraiment bon.
Piedenlair
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
carambole ( 3 janv. 2016) disait:

Piedenlair ( 3 janv. 2016) disait:

carambole ( 3 janv. 2016) disait:

une ébauche de planté très souvent oui ! (regarde au ralenti) et comme tu ne skies pas comme lui je suis curieux de savoir comment tu fais sur la piste sur les virages serrés, dans le raide pour les virages courts et de nouveau en hp dans la forêt sans naturellement parler des bosses ! :)
Ah c'est sûr que je ne ski pas comme lui, ça se saurait sinon. Mais je sais quand même skier et je t'assure que jamais je ne cherche à planter mon bâton.
Bon je te vois venir sur le "jamais", alors on est d'accord pour les champs de bosses.


Et dans la forêt ?
J'sais pas, les bâtons n'existe pas en VTT et en trail et j'avoue que la forêt je la réserve plutôt au VTT et à la course à pied. Ceci étant je ne suis pas certain que la question était posé pour ce genre de milieu et si c'était le cas, alors la réponse à l'auteur du sujet est: Non ce n'est pas un défaut dans les bosses, c'est même plutôt vitale.
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
carambole ( 3 janv. 2016) disait:

le planter du baton ce n'est pas esthétique c'est simplement la recherche d'un appui pour ton virage. Dans le slalom que tu montres il est quasiment dans un petit géant et son ébauche de planté lui suffit mais dès que les conditions deviennent difficiles, pente, retard etc etc ils reprennent tous appuis sur le baton et même de très gros appuis. Sur certains ralentis tu vois le bâton se courber. Absorber un retour d'appui sans planter du bâton il faut être vraiment bon.
Heu sur l'esthétique, je répondais au post de Fixafon.
Tu as un exemple en vidéo de ce que tu dis? Et si c'est pour utiliser après un retard, c'est pour corriger une faute et donc à priori difficile de parler d'une technique générale à utiliser pour un truc qui sert à corriger des erreurs dans des tracés hors norme de WC.
carambole
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Explique moi pourquoi dans les bosses tu estimes que c'est nécessaire qu y a t il de différent ?

Demain j essaye de te trouver des vidéos ; )
Piedenlair
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
Parce que tu trouves que le ski de bosse c'est la meme discipline que le slalom spécial ou géant toi?
Pour répondre à ta question, disons qu'une des dernières fois où j'ai skié dans un champ de bosse avec des skis de géant et avec des courbes de géant, bin je me suis pêté le tibia en 2.
Cool pour les vidéos. Franchement ça m'intéresse (au vrai sens du terme et sans provocation aucune dans ce que je dis), parce que dans mon apprentissage, aucun coach ne m'a parlé du planté de bâton comme technique de base, du coup ça m'intéresse vraiment. On n'a jamais fini d'apprendre...
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
Je vous vois venir: je parle bien sûr de l'apprentissage au delà de la classe 2
Ericlodi
Ericlodi
Ericlodi
Statut : Confirmé
inscrit le 29/02/08
3964 messages
Si tu veux être autodidacte va skier une pente raide (je ne parle pas d'une noire hein...), et ça va venir tout seul. Tu planteras peut-être même 2 bâtons ;)
carambole
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Piedenlair ( 4 janv. 2016) disait:

Parce que tu trouves que le ski de bosse c'est la meme discipline que le slalom spécial ou géant toi?


Non mais la logique qui fait planter le baton reste strictement la même.

Mais si tu ne fais que des virages de géant dans les bosses, que tu ne skies pas dans la forêt, et je suppose que tu ne fais pas de petits virages en peuf ou sur la piste je comprends que tu penses que le planté de bâton est superflu. :) :) :)

Désolé pour la vidéo pas eu le temps jusqu'à présent mais je vais m'en occuper.
Piedenlair
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
En tous cas c'est certain que la godille pour moi ça n'a aucun intérêt et je n'y trouve aucun plaisir.
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
carambole ( 4 janv. 2016) disait:

Non mais la logique qui fait planter le baton reste strictement la même.
Si tu veux, mais au risque de me répéter perso je préfère parler "d'avancer la main" que de "planter le bâton".
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
carambole ( 3 janv. 2016) disait:

le planter du baton ce n'est pas esthétique c'est simplement la recherche d'un appui pour ton virage. Dans le slalom que tu montres il est quasiment dans un petit géant et son ébauche de planté lui suffit mais dès que les conditions deviennent difficiles, pente, retard etc etc ils reprennent tous appuis sur le baton et même de très gros appuis. Sur certains ralentis tu vois le bâton se courber. Absorber un retour d'appui sans planter du bâton il faut être vraiment bon.
Bon navré mais je suis pas convaincu. Je viens justement de regarder le slalom dame d'aspen et quand tout est bien en place bin aucune coureuse n'utilise de planté de bâtons. Je parle de l'acte physique du plante de bâtons et pas d'une amorce de ... , ou un genre de début de ...
PerGiocare
PerGiocare
PerGiocare
Statut : Expert
inscrit le 14/11/01
12K messages
Stations : 5 avisMatos : 3 avis
J'ai comme l'impression que "vous" jouez sur les mots ... car vous ne parlez de conditions de ski comparables.

Sur une piste "normale" et en carvant "normalement", tu ne plantes pas le bâton dans la neige ... je dirais comme piedenlair que tu "avances" la main comme si tu allais planter le bâton ...

cf. la vidéo initiale et une "carving" par le même mec : http://www.youtube.com/watch?v=UGn62uxnhjg&list=PLD933EFB0EA5BFFAB&index=5 ... là le mec ne plante pas le bâton dans la neige

Par contre, dès que la piste devient plus raide, plus bosselée, là il plante le bâton ...
http://www.youtube.com/watch?v=M4yJgn9HdAM&list=PLD933EFB0EA5BFFAB&index=7
carambole
carambole
carambole

inscrit le 04/01/04
29K messages
Stations : 2 avis
Piedenlair ( 4 janv. 2016) disait:

En tous cas c'est certain que la godille pour moi ça n'a aucun intérêt et je n'y trouve aucun plaisir.


euh il n'y a pas que la godille par contre être capable aussi de faire autre chose que du grand virage c'est aussi le b a ba :)
Piedenlair
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
Là on est d'accord ;)
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
PhilippeG ( 4 janv. 2016) disait:

Par contre, dès que la piste devient plus raide, plus bosselée, là il plante le bâton ...
http://www.youtube.com/watch?v=M4yJgn9HdAM&list=PLD933EFB0EA5BFFAB&index=7
Mur de bosse, ok, je veux bien, et encore, mais pour le reste perso je suis pas convaincu que le planté soit si essentiel que ça.
JLO
JLO
JLO
Statut : Expert
inscrit le 01/02/04
8308 messages
Matos : 1 avis
Piedenlair ( 4 janv. 2016) disait:

Là on est d'accord ;)


Et dans ce cas là ;) Tu plantes !
Straight-Down
Straight-Down
Straight-Down

inscrit le 03/10/02
15K messages
Piedenlair ( 4 janv. 2016) disait:

En tous cas c'est certain que la godille pour moi ça n'a aucun intérêt et je n'y trouve aucun plaisir.


Heu! Comment dire! Maitriser un sport c'est savoir pratiquer la totalité de ses composantes. Mais c'est vrai que c'est toujours plus simple de décider qu'un truc qu'on maitrise mal et sans intérêt plutôt que d'apprendre à le faire correctement. Ca vaut pour les virages serrés ou le planté de bâton.
Et ne pas oublier que d'envoyer de grandes courbes à haute vitesse reste qq chose d'assez simple techniquement, même si ca impressionne le monchut.
Piedenlair
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
Heu! comment dire! on ne se connaît pas et tu ne m'as jamais vu skier alors merci de garder tes jugements pour toi. Et s'il te plait ne me prend pas pour un ignar qui ne sait pas ce que c'est que le ski.
Piedenlair
Piedenlair

inscrit le 19/04/14
158 messages
JLO ( 4 janv. 2016) disait:

Piedenlair ( 4 janv. 2016) disait:

Là on est d'accord ;)


Et dans ce cas là ;) Tu plantes !
J'ai pas compris! Sorry.
Straight-Down
Straight-Down
Straight-Down

inscrit le 03/10/02
15K messages
Piedenlair ( 4 janv. 2016) disait:

Heu! comment dire! on ne se connaît pas et tu ne m'as jamais vu skier alors merci de garder tes jugements pour toi. Et s'il te plait ne me prend pas pour un ignar qui ne sait pas ce que c'est que le ski.


Bhen! Le truc c'est que quand j'entends dire "je ne vois pas l’intérêt des virages serrés" ca m'interpelle. J'ai du mal à imaginer qu'un mec qui sait skier et qui a donc beaucoup de pratique ne puisse imaginer qu'il y a beaucoup de situations ou faire une serie de virages serrés est indispensable, à moins d’être un inconditionnel du chasse neige. De même pour le planté de bâton, qui a faible vitesse, par exemple, est indispensable.