Test Dynafit Hoji pro tour 2019

Déposez votre test.

Révolution?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,73m | 86kg | Avancé | Nice
Acheté : 500€ en ligne
Conditions du test : Tout temps, tous les terrains.

Après ma phase de transition ski alpin/freeride, sur de la freerando, j'ai très rapidement compris que, en plus de ma condition d'ours en hivernation, les enclumes aux pieds n'allaient pas aider.
Du coup, suite à un miracle, j'ai eu une somme certaine d'argent, ce qui m'a permis l'achat de ces chaussures.


Caractérisitques :


Taille mini : 25 MONDO point

Taille maxi : 30.5 MONDO point

Flex : 110 progressif (certains sites y voient du 120)

Poids (g) : 1450 g la chaussure

Largeur : +/- 103mm au méta

Type de construction de la coque : Portefeuille (overlap/2 pièces)

Position marche : Oui (vaut mieux pour une rando)

Débattement du collier : 55-60 °

Inclinaisons du collier lors du ski alpin : Oui, variable, mais connais pas les angles, désolé.

Coque thermo-formable : Oui (le grilamid ça se déforme plus d'une fois, c'est cool pour le bootfiting)

Chausson thermo-formable : Oui

Semelle externe : Semelle Rando non normée (Pomoca)

Possibilité de semelle additionnelle ou de rechange : Oui, les mêmes

Inserts Low Tech : Oui (d'origine avec la coque) Non changeable et pas de débord avant, donc pas compatible fix alpine pour un sous.


Bon, la chaussure en elle même.


J'ai un pied assez large dans l'ensemble, mais en effet, le 103mm aux méta m'a surpris car je m'attendais à être moins serré que sur d'anciennes à 98mm. Les Hawx Ultra plus petite en pointures, je les rentre plus facilement et m'y sens un peu mieux. Mais y a un feeling que je n'ai pas réussi a avoir avec celles-ci... Pour les Maestral RS que j'ai testé, bordel, 101mm, VRAIMENT?
Mais au final, les pieds, c'est comme les goûts et les couleurs.
Alors non je ne suis pas serré à en mourir, mais je n'ai pas l'habitude des "vraies" chaussures de rando/freerando.

La coque. Dans l'ensemble rien à dire si ce n'est la hauteur vis à vis du tibia. Pour du freerando, je pense que beaucoup auraient apprécié avoir un collier plus haut. Mais bon, sa hauteur reste convenable.
Le côté portefeuille, c'est pas mal pour le chaussage quand on veut mettre ou enlever le pied. Ca rajoute de la rigidité d'après leur dire, mais est-ce vraiment "si rigide" que cela?
Pour ce qui est du speed nose, cette idée de virer le débord avant de la cassure, c'est con pour les compatibilités mais pour la marche c'est un poil plus naturel pour le développé de pied. (mais bon, pour en faire une chaussure de tous les jours, c'est raté)

Le strap du haut de la chaussure, c'est une belle daube à enlever et mettre dans son encoche quand on veut y mettre ses pieds. J'suis pas fan. Pour une chaussure où c'est censé simplifier la vie, là c'est un peu le bordel.
Les attaches, au nombres de 3, tibia, cou du pied et méta, sont efficaces et facilement réglable. J'avais commencé à râler de la faible grandeur des accroches par rapport à mes "gros" mollets, mais au fil du temps, par je ne sais quelle magie, j'arrive à les serrer à fond.

Le chausson, est un chausson tout ce qu'il y a de plus conventionnel. Je ne m'y connais pas trop et ne m'y étalerai pas trop, mais un poil plus dense et moins épais aurait été pas mal je pense. (Pour respecter le pied large)

L'adaptation crampons. La Hoji Pro Tour possède un système de fixation pour les crampons Cramp-In développés en collaboration avec Salewa et offrant un système ultra-léger. Mais les semi auto passent largement dessus, on se fait moins chier et j'apprécie plus (jme sens mieux dans ma tête avec mes semis que leurs crampons là)


En montée, quand tu crapahutes comme un goret, plutôt qu'un bouquetin.


Bon bah pour le coup, j'vais pas avoir grand chose à dire. Ça monte facilement, le développé du pied est vraiment bien sympa, le débattement est sur du 55 plus que du 60° je pense, mais en même temps je sors d'une 45°. Tout est magique pour moi.
Pour une semelle non normée, bah sur les cailloux ça tient bien. Juste ce speed nose qui empêche d'avoir une bonne accroche sur cailloux à la verticale avec la pointe du pied absente. (normalement le débord tu as un appuis + rotation. Là...)
Idem pour le poids, bon sang, qu'est-ce que je me sens mieux avec des chaussures légères.
Maintenant, tout le monde attend un peu ce passage avec attention... Le miracle, la révolution HOJI BOOTS avec son système marche/ski sans rien ouvrir, pour gagner du temps.
ALORS?!

Bah ouais! Ouais, en effet c'est sympa de régler ses chaussures une fois sans avoir a les ouvrir et s’embêter à les refermer en haut, et surtout éviter l'inondation de neige quand y a pas mal de peuf.
Oui MAIS! Mais, ces chaussures me font un mal de chien.
Et ouais, après plusieurs journées d'expérience, il faut que les chaussures chauffent pour que je sois à l'aise et puisse serrer correctement les accroches et le collier. (Sans passer ma vie à desserrer à la montée de TS et serrer à la descente)
Je ne peux donc faire de la rando tranquillou que de deux manières :
- Je laisse les crochets fermés à leur minimum
- Je ne conduis pas à l'aller et je reste en Hoji boots dans la caisse avec le chauffage aux pieds.
Est-ce que c'est le chausson? Est-ce que c'est moi (et donc subjectif)? Je ne saurai pas vous dire...

La descente, dans le dur, dans la pente raide, dans 1m de peuf, dans de la soupe profonde et enfin sur de la piste damée de fou ça donne...

Et bien quand on ne serre pas à fond les chaussures, on le sent bien le progressif, tellement bien qu'on ski comme un pied. (Tu l'as? C'est drôle, hein?!)
Bref, après avoir compris qu'il fallait avoir les pieds et le chaussons chauds, j'ai pu serrer à balle les chaussures.
Et là, boom! 110 ou 120 de flex, aucune idée mais la chaussure encaisse mes 86kg de viande.
Alors non, en effet, ce n'est pas les 130 de mes freerando à 300kg la paire, ce n'est pas le 140 de mes alpi, mais franchement, je suis passé partout, dans toutes les conditions, et  je n'ai pas senti de grande gène.
Le progressif se sent à peine. Enfin, c'est difficile à dire, mais en gros, il apporte un confort et une sorte d’élasticité/dynamisme suffisant à faire du bien quand on skie. Ce n'est pas du mou qui ne renvoie rien.
Comparée à la Hawx 130 de mon collègue, on sent une légère différence de rigidité. Mais je n'ai pas pu les comparer sur du saut de barre...
Autrement, la tenue du pied est bonne, et le talon aussi (moins que sur la Hawx, alors qu'à contrario, les méta bougent plus dans la Hawx). Bref, chacun son pied...


Bref faut le savoir mais "L'ISPO Award Gold de la meilleure chaussure de freeride / randonnée décerné en 2018 n'est pas un hasard, cette Hoji Pro Tour est vraiment à la pointe de la technologie !"

Bon, bah s'ils le disent...

Durabilité ?


Bah on verra bien, mais comme toute chaussure, elle a déjà des petites rayures et écorchures. Mais est-ce que l'interne va tenir? Est-ce que les accroches vont tenir? Réponse avec le temps...
Moi je pense que le système walk/ski va tenir un moment.


Au final, cette godasse?!

Et bien elle est dans les prix de ses concurrentes, voir un peu plus chère.
Le côté miraculeux du collier/attaches qu'on ne desserre pas, c'est bien, mais quand je vois que certains collègue avec des Atomic ou Scarpa peuvent quasiment faire de même, jme questionne...
C'est bien, mais de là a en faire une révolution?
Idem pour le speed nose. Pourquoi?
Le chausson, je ne saurai pas trop quoi dire, mais pour les plus connaisseur, je pense qu'il y aurait vraiment quelque-chose à redire.
Et enfin, un collier plus haut sur le tibia aurait été un plus.

En bref, c'est une très bonne chaussure, j'aurai eu la haine qu'elle soit pas si bien que ça pour son prix.
MAIS d'un autre côté, ses révolutions annoncées ne sont pas si révolutionnaires. Y a du gadget, c'est cool, et y a des choses, on se demande s'ils écoutent/prennent en compte les utilisateurs...

PS : Prenez votre temps à mort quand vous choisissez une paire de chaussures. Serrez à fond, marchez, asseyez-vous, si possible essayez d'être au froid pour vraiment avoir des conditions de type ski, plutôt que salon. il n'y a que comme ça que vous arriverez à avoir une chaussure presque à votre pied. Après ça, y aura le bootfitage si jamais...

Pour qui ?

Freerandonneur
8/10
Facilité de chaussage
Confort
Serrage/Manipulations
Précision
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix
Débattement
Accroche sur terrain difficile (glace/pierre)

Points forts

Ses gadgets
Poids
Débattement
Flex progressif

Points faibles

Prix à payer pour les gadgets?
Chausson?
Collier un peu bas?

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Dynafit Hoji pro tour Une revelation
9 /10
Dynafit Hoji pro tour Enfin une vraie Rando pour faire du ski...
9 /10
Dynafit Hoji px w Une freerando pour tout faire !
9 /10
Dynafit St Rotation 12 Bonne fixation de rando perfectible !
8 /10
Dynafit TLT Vertical FT12 Quand le randonneur s'énerve à la descente !!
8 /10
Dynafit Speed 28 Un bon sac de rando pour skier loin à petit poids
7 /10
Dynafit Speed turn 2.0 Clasico
10 /10
Dynafit ST Radical Turn Un peu cher pour ce qui est proposé
7 /10
Dynafit radical gore tex pant w Un pantalon qui colle parfaitement au corps et tient chaud !
10 /10
Dynafit TLT 5 Mountain TF-X Légèreté & performance en montée... sans gâcher la descente !
9 /10
Dynafit Denali Un ski large et très light
6 /10
Dynafit Beast gtx Aurait pu être très bien, Détails énervants...
6 /10

petites annonces