Freeride et Base Jump en Terre de Baffin
2000*1045px

Freeride et Base Jump en Terre de Baffin

En Terre de Baffin, au Canada, une équipe de skieurs et snowboarders base-jumpers est allé explorer les montagnes inouïes des Inuits. Reportage, photos et superbe vidéo...

.

Ça faisait longtemps que nous rêvions de cette région du grand nord, de ce lieu étonnant, presque irréel. Un relief imaginé par le dieu des freeriders et le saint des base jumpers : des falaises implacables qui dépassent les 1 500 mètres, des couloirs esthétiques gorgés de poudreuse. La Terre de Baffin, cinquième plus grande île du monde est située entre le Groenland et le Canada. Notre première étape est Clyde River, un petit village de 800 habitants avec des "blancs" (Canadiens) des Inuits (peuples historiques de la région) et six riders suisses et français : Géraldine Fasnacht, Ben Mazuer, Seb Collomb-Gros, "Léon" Lionel Deborde, Sylvestre Condamin et Olivier Mermillod. Après quelques jours sur place afin d?organiser le matériel, s?habituer à la température de -27°C et organiser le voyage jusqu?à notre fjord, Walker Arm.

Après pas mal d?embûches sur le trajet, nous trouvons une place de choix pour le camp de base avec vue imprenable sur les falaises que nous projetons de sauter. Dès le premier jour, il faut commencer à prendre des repères sur le vent et la météo. Mais on se rend compte que rien n?est logique, même si c?est la tempête en ce moment il peut faire ciel bleu deux heures plus tard, sans vent. C?est vraiment fou ! « Force,vigueur et obstination » devient notre devise. Les premiers jours sont assez difficiles : des montées de 5 à 6 heures, des attentes interminables au sommet par -20°C dans la tempète qui vient d'arriver pour finalement redescendre à pied. Finalement le premier saut ouvert est baptisé "La French Touch", facile d?accès avec une heure trente de marche et "seulement" 900 mètres de gaz.

Le beau s?est installé pour quelques jours mais le vent nous fait un peu galérer? Nous décidons de monter à la Citadelle quitte à redescendre bredouille. Notre marche débute par un couloir neigeux de 1 600 mètres de dénivelé à 35° de pente, un des plus long de la région. Arrivé au sommet, Olivier redescend et s?offre ce splendide run en snowboard, seul, le reste de l?équipe continue car la météo semble être favorable. Au sommet ça se confirme. Là-haut on s?équipe. Pas facile de caser tout notre matériel dans nos combis de vol "wingsuit" : piolets, cordes, mousquetons, friends, bâtons? sans compter nos grosses chaussures, ça change les conditions de vol ! Finalement nous nous offrons notre premier gros vol à partir de la Citadelle : 1 250 mètres dans un ciel bleu sans nuage. Pour fêter cette journée, en arrivant au camp, on se cuisine nos repas congelés, amicalement préparés par le Chef suisse Philippe Rochat et son équipe, quel bonheur?

La météo nous punit pour cet instant de bonheur : elle devient capricieuses pour une dizaine de jours et le vent balance des rafales de 100 km/h. Nous croyons vraiment que notre tente-dôme va se faire la malle. Nous plantons toutes nos vis à glace et tous nos piolets pour l'haubanner solidement. De sacrés moments de stress : une tente envolée et c'est la fin de l'expé.

Enfin la météo s?arrange, mais le vent pas tellement. Du coup, vu que l?on est venus aussi pour rider et que nous sommes entourés des quelques plus beaux couloirs du monde, on décide de commencer par le Polar Star, incroyable : 1 100 mètres de long, 40° soutenu, largeur de 5 à 10 mètres par endroits, encaissé entre les falaises de plus de 400 mètres du Mont Beluga avec une vue hallucinante sur le fjord. On décide d?enchaîner par les couloirs Cobra du Kiguti, deux brins en Y de 990 mètres. Et tout ça dans la poudreuse bien sûr !

Le vent ne se calme toujours pas. On s'occupe accrochés à nos kites, pendus à nos piolets sur des cascade de glace le long des icebergs bloqués au milieu du fjord et à construire des murs de neige afin de protéger nos tentes. Heureusement pour le moral il y a les cakes "Rochat" aux fruits et au chocolat. Il y a aussi les petites choses qui on l?air si simples dans la civilisation : se laver et enfiler des habits propres !

Le vent redevient favorable on dirait. En fin de matinée nous partons pour un « French Touch » avec Léon et Seb. Il fait gris mais le vent s?est calmé. Les nuages restent bien bloqués sur les hauts sommets donc les jours suivants nous refaisons notre petit 900 mètres au-dessus du camp. Finalement les nuages laissent place au ciel bleu. Nous restons sur nos gardes mais ça à l?air d?être un créneau de plusieurs jours. Le but, maintenant, est d?enchaîner l'ouverture de nos objectifs : le Polar Sun Spire, le Cross Pillar, le Beluga, la Citadelle et bien sûr le Broad Peak, le plus haut saut de Baffin.

On commence par le Polar Sun Spire : trois heures de marche, 1 375 mètres de vol avec une arête magnifique le long de laquelle nous prenons un malin plaisir à jouer. Retour au camp, frigorifiés, à minuit. Le lendemain la météo se confirme et décidons de tenter notre plus gros objectif : le Broad Peak. Les jours de mauvais temps ont apporté pas mal de neige fraîche, l?approche va être difficile et l'atterrisssage, dans le Sam Ford fjord, sera probablement très venté. Du coup nous décidons de prendre assez à manger pour trois jours d?autonomie, ainsi que nos sacs de couchage et les réchauds. Une fois au sommet, si nous ne pouvons pas sauter, nous n'aurons pas à redescendre les 1 200 mètres nous séparant du sommet, parcourir les 8 km de glacier pratiquement plat jusqu'au camp de base, puis retenter le sommet. "Force,Vigueur et Obstination" ! Nous préparons tout le matériel que nous fixons sur deux pulkas et c'est parti.


Nous arrivons enfin au pied du Broad Peak. Nous creusons une grotte à neige afin de fermer les yeux une heure et, à deux heures du matin, nous repartons vers le sommet. Les derniers 1 200 mètres sont interminables, on s?enfonce jusqu?aux hanches. Arrivés sur l'arête, le paysage s'ouvre avec une vue démentielle sur le Sam fjord, le Cross Pilar et la Citadelle. Nous cherchons le meilleur endroit pour nous élancer de cette montagne. Il n?y a pas de vent d?altitude, un peu de vent de mur et pour le vent de sol, nous distinguons à peine à voir la manche à air que nous avons posé sur la banquise, mais ça à l?air bien. On s?équipe et c?est parti pour Léon qui ouvre le bal, puis Seb, Sylvestre, Ben et Géraldine en Wingsuit. Un saut sans fin ! 1 750 mètres verticaux ! et par la même occasion, l'ouverture en base jump du plus haut sommet de Terre de Baffin.

Cet objectif coché sur notre liste, l?expédition est réussie ! Tout le reste n?est que bonus. Il fait toujours beau, et notre prochaine envie d?ouverture se porte sur le Seal : 1 400 mètres de vol. On enchaîne avec le Beluga : 1 150 mètres de vol. Nous avons quelques doutes quant aux réelles possibilités de sauter le Beluga. Nous passons près de trois heures pour trouver un départ idéal. Au moment de sauter, il est minuit mais toujours en plein jour. Géraldine voit de la brume arriver au fond du fjord. On n?y fait pas vraiment attention et Sylvestre saute, puis Léon. On remarque qu?une fois sous voile ils n?avancent plus? Seb et Géraldine partent en wingsuit, ils volent par-dessus le couloir du Polar Star puis sur le glacier suspendu juste derrière : une vision de folie, ils s?écartent du relief et ouvrent leur voilr. Là, ça ne rigole plus ! Ils reculent et, au moment de poser, les voiles se regonflent et les traînent sur le fjord sur 200 mètres. Le vent devait bien souffler à 60 km/h.

Dernière ouverture : le Cross Pillar. Encore une belle montée (6 heures pour 1 600 m), mais cette fois-ci avec la vue sur tous nos autres sauts précédents, ainsi que sur la mer au loin. Nous voulons trouver un départ à l?intérieur de la gorge afin de pouvoir y voler quelques secondes avant de ressortir sur le fjord. C?est très impressionnant, la gorge à l?air vraiment longue. Du coup on hésite, on rejette des cailloux afin de compter les secondes avant l?impact et finalement se dire que c?est ok. Notre dernier et onzième saut est le plus beau et nous quittons ce paradis vertical.





Texte : Géraldine Fasnacht et Sébastien Collomb-Gros
Photos : Olivier Mermillod et Sébastien Collomb-Gros
Localisation Google Earth du camp de base : 70°35'43.94''N - 71°15'06.84''W


Enorme MERCI à : Columbia, Dynastar, Cébé, Petzl, Mountain Hard Wear, Philippe Rochat,et Alex et Denis à Québec, société Au Faîte, société SEREC, Allan l?Inuit, Damien d'Air Evolution, Espace Montagne à Grenoble, Völkl snowboard, chocolats Valrhona, Fred, Mike Horn, Alex et la guêpe pour les pulkas, Bruno Tuaire pour la Winchester, Noix Noix et Voyager.

portfolio

Camp de base dans le Sam Ford fjord.

Photo undefined

Seb pose sur la banquise.

Photo

Ben, Gé, Seb, Léon et Sylvestre au pied de la Citadelle.

Photo

Seb dans un vieux kite transformé en hamac.

Photo

Un mini Inuit teste la version moderne du traîneau à chiens.

Photo

Descente du Seal après un coup pour rien, on sent la fatigue après 6h de marche et 3h d'attente au sommet dans le brouillard par -20C°.

Photo

Ben replie sa voile de base jump.

Photo

41 commentaires

TheBrain
Statut : Confirmé
inscrit le 08/11/01
Stations : 1 avisMatos : 2 avis
Ca me rappelle un segment d'une vidéo MSP avec Shane McConkey et ses potes.....
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

powpow9
Statut : Confirmé
inscrit le 12/02/05
Photos : 6 photos du jour
Les couloirs......... c'est con de descendre en sautant qd même! ;)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

lenicodestlary

inscrit le 14/11/05
Yes Seb et Géraldine. Un gars et une nana vraiment cool.

Continuez comme ça et encore merci à vous pour votre paru dans le 1er épisode de notre émission "1Max2Glisse" au Pic du Midi !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

SSQc

inscrit le 09/10/07
Superbe reportage, bien écrit, <cà nous fait revivre votre trip bien assis devant notre ordi...

La semaine va être longue...

Félicitation pour ces sauts !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

saturax

inscrit le 27/12/04
Stations : 2 avisMatos : 14 avis
Superbe mais le Broad Peak avait déjà été "ouvert" en base par Mac Conkey....
Ca n'enlève rien à nos petits amis !

J'étais au Broad Peak en avril 2006 et je n'ai pas eu la chance d'avoir cette poudreuse... On a eu que de la neige assez transformée, voir salement croutée.

Veinards va ! Chuis jaloux !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Mariejou

inscrit le 03/10/06
Matos : 5 avis
Extraordinaire c'est le mot!!
Je suis tellement fière de vous je vous aime fort
Continuer à vivre vos rêves et à nous faire rever à notre tour... magique....
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Virgilus

inscrit le 02/12/06
Matos : 1 avis
Magnifique! Sa fait rever en attendant un peu de neige.
Le genre de trip que bcp de gens veulent accomplir.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

yassspace

inscrit le 04/07/07
bravo, superbe.

je suis publicitaire, je cherche d'urgence un ou des mecs sérieux, capables de faire des figures en l'air, à partir d'un plongeoir ou d'un trampoline pour tourner un film publicitaire,
si possible dans les alpes du nord (je suis basé à Annecy)

mon e-mail roche@ddbnm.com

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

cbasse

inscrit le 10/10/07
salut saturax

juste pour te dire qu ayant pas mal discuté et sauté avec shane , je te confirme que le Broad Peak n avait pas été sauté et j incite tous les base jumper qui iront dans le coin a sauter ce truc de dingue

merci a tous encore et le 52mn arrive avant la fin de l année

seb collomb-gros
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

englarus2
Statut : Expert
inscrit le 06/06/05
je mets ça ici...
les balises de une ne marchent pas chez moi : pas de photo, mais le texte entre balises bold. j'utilise safari, beta, mac.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

switchboy69

inscrit le 14/03/06
Matos : 2 avis
TheBrain : c'était dans Ski Movie 2, "High Society", un des plus gros segments de cette vidéo...:)
sinon magnifique reportage !!!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Snowshow74

inscrit le 14/10/07
Bien simpas le kite surf sur neige xd mais bravo les gars y des uperbs photos c'est magnifique.
Sa doit ètre exelent de faire une experiance comme sa
continuez
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

yassspace

inscrit le 04/07/07
Merci à tout ceux qui m'ont répondu pour ma recheche de freestylers pour un film pub.
Nous avons trouvé les personnes que nous cherchions, le film a été tourné ce week-end.

merci encore !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

switchboy69

inscrit le 14/03/06
Matos : 2 avis
The Brain, c'était dans Ski Movie 2, "High Society"

sinon c'est magnifiqu, superbes imges!!! Qu'est-ce que c'est beau!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Matsnow26

inscrit le 07/11/06
C'est ce qu'on appelle se faire plaisir dans la vie, une chance incroyable pour eux à la hauteur de leur talent
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Mentalik
Statut : Confirmé
inscrit le 09/02/07
Matos : 1 avis
Les images sont magnifiques... Paysages de fou !!! Ca devait être ENOOOOOOORME !!

Merci !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire