Trip en Autriche - Hochfugen
2000*1045px

Trip en Autriche - Hochfugen

L'équipe de Riding News a quitté les Alpes Françaises pour aller passer quelques jours à Hochfugen dans la vallée de Zillertal en Autriche.

Texte Damien Chailloux
Photos Didier Sastourne
Vidéo Riding News
Texte Damien Chailloux
Photos Didier Sastourne
Vidéo Riding News

L'équipe de Riding News a quitté les Alpes Françaises pour aller passer quelques jours à Hochfugen dans la vallée de Zillertal en Autriche.

L'équipe de Riding News a quitté les Alpes Françaises pour aller passer quelques jours à Hochfugen dans la vallée de Zillertal en Autriche.


Samedi 7 janvier, nous apprenons que le Redbull Linecatcher est annulé. La tempête des jours précédents a fait des dégâts en altitude et les belles pentes de Savoie ont un peu perdues de leur attrait.  Nous voilà plongés sur le net à la recherche de meilleures conditions. Le centre de l’Europe semble être sous un bon régime dépressionnaire suivis d’une belle fenêtre de beau temps. Et l’Autriche apparaît comme la destination du moment. Nous passons quelques coups de téléphone à des connaissances sur place qui nous confirment les prévisions et nous donnent quelques tuyaux pour des spots plus intimistes que les classiques stations de l’Albergue. L’équipe est montée ; nous partirons avec Cyril Barat, Timothé Théo, le photographe Didier Sastourne et mon acolyte filmeur de choc Arnaud Thomas.

Bienvenue en Autriche

Nous irons à Hochfugen à une heure de voiture au nord d’Innsbruck. Hochfugen est une petite station à l’entrer de la vallée de Zillertall. La station est reliée avec sa voisine  Hochzillertal offrant un domaine très honorable en terme de remontées mécaniques et de km de piste. Mais bien entendu, ce n’est pas là son intérêt principal. Le domaine hors piste à bien plus encore à offrir et durant une semaine nous sommes allés de surprise en surprise.

Nous arrivons en milieu de matinée après une courte nuit à Innsbruck et nous nous faisons guider par Matthias l’organisateur du FWQT de Hochfugen. Il y a de nombreuses vallées, avec de belles faces au sommet et de larges forets bien ouvertes pour finir ces longs runs qui font au minimum 600m de dénivelé. Nous passerons cette première journée à repérer les faces, les expos et les spots de foret que nous irons rider le lendemain puisque la neige est annoncée pour les 2 prochains jours.

Cyril Barrat sur le Haut du domaine

Après quelques bières et une bonne wurth nous sommes couchés de bonne heure car ici les remontés ouvre à 8h30.La météo a tenue ces promesses et nous nous levons avec 30 cm de neige fraiche. Nous voilà parti pour une journée de ski en foret. La neige est légère et les rotations rapides. Nous rentrons en fin d’après midi avec la banane et le sentiment de ne pas nous être trompé quant à notre choix de station.

La journée suivante sera encore plus folle, puisque nous prendrons 40 cm de plus durant la nuit. Ce n’est qu’au bout de 3 jours que nous avons pu enfin accéder aux sommets des faces. Les possibilités sont importantes et malgré le bon nombre de riders locaux présents, il y a de quoi faire sa trace tranquillement. Et nous serons les premiers à ouvrir la plus belle face de la station après une petite heure de marche.

Nous passerons les 2 jours suivant à skier dans la superbe face de Spitzlahn. C’est le spot le plus haute de la station, exposé nord / nord-est. On y accède avec la télécabine principale de la station et un télésiège. Ensuite il faut compter entre 15 min et une grosse heure de marche selon l’endroit souhaité. Nous avons eu la chance de pouvoir skier ce spot avec 50 cm de neige bien fraiche et un manteau neigeux super stable, malgré la pente à certains endroits. D’après les locaux, cela faisait très longtemps que ces faces n’avaient pas été aussi stables. Chaque descente fut un vrai privilège et un énorme bonheur, nous arrivions en bas encore plus excités qu’au départ.

Ces 2 journées ont, très sincèrement, été les plus belles journées de ski depuis très, très longtemps. Il y a tout pour rendre un freerider heureux. Des rochers, de la pente, des lignes en pagaille et des variantes de toute part. Il nous aurait fallu encore une petite semaine pour pouvoir faire le tour des possibilités de cette station. Nous reviendrons.

info pratiques :
Hochfugen petite station d’Autriche et grand spot de Freeride.
800 km d’Annecy.
Forfait : 45€/jours
Hotel : 47€/ nuit en moyenne.
Dinner : 15 €/pers en moyenne.
½ L de bière : 3 €
Petit plus, La station fournis gratuitement une carte IGN des alentours.

portfolio

Cyril

Photo Didier Sastourne
Ski : Trip en Autriche - Hochfugen
Cet utilisateur n'existe pas