Des skis de légende
2000*1045px

Des skis de légende

Avec plus de 90 paires de skis, l'immense collection d'Adrien rassemble les modèles les plus mythiques de l'histoire du freeski
Texte Loïc Giaccone
Photos Loïc Giaccone
Texte Loïc Giaccone
Photos Loïc Giaccone
Avec plus de 90 paires de skis, l'immense collection d'Adrien rassemble les modèles les plus mythiques de l'histoire du freeski
.

Un beau jour de juillet, nous avons passé une demi-journée sous terre pour découvrir et photographier l'immense collection de skis d'Adrien, skipasseur plus connu sous le pseudo de powderoflavancher. Depuis plusieurs années, il rassemble les paires qui ont fait l'histoire du freeski et marqué sa jeunesse. Bienvenue dans ce que les connaisseurs surnomment "le container aux merveilles". Vous retrouverez le détail des paires qu'il possède, plus de 90, marque par marque, après son interview. Collection, bien évidemment, totalement subjective et non exhaustive.

Un musée du freeski

- Peux-tu te présenter pour nos lecteurs ?

- Je m’appelle Adrien, j’ai 26 ans et je viens de l'ouest de la France. Grand passionné de ski et de sports de glisse en général, j’ai grandi devant les films La Nuit de la Glisse et les quelques vidéos que l’on trouvait sur le semblant d'internet de l’époque. Depuis 2010, je vis dans les Alpes du nord et je peux enfin profiter des joies de la montagne au quotidien.

- L’idée de cette collection, ça vient d’où ?

Il n’y a pas vraiment eu d’idée de collection à la base. J’ai toujours été très intéressé par la technologie et l'innovation. Dans les années 2000, tout le monde se cherchait : on se demandait tous comment faire un ski facile et efficace en poudreuse. Quel shape ? Quelle largeur ? Quelle taille ? Quel type de cambre ? Durant cette décennie, tout changeait beaucoup mais surtout très vite : chaque marque cherchait où mettre les curseurs pour ses modèles, plutôt du côté du comportement en poudre, ou bien en neiges difficiles, plutôt dans la polyvalence et le compromis, etc. 

Chaque année, j’étais extrêmement impatient de découvrir les innovations prévues pour l'hiver suivant. J’avais l’impression d'assister à chaque fois à de vraies révolutions. Aujourd’hui avec le recul, je me rends compte que ce sont surtout les segments des films de l'époque qui ont été une grosse source d’inspiration pour faire du ski, plus que le matos lui-même.

Kaj et Sverre dans leurs oeuvres dans la Nuit de la Glisse (2003) :

Le souvenir de photos dans les magazines, les vidéos de skieurs devenus mythiques, sont ainsi à la base de cette collection. C'est véritablement une époque que je cherche à retrouver. Collectionner ces skis, c’est me remémorer des souvenirs d’enfance et d’adolescence principalement marqués par des riders comme Manu Gaidet, Kaj Zackrisson ou Enak Gavaggio.

La collection fait environ 80 90 paires maintenant, et c’est arrivé assez vite, en trois ou quatre ans. Il suffit de chercher, fouiner, être patient, c’est une véritable quête. Ce sont essentiellement de vieilles paires qui ont peu de valeur pour 99% des gens, en tout cas peu de valeur marchande (quelques dizaines d’euros tout au plus pour la plupart des paires). Mais ces planches ont une vraie valeur sentimentale pour les personnes qui ont baigné dans cette ambiance d’émergence du freeride lors des années 2000. Certaines paires ont été skiées par les pros eux-mêmes.

Ce ne sont pas forcément les skis les plus performants, et encore moins les skis les plus simples à appréhender. D'ailleurs aujourd’hui, en 2017, on fait de très bons skis ! Mais ces skis-là ont pour moi quelque chose de plus. Une histoire. C’est donc plus un musée qu’une collection. Un musée Dynastar, Rossignol, Salomon, Armada, Stöckli, etc... Ce sont les paires qui m’ont fait rêver à certaines époques, et j’essaie de suivre une chronologie : je cherche une continuité dans les modèles et les gammes, en suivant l'évolution des skis et de leurs shapes, en particulier ceux destinés au hors-piste.

Le rassemblement de toutes ces paires pourrait ressembler à une peur de manquer, ou à une course à l'armement. Ca l’a été au début, quand j’avais cinq ou six paires. A l’époque, je menais la quête illusoire du quiver parfait : une paire pour la poudreuse, une pour la piste, une pour aller vite en trafolle, etc. Aujourd’hui, ce n’est plus du tout le cas pour moi. Parce qu’avec trois paires (et un peu de technique), on peut largement tout faire.

- Tu as eu des surprises en collectant ?

- Oui, beaucoup ! Je suis tombé sur des skis dont je ne soupçonnais même pas l'existence, comme la marque de Manu Gaidet. C'est souvent au mois de mai ou à l'automne que je réussis à trouver mon bonheur. C’est toujours drôle de tomber sur un vieux prototype pour 20 ou 30 euros ! Je me fais ensuite toute une joie de le restaurer, lui refaire sa semelle, les carres, et redonner un coup de jeune au topsheet qui a souvent vieilli. Mais le but, ce n'est pas la "simple" collection, c’est surtout de les partager avec des copains pendant des journées de ski. On emmène cinq ou six paires, et on fait nos propres ski-tests en mode "retour en arrière" ! Un bon petit flashback sympa.

- Et alors, tu vois des différences entre les skis des années 2000 et ceux plus récents ?

- Carrément, on voit de grosses différence ! Jusqu’à 2010, ou plutôt avant l'arriver du "rocker", les skis étaient vraiment moins faciles à utiliser en neige profonde. Aujourd’hui avec un double rocker et 130mm sous le pied, une grosse banane en gros, on est tous champions du monde dans la poudreuse ! Mais au final, les journées comme ça on en fait peu, et des journées dans des conditions plutôt compliquées on en fait souvent… C’est là où cela devient intéressant de ressortir ces vieux skis qui sont plus longs, plus rigides et donc plus exigeants, mais qui tiennent mieux dans ces neiges difficiles. Comme toujours, c’est le jeu de savoir qui va freiner le premier, qui va aller le plus vite, etc. C’est super drôle de faire ça sur des anciens skis.

Au niveau de la construction on voit tout de même une vraie différence, essentiellement au niveau du shape depuis l’apparition des rockers. Avec ces spatules immenses, c’est beaucoup plus simple, parfois même trop facile. C’est toujours sympa de se mettre des petits coups de pieds aux fesses avec de vieilles lattes plus droites de type "barre-à-mine" ! Ca fait relativiser...

Pour l'échelle, le B-Squad le plus petit fait 184cm (le détail de la collection se trouve après l'interview) : 

Ajoutez des photos (2020px)

- Tu as d’autres cibles pour la suite de la collection ?

- C’est une quête sans fin, et surtout une liste non exhaustive, mais je ne suis pas loin d'avoir retrouvé les modèles que je rêvais de voir sous mes pieds depuis de nombreuses années. 

Il manque le tout premier Corvus 196,5 de chez Black Crows [MAJ : trouvé depuis]. Je l’ai eu, et j’ai fait la bêtise de le revendre… Un certain skipasseur réputé a dit un jour « Il ne faut jamais vendre une paire de ski, surtout si c’est une bonne, on le regrette toujours ». Et il a raison ! Il me manque aussi "Eleanor", le Salomon AK Rocket en 205cm, les premiers protos de B-Squad estampillés B3 de l’époque, qui étaient inspirés par Hugo Harrisson, et un Dynastar Guerlain Chicherit avec ce fameux semblant de swallow sur la spatule, un ski extravagant à l’image de la personne.

Il y a d’autres skis mythiques, dans d’autres marques, mais c’est moins ma culture, ou plutôt moins lié à l’histoire du freeski telle que je l’ai vécue. Quand je vais sur des sites américains, je vois que les mecs sont marqués par une culture réellement différente : Praxis, 4FRNTON3P, Skevik, etc.

Cette collection reflète uniquement le versant nostalgique et sentimental du monde du ski freeride, une collection vivante de youngtimers, ou plutôt de vieilles planches que j’ai toujours rêvé de skier, au moins une fois.

La collection

Armada

De gauche à droite : VJJ 2.0 165, TST W 165, Bubba 178, ARG 185, TST 183, JJ 185, Norwalk 189, Magic J 190, AK JJ 195, Invictus 188, Kufo 186, ANT 191.

Ajoutez des photos (2020px)

On retrouve pas mal de skis mythiques ci-dessus. La marque pionnière du freeride et freestyle-backcountry, créée en 2002 par Chris Connell, JP Auclair, Tanner Hall, JF Cusson, Julien Regnier et Boyd Easley, a contribué à l'élargissement des skis avec des modèles novateurs comme l'ARG (popularisé par le film Believe) un des premiers skis avec cinq lignes de côtes, cambre inversé et sidecut inversé. Armada a été une des premières marques à croire et aller jusqu'au bout dans l'utilisation des nouvelles formes de shapes (rockers, cambres plats, cambres inversés, etc.). Le JP Vs Julien, devenu le JJ (et sa déclinaison en taille adulte l'AK JJ) est une référence en freestyle-backcountry. 

Le segment de JP dans War, de Poorboyz (tu nous manques JP) :

Dynastar

De gauche à droite : Arno Adam 188, Arno Adam 194, Intuitiv Big 194, Big "Pro Rider" 194, Legend Pro Rider 186, Legend Pro XXL 194, Legend Pro 186, Legend Pro XXL 194 (X2), Prototype Big Dump 196 (déco Pro XXL), Big Dump 192, Promodel Aurélien Ducroz 192, Cham 127 189.

Ajoutez des photos (2020px)

La marque Dynastar était bien présente dans la course aux armes des années 2000. Le mythique Arno Adam (du nom du célèbre skieur, premier champion du monde de freeride en 1998), a précédé la série des Legend et autres Pro Rider, ainsi que des promodels d'Aurélien Ducroz (désormais chez Movement). On notera l'évolution notable de la forme de la spatule, de moins en moins relevée et plus progressive avant l'arrivée du rocker sur la série Cham. La paire de Arno Adam 194 est neuve, elle vient juste d'être percée et connaitra la neige pour la première fois l'hiver prochain. 

Head

Des poutrelles retrouvées quelque part en Allemagne : deux I.M103 et un Richie I.M103 de chez Head (années 2005, 2006 et 2008), 103mm au patin comme leur nom l'indique, 193cm, 41,46m de rayon. Faits pour aller vite, faits pour aller droit.

Ajoutez des photos (2020px)

Alors certes, il en manque pour avoir la collection intégrale des promodels de Seth (qui n'est plus chez K2) : Seth Morrison Pro (année ?), Seth Vicious (2006), SideSeth (2013), Annex 118 (2014). Il manque aussi quelques skis mythiques de K2 comme le Pon2oon, promodel de Shane McConkey, le Hellbent un des premiers gros FSBC, les promodels de Pep Fujas les Fujative et autres Kung Fujas... Sans parler du Public Enemy ! Ca ne vous rajeunit pas ces noms hein ?

Seth dans ses oeuvres dans Under The Influence, de Teton Gravity Research :

Ces trois modèles permettent d'observer facilement l'évolution des shapes au cours des 15 dernières années : d'abord cambre classique prononcé et spatules traditionnelles, puis élargissement avec double rockers aux spatules exagérées, avant un retour depuis quelques hivers à des formes plus progressives, moins prononcées. Les graphismes ont eux aussi évolué, devenant de plus en plus épurés et moins bariolés.  

Ajoutez des photos (2020px)

Rossignol

De gauche à droite : Bandit xXx, B-Squad 154, B-Squad 184, B-Squad 189, B-Squad 191 (Team), B-Squad 194, B-Squad 198 (Team, prototype en sidecut inversé), DC 108 195, RC 112 198, deux Scratch BC 182, S7 BC 188, Super 7 188. Et en bonus, un petit B2 qui cherche à taper l'incruste. 

Ajoutez des photos (2020px)

Vous avez surement vu ou entendu parler des Bandit, de Rossignol. En 2007, le haut de gamme prend le nom de Bandit B-Squad (pour les tailles 184 et inférieures) et Bandit B-Squad Pro (pour les tailles 189 et 194). Malgré leur construction en injection de mousse plastique, les deux plaques de titanal d'une épaisseur plus que correcte leurs confèrent une rigidité impressionnante. A ne pas confondre avec des B3 ! Les B-Squad reprenaient le graphisme avec les flammes vertes, mais sont bien au-dessus en terme de performance. 

Les versions 191 et 198, très recherchées, étaient les versions limitées du team freeride de l'époque. Cette version en 198 est un prototype assez particulier : cambre classique mais lignes de côtes inversées, avec un patin de plus de 115mm, et d'une rigidité folle (le ski est très lourd et très épais). Il parait que ça ne marche pas très bien... Ce ski est la preuve des essais de shape que faisaient les marques à l'époque, à la recherche de la recette miracle. Les autres sont de belles armes de guerre, que vous pouvez voir souvent dans certains vallons d'un domaine connu des Alpes du sud, notamment le premier vendredi d'avril. Ce ne sont pas des skis qui flattent l'égo. Nous pourrions faire un article entier sur cette gamme et son histoire.

Salomon

De gauche à droite : AK Rocket 200 Team, AK Rocket 195, AK Rocket Swallow 195, Teneighty Gun "LAB", El Dictator 194 (Version A000000, faite pour Kaj pour l'Xtrem de Verbier)Rocker 1 192, Rocker 2 115 188. Ils ont été rejoints entre temps par deux prototypes de X-Wing Lab 198 (dont un avec un topsheet de Teneighty, voir plus bas)

Ajoutez des photos (2020px)

Chaque paire ci-dessus pourrait raconter un pan de l'histoire du freeski. Les fameux AK Rocket ont marqué le début des années 2000, aux pieds de riders comme Enak Gavaggio et Kaj Zackrisson. Les tailles ne faisaient pas rire, Salomon voyait encore les choses en grand à l'époque : 195, 195 avec queue d'hirondelle (le fameux "swallow tail"), 200 pour le team, et une version ultime très recherchée en 205 cm (allez les mecs, faites un effort...)

Des skis qui tiraient droit, comme nous l'avait bien montré l'équipe de Bon Appétit dans son excellente rétrospective :

Après l'AK Rocket, Salomon a lancé en 2008 l'X-Wing Lab, un gros fat de 107mm au patin et de 198cm (taille unique, bientôt dans a intégré depuis la collection). Un an plus tard, est arrivé le Rocker, 127mm et qui porte bien son nom (voir sur la photo des profils au-dessus). En 2011 et 2012, l'apogée du gros gun de freeride sera atteinte avec le descendant du X-Wing, l'El Dictator : 114mm, un ski bien droit avec un léger rocker, développé par Cody Towsend et Kaj Zackrisson pour aller vite et sauter des barres. 

La suite, vous la connaissez : la gamme bien nommée des double rockers Rocker 2 débarquera en 2013, avant d'être rejointe par la Quest, au shape moins "rockerisé" l'année suivante. Les deux fusionneront pour donner l'actuelle gamme QST. Comme beaucoup de marques, après la débandade des années 2000 et du début des années 2010 avec du rocker dans tous les sens, on revient à quelque chose de plus adapté au grand public, plus polyvalent, plus raisonnable.  

Oublié sur la photo de groupe, Adrien possède également un Teneighty "LAB" Candide de 2005 (à droite, et visible en fin d'article sur la photo de groupe) : 

Ajoutez des photos (2020px)

Stöckli

De gauche à droite : Stormrider DP 186, Promodel Scott Schmidt maquillé "Alinghi" (188 ?), Stormrider DP Pro + 186, Stormrider DP Pro + 193, Stormrider DP Pro 201 (X2), prototype DP 201, prototype d'Asteroid (sur une base de DP 73mm).  

Ajoutez des photos (2020px)

Ces skis sont surement ceux qui ont le plus de valeur auprès des puristes. En particulier les Stormrider "DP", du nom du célèbre skieur Dominique Perret, qui sont très recherchés car réputés pour leur toucher de neige. De vrais missiles, de 201cm pour les plus grands.  

Qui ne connait pas le H112 ? Ce ski devenu mythique a été développé par Stéphane "Zag" Radiguet, le fondateur de la marque (qu'il a quittée en 2012), et a été popularisé par les frères Nicolas et Loris Falquet, ainsi que Julien Lopez (qui semble continuer de skier avec).

4FRNT

Un seul ski dans la collection de chez 4FRNT, mais quel ski ! La version très recherchée du Renegade de 2011, en 186cm, celle avec un "vrai" flex et des corbeaux annonçant le pire pour celui qui tentera de se mettre en travers de leur chemin...

Ajoutez des photos (2020px)
Le premier (et unique, hors constructions homemade ?) ski en cambre complètement inversé allié à un flex rigide et homogène, loin des bananes à double rockers souples qui se mettent vite à taper auxquelles on est malheureusement habitués. Le résultat est un ski très maniable, mais aussi et surtout ultra-stable et à l'accélération incomparable, du moins dans les neiges profondes. Pas convaincus ? Laissez le maître lui-même vous expliquer (attention, ce n'est pas parce qu'on a les skis d'Hoji, qu'on skie comme Hoji) :

En vrac

Il en reste... De gauche à droite : Atomic Sugar Daddy 193 2004, Atomic Sugar Daddy 173 2005, Atomic Big Daddy 193, Atomic Coax 183, Coreupt Adrien Coirier 184, Black Crows Corvus 196,5 2009, Völkl Gotama 176 2004, Völkl Sanouk 193 2006 Swallow, Movement Pow Pow Swallow LTD 193 2007, White Doctor FT10 Pro 194, Aluflex Passe-Montagne 192, flex L (pas sur la photo, voir sur la photo de groupe plus bas)

Ajoutez des photos (2020px)

Quelques paires mythiques se cachent ci-dessus : les premiers freeride d'Atomic (que skiait Sverre dans la Nuit de la Glisse), une des premières versions du celèbre Corvus de Black Crows, le fameux Sanouk de Völkl et le Popow de Movement avec leurs tails en queue d'hirondelle.

Le FT10 Pro de White Doctor ci-dessus a un air de ressemblance avec les B-Squad et ce n'est pas pour rien : Bob, le créateur de la marque (devenue Dark Doctor), travaillait auparavant pour Rossignol et avait développé la fameuse gamme.  

Photo de gauche : les jumeaux, Blizzard Titan Pro 2007 et Titicaca Solo Créa Pro 2007, sortent du même moule de 193cm (également utilisé par Quechua à l'époque pour son 900Fr). De même pour l'Exclu de Titicaca (un ski dédié au derby et rien qu'au derby, voir le détail du topsheet ci-dessus, listant les derbys faisant partie à l'époque du Trophée des Derbys) et le Duret Derby, 196cm et 2007 également. Bref, vous vous en doutez, des skis raides.

Mais au jeu de celui qui a la plus grosse rigide, voilà un ski qui se place pas mal, dans le top 3 de cette collection (à côté de l'Exclu ci-dessus et du promodel de B-Squad 198) : le Thirteen de Faction. Une barre-à-mine de 194cm, prête à vous allumer les cuisses.

Et pour finir, le triple champion du monde de freeride Manu Gaidet a sa propre marque de skis, et Adrien a réussi à en dégoter deux paires, deux prototypes impressionnants de 195cm (ci-dessus, les deux photos de droite).

La totale

Pour finir, l'intégrale de la collection (en juillet, sans les quelques nouveaux trouvés depuis), avec les quelques paires de piste et DH en plus (et oui, il fallait bien trois photos) : 

Ajoutez des photos (2020px)
Si vous avez des paires de skis à céder qui pourraient enrichir la collection d'Adrien, vous pouvez le joindre à cette adresse. Il prend tout, tant que c'est mythique, mais n'essayez pas d'en tirer un gros prix, on ne la lui fait pas. 

62 commentaires

Oliver Gough
Statut : Expert
inscrit le 10/09/15
Stations : 1 avisMatos : 1 avisPhotos : 4 photos du jour
Il manquerait un 4x4 Vertical Limited de Dynastar avec la déco bois je crois ;-)
Ou alors c'est peut être pas assez gros..
http://skipass.fr/p/classifieds/35333/49812.jpg
el_bodeguero
Statut : Confirmé
inscrit le 14/08/03
Stations : 2 avisMatos : 2 avis
Oui oui c est un mythe a lui tt seul
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Sardineaioli05
Statut : Gourou
inscrit le 01/09/16
Stations : 2 avisMatos : 3 avis
Mais... mais... mais... on m'a dit encore récemment que le container était un mythe qui n'existait pas... on m'aurait mentiiii ???
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Cl3m
Statut : Expert
inscrit le 20/05/09
Matos : 11 avis
J'ai vendu le fameux proto de squad quicte manque à un skipasseur il y a quelques années. Je te balance son nom en MP si tu veux.
Sinon hyper classe. Je pense qu'il te manque encore des skis et c'est cool. Ça permet de rêver.
mik
Statut : Gourou
inscrit le 13/10/99
Stations : 8 avisMatos : 7 avis
Non non il est reservé celui la , en plus c'est un proto xxx et pas un proto b3 :D
2
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

TheBrain
Statut : Confirmé
inscrit le 08/11/01
Stations : 1 avisMatos : 2 avis
Punaise !!! Tous les souvenirs de journées fantastiques que ça réveille !! Dis, j'ai une paire de Scott Pure Limited en 193 avec la peau de bête dessus et le swallow à l'arrière... Si tu es intéressé... ;-)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

winstonsmith
Statut : Gourou
inscrit le 24/06/14
Véritable encyclopédie du ski freeride (marquant) depuis 2000.
Tous les styles, que du ski mythique, et en très grande quantité :D

Respect, c'est juste énorme.
C'est beau la passion ;)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

raph.m
Statut : Confirmé
inscrit le 07/06/12
Matos : 9 avis
Et BIM ! Depuis le temps qu'on les attendait ces photos, on finissait par ne plus croire à ce mythe ! Incroyable, super collec' !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Teussa

inscrit le 25/09/09
Pas vraiment un ski freeride, mais si jamais t'intéresse j'ai une paire de Head Mojo Mad-Trix qui traîne dans le garage (année 2004 ou 2005 si mes souvenirs sont bon, la version "backcountry", blancs et rouge avec un grand serpent qui traverse tout le ski;) )
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

seb68
Statut : Confirmé
inscrit le 01/11/12
Matos : 2 avis
Là je crois que certains auraient dû se mettre en PLS avant de lire l'article !
Le QUIVER du siècle !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Albounche

inscrit le 30/03/04
Matos : 7 avis
Superbe collection et bravo!
C'est lui le patron à la maison ou quoi?

Dommage pour le peu de 4Frnt, il pourrait trouver quelques paires mythiques en Suisse (CRJ, VCT etc.) en cherchant un peu, c'est une marque qui y est distribuée depuis 12 ans à peu près.
Pour les premiers Seth Pistols, ils doivent plutôt être de 2003 (et pas de 2004 comme mentionné;). Mais bravo d'en avoir trouvé un, c'est une rareté. En 2004 c'est l'année où est sorti en série le pro model de la gamme Factory.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

scream
Statut : Confirmé
inscrit le 04/04/00
Matos : 7 avis
purée !! je suis sur le cul ....
J'ai un ak rocket swallow avec deco Xwing + Dupraz D2 , ca fait petit à coté de ta colec ...
Mais c'est vrai qu'il te faudrait les premiers x-scream + premiers 4x4 powertrack avec deco flam pour vraiment rentrer dans le Mythe !!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

G.Abitbol
Statut : Confirmé
inscrit le 01/10/10
Matos : 2 avis
J'en ai la larme à l'œil devant tant de beaux skis ... et ceux qui manque tu les trouvera, sinon "on" t'aidera ;-)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

marco38000

inscrit le 08/12/15
Je sais pas si tu as prévu ça dans ta quête

Mais j’aime beaucoup Line personnelement et je ski toujours la vieille paire de EricPollard promodel de 2011
Et du coup je pourrais te conseiller d’aller regarder leur première paire de fat, jusqu’aux collection pollard de 2012, ils ont fait des trucs sympa je trouve
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Bast03
Statut : Gourou
inscrit le 27/01/03
Stations : 2 avisMatos : 1 avisPhotos : 2 photos du jour
Impressionnant ! Des skis qui m'ont fait rêver à la même époque ????. Superbe collection
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

gipsyskiing

inscrit le 08/05/06
Matos : 1 avis
Merci, c'est juste magnifique à voir! Certaines de tes paires me ramènent à une belle époque , celle ou j'avais les cuisses et l'envie: DP pro, B3 Squad 1ère version (il a fait très mal celui là;), idem pour le Pro Rider 194cm 1ère version, les AK Rockets swallow et le 205 sans, Chicherit et Adam au début ... C'est top! Perso, j'ai revendu un K2 Big Kahuna en 2005 (c'était souple et plus large que le Seth), ils trouveraient une place de rêve dans cette collection (les Volkl Snow ranger en 2M aussi, mais c'est plus vieux). Bref, merveilleuse initiative, merci et continue le recensement !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Cliff
Statut : Expert
inscrit le 28/10/06
Matos : 7 avis
Au moins ça me fera matière à argumentation au moment d'acheter une neuvième paire.
Un vrai musée du freeski c'est juste dingue ! Tout a fait d'accord sur les suggestions des skipasseurs pour completer la collec, je rajouterais le Volant Machete Spatula, aussi inskiable qu'improbable mais qui a ouvert la voie aux shapes modernes.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

aegir_98
Statut : Confirmé
inscrit le 26/11/03
La vache, la Kardashian peut aller se rhabiller avec son petit q, Powder a tué l'internet avec son gros Q !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

switchboy69

inscrit le 14/03/06
Matos : 2 avis
Cher Adrien, c'est incroyable ta collection. Moi qui est commencé par un TenEighty en 2002 (le gris en 171, dédicacé par Julien Régnier), je me retrouve dans toutes ces paires de légendes qui sont d'ailleurs en très bon état si on en juge par les photos ! Tu les reshapes ?
Si un jour tu recherches une autre rareté (seulement 3 paires shippées en France en 2006) qui est le Line Elizabeth 2006-2007 (pro model Eric Pollard), j'en aurais un pour toi (après la saison) :
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Rhum1
Statut : Confirmé
inscrit le 21/03/06
Matos : 2 avis
Bravo quel plaisir de les voir rassembler merci de partager avec nous les humbles mortels
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

SwissHeliRider
Statut : Confirmé
inscrit le 28/11/03
Matos : 12 avisPhotos : 2 photos du jour
à 26 ans avoir cherché, trouvé et collecté autant de merveilles en si peu de temps, bravo et respect ! Sans parler de la qualité de la restauration, belle maîtrise, belle passion.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

merlinm
Statut : Confirmé
inscrit le 20/11/09
Matos : 3 avis
bravo powder
si jamais tu cherches du DPS mythique, c'est à dire le 138 2005 chant bambou
Éric de glissatitude en possède un, aussi à moins de l'avoir loupé je n'ai pas vu le spatula volant... par qui tout est arrivé
Mafiaverde
Statut : Gourou
inscrit le 27/10/05
Stations : 1 avisMatos : 7 avis
spatula volant, pour l'avoir skié, c'est quelque chose :) je sais où tu peux le choper mais ux US...
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

G.Abitbol
Statut : Confirmé
inscrit le 01/10/10
Matos : 2 avis
J'aurai du te prendre aussi le K2 Launcher vu il y quelque semaines dans une foufouille ...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Hellsass
Statut : Gourou
inscrit le 27/10/09
Très vrai ça.... avec le mythique pocket rocket dans le coffre, tu fais tout avec un seul ski; plus de question existentielle sur le choix avec tous les risques de se planter.
Ça te permettrait aussi de mettre les autres en vente :D Pour 50 balles, si ça peut dépanner, je veux bien t'en débarrasser de quelques uns ;-)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

FastNico
Statut : Expert
inscrit le 16/04/08
Matos : 5 avis
La vrai question, c'est : Quel est le ski, que toi Adrien, tu as préféré (ou préfères) skier ?
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

manski
Statut : Confirmé
inscrit le 16/03/07
Matos : 10 avis
super collection j'ai du scratch bc les premiers topsheet mat si ca t interesse
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

boulet69
Statut : Confirmé
inscrit le 25/01/08
Matos : 4 avis
MAGNIFIQUE !!!! et j'ai participé à ta collec ça me fait très plaisir d'enfin la voir
effectivement il en manque certain poontoon , salomon moutain x pour etre le premier ski elargi grand public et d'autres deja cités
la quete est infinie BRAVO
MAIS effectivement essaie de tous les skier et de nous dévoiler tes 3 meilleurs tout terrain et tes 3 meilleurs poudre, je suis curieux du résultat
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Toutcho

inscrit le 16/11/04
Matos : 1 avis
Ça me fait tellement plaisir de revoir ces vieux skis !
Un petit Fischer Big stix 103 (gris et jaune de mémoire) m'a bien fait rêver aussi !
Toutcho

inscrit le 16/11/04
Matos : 1 avis
Et le pocket. Bleu électrique ! Une beauté !
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire