Skipass
Le 29ème Derby de la Meije
2000*1045px

Le 29ème Derby de la Meije

Plus de 600 participants ont dévalé les Vallons de la Meije sous un soleil radieux
Texte Loïc Giaccone
Photos christophe stagnetto
Texte Loïc Giaccone
Photos christophe stagnetto
Plus de 600 participants ont dévalé les Vallons de la Meije sous un soleil radieux

Suite à la terrible annulation du vingt-huitième l'année dernière, une première dans son histoire, le Derby de la Meije a conjuré le mauvais sort en ce magnifique vendredi 7 avril de l'an de grâce 2017. La vingt-neuvième édition s'est déroulée dans d'excellentes conditions printanières et a vu plus de 600 participants débouler avec bonne humeur dans les mythiques Vallons de la Meije. Après les recos et la mise en place de la sécu les jours précédents, place à la course ! Nous y étions et nous avons couru, nous vous racontons. 

Ce vendredi matin aux alentours de 8h, une bonne partie des participants est déjà en route, ceux qui ont eu le malheur de tirer les plus petits dossards. Chacun a une heure de "convocation" au téléphérique en fonction de son numéro, pour lui permettre d'arriver au sommet du domaine de la Grave largement à temps pour le départ. 

Ce dernier a d'ailleurs été repoussé d'une heure pour laisser le temps à la neige de dégeler, grâce à un nombre de concurrents moins élevé que les éditions précédentes : la première vague (de dix participants) s'élancera à 10h30. Moins tôt que d'habitude, mais ça ne devrait pas non plus être de la soupe pour les premiers. 

Ca s'enchainera rapidement ensuite avec un départ toutes les minutes, libérant par dizaines skieurs, monoskieurs, snowboardeurs, télémarkeurs et autres engins de glisse plus ou moins identifiés dans les Vallons de la Meije... La bonne humeur est là mais nous ne faisons pas les malins dans les bennes !

Ajoutez des photos (2020px)

Alors que nous sommes dans la queue du téléski après une piste d'échauffement, la première vague s'élance, pile à l'heure. Les dix concurrents déboulent en schuss sur la piste bleue et reçoivent nos cris d'encouragement. Respect pour ceux qui vont faire des étincelles sur la neige pas encore complètement revenue ! Nous, nous aurons les bosses... J'ai le dossard 328, il me reste une bonne demi-heure avant mon départ.

La forme de ce dernier a un peu changé cette année, une fois dans les portes de départ on nous annonce toujours le "Une minute !" puis "Dix secondes !" mais ce n'est plus un compte à rebours ensuite à partir de 5 (où tout le monde partait entre 5 et 3 d'ailleurs), c'est un départ au drapeau.

Ajoutez des photos (2020px)

Les vagues s'enchainent, ça va vite avec un départ toutes les minutes. Je vais finir par me mettre en retard ou arriver de justesse au sommet du téléski ! Mais une interruption de course de plusieurs dizaines de minutes va nous permettre de prendre le temps de s'échauffer. 

Nous apprendrons plus tard qu'elle était due au violent crash d'Arthur, jeune de Champagny que nous avions croisé aux recos et qui a malheureusement explosé en fond de moraine... Remets-toi bien et reviens nous encore plus fort l'année prochaine ! Il avait gagné le Derby Bon Appétit deux semaines plus tôt et il allait probablement faire un bon score. 

La course reprend après son évacuation (une épaule et un genou quand même), et la vague des sapins prend le départ aux côtés de RobT, un skipasseur de l'Alpe d'Huez organisateur du Derby du Loup, une autre belle course. Après être passé par un peu tous les stades, excitation, stress, résignation, colère, excitation à nouveau, il est temps de chausser les skis, faire claquer les fixations et se mettre dans les rangées pour le départ... 

Ajoutez des photos (2020px)
Plutôt qu'un long texte, voici le résumé en images qui bougent de la course, avec commentaires de ce qu'il se passe dans la tête au fur et à mesure de la descente : 

Et voilà, c'est fait, sur un coup du morse la pression et le stress des derniers jours voire semaines s'évacuent et font place à un profond soulagement et une grande relaxation, pendant que l'on récupère doucement ses jambes et son souffle. 

Outre les blessures évidemment, le risque au Derby, c'est de finir avec de la frustration : celle de n'avoir pas assez engagé, de n'avoir pas assez mis les skis dans l'axe, de ne pas avoir tout donné. Mais si on donne tout, c'est aussi qu'on est à la limite de la rupture, et là-bas ça ne pardonne pas car on atteint des vitesses vite vertigineuses. Il faut trouver le bon équilibre. Cette année, c'était mon cas, je n'aurais pas pu faire mieux.

L'autre risque, selon ce que l'on fait durant la course ou au classement (comme déchausser pour passer la motrice en 2012 par exemple), c'est le chambrage assuré pour les 364 jours suivants en attendant la rédemption au Derby suivant... Je m'en tire bien (ou presque) à ce sujet également.

Ajoutez des photos (2020px)

Les meilleurs sont descendus en moins de cinq minutes (le top 50 environ), et les trois plus rapides de la journée, les trois premiers temps du classement général dit "scratch", sont en moins de quatre minutes... 

Les sentiments sont donc partagés dans la raquette d'arrivée entre ceux qui sont contents de leur performance et ceux qui regrettent déjà de ne pas avoir donné plus. Mais globalement, tous sont contents d'avoir fini, de s'en être sortis et d'être encore entiers !

Restera "juste" aux participants et organisateurs de rallier P1 dans le labyrinthe de la traversée, entre troncs d'arbres, pierres et branches de mélèzes. 

Ajoutez des photos (2020px)

"L'après" Derby

La journée n'est pas terminée : après la descente, c'est l'heure de la traditionnelle tartiflette géante et le début de la fête, en attendant les résultats aux environs de 17h. La bière post-Derby a un des meilleurs goûts, celui du travail accompli ! 

Ambiance festive et temps radieux :

Ajoutez des photos (2020px)

Les résultats

Voici le podium du temps "Scratch", le classement général, étant également le podium de la catégorie des skieurs : 1) Hugo Hericher 3min37, 2) Olivier Meynet 3min46, 3) Rudy Collet 3min55.

Mais il y a de nombreuses autres catégories et ainsi de nombreux podiums au Derby de la Meije :

Podium skieuses : 1) Agathe Delarue 4min25, 2) Katarina Kralova 4min57, 3) Alicia Blanc 5min03. 

Podium télémarkeurs : 1) Cyril Meynet 4min43.10 2) Yann Paraz 4min43.24 3) Bertrand Clair 4min43.41.

Podium télémarkeuses : 1) Charlotte Sigwalt 7min43, 2) Lola Battaglia 7min48, 3) Flavie André 8min35.

Podium snowboardeurs : 1) Joffrey Marcou 5min16, 2) Damien Donner 6min08, 3) Jérémy Puissant 6min10.

Podium snowboardeuses : 1) Anouck Mouthon 7min15, 2) Fanny Gras 7min31, 3) Elodie Mouthon 7min47.

Il y a également des podiums monoski et des podiums "autres engins de glisse", et dans chaque catégorie une distinction hommes, femmes, jeunes et vétérans. Les résultats complets sont en ligne sur le site du Derby. Nous adressons également toutes nos félicitations à Corinne Koppenhague pour sa vingtième participation au Derby à 69 ans (pas encore 70 hein !), en monoski s'il vous plait !

Ajoutez des photos (2020px)

Classement des skipasseurs

Mais ce qui nous intéresse nous, surtout, c'est le classement des skipasseurs. Précisément le classement des skipasseurs "déclarés", ceux qui ont osé s'afficher sur le topic du forum de ce 29ème Derby de la Meije. Le voici :

1. tonido : 15ème en 4'20", PM198 et dossard 678.

2. powderman38 : 31ème en 4'43" (équipe "La vitesse est notre maitresse), dossard 532 en B-Squad 191 avec NTN, 2ème en catégorie télémark. 

3. labuche1 : 33ème en 4'44", B-Squad 194 et dossard 84.

4. fullspeed : 40ème en 4'56", ShowDown 202 et dossard 197.

5. KillaWhale (votre serviteur) : 57ème en 5'09", Dictators et dossard 328.

6. mik : 67ème en 5'20" (équipe "La vitesse est notre maitresse), en PM198 et dossard 136.

7. powderoflavancher : 75ème en 5'34", dossard 25.

8. hypnosetthanatos : 77ème en 5'38", dossard 333.

9. RobT : 85ème en 5'41", en H112 et dossard 256.

10. Tonton du Chili : 89ème en 5'43", dossard 228.

11. FastNico : 96ème (TOP 100 !) en 5'48", PM192 et dossard 421.

12. Sardineaioli05 : 255ème en 7'34", dossard 286. 

13. Bert05 : 374ème en 8'45", snowboard (team grossepoudre) et dossard 381.

Un grand bravo donc à notre marseillais exilé à la Grave tonido, qui, malgré la présence inopportune au milieu de sa ligne d'une bande de trois sapins, ne s'est pas laissé démonter et est allé accrocher le top 20. Un autre grand bravo à powderman38 qui nous ramène un podium avec sa belle deuxième place en télémark, aux côtés de Bertrand Clair et Cyril Meynet ! Les trois finissent dans la même seconde... 

Un condensé de la descente de tonido, où le pijama vert et jaune a porté ses fruits pour l'aérodynamisme. Ca va tout de suite plus vite :

La remise des prix

La traditionnelle remise des prix, podium par podium, a précédé la grosse fête sous le chapiteau fraîchement acheté par l'association événementielle "Les Breby de la Meije". Nous devions malheureusement redescendre sur Grenoble assez tôt et nous avons, à mon grand regret, raté la chanson du lapin de Xavier Duret (deux ans que j'attendais ça), tout comme la fête. De toute façon, nous n'aurions pas raconté grand chose : ce qui se passe au Derby, reste au Derby. Sauf pour le chambrage !  

Ajoutez des photos (2020px)

On se voit au trentième !

J'espère que cet article aidera un peu les derbystes à se remettre de la déprime post-derby qui prédomine chez eux la deuxième semaine d'avril. J-360 ou par là... Courage ! En attendant, nous allons travailler les cuisses, les abdos, les pectoraux et tout ce qu'il faut pour être au point début avril 2018. Et surtout le mental... 

D'ici là, nous surveillerons ce qu'il va se passer du côté de l'avenir à long terme du téléphérique de la Grave, dont le changement de DSP devrait s'opérer mi-juin prochain. La SATA, exploitant de l'Alpe d'Huez, sera probablement le repreneur (dernier concurrent en lice). L'annonce officielle devrait être faite à la fin du mois. Nouveau tunnel (qui ouvrira définitivement l'hiver prochain), nouveau repreneur, nous espérons qu'ils mettront le paquet pour fêter les 30 ans du Derby de la Meije.

Un grand merci à tous, aux organisateurs et aux bénévoles pour leur travail, aux Téléphériques des Glaciers de la Meije pour nous transporter au sommet, et bien sur aux participants qui viennent parfois de loin pour se faire peur et plaisir en tirant des droites dans les Vallons de la Meije. A l'année prochaine !

Nanouche Cremieu ex-présidente et ange-gardienne des coureurs :
Ajoutez des photos (2020px)

10 commentaires

Oliver Gough
Statut : Confirmé
inscrit le 10/09/15
Stations : 1 avisMatos : 1 avisPhotos : 3 photos du jour
Trop style le tshirt In L* G**** We Trust !!!

Connectez-vous pour laisser un commentaire

FastNico

inscrit le 16/04/08
Matos : 5 avis
La motrice ? quelle motrice ? :-) à l'année prochaine and "you have to be better than last year !"
tartiflette_power
Statut : Expert
inscrit le 28/10/07
Stations : 25 avisMatos : 13 avis
C'est pour toi? Je croyais que c'était pour labuche

C'est AK qui a du verser sa petite larme en tout cas
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Nikolas

inscrit le 25/05/04
Matos : 7 avis
Bravo les gars ! Moi, j'aimerais y aller, mais l'Education Nationale ne trouve pas que ce soit un bon motif pour prendre une journée ! ;-)
FastNico

inscrit le 16/04/08
Matos : 5 avis
Dommage ! t'as l'air mûr pour les excuses à 2 balles :-)
5

Connectez-vous pour laisser un commentaire

mik

inscrit le 13/10/99
Matos : 7 avis
Bel article, bravo Loïc.
Super moments avec les potes, vivement le 30eme !
Trois gros respects:
Anouck, victoire snowboard sans reperage, la classe
Yann, podium telemark
Tonido, top 15
:)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Sardineaioli05
Statut : Confirmé
inscrit le 01/09/16
Matos : 3 avis
Les snowboardeurs ils déchaussent (bon... eux c'est normal...) donc c'est gentil de me mettre 10ème mais c'est une grosse usurpation...
:-)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

labuche1

inscrit le 27/02/05
Matos : 4 avis
Bravo! À tous !! Mention spéciale à powderman38 qui nous claque un podium de toute beauté !!!
Merci à bert pour l' accueil au sain de sont equipe GROSSE POUDRE ;)on c'est encore bien marrer vivement le 30 eme!!!!

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire